Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Backstage... Pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Bi-Croquants
Gastronome indépendant
Gastronome indépendant
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 8 Nov - 15:33

Quelque part dans les locaux de la WWA. Une télévision s’éteint alors que la fin de Thurday Night Bash était diffusée. Enfin pour le coup, c’était surtout Sunday Night Bash, mais bon, ce n'est qu'un détal après tout… La caméra se tourne pour laisser apparaitre le doux visage de Cramtout la Filoche :
 
Cramtout la Filoche : Il n’y a pas à dire, les Bi-Croquants sont des Seigneurs.
 
Et il débute toujours aussi petit bras comme vous pouvez vous en apercevoir…
 
Cramtout : C’est aussi sans doute pour ça que Galaad et Grandgousier sont si appréciés par la foule. Ils donnent beaucoup aux autres. Et les autres prennent, pensant que tout leur est de toute façon dû, qu’après tout c’est naturel.
 
Tout le monde a vu le déroulement des choses lors du dernier show. Tout le monde a vu que Galaad avait ouvert grand la porte à l’Alliance Maudite, et que l’Alliance Maudite a franchi le pallier, pour ensuite refermer derrière eux violemment cette porte au nez du Pays de Galles, sans même un petit « merci ». Sauf bien sûr si dans le langage de M Cube et Belzebuth, une série de coups de chaise dans le dos, est leur façon à eux de remercier de la générosité d’autrui. Dans ce cas, vous excuserez mon ignorance quant aux coutumes primitives et rustres d’une équipe arriérées.
 
Oui donc, il n’a pas goûté à la collaboration entre les deux équipes en début de show.
 
Cramtout : Voyez-vous, les Bi-Croquants ont eu la faiblesse de penser que leur relation avec vous, avait démarrée du mauvais pied, et qu’il aurait-été agréable de repartir de zéro afin que la suite de notre rivalité se fasse dans une ambiance bien plus franc-jeu et loyale. Et pour prouver notre bonne foi, nous vous avons offert la victoire lors du quatre contre quatre alors que Galaad avait fait tout le boulot et qu’il avait la possibilité d’en terminer tout seul et ramener à lui et aux Pays de Galles, toute la lumière. Au lieu de ça, nous vous avons tendus la main, et offert sur un plateau en argent, la victoire. Quelle ingratitude de votre part !
 
Non, il n’est pas malhonnête ! Je vous dis que non !
 
Cramtout : Mais c’est le problème avec ces équipes montées de bric et de broc. Leurs espérances de vie est tellement éphémères qu’elles vont au plus pressés sans trop s’embarrasser de valeurs humaines, comme la reconnaissance par exemple. Il faut se gaver comme des porcs, prendre le butin avant de disparaitre par la petite porte. C’est l’unique sort qui est réservé à ces lutteurs minables habités par l’opportunisme et l’égoïsme.  
 
Enfin je constate malgré tout, que votre entreprise mesquine, ne vous aura pas servi. Tout juste elle vous aura permis de repousser l’inévitable : votre défaite ! Continuez à gesticuler tant que vous le pouvez encore, puisqu’à défaut d’obtenir gain de cause, vous parvenez à maintenir un suspens artificiel. Après tout, c’est la seule chose que l’on vous demande, sachant déjà que tout le monde connait la fin de cette histoire : Les Bi-Croquants seront champions, tandis que l’Alliance Maudite cessera d’exister et reverra le jour sous un autre nom et avec d’autres partenaires.
 
Il est parti. Alors si lui reproche un manque de « Merci », on ne peut toujours pas dire que lui est fécond en « Bonjour ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 8 Nov - 16:23

Curieux, vraiment curieux, la virulence avec laquelle tu réagis à mes paroles, OTA. Alors que tu prétends t'en contrefoutre et n'être intéressée que par ta personne, tu sembles malgré tout accorder beaucoup d'importance à ce que je peux dire sur toi ou ta façon de te préparer. 

Mais ne soyons pas hypocrites: on fait tous comme ça. On dis tous haut et fort qu'on en a rien à branler de ce que dit ou pense l'adversaire, mais quand il l'ouvre on les premiers à ouvrir les oreilles et à prendre des notes. C'est pareil pour toi comme pour moi, enfin un peu moins pour moi, parce que je suis la personne la mieux placée pour savoir ce que je vaux, et que j'en suis conscient. 

Mais de nous deux, c'est toi qui te justifie le plus, Maddy. Je ne vais tourner autour du pot là-dessus pour essayer d'analyser, comme tu l'as remarqué (c'est d'ailleurs la chose la plus juste que tu as dite jusque là), mais je constate simplement que tu es quand même assez réceptive aux critiques sous tes airs de fuck-la-vie-fuck-les-gens. 

Si je voulais vraiment analyser ta dernière réaction, je dirais que tu as l'air plutôt mécontente ou frustrée que je ne rentre pas dans ton jeu et que je reste sur mes positions concernant la combat à la loyale, etc. Mais ça, on est d'accord, ce serait si je voulais vraiment faire mon psy de comptoir. Après tout, si tu veux rester dans la même catégorie que Julianinho et Amalia Perez, c'est ton droit. En tout cas, ce genre de tactique n'a pas l'air de beaucoup leur réussir, à eux.  

Moi les critiques, y a un moment qu'elles ne m'influencent plus vraiment. Quand un collègue me dit que je parle trop, je sais qu'il a surement raison, mais je continue. Quand le public m'applaudit un soir et que le lendemain il me hue, je m'y suis tellement habitué que je n'y repense plus quand je regagne les vestiaires. 

Peut-être qu'on se rejoint un petit peu là-dessus, Maddy. Mais toi, tu as un sérieux problème de courage, ma petite. Et tu as surtout un gros besoin d'humilité. C'est marrant, tu me rappelles Kronos dans ta façon de faire et d'être... sauf que lui, au point où il est arrivé, il peut se permettre d'agir comme ça. Alors que toi, tu as encore pas mal à prouver au public et au milieu. Et ce qu'on a vu au Bash de ce jeudi, c'est que tu aimais bien foutre le bordel, ça on l'avait compris. Et aussi que tu avais du mal à gérer les conséquences de ce bordel.

Si tu ne devais retenir qu'une seule cose de ce que je pourrais dire, Maddy, c'est celle-là, et cette fois je laisse de côté l'animosité qu'il y a entre nous et nos divergences d'ordre éthique, parce qu'avant tout tu es une compétitrice et que c'est une chose que j'estime: au match pour le titre, les Esprits ne seront pas là pour se battre avec toi, et les coups bas ne suffiront pas. Tu seras seule dans tes bottes entre 12 cordes, comme moi. Tu ne seras ni une guerrière indienne, ni une motarde habituée à se battre avec des ivrognes dans un bar. Tu seras juste une lutteuse face à un autre lutteur qui connait son affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 9 Nov - 2:33

« Curieux, vraiment curieux, la négligence avec laquelle tu t'exprimes, le Stan. Alors que tu prétends t'intéresser qu'aux lutteurs honorables, tu sembles malgré tout accorder beaucoup d'importance à ce petit bout de rien que je suis...

Mais ne sois pas hypocrite: on le sait tous ça. Tu fais comme si tu avais tout vu tout entendu et un beau jour, Bim!!! tu te prends une claque par une novice. C'est pareil pour tout le monde, enfin un peu moins pour moi, parce que je suis la débutante, et que de jour en jour je m'endurcis pas mal.

Tu peux continuer à te la jouer psy autant que tu veux mais pendant que tu fais ton analyse affalé dans un divan, moi je continue sur ma lancée.

Bien sûr que je suis mécontente et frustrée. Mais ça, c'est mon essence. Après tout, si je progresse c'est justement parce que je reviens de loin et que j'apprends de mes erreurs.

La critique dont tu te moques bien, mais aussi le conseil, et même l'image que l'on reflète est tout aussi importe pour atteindre sa destination. Et la mienne est assez simple finalement, c'est la gagne!

Si j'avais un sérieux problème de courage, je foncerais pas dans le tas comme j'ai fait ce soir. Et j'ai peut-être subit deux tombés mais c'est pas un manque d'humilité. Je voulais me défouler, avant tout. Puis je me suis dis que j'allais surement en prendre plein la gueule et que ça, ça allait me renforcer pour la suite...

Alors comme ça, je te rappelle Kronos... Et ça te fait flipper au point de vouloir que je stoppe ma progression... Mais j'vais pas attendre toute une vie pour être comme je suis et agir comme je veux, je ne suis pas comme toi. Alors si j'ai déjà quoi que soit en commun avec le Maître Sinistre, il serait temps de t’inquiéter à propos de ton avenir.

Je serais effectivement face à un autre lutteur qui, soit disant, "connait son affaire"... Ah la la !... Tu sembles tellement lassé de tout ces affrontements, de tout ces lutteurs... Laisses moi te proposer un truc, parce que pour ce fameux match avec le titre Lynx en jeu, on devrait pas se la jouer de façon banale... »

L'écran passe à un plan large... La bikeuse est sur sa bécane, clé à molette en main, au centre du parking de la WWA.

« Alors dis-moi, t'aurais rien contre un Parking lot brawl ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 9 Nov - 20:45

Théo d'Or est devant une télé, une télécommande à la main. Il se repasse plusieurs fois son match avec Stanley Rosenbaum contre Wes Yesco et OTA.

Théo : Ah Stanley, quand je disais que nous aurions fait une grande équipe... si seulement tu avais été plus mature!

Il laisse tomber la télécommande.

Théo : Regarde comme nous avons battu cette association! Nous aurions pu aller loin dans ce tournoi... et au lieu de ça? On s'est fait biter par les Bi-Croquants... quelle déception Stanley...

(il secoue la tête)

Théo : Mais c'est du passé désormais! Ca me fait chier, cette victoire confirme ce que je pensais, mais il ne sert à rien de remuer le passé. La WWA ne peut pas se permettre d'avoir un champion qui se morfond. Déjà qu'elle a eu Darsa, qui... enfin Darsa quoi, vous voyez.
Non, elle a un champion qui se concentre sur le présent. Ce tournoi par équipe, qui pollue le show. Oh, je n'ai rien contre le titre par équipe, un beau titre, qui a eu ses heures de gloire. Simplement, j'estime, en tant que champion suprême, qu'un titre par équipe n'a rien à faire en Main Event. Il y a un ordre, une hiérarchie qu'il faut respecter : le titre par équipe, un demi-titre, dois je le rappeler, doit rester en dessous du titre Lynx et du titre de la WWA sur la carte. 

(Il lève son titre de champion bien haut)

Ca, c'est le titre suprême de la WWA. C'est le titre qui doit se trouver tout en haut. C'est comme cela que les choses se passent. Aujourd'hui, c'est moi le détenteur de ce titre, donc c'est moi qui suis tout en haut. Un jour, je le perdrai, et ce sera un autre qui sera tout en haut. C'est comme cela que les choses doivent se passer, je le sais, et cela me va très bien. Une fédération bien ordonnée doit avoir une carte à l'avenant.
Et que vois-je? On met des mecs comme l'Alliance Maudite en avant. Ils veulent prendre la place tout en haut. Ils veulent renverser les valeurs. Non, non et non! Que chaque titre reste à la place qui est la sienne!

ALEA JACTA EST!

...

Hum, c'est bizarre... je ne disais pas autre chose comme phrase, pour conclure mes promos ces derniers temps?

Ah oui! Wes Yesco delenda est... faut dire, il s'est calmé le gros... dois-je encore le prendre pour l'une des menaces principales de la WWA? Il se fait discret dans ses propos hors show. Je pense avoir réussi à l'intimider. Il aura le droit à nouveau de figurer comme homme à abattre à la fin de mes promos, si j'estime qu'il fait à nouveau planer un grand danger sur la WWA...

ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bi-Croquants
Gastronome indépendant
Gastronome indépendant
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mar 10 Nov - 15:46

Cramtout la Filoche est à l’affut de tout. Il ne laisse rien passer. Surtout si ça va à l’encontre de ses intérêts. Champion de la WWA ou pas, peu importe, il rentrera dans le buffet de tous ceux qui rabaisseront le titre par équipe !
 
Cramtout la Filoche : Les temps changent. Les choses évoluent. Le singe a dû laisser la première place à l’Homo habilis, qui a dû laisser la première place à l’Homo erectus, qui a dû laisser la première place à l’Homo sapiens, qui a dû laisser la première place au titre suprême de la WWA, qui a dû laisser la première place au titre par équipe. C’est comme ça, c’est le cheminement naturel de la vie, c’est le progrès. Et il faut l’accepter. A l’image des Bi-Croquants, qui contrairement aux idées reçues, savent parfaitement bien vivre avec leur temps. Notre époque est marquée par un nouvel ordre des choses, et ses mœurs lui emboitent le pas. Et notamment dans le monde de la lutte. S’il a toujours été tenu pour acquis que les titres individuels étaient ce qui se faisait de mieux, le titre par équipe vient définitivement de lui passer devant. N’en déplaise à Théo d’Or, vieux passéiste distancé par le courant.
 
Et d’ailleurs, si les gens comme toi prennent violemment ses changements dans la gueule, c’est en partie parce vous en êtes responsables. Vous avez fini par importuner tout le monde. Et les avez convaincus de se tourner vers d’autres horizons, comme le titre par équipe qui se rapproche davantage des valeurs du public. Car désormais, le public ressent le besoin de se sentir concerné lorsqu’il se déplace pour voir les athlètes de la WWA. Et le public ne veut plus contempler des lutteurs individualistes qui se contemplent eux-mêmes le nombril sans porter la moindre attention à ceux qui ont pleinement contribué à ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est-à-dire : des champions ! Mais des champions devenus égoïstes, méprisants et asociaux. A ton image, Théo d’Or.
 
Place au renouveau, à la reconnaissance et surtout au partage. Les Bi-Croquants représentent toutes ces valeurs. Et les fans trouvent en Galaad et grandgousier, cette appartenance qui n’existe nulle part ailleurs, que ça soit chez toi Théo, ou encore chez ce duo d’opportunistes transitoires qu’est l’Alliance Maudite. Et d’ailleurs, ce titre par équipe sera très prochainement rebaptisé « Titre de l’appartenance » lorsque les ceintures seront sur les hanches du Pays de Galles, dans quelques jours. Parce que l’homme évolué ne peut plus avancer seul, parce qu’un titre est le fruit d’un succès collectif, parce que les spectateurs se doivent de se sentir champions au même titre que les lutteurs qu’ils ont voulu comme champions. Les Hommes ont voulu que les temps changent. Ont voulu que les choses évoluent. Et tu ne pourras rien y faire Théo. Le titre par équipe  est désormais le plus prestigieux de la WWA !
 
Et je peux vous assurer qu’il croit dur comme fer à ce qu’il vient de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 11 Nov - 9:26

Je vois bien que tu t'inquiètes ma gueule. Tu as l'impression de ne plus être le centre de toute l'attention et ça t'aimes pas, hein ? Je t'ai pas oublié mon grand, pas du tout, mais toi et moi on est différent de bien des manières. Ca n'est pas qu'une question de physique ou de vision des choses, c'est aussi une question d'attitude.

Toi, tu as besoin de piailler, brailler, aboyer, beugler, couiner, vagir toutes les semaines que dieu fait et même plusieurs fois par semaine. Faut que t'occupes l'espace, que tu nous saoules avec tes réflexions à la con, débité comme si c'était la parole divine. Y a que comme ça que tu as l'impression d'exister, en faisant plus de bruit que les autres. Et du bruit t'en fais. Beaucoup. Beaucoup trop.

Je pourrais jouer avec toi, jouer avec tes arguments, te contredire, te titiller, t'insulter mais au final, ce serait contre productif. Ce serait te conforter dans l'illusion que ta parole a de la valeur et lui donner plus d'importance qu'elle n'en a. De toutes façons, tu n'écoutes rien alors à quoi ça sert de discuter avec toi. Te laisser déblatérer tout seul dans ton coin est bien plus efficace. Là, tu commences à paniquer, sans auditoire. Et je dois avouer que c'est plutôt drôle.

Mais je t'ai pas oublié Théo et je n'ai pas non plus tiré un trait sur mon objectif, te faire taire définitivement. J'ai juste changé de méthode. Parce que je vais te faire une confidence mec, c'est vrai que tu m'es supérieur. Pas de beaucoup, à peine un poil plus d'expérience mais dans le ring ça fait toute la différence. Alors plutôt que de perdre mon temps et mon énergie à parler avec toi, je bosse. A chaque show, j'engrange du vécu. Entre les shows, je travaille, je me mets au niveau. Tout ça dans un seul objectif, ne pas te laisser la moindre chance la prochaine fois qu'on sera face à face.

En parlant d'expérience, je voudrais envoyer un petit bisou à OTA. Elle vaut dix mecs comme toi, Théo. Cette nana, c'est de la bombe et le jour où elle va éclater, elle va propulser la WWA dans une autre dimension. J'aurais bien voulu que les matchs de la semaine dernière prennent une autre tournure Mamacita mais je sais que tu as déjà compris que la défaite n'était qu'un palier vers la victoire. Lâche rien et va piquer son titre à l'autre con, je suis derrière toi.

Quand je dis l'autre con, je parle de toi Stanley. Tu m'as déçu mec, très déçu. Tu partages peut-être pas les délires de Théodule mais ça t'empêches pas de bosser avec lui. Je te pensais plus intelligent que ça. Si un jour les choses vont trop loin avec l'autre mégalo, tu en porteras une partie de la responsabilité. J'avais rien contre toi mais les amis de mon ennemi sont mes ennemis, donc je t'ai rajouté à ma liste de mecs à abattre.


Sur ce, mon entraînement m'attends, je vous donne rendez-vous à Bash !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 11 Nov - 10:28

Une ligne d'arrivée. Qui est franchi. Par qui? Par Théo d'Or.
Il regarde la caméra.

Théo : Moi, dépassé?

Terrain de foot. Théo prend le ballon, dribble deux joueurs, et marque un but en pleine lucarne.
Il s'approche d'une caméra.

Théo : Moi, dépassé?

Piscine. Théo nage à toute vitesse, et fini la cours en première position.
Il regarde la caméra.

Théo : Moi, dépassé?

Ring de la WWA. Théo fait le pin victorieux sur Cédric Darsa.
La caméra dézoome, elle filmait un écran. Elle se tourne vers Théo d'Or, habillé d'un costume bleu marine, le titre sur l'épaule.

Théo : Moi, "vieux passéiste dépassé par le courant...". Elle est bien bonne Cramtout. Bien bonne. Je n'ai jamais été en meilleur forme ; je suis au top de ma fortune, et je détiens le titre de champion. Que faut-il de plus?

Ah, je vois ce que tu veux faire mon vieux. Un "titre de l'appartenance"... pfff... et pourquoi pas un "titre de la sodomie" pour tes petits protégés? Ils font tout ensemble hein? "La reconnaissance et le partage"... tu es bien le représentant de cette partie de la population contre laquelle je suis entré en guerre, cette partie de la population qui n'a que ces mots de "partage" à la bouche. Partageons, partageons, car le mérite individuel fait peur. On a honte de ne pouvoir réussir les grandes que certains hommes font, donc on veut empêcher ces grands hommes d'agir. 

L'homme évolué ne peut avancer seul... le titre est le fruit d'un succès collectif... les spectateurs doivent se sentir champion au même titre que les lutteurs qu'ils ont voulu comme champion...
Cramtout, j'avouerai qu'en réalité, tu me fais peur. Ce ramassis de connerie que tu racontes. Le titre le fruit d'un succès collectif? Non! Non non et non! Il est le fruit du travail individuel! L'homme est fait pour se retrouver seul sur un ring - même en équipe, c'est toujours lui qui lutte, seul. J'ai travaillé dur pour obtenir mon titre, personne ne s'est tapé toutes ses heures d'entraînement, si ce n'est moi. 
Les spectateur quant à eux n'ont pas à choisir leur champion. Qu'est-ce que c'est que ces stupidités? C'est comme cela que l'on se retrouve avec des Darsa ou des Yesco champion ; parce que le public ne sait pas ce qui est bon pour lui. Il ne donnera pas le prix à celui qui le mérite, et qui est capable d'assurer la dignité de la fed, non, il le donnera à celui qui le brosse dans le sens du poil. Ne vois tu pas l'état de nos démocraties? Donner le pouvoir au tout venant, c'est foncer dans le mur. Non, le Grand Homme doit se saisir seul du titre, seul contre tous s'il le faut, pour permettre à la fédération d'avoir un champion digne, utile, capable de l'emmener vers les sommets.

(il boit un peu d'eau).

Même Wes semble l'avoir compris. Regarde, il s'est mis à s'entraîner sérieusement. Il comprend! Il comprend enfin! L'entraînement, l'entraînement est la clef du succès! Maintenant, il doit se rendre compte que son hygiène de vie ne lui permet pas d'être un champion. Comprend le Wes! Regarde la réalité en face, et peut-être, peut-être auras-tu réellement la chance d'être un champion méritoire pour cette fédération! Wes, je suis heureux de voir que tu es sur la bonne voie.

Ha, bien sûr, ton orgueil ne te laissera pas avouer que j'avais raison depuis le début. Quel dommage... tu pourrais m'aider à propager la bonne parole, mais tu ne le voudras pas. C'est pourquoi je me dois de te faire une nouvelle leçon, en te battant en un contre un. Que tu comprennes que si l'entraînement paie, c'est un tout. Que tout le monde le comprenne. Entraînez vous, mangez sainement, apprenez à être quelqu'un de méritant, aller chercher le succès avec les dents. Je battrai Wes, pour son bien. Lui montrer que s'il est sur la bonne voie, le chemin est encore long. Il n'est même pas encore capable de conjuguer entraînement et promo. Il a encore besoin de temps. Je vais lui offrir, en ne lui permettant pas d'être champion. 

ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 11 Nov - 11:53

Merci Théo de confirmer tout ce que j'ai pu dire de toi en une promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos SM
Enfoiré spécial
Enfoiré spécial
avatar

Verseau Chèvre
Nombre de messages : 1500
Age : 38
Localisation : Kronos City - Kronosie
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 11 Nov - 17:34

Je suis un homme à principes. Je pars dans l'idée qu'il faut donner aux gens les moyens de s'affirmer et quand ils se realisent, il faut les récompenser.
Cela coïncide avec ma bonté légendaire. C'est pourquoi Amalia Perez, pour m'avoir matraqué au dernier show, pour m'avoir mis à terre, chose que des types comme Booya ou Julianinho n'ont pas réussi, tu mérites une récompense.

Néanmoins, je préfère attendre le jour de notre confrontation pour te l'offrir. A l'issue du match, tu auras ainsi droit à ton cadeau. Dans l'immédiat, et comme après notre combat cela ne sera plus possible, j'aurais besoin de ton choix.

Tu préfères ça...




Oui, je sais c'est immense...
OU bien préfères tu ça ?





Ne t'inquiètes pas, y'aura pas de gâchis. Je garderais l'autre pour un misérable ver qui se dandine en ce moment avec entre autre le titre Lynx.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com/forum.htm
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 12 Nov - 1:05

« Ceci n'est pas une émission de télé-achat, ne vous inquiétez pas. Mais je comprends que vous ayez des doutes avec ce papa-gâteau qui fait le shopping pour une grognasse. Je sais pas ce qu'il a mais y'a des fois il est dans son délire, parfois il fait le son d'une horloge, peut-être qu'il se prend pour Tick Tack le crocodile. Le pire c'est qu'il est pas seul hein, il a inventé un pays imaginaire et y'a pleins de grands enfants qui ont suivi. Ça m'étonnerait pas que de temps en temps Julianinho enfile des collants et les rejoint pour faire Peter Pan... ou Clochette... 

Bref, le maître Sinistre n'est pas le seul à être dans son monde. Quoique lui encore c'est rien, c'est une légende, il est vraiment charismatique. Mais prenons Théo D'Or, le champion WWA... Vous imaginez vous un druide qui tente de donner des cours de diététique à un viking ?! Bon bah c'est à peu près ça, sauf que le viking en question est un lutteur qui fait le main-event dans trois des plus grosses fédérations de lutte. Et il est toujours en course pour devenir le futur King of Butchery pendant que l'autre maintenant bah... il boit de l'eau. Le druide est donc plus proche de la version Merlin de Kaamelott que de Panoramix.

Et en parlant de camelote, y'a cette équipe plutôt proche de Laurel et Hardy que des Brothers of Destruction. Et là je parle pas des Bi-Croquants... Non mais sérieux quoi, quand M Cube demande si on connait la team du Pays de Galles j'ai envie de lui répondre que oui, on les connait beaucoup mais beaucoup plus que la pertinence de ses catchprases. Alors, t'en as un qui sort tout droit d'un film d'horreur et l'autre qui sort cette phrase à chaque promo: "Bisous à tous et à bientôt"... Bisous à tous et à bientôt ?!?? C'est quoi ce délire ? On dirait Docteur Jekyll et Mister Hyde version efféminé. Il ne manquerait plus qu'ils gagnent le titre pour avoir avec Théo D'Or et le Stan la pire brochette de champions de l'histoire de lutte.

Il est grand temps d'agir ! Je suis à fond derrière Wes Yesco et j'encourage les Bi-Croquants à éliminer L'Alliance Maudite. Je m'occupe personnellement du champion Lynx, il va surement dire que je lui manque de respect mais qu'il me respecte quand même parce que le respect c'est important et tout ça... Peut-être qu'il est fan des promos de M Cube et ses "Bisous à tous et à bientôt"... Je continuerais quand même mes provocations verbales plus proches d'un Mohamed Ali que d'un Booba... Parce-que le respect okay c'est bien mais, sur le ring je ferais pas de cadeau, ça se terminera par un K.O. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 12 Nov - 19:32

Le champion Lynx se trouve face à un poste TV WWA, il regarde la dernière... non, les deux dernières promos de sa challengeuse déclarée. Stan semble concentré, ne laissant transparaître aucune émotion, mais son regard est absent.
A la fin de l'intervention de OTA, il reste pensif un moment. Il contemple le titre Lynx qu'il s'est cassé le cul à gagner dans un ladder match. Cette vision n'a pas l'air de lui apporter énormément de joie, c'est le moins qu'on puisse dire. Il relève la tête vers l'écran de télévision où il vient de voir la motarde lui déballer encore une fois ses quatre vérités et le défier au passage pour un Parking lot brawl match. Il se détourne de l'écran et part dans les coulisses, le pas lent et la ceinture posée sur l'épaule.
Stanley: Cette petite n'est pas très aimable, mais elle en a dans le ventre, et elle en veut. Oh oui, elle en veut vraiment elle, contrairement aux deux autres que je me suis coltiné au début. Ce titre lui fait vraiment envie, elle serait prête à foutre le feu à la ville pour avoir un match de championnat, rien que pour cette ceinture... et moi, est-ce que je serais prêt à en faire autant pour le titre Lynx ?
Y a pas si longtemps, j'aurai répondu "Oui", sans hésiter, et j'aurais incrusté la tête de celui qui m'aurait posé la question dans la machine à café. Aujourd'hui...
Aujourd'hui, non.
Luther Kay m'a lancé dans la course au titre avec Booya pour me récompenser d'avoir fait un bon match à Retribution. Je n'ai jamais réclamé ce titre. Mais une fois que je suis dans la course pour un championnat, qu'on m'y ai parachuté ou que j'ai choisi moi-même d'y aller, je me bat jusqu'au bout. C'est ce que j'ai fait. Mais je ne suis pas venu à la WWA avec l'ambition de gagner le titre Lynx. J'y suis venu pour gagner ma place, sans idée précise de comment y arriver. Mais on m'a donné la chance et l'honneur de concourir pour le titre Lynx, alors je l'ai gagné. Et ça fait depuis quelques jours que je ne peux pas m'empêcher de me demander: "bon, et maintenant, j'en fais quoi de cette ceinture ?"
Je ne me serais jamais posé cette question avec les autres titres. C'est bizarre, comme sentiment... mais je crois savoir pourquoi ça me fait ça. Jusqu'à l'année dernière, je me battais pour me faire un nom, pour accéder au sommet. Et j'ai réussi. J'ai atteint mon objectif, j'ai réalisé mon rêve, le rêve de tous les lutteurs professionnels, et de la meilleure des manière, en remportant le OOS.
Aujourd'hui, je n'ai plus à me battre pour mériter ma part de louange et me forger un palmarès, me construire une réputation. Depuis que j'ai remporté le titre lynx, je sais que je suis au milieu de ma carrière. Je m'en suis rendu compte quand j'ai pensé en embrassant la ceinture "Ca y est, un titre de plus !". C'était presque décevant: en décrochant le titre suspendu, je m'attendais à ressentir l'explosion de joie, l'euphorie caractéristique. Mais rien de tout ça n'est venu. Seulement la satisfaction arrogante d'un collectionneur qui ajoute une nouvelle pièce dans sa vitrine. OTA a raison, je suis devenu un belt addict, un blasé... un lutteur qui ne se bat plus pour défier et vaincre un adversaire ou accomplir un exploit, mais un collectionneur qui attend tranquillement de battre un record et ajouter une nouvelle ligne à son CV. Sans envie, sans passion.
Quand est-ce que j'ai perdu le feu sacré ? Quand est-ce que je n'ai plus fait partie des jeunes loups ? Quand est-ce que je suis passé du nouveau visage de la lutte au vétéran ? C'est venu trop vite, j'ai même pas eu le temps de me retourner.
Pourtant y a des signes qui trompent pas, qui auraient du me mettre la puce à l'oreille, voire m'inquiéter. Mais j'ai été orgueilleux et insouciant, j'avais raison quelque part. La plupart de mes collègues avec qui j'ai démarré ou qui m'ont appris le métier se sont retirés ou ont levé le pied: Diamant Brut, Théodore Detweiler, Luther Kay, Richard Vault, MethodCobra, James Strike, Tragico, Benji Cruz, Estilo, Miles Turner, Billy Dirnt, Alexander Anderson, Sharpy... tiens, rien que d'y penser, je commence à être nostalgique.
Pourquoi je suis encore là alors que eux sont partis ? A part Elena Irons et Mark Gaillard qui se battent toujours, je suis entouré de gens qui sont au summum de leur forme, qui ont encore l'énergie volcanique de la jeunesse, la sauvagerie... voilà ce qui me manque et que j'avais encore au fond des entrailles y a pas longtemps: la sauvagerie. Elle est partie pour laisser place à l'habitude, l'habitude de gagner des titres, l'habitude d'être provoqué par des jeunes idiots et de leur clouer le bec en les rétamant sur le ring... une sorte de routine. Je n'ai plus peur, je n'ai plus d'incertitudes. Plus de réelle envie. Et dire que je pensais me fixer un objectif de 10 titres mondiaux avant de prendre ma retraite !
Est-ce que Maddy ferait une bonne championne Lynx ? Elle ferait une bonne championne tout court. Elle fera une bonne championne. Elle est sauvage, un peu folle, déterminée, à l’affût comme un fauve, elle cherche, elle attend avec impatience, peut-être même appréhende-t-elle au fond d'elle même, sans doute y a-t-il un soupçon de peur caché dans un coin de ses tripes... probablement, car c'est ça qui permet de se dépasser, de se surpasser, de dompter l'adversaire, quel qu'il soit. Quand gagner n'est pas une habitude mais un besoin, un devoir, une nécessité, un rêve, voire une menace... c'est là qu'on accomplit les plus belles choses, et qu'on montre toute l'étendue de son pouvoir. Et pas en cherchant à se créer un défi vide de sens comme faire une liste de lutteurs à battre au moins une fois. Un projet à la fois vaniteux et sans intérêt, qui n'emballe personne, même pas moi, soyons honnêtes.
Stanley arrive dans le vestiaire et ouvre son casier, et s'arrête la porte dans la main.

Stanley: Bon je ne vais quand même pas abandonner ce titre juste parce que je me rends compte que OTA a son avenir devant elle, et que je traverse une petite remise en question. Ce titre je me suis fait chier et suer pour l'avoir, et j'aime quand même toujours porter des titres, alors bon, merde quoi !
Mais le véritable défi, maintenant, ce n'est plus de battre OTA pour conserver ce titre, mais de trouver une raison de le conserver, de retrouver une énergie pour l'insuffler dans mes membres, de prouver que j'ai encore quelque chose à offrir au monde de la lutte, autre chose que de l'expérience et une espèce de sagesse qui ne me sert qu'à avoir l'air d'un vieux con avant l'âge. Je ne suis pas fini pour la lutte. La WWA ne sera pas le lieu de mon déclin. Le début de la fin, je le jure, ce n'est pas pour demain. Mais ce soir, je sais que j'ai franchi un certain nombre d'étapes, et que je ne peux plus faire comme si je débarquais le feu au cul et que je pouvais remodeler la compagnie à mon image.
OTA est une adversaire tenace et féroce. Sans le vouloir elle me fait honneur en déversant sa hargne sur moi en promo, alors je dois lui rendre la pareille et être à la hauteur. Mais sur le ring. Je n'ai jamais été doué pour démonter les gens au micro. Sur le ring, je peux battre n'importe qui.
OTA a certainement plus envie de gagner le titre Lynx que moi à la veille de Wrestling Club. Mais j'ai une putain d'envie de la battre et de demeurer champion rien que pour montrer au monde entier que je ne suis pas fini, que je peux déjouer tous les pronostics et que je peux toujours faire chier ceux qui veulent me voir perdre.
Mon but était de rester performant et humble à la WWA. Je vais donc tout faire pour le redevenir, et pour avoir une belle carrière à la WWA.
OTA,  tu avais raison, le respect c'est de la merde, c'est bon pour les vieux de la vieille qui refusent de voir qu'ils ne sont pas irremplaçables. Je relève ton défi avec la bave aux lèvres et les couilles qui me démangent, j'accepte de te rencontrer dans un Parking Lot Brawl. Et dans tous les types de match que tu veux, autant de fois que tu veux. L'un de nous deux l'emportera... peut-être. Mais dans tous les cas, essayons d'offrir un bon spectacle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mar 17 Nov - 1:47

On retrouve la bikeuse,...

« ZzzzZzzzZZz... Hein! quoi?... »

Qu'elle est mignonne quand elle se lève et quand elle a la tête dans le cul !

« Je dormais. Pardon! »

Oui enfin là, c'est surtout sur le cul qu'elle est !

« Ça tu vois c'est exactement ce que j'allais dire ! »

Vas-y je t'en prie...

« Je l'ai fait, je l'ai travaillé au corps et il a changé d'avis ! Vieux motard que jamais... Le respect ! Prétexte à la con pour faire gamberger un adversaire, et profiter de ce moment pour le cogner avec un objet : Le Stan avait son titre Lynx à la main. Il s'est glissé sous les cordes, s'est précipité sur moi et m'a collé un grand coup de ceinture dans la tête ! Ouais, vous l'avez tous remarqué, le lutteur qu'a tout vu tout entendu est sorti de ses gonds... Soit il perd son self-control ou alors soit ce mec ferait loucher un cyclope tellement il a l'air sincère quand il parle de sagesse et tout le bordel. Et pourtant la seule fois où il a fait preuve de franchise, c'est dans un discours interminable pour me donner raison. Certes c'était touchant mais ça remet tout en question, toutes ses promos antérieures en fait. C'était pas des conneries quand je disais que le Lynx est l'animal-totem qui nous apprend à voir ce que les autres cachent. Maintenant croyez c'que vous voulez, mais sous les spotlights de ce titre je vois un imposteur. Et je crois que je suis digne de lui voler la vedette. »

Hein ?!

« Ben... J'vais le bastonner avant de le battre ! »

Ah okay, autant pour moi.



Bon ben voilà quoi... Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 26 Nov - 16:56

Touché oui. Mais toujours debout.

Je ne vais pas me chercher d'excuses, accuser tel ou tel, blâmer le manque de chance ou hurler à la tricherie. J'ai perdu, je l'accepte. Théo a été plus fort que moi cette fois. Je n'irais pas jusqu'à le féliciter. Je pense que je l'aurais fait pour n'importe qui d'autre mais pas pour lui. Il ne mérite pas d'être champion, il ne mérite pas de représenter la WWA. La WWA ne mérite pas d'être représentée par lui.

J'ai conscience en prononçant ses mots de dire quelque chose qui aurait pu sortir de sa bouche. J'ai conscience de sonner aussi intolérant qu'il l'est. Je l'assume. Théo n'est pas seulement un mégalomane, imbu de sa petite personne. C'est surtout un homme aux idées dangereuses, un intolérant, un fanatique.

Il peut sembler drôle, amusant voire même divertissant. Il n'est rien de tout cela, il est dangereux. Ses idées sont dangereuses. Il prône une doctrine qui a déjà causé des ravages dans le passé. Je ne dramatise pas, j'énonce des faits. Tout le monde ne voit pas la stupidité de sa morale. Certains peuvent même se laisser influencer, penser qu'il a raison, que seule l'uniformité devrait être la norme. Le monde n'a pas besoin de lui pour devenir fou mais son discours n'arrangera rien. Il attise la haine, jette de l'huile sur le feu de la discrimination. Aujourd'hui, il s'en prend à ceux dont le physique ne lui plaît pas mais demain, qui sera sa nouvelle cible, qui sera dans la ligne de mire de ses élucubrations?


Je m'étais fait la promesse de le stopper, de mettre un terme à sa folie, j'ai échoué. Mais j'ai perdu une bataille, pas la guerre. Je suis tombé mais je me relève. Et à chaque fois que je heurterais le sol, je me remettrais sur pied, plus fort et encore plus déterminé. Profite bien de la ceinture Théo, profite bien de ces moments de gloire. Ils ne dureront pas. Un jour, c'est toi qui tombera, et tout tes discours haineux tomberont avec toi. Ce jour là, quand tu seras au fond du trou et que tu lèveras les yeux, c'est mon visage que tu verras. Savoure bien Théo mais reste sur tes gardes, je viendrais à nouveau te chercher et cette fois, ce sera la bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 26 Nov - 20:24

Nous retrouvons Théo d'Or, sa ceinture autour de la taille.

Théo d'Or : J'ai gagné ; j'espère que vous n'avez pas été surpris. C'était là mon devoir ; je ne pouvais pas laisser Wes Yesco s'emparer de ce titre. J'ai accompli mon devoir, et ce, pour la WWA.

Oui, vous tous, vous qui me conspuez, me haïssez, je fais tout cela pour vous! Pour votre bien! Je ne cherche même plus votre respect, je cherche à vous sauvez de vous même. Peut-être comprendrez vous un jour ma position, peut-être qu'un jour, vous me remercierez. 

Il regarde sa ceinture, et sourit.

Et enfin, enfin! Yesco comprend qu'il faut mériter de représenter la WWA! Ah, Wes, enfin nous nous entendons sur quelque chose! Oui, le champion de la WWA la représente! Oui, le champion ne peut pas être n'importe qui! Enfin tu le comprends!

Voilà : nous entrons enfin dans une opposition frontale. Désormais, tu acceptes d'incarner certaines valeurs, qui sont néfastes. Te battre désormais, c'est bouter ces valeurs de graisses, de maladie hors de la WWA. C'est rendre la WWA plus saine et plus propre. Je suis heureux de ce pas que tu as franchi Wes.

Je suis de même très heureux que tu me vois comme dangereux. C'est que tu comprends que je représente tout ce que tu hais. Oui! Mon discours est l'exact opposé du tien. A la luxure, à la paresse, à la pitié pour les faibles, j'oppose la discipline de soi, le travail et la volonté de devenir fort. Bien sûr que les gens te préfèrent à moi! Tu leur permets de se complaire dans leur mollesse! Tu représentes la tolérance maladive de ce siècle!

Ah, et j'espère bien avoir l'occasion de te battre à nouveau! Mon message doit passer ; je ne peux me contenter de te battre une fois et de passer à autre chose! Je dois bien montrer à tous les fans de la WWA quelle voie ils doivent choisir. Quelle voie est la préférable.

Traite moi de fanatique, de nazi, d'intolérant! Qu'est-ce que cela me fait? Ce n'est là qu'une marque de ta révolte contre des idéaux qui menacent la perversité des tiens! Nous sommes en guerre, Wes. Fais toute la propagande que tu veux pour me discréditer, c'est là ton droit. Mais mes idéaux de pureté triompherons tôt ou tard. Je ne peux pas croire que le public reste si longtemps aveugle à ce qui est bon pour lui.

ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Sam 28 Nov - 12:53

L'écran s'allume sur le visage rougi, suant et hilare du champion Lynx de la WWA. Stanley Rosenbaum est en train de se filmer lui-même à l'aide d'un téléphone portable ou un d'un appareil dans le genre. La qualité de l'image et du son est loin d'être optimale, l'air est saturé de sons qui ressemblent à de la musique de boîte, ça bouge dans tous les sens, y a des gens habillés bizarrement, avec des boas fluos autour du cou, des perruques argentées, des tenues à paillettes, strass et maquillage de drag queen... comme si le carnaval de Rio avait été enfermé dans un tout petit espace.

Stanley: Désolé pour le bruit, mais je voulais aller fêter dignement ma victoire et célébrer mon titre de champion Lynx, le titre que j'ai conservé au terme d'un combat rude, face à une jeune lutteuse qui sait se battre ! Et pour fêter dignement un événement de ce genre, je ne connais pas de meilleur endroit que le club "les Plaisirs Tabous" à la Nouvelle-Orléans !

Stanley hurle comme un possédé et s'écarte de l'objectif pour faire faire un tour d'horizon aux spectateurs: c'est l'anarchie la plus totale. Y a tellement de lumières de différentes couleurs qui partent dans des directions différentes qu'on ne sait même plus où est le haut, où est le bas, à qui appartient telle fesse ou tel verre de champagne. Stanley embrasse goulûment un individu qui semble être une femme fort virile, vide un verre rempli d'un cocktail à la couleur et à l'aspect inquiétant, engouffre sa langue dans la bouche d'une femme qui ressemble à un homme très doué pour se travestir en femme, puis il entame un deuxième verre, lèche le jus de citron coulant le long de la gorge d'une personne d'un sexe non-identifiable de ce côté-ci du système solaire. Il finit par revenir devant l'objectif, décoiffé, du rouge à lèvres partout sur le visage sauf sur la bouche, et la voix un peu plus cassée qu'au début de la vidéo.

Stanley: Maddy, je te dois des compliments, tu as été un adversaire honorable à New World Order, j'en connais pas beaucoup des jeunes lutteurs qui n'auraient pas tapé sur le Nom de la Rose ! Je t'ai quand même battu bien comme il faut, faut dire ce qui est, mais j'espère qu'on aura l'occasion de s'affronter à nouveau, même pour le titre ! Et je te dois aussi des remerciements, notre match m'a insufflé l'énergie qui me manquait depuis un moment, je sens de nouveau le fluide de la sauvagerie abonder dans toutes les fibres de mon être, et j'ai envie de tout dynamiter à la WWA ! Comme l'a dit Luther Kay, un nouvel ordre a été établi ce soir-là, et toi et moi avons créer la nouvelle division Lynx ! Une catégorie de lutteuses et lutteurs où le principal critère est le talent, et où l'état d'esprit est la sauvagerie ! Nous en faisons partie tous les deux, et d'autres nous rejoindrons bientôt, je veux que chaque lutteur décidé à se battre pour gagner ma ceinture se fasse connaître, et son nom sera ajouté à l'effectif de la division, ma division, NOTRE division ! Mais là tout de suite maintenant ce soir, explosons-nous la têêêêêêêêêêêêête !!!!

Le champion Lynx est reparti vers le chaos nocturne et se retrouve bientôt noyé dans la masse, seulement reconnaissable à la ceinture du championnat Lynx qu'il brandit à deux mains au-dessus de la foule.


Dernière édition par The Iconoclast le Dim 6 Déc - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 29 Nov - 13:31

Suite à la célébration pleine de dignitié et de bon goût de la victoire de Stanley Rosenbaum à New World Order, nous retrouvons celui-ci chez lui, le lendemain matin de la virée aux Plaisirs Tabous.


Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la célébration s'est poursuivie à son domicile sans perdre de son intensité. 


Un gros plan sur le visage du champion Lynx de la WWA nous montre celui-ci tentant d'ouvrir l’œil droit, la partie gauche de son visage étant profondément enfoncée dans le matelas de son lit. Après un effort titanesque, il parvient à décoller sa paupière. Le filet de bave qui relie la commissure de sa bouche au matelas n'est pas assez consistant pour retenir son élan, et Stanley relève lentement la tête pour émerger dans le monde des vivants. 

Stan: Eeeeeuuuuhhhhwwwwwwwaaaaaaaaaaaarrrrrr...... ?

Et contempler les vestiges de la nuit.

Sa chambre ressemble à peu près à ça:



Le brave Stanley s'extirpe du lit avec la délicatesse d'un ouragan traversant la Louisiane et commence la lente traversée jusqu'à la salle de bain, non sans mettre les pieds dans plusieurs substances étranges ni écraser des paquettes de cigarettes, de préservatifs, des emballages de pilules, des capsules de bière, des bouteilles de liqueurs de gingembre. En observant le champion regagner la salle de bain, on remarque qu'il ne porte pour seuls vêtements que des chaussures de randonnée (sans chaussettes) et la ceinture du championnat Lynx autour de la taille. 


Stanley arrive devant le miroir et inspecte sa face: les cheveux collés, des paillettes, des traces de maquillage et de rouge/mauve/orange/bleu à lèvres un peu partout, la barbe et la moustache rasées sur un seul côté du visage, un pendentif se terminant par des perles et plumes jaune fluo à son oreille droite... le Stan a vraisemblablement fait le tour de la question.



Stanley: Bon.

Une voix masculine s'élève de la chambre:

???: Tu m'as parlé, Georges ?

Stanley laisse son regard errer dans le vide un instant, avant de prendre conscience qu'il n'est pas seul dans la salle de bain. Une jeune fille gît dans la baignoire, enroulée dans plusieurs couches de draps, serviettes de bain et rideaux de douche. Le champion Lynx fait froidement le bilan de la situation, et se tourne vers le miroir, avant d'inspirer un coup, de bloquer sa respiration, et d'expirer en douceur (ce qui semble déclencher une migraine de force 9 sur l'échelle FGB).

Stanley: OK. Lancement de l'opération nettoyage. Première étape: effacer toutes les photos.


Dernière édition par The Iconoclast le Dim 29 Nov - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 29 Nov - 15:26

Depuis sa dernière confrontation in-ring, Maddy a trop bu... Certes, elle a la gueule de bois mais, elle ne s'arrête pas à ça.

« Il y a un avant Wrestling Club et un après New World Order.

Je cultive un côté « outlaw » mais je vais pas faire comme tous ces crétins qui ne savent pas quoi faire de leur amour-propre, tous ces mauvais perdants et leurs excuses à deux balles pour pas avouer leurs défaites. L'amour-propre ne change rien à la vie, c'est la façon de l'utiliser qui compte. 

Je suis à des kilomètres et des kilomètres du club les "Plaisirs Tabous", j'ai pas envie de faire la fête... J'évite le regard désolé qu'on va m'adresser, ça ne sert à rien. Et j'ai pas non plus besoin que mes proches me complimentent. Lutter, boire et rouler sont indissociables de ma vie. Mais pas avoir un ego surdimensionné.

Je suis là, assise au sol, le dos contre la bécane. Et il fait nuit, Le jour s'efface mais pas la mémoire... Le Stan m'a battu...

C'était pas prévu comme ça mais au bout du compte, je me suis tuée à la tâche pour un match de championnat et j'en ressors plus forte avec toute la reconnaissance du champion Lynx. 

Deux rivalités, deux matchs en pay-per-views, une victoire remarquable, une défaite honorable,...

Mais surtout un nom qui fait écho dans le milieu, un nom que les Bi-Cro ne prononcent pas la bouche pleine, un nom que Wes yesco n'utilise pas pour clasher, un nom qui vient avant toutes choses à l'esprit de Matthew Duke après avoir remporter son titre de champion par équipe,... A ta santé, O.T.A. !  »

Elle reprend une gorgée avant de terminer...

« Finalement, Le Stan a raison à propos du respect...

Et je suis prête à bastonner quiconque en manquera pour moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mar 1 Déc - 3:06

Sarah Carlsbury est à l’hôtel "Ted & Bill". Elle prend l'ascenseur qui s'élève, un étage après l'autre, jusqu'au dernier. Elle sort de l'ascenseur, s'avance sur la moquette rouge jusqu'à la chambre au fond du couloir, quand elle entend soudain du chahut. L'interviewer colle l'oreille à la porte, elle décèle ce qui semble être une voix narrative à la tv.

« Du sucre !... Des épices !... Et des tas de bonnes choses! tels étaient au départ les ingrédients choisis pour créer des petites filles parfaites. Mais, accidentellement, le professeur Plutonium ajouta un autre ingrédient à cette mixture: l'agent chimique X ! »

Sarah est très attentive, lorsque retentit un bruit d'explosion qui fait sursauter la jeune interviewer. Elle vient de se faire surprendre par le son haute définition. Le générique se poursuit.

« C'est ainsi que naquirent les Super Nanas dotées de supers pouvoirs! Belle, Bulle et Rebelle consacrent désormais leur vie a combattre le crime et les forces du mal. »

Puis, une voix se fait entendre haut et fort lorsque la musique se lance.

« ta ta tatatataaah ! »

Sarah frappe à la porte... Puis, elle n'entend plus rien du tout.

« Galwen ?! vous êtes là ? demande Sarah Carlsbury.
— Euh... Oui, attendez ! », répond Galwen.

Un trousseau de clefs se fait entendre. Puis, une serrure. La porte d'entrée s'ouvre enfin.

« Bonjour madame, ajoute-t-il.
— Bonjour, je suis Sarah Carlsbury de la WWA ! » dit la jeune Sarah.

Galwen la regarde en souriant un peu bêtement, puis il se fige.

« Je voudrais en savoir un peu plus sur votre signature dans notre fed ! dit Sarah Carlsbury.
— Euh... Oui, Ok ! répond Galwen.

Il sort un stabilo de sa poche, attrape l'avant-bras de la jeune Sarah et signe un autographe sur celui-ci.

« Voilà, voilà ! » dit-il fièrement.

L'interviewer n'a pas le temps de répliquer quoi que ce soit que Galwen referme la porte après l'avoir salué... Puis le dessin animé reprend de plus belle.

C'est alors que le cameraman et le percheur éclatent de rire sous le regard désabusé de Sarah Carlsbury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 6 Déc - 20:04

Bon ! C'est pas tout ça d'être champion lynx, mais faudrait peut-être réfléchir au moyen de construire une division lynx, nom d'un petit bonhomme !

J'ai déjà quelques idées dont j'aimerai parler avec Luther Kay et sir William Acherman: un t-shirt floqué pour identifier les lutteurs de la catégorie lynx, ensuite établir une sorte de classement, par exemple sur un blog, pour mettre à jour l'effectif de la division, en comptant le champion, le challenger, et les autres lutteurs. Après, comment devient-on un lutteur de la division lynx ? On verra plus tard.

Mais qu'est-ce qu'un champion lynx ? Telle est la question qui se pose à moi, là tout de suite. Est-ce qu'en tant que porteur de la ceinture je dois afficher des attributs qui m'identifient à un fauve, un prédateur ? Est-ce que ce genre d'artifices rend Tigerclaw plus crédible comme lutteur et comme champion ? J'ai un doute, mais bon, un peu de réflexion ne fait de mal à personne...

Commençons par étudier le lynx, cet animal noble, au pelage nobl...euh, au pelage soyeux, teinté de roux, d'orange, d'onyx, de neige, de... de... aux oreilles couronnées de petites mèches noires lui servant à augmenter sa capacité de réception des sons et bruits de la forêt, à la crinière qui.. qui lui permet de se fondre dans le paysage sylvestre, enfin dans la foret, quoi. Son miaulement, qui n'est pas sans rappeler celui du puma en été, lui sert à intimider ses ennemis. Et...

Eeeeeet bien c'est tout ce que je sais de cet animal du nord du continent américain. mais allumons le poste de tv sur la chaîne des documentaires dédiés à la nature, par exemple National Geografic. A cette heure-là, ils doivent sûrement passer un reportage passionnant sur la faune des forêts canadiennes...

Deux heures plus tard, on retrouve Stan installé dans son canapé (son domicile est en meilleur état qu'au lendemain de sa célébration pour la conservation du titre lynx, mais bon, on voit quand même qu'il s'en est passé de belles ici), face au poste, la télécommande en main. La voix off qui émane du poste nous livre des informations très intéressantes sur le lynx:

Voix off National Geografic: Le lynx, cet animal noble, au pelage noble et soyeux, teinté de roux, d'orange, d'onyx, de neige, aux oreilles couronnées de petites mèches noires lui servant à augmenter sa capacité de réception des sons et bruits de la forêt, a la face entourée d'une crinière qui lui permet de se fondre dans le paysage sylvestre, enfin dans la foret, quoi. Son miaulement, qui n'est pas sans rappeler celui du puma en été, lui sert à intimider ses ennemis. Le lynx, habitué à chasser en hiver grâce à son manteau qui lui offre une grande résistance au froid, a cependant la particularité de se réfugier dans son habitat pour hiberner quand les conditions climatiques deviennent trop rudes, tout comme les ours, les marmottes, et...

Mais le champion lynx de la WWA n'est malheureusement pas en mesure de profiter de ces détails absolument passionnants. Vautré dans le canapé, la ceinture dorée de champion glissant de son épaule pour attérrir dans le bol de chips, un filet de bave se constituant lentement au coin de sa bouche, Stanley Rosenbaum est capable de réaliser des exploits digne d'un demi-dieu mythologique, de battre des records, d'en établir de nouveaux, de défier tout un vestiaire à venir l'affronter sur le ring, ... mais rester éveillé devant un documentaire animalier, non, ça, c'est au-dessus de ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 7 Déc - 0:35

Sarah Carlsbury est de retour à l’hôtel "Ted & Bill" et frappe à la porte de Galwen... Personne ne répond.

« Galwen ? C'est Sarah Carlsbury et j'aimerai avoir vos impressions sur votre première victoire, dit-elle.
— Ah oui d'accord, je suis content ! », répond Galwen à travers la porte.

L'interviewer patiente quelques secondes, espérant que la nouvelle recrue lui ouvre la porte mais,... nada.

« O-kay... Et donc pour vos impressions ? ajoute-t-elle.
— Ah bah je suis content ! » dit Galwen.

Facepalm de Sarah Carlsbury, qui totalement blasée, retourne sur ses pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mar 8 Déc - 0:28

Théo d'Or brandit son titre à la face de la caméra. 

Théo : Ca, ça fait de moi le champion de la WWA. Pas besoin de regarder un documentaire animalier pour comprendre ce que cela signifie. Je pense l'avoir suffisamment expliqué. En fait, il suffit que vous compreniez une chose : ce qu'est un champion de la WWA, c'est l'exact opposé de ce qu'est Wes Yesco.

Il attache son titre autour de sa taille.

C'est pour ça que je trouve un peu gros - et oui, je parle de son poids - qu'on me le remette dans les pattes. Luther joue avec le feu. Il le paiera sans doute cher un jour. Wes ne doit pas être champion - et il le met dans un nouveau match incertain, dont la stipulation rend le résultat plus imprévisible. Quelle bêtise! A croire qu'il aime faire reposer l'avenir vacillant de la WWA sur mes simples épaules. Elles sont certes musclées, mais je ne suis qu'un homme. J'accepterai cependant cette mission, comme je le fais depuis que la WWA a réouvert ses portes : la maintenir à flots.

Il soupire.

J'ai l'impression de me répéter sans cesse... tel Sisyphe qui remonte inlassablement son rocher, je dois toujours réexpliquer mon but, redire pourquoi "Wes Yesco Delenda Est"... j'espère que cette fois sera la bonne : au PPV, je veux le battre une fois pour toute. Si je dois recommencer ensuite, bien sûr je le ferai, mais j'espère que cette charge sera victorieuse. L'insécurité plane sur la WWA à cause de Wes : je me dois de la dissiper. J'ai cette mission à remplir...

Wes, ça fait un moment que cela dure. Tu es un pourrissement permanent de la WWA. Tu la paralyses, tu la fatigues. Tu pompes sa force vitale. Ton numéro de bouffon avec ton sac à la con en est la preuve. Tu te répètes, tu t'obstines dans tes blagues grasses qui ne font rire que toi. J'en ai assez. Cela doit cesser. On te colle sans cesse dans mes pattes : je dois régler cela. On doit t'écarter de la vue du public Wes! Et au lieu de ça, on leur inflige ta vue en continu! Je ne pense pas que tu es le seul responsable ; on devrait t'avoir éliminer depuis longtemps. Tu devrais faire les fonds de carte. Au lieu de cela, on s'obstine, on t'impose à la vue de tous, et on corrompt le public de la WWA. Assez.

Aujourd'hui plus que jamais
Wes Yesco delenda est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 20 Déc - 12:05

Théo d'Or : On s'approche, tout doucement on s'approche... Wes, au Santa's Lock, enfin je nous débarrasserai, la WWA et moi, de ta graisse, de ton énorme bide, et de tout ce que tu représentes. Il siérait que je fasse une petite analogie avec la période de Noël - te faire disparaître sera le plus cadeau que je puisse faire à la WWA, etc... mais je n'en ai pas envie. J'aime cette fête, je ne veux pas la polluer avec ton nom.

Pourquoi j'aime cette fête? Car elle récompense les bons. Le Père Noël fait une distinction entre les bons et les mauvais. Comme moi. Il pousse les mauvais à devenir bons. Comme moi. Bon, il s'habille en rouge, moi non. L'analogie n'est bien sûre pas parfaite. Mais le point principale doit être noté : j'offrirai ta défaite à tout le monde. Ils verront qu'être sain apporte bien plus qu'être un gros tas.

Cependant, dans ce Santa's Lock, il n'y aura pas que Yesco et moi. Il y aura Gaillard et Beetle : 2 athlètes bien plus complets, 2 athlètes qui ont mon respect. Feraient-ils de bons champions? Assurément plus que Yesco ; néanmoins, je ne leur laisserai pas l'occasion de le montrer. Santa's Lock ne verra pas encore la fin de mon règne ; la WWA a besoin de mon règne, elle a encore besoin de moi! Je ne peux pas encore laisser ce titre.

Il fixe son titre.

Je n'ai encore rien accomplit en tant que champion. Je n'ai pas encore débarrassé la WWA de Yesco. Mon règne ne pourra être grand qu'une fois que je l'aurai fait. Beetle et Gaillard ne peuvent pas déjà me le prendre ; ce règne doit entrer dans l'histoire de la WWA. Il doit être un jalon dans son histoire. Il doit même être la base de la nouvelle WWA. Je ne peux pas encore perdre ce titre ; la WWA a besoin de son Imperator. Le peuple ne le comprend pas... mais c'est à l'homme qui doit marquer l'histoire de le comprendre, et de mettre en oeuvre tout ce qu'il peut pour réaliser sa destinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 20 Déc - 15:47

La télévision s'allume sur ce qui ressemble à un vieux square. Difficile à dire vu que la caméra semble directement posé sur le sol, montrant un gazon jaune et décrépie dans lequel trois insectes se font face. Un grillon émettant une mélodie estivale, un phasme tout blanc et un gros scarabée. Les trois se regardent en chiens, ou plutôt en arthropodes, de faïence autour d'une miette de pain. En fond, on peut entrapercevoir un ciel couvert de nuages noirs. De temps à autre, des détonations lointaine délogent légèrement les trois insectes de leur concentration jusqu'à moment où, l'un de ses coup de tonnerre laisse la place à un ricanement dérangeant et très familier :

"Cr ! Cr ! Cr !"

Les arthropodes se mettent à sursauter, tournant sur eux-même pour voir si quelque chose ne s'apprête pas à leur tomber dessus. Le grillon à même arrêter ses bruits. Il sont sur le qui-vive alors qu'une ombre commence à les recouvrir et qu'une voix peu rassurante se fait entendre :

"Alors comme ça ? La WWA a décider de renaître sans moi ? Elle veut reprendre le cours de son existence sans ma permission ? Cr ! Cr ! Cr ! Qui serait donc assez stupide pour oser me faire une chose pareil ? Moi, le seul vrai dernier champion de ce trou à rats ?"

Le trio d’insecte est de plus en plus paniquer, au point de se rapprocher les uns des autres tandis que l'ombre les as totalement recouvert ainsi que les alentours. La voix reprend d'un ton plus agressif :

"Qui a décidé de mettre des guignols à ma place ?! Un porc qui ne passera sans doute pas l'année sans sans se faire diagnostiquer un quelconque cancer, un débile ignorant me prenant pour un "athlète" à respecter et, pire que tout, un suisse ?! Qui peut avoir perdu autant de neurones ? Oh, mais je sais, le même imbécile qui, malgré le fait que je l'ai démoli la dernière fois que nous sommes croisés sur un ring, crois bon de me menacer, MOI ?!!"

Soudain, Un botte vient s'écraser sur les arthropodes, les réduisant en bouillis. Lentement, la caméra monte. Dévoilant une jambe, puis un torse envelopper dans une combinaison rouge sang. Enfin, l'objectif s'arrête au niveau du visage masqué et recule d'un pas, comme effrayer par la présence du Most Unstable Insectoid In ProWrestling : Beetle. L'ancien champion de la WWA fixe devant lui d'un air malsain, penchant légèrement la tête sur le côté :

"Luther, Luther, Luther...que crois-tu qu'il va se passer à Santa's Lock ? Tu pense vraiment que j'en ai quelque chose à faire de tes petits avertissements ? Non ! Je vais faire ce que j'ai toujours fait de mieux par ici et et rien de ce que tu feras ne pourra m'en empêcher. Si je suis là, c'est pour deux raisons. Deux objectifs que je vais adorer atteindre en laissant derrière moi des morceaux de lutteurs éparpiller un peu partout.

Il tourne alors la tête et regard sa main qu'il a monter au niveau de son épaule. Tout en la fermant très lentement, il continue :

"De un, récupérer ce que l'ont m'a voler et, optionnellement, punir ceux qui me l'ont voler. Ca déjà commencer il y a deux semaine, quand j'ai fais en sorte que Tigerclaw, un tiers de cette bonne vieille Konfrérie des Konnards se fasse voler son spot à Santa's Lock. En suivant cette logique, tu peux vite comprendre qui sera bientôt mon autre cible. Mais si tu peut le faire, malgré l'état catastrophique dans lequel se trouve ton cerveau. Mais cet enfoiré à encore le temps avant de se retrouver clouer dans une chaise roulante. Avant cela, je dois me débarrasser des trois clowns qui paraderont avec moi dans la cage, quitte à faire de la confiture avec leur cervelle. Après tout, ce n'est pas l'organe qui leur manquera le plus."

Son poing est à moitié fermé alors qu'il un pas vers la caméra et reprend son discours d'un air sadique :

"De deux, Détruire tout ce qui a ma portée. Contrairement à ce que Théo d'Or peut rêver éveillé, je ne vais pas éblouir les masses et mes "collègues" en usant de force surhumaine, de technique éblouissante ou de cascade à couper le souffle. Non, je vais tous vous détruire ! Je vais vous annihiler en usant de mes armes favorites : Mon vice ! Ma Cruauté ! Mon manque total de remords ! Je vais vous démolir et en apprécier chaque seconde ! Écoutez ce que cher Triple A de quoi je suis capable ou, plus simplement, écoutez votre instinct de survie. Celui qui vous hurles, en ce moment même, de courir ! Fuir le plus lin possible ! Car il sait que je ne m'arrêterai pas avant que tous ce qui ce trouve sur ma route Rest In Pieces !!!!"

Tout à coup, alors que son poing vient de se faire totalement, Beetle place un Bugfist à la caméra, la brisant sur le coup et ne mettant fin à sa promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitro
Fort en chocolat
Fort en chocolat
avatar

Bélier Chien
Nombre de messages : 1038
Age : 23
Localisation : Mexico
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 21 Déc - 8:49

Mark Gaillard : Santa's Lock, le célèbre PPV de fin d'année de la WWA ... mais surtout, le célèbre match ultra violent du même nom ! Et cette année, c'est un honneur pour moi de participer à ce légendaire match ! Mais le plus dangereux reste à venir ... vous avez tous vu comment c'est terminé le dernier Bash!, j'ai certes pu mettre un bon coup de cloche à Théo, mais j'ai surtout encaissé le Bugfist de Beetle. Ajoutez à cela ma défaite face à Wes la semaine précédente et j'entends déjà tout le monde dire qu'une fois de plus Mark Gaillard n'est pas encore prêt à être au sommet d'une fédération. Mais je reste neutre face à ces élucubrations ! Même si on m'annonce comme un outsider pour la victoire de ce match, dans ma tête j'en suis le favoris !

Oui, Beetle a déjà remporter ce combat ... oui, Théo a déjà pris part une fois à ce match ... oui, Wes est un redoutable combattant capable de beaucoup de choses ... mais je suis Mark Gaillard, la Bloody Legend de la FGB ! Aucun match, aucun obstacles, aucun adversaire ne me font peur ! S'il faut enfermer un insecte dans une boite, je le ferais ! S'il faut mettre un gros tas dans une cellule, je le ferais aussi ! Et s'il faut balancer le champion depuis le toit de la cage ... je le ferais également ! Aucune distinction entre vous trois messieurs ! Que vous soyez champion, de retour à la WWA ou challenger au titre, vous êtes tous pour moi des adversaires ! Et ne vous en faites pas, la neutralité sera de mise dans cette cinquième édition des Santa's Lock !


En parlant de neutralité, je ne comprends pas l'attitude d'Elena. Sa défaite lui ai resté au travers de la gorge ? J'attends tes explications Elena. Mais tu n'as nul raison de m'en vouloir, on savait à quoi s'attendre avant de s'affronter. Le match a été parfaitement équitable et neutre, et ce soir soir là se fut moi le gagnant. Je comprends donc ta frustration, je sais au combien tu voulais participer au Santa's Lock. Mais faut avancer, faut continuer à combattre pour nos valeurs communes à la WWA ! Je t'en prie Elena, dis moi ce qui ne va pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 23 Déc - 18:02

Théo d'Or : Mark, tu es un très bon lutteur. Bien que je n'apprécie pas les boucheries que sont les matchs hardcore, je dois le reconnaître. 

Est-ce que qu'être un très bon lutteur suffit pour être champion? Je crois que le règne de Cédric Darsa a bien montré que non : il a lamentablement échoué. Être champion nécessite quelque chose en plus : l'as-tu? Es-tu prêt réellement à assumer cette charge, sans mettre la fédération en péril? 

Je me garderai bien de répondre que tu n'es pas prêt : je n'en sais rien. Cependant, ce serait un risque aujourd'hui de se retrouver avec Mark Gaillard comme champion. Peut-être en serais tu un bon ; mais peut-être que la pression t'écraserait.

Aujourd'hui, la WWA peut-elle se permettre de prendre un tel risque? Je pense que non. Or, elle dispose aujourd'hui d'un champion qui sait être un champion. Un champion qui peut la guider et ne pas la laisser tomber. C'est la seule chose dont on peut-être certain. C'est pour cela qu'après Santa's Lock, je serai encore champion ; car je ne peux pas me permettre de perdre le titre, je ne peux pas me permettre de mettre la WWA en danger.

Cependant, si jamais je venais à perdre ce titre, je préférerais - je l'affirme - que ce soit entre tes mains qu'entre celles de Wes - tout le monde comprendra pourquoi et devrait être d'accord avec moi - ou de Beetle - non pas qu'il ne pourrait faire un champion convenable, puisqu'il l'a déjà été ; mais il vient seulement de revenir, et j'estime qu'il est trop tôt pour lui. De plus, son discours est contraire aux valeurs d'un grand champion.

Mark, ne prend pas cette déclaration de sympathie pour ce qu'elle n'est pas : tu ne gagneras pas. Ta précieuse neutralité t'empêchera de trop abonder en mon sens ; mais je tenais à mettre en lumière l'autre grand athlète de ce match. C'est un honneur de combattre un lutteur tel que toi - quand je me farcis un mec comme Yesco depuis le début. Je tenais à le souligner et l'expliciter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Backstage... Pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» de la lecture pour tous !
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
» La cuisine pour tous les gouts
» Des bonbons pour tous les goûts <3 [Pv]
» Une honte pour tous les haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Backstage de la WWA-