Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Backstage... Pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Caro
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Capricorne Buffle
Nombre de messages : 635
Age : 31
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Backstage... Pour tous.   Dim 27 Juil - 23:17

Le backstage, pour les RP traditionnels. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawwa.forumsactifs.com
Thomas Winterhart
El Pépito
El Pépito
avatar

Vierge Chien
Nombre de messages : 2742
Age : 22
Localisation : Detroit, Michigan
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Ven 10 Juil - 11:36

Les backstages pour tous. L'endroit qui était auparavant fréquenter par un bon nombre de grands lutteurs à la WWA. On y voyait des gens exceptionnels, mais ils sont bien moins remplis qu'auparavant et le but va être de redonner à ces backstages la vie et l'énergie qui leurs manques. Quoi de mieux que de laisser comme premier pas pour une interview backstage exclusive avec le magnifique haut en couleur Mark Bundy qui s'avance vers la caméra, remettant ses petits boutons de chemises. Il tient le micro. Il lève les yeux. Et oui c'est de la description en plus pour donner l'impression que pleins de choses se passent alors que finalement on peut très bien s'en passer, mais CHUT, Mark parle !

Mark Bundy - Ici Mark Bundy, en direct des backstages, certes beaucoup plus vide mais qui ne manqueront pas de se remplir de nouveau, et je suis heureux de vous retrouvez ici avec une interview exclusive d'un des nouveaux lutteurs de la WWA, jeune homme prometteur, Brutal Ravage. Bonjour Brutal … ou Ravage, comment doit on vous appelez ?

Brutal Ravage - Du moment que tu n'écorches pas mon nom ou qu'il n'y a que nous deux mon cher Mark, tu peux m'appeler comme tu veux ?

Mark Bundy - Ah oui ? Très bien, alors monsieur Dropkick je…

Brutal relève aussitôt la tête, son "pseudo" sourire s'efface de son visage, et ses grands yeux bleus - marrons fixent le visage de notre vieux Bundy. Un regard froid et si intense, qu'il en ferait mouiller plus d'une. Mais dans le cas de Bundy, le malaise fait plus place ici qu'à l'admiration. Va-t-il se faire éjecter comme un vulgaire sac de viande ? Ou bien ...

Mark Bundy - Je suis désolé, je… ça m'a échapper.

Brutal Ravage - Pas de soucis Mark, c'était très drôle, ha !

Mark lève la tête. Toujours ce même regard, et le ton donné à cette dernière phrase. On ne peut deviner si c'était une réponse franche ou des mots remplies de sarcasmes et d'envie assassine. Mais la première interview backstage de la WWA ne peut se terminer vraiment sur un nom vexant, il faut vite réagir ! L'avenir des backstages de la WWA est en jeu, plus de place au malaise !

Mark Bundy - Erm, Brutal reprenons si vous le voulez bien. Vous êtes maintenant ici, et avez signé avec la WWA pour les prochaines dates et prochains shows qui se dérouleront lors des show de Bash, quel effet cela vous procure de savoir que vous allez suivre les pas de tant d'autres après vous ?

Brutal Ravage - Mark, je n'ai que 22 ans. 22 ans et tout une vie à découvrir mais comme on nous la prouvé par mainte et mainte reprise, l'âge n'est pas un grand facteur de réussite dans ce milieux, et le manque d'expérience, je vais le compenser avec ce que je fais de mieux : botter des culs vite fait bien fait ! Maintenant, mes impressions sur le fait de marcher sur les traces de personnages comme Tigerclaw, Grip Sue, Sharpy, Théo D'or, ou Lunatico … je sens une légère pression sur mes épaules.

Mark Bundy - Une légère ? Vous allez pouvoir même cottoyer des lutteurs de grandes renommés dans ses backstages, comme Triple A, qui lui restera dans un rôle d'entraineur et …

Brutal Ravage - Oh, bien, vous m'avez surpris, je ne savais pas que Anderson était toujours présent ici, il faut dire que je n'ai pas beaucoup visité les locaux, mais si on ne me demande pas grand chose d'ici le premier show, je pense que je vais pouvoir lui rendre visite. On parle d'un ancien champion de la WWA, un homme qui vaut l'admiration. Et plus que tout, un EXCELLENT performeur.

Mark Bundy - Et ces lutteurs seront là pour surveiller le bon fonctionnement des shows de la WWA, alors voilà pourquoi je voulais savoir ce que vous en pensiez, du regard de tout ce monde sur vous.

Brutal Ravage - Pour être franc, j'm'en fiche pas mal de ce que les gens vont pensés de moi, s'ils pensent que je suis un sombre connard, un abruti fini, une vulgaire copie, un frimeur. Ce que les gens verront de toute manière, c'est une volonté, la volonté de mettre les coups, des claques, des KICK et de ne jamais lâcher, jamais rien abandonner. Tout donner pour le tombé final !

Mark Bundy - C'est très générique tout ça.

Brutal Ravage - Vous vous attendiez à quoi d'autre ?

Mark Bundy - À autre chose que le fighting spirit récurrent qu'on voit un peu partout dans le monde de la lutte m'enfin.

Brutal Ravage - Je comprends, mais je ne suis pas là pour faire le clown, ou me dandiner sur le ring, livrer des cookies, caresser des cochons ou parler à ma chaussette. Je ne suis pas un homme avec des caractéristiques de comique. Je suis juste là pour que justement, ces comiques, et tous les autres lutteurs environnant sachent que dès mon premier regard qui croisera le leurs, ils sachent qui je suis, et ce que je délivre.

Mark Bundy - Ah donc pas de cookies.

De nouveau, un regard de méchanceté se dégage du visage de Brutal. Le Bigger Guy est à la limite de faire sortir de la fumée par ses orifices, mais on ne va pas coller une étiquette de cartoon à ce jeune homme, et il se contentera juste de regarder l'interviewer.

Mark Bundy - Vos objectifs sont donc… clair et précis, gagner et impressionner.

Brutal Ravage - Oui, j'en ai bien l'impression, pas vous ? Et pourquoi pas qui sait… vous avez peut être face à vous le prochain WWA Champion.

Mark Bundy - C'est assez prétentieux de votre part je trouve.

Brutal Ravage - Ça l'est, effectivement.

Mark Bundy - Et bien, merci encore pour cette interview, en direct des backstages de la WWA. Je suis ravi de vous avoir rencontré, monsieur… Brutal. Je vous souhaite donc une bonne préparation future pour les shows qui risquent d'arriver d'ici peu, et bonne chance !

Brutal Ravage approuve d'un signe de tête, un mini sourire se dessine sur son visage, puis il sort du champ de la caméra. L'objectif se fixe alors sur le visage de Mark, qui prend un de ses mouchoirs et s'essuie le front, suant de stresse et de satisfaction. Et dire qu'il a passé des années et des années à faire ça notre ami Bundy. Le caméraman lui marmonne pourtant quelque chose, et on voit, alors que le fondu noir s'installe à l'écran, un Mark Bundy qui nous lâche un "Rah mince, j'ai complètement zappé ça !". Une prochaine fois peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mar 4 Aoû - 12:59

Théo d'Or se trouve dans une salle de muscu, lieu où on l'a souvent vu. Il pleut dehors, il a donc décidé de s’entraîner sur un tapis de course, il n'aime pas avoir les cheveux mouillés.
Il fait mine de regarder la caméra.

Théo : Oh, une caméra, ici!

Il boit une gorgée d'eau (il est très important de bien s'hydrater. Ceci est un message à caractère informatif.)

Théo : Comme vous le voyez, durant le temps qu'a duré la fermeture de la WWA, je n'ai pas négligé mon corps. Un grand lutteur est avant tout un grand athlète ; et je suis assurément les deux.
Mais est ce seulement ça qui fait ma force? Est ce seulement cela qui fait que j'estime être indispensable à la WWA?
Non ; je suis aussi un grand stratège, un leader de premier ordre. Et je pense qu'une fédération qui vient d'ouvrir à nouveau a besoin de quelqu'un comme moi, quelqu'un qui peut la prendre en main et la mener à nouveau vers les sommets qu'elle n'aurait jamais du quitter. J'ai été et je serai toujours l'Imperator...

Le caméraman grommelle : C'est qu'un surnom et tu te l'es donné tout seul...

Théo, faisant mine de ne rien entendre : Je serai toujours l'Imperator de la WWA. Nul n'est besoin de rappeler mon palmarès, mais je vais le faire quand même, faut pas déconner : 1 fois champion de la WWA, tout premier champion Fire, et 2 fois champions Lynx. Ce sont là mes titres de gloire, peu peuvent se targuer d'en posséder autant.

La passé me donne t'il pour autant une légitimité me demanderez vous? C'est vrai qu'à ce compte là, ce serait un peu facile : peut on compter les titres que collectionnaient Kronos dans les années 50 comme une preuve de ses compétences actuelles? Je ne le pense pas ; quelle est alors la différence entre moi et Kronos? Cette question paraîtra bien sur absurde à tout le monde, dès lors je me contenterai de mentionner mon âge et de vous laisser admirer mon corps en parfait état de marche, et le vieux truc tout décrépi qui sert d'enveloppe corporelle à Kronos.

Je dois avouer tout de même que je suis plutôt dubitatif quant à certaines nouvelles arrivées... stanley rosenbaum ou Tigerclaw sont de grands compétiteurs par exemple... mais Wes Yesco? Ce mec ressemble plus aux hamburgers qu'il doit bouffer en quantités industriels qu'à un lutteur! Vous vous rappelez Bones, l'ancien champion de la FGB? Le mec qui passait son temps à rebondir? Eh ben Yesco c'est pareil ; tellement rond qu'il me fait penser à une balle ; on le ferait chuter de la troisième corde (dans l'hypothèse surréaliste où il parviendrait à y monter hein...), boum, il rebondirait direct. Bordel, j'arrive pas à sortir cette vision de ma tête. 
Bref, un mec comme Yesco ici c'est honteux. C'était l'occasion , en redémarrant la WWA, de repartir sur des bases saines, et voilà qu'on se tape une montagne de saindoux prête à nous étouffer sous son gros ventre...

Entre la vieillesse de Kronos et l'obésité morbide de Yesco, il fallait un individu jeune, en forme et en pleine force de l'âge. La WWA renaîtra et vivra, tant que des gens comme moi - et quelques autres! - en pleine forme domineront. Si jamais la graisse, la vieillesse, la vile bassesse, la tricherie éhontée triomphent, la WWA retombera dans les cendres.
Nous avons le devoir de proposer un produit sain, du point de vue physique ET moral à la WWA. Et tant que je serai ici, je me battrai pour cela.

ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 5 Aoû - 11:26

Wes Yesco est assis sur le dossier d'un banc dans un parc. A la bouche, une petite cigarette roulée, en tout cas ça y ressemble.

Wes : Woh ! A quelques jours de la renaissance de la WWA, les esprits s'échauffent. Ca commence à parler, à se vanter, à menacer. La guerre des mots à commencé mec et il ne sera pas dit qu'El Yescito est resté muet. Oh non, ça risque pas. Tu vois c'est comme un Bonobo qui refuserait une partouze ou Clinton un bon cigare, c'est juste pas possible. Quand y a du chambrage, y a du Yesco, c'est comme ça que ça marche.

Donc hier, un go-go danseur s'en est pris à moi. Apparemment à l'écouter, il représenterait un standard dans notre industrie, le maître-étalon en quelques sorte, même si j'ai plutôt vu un poney qu'un pur-sang arabe. Un beau poney, hein ! Genre un Potok ! Mais un poney quand même, qui toise le reste de l'écurie du haut de ses 50 cm parce qu'il a reçu le prix de la queue la mieux peignée. Mec, l'esthétique c'est bien en couverture de Tétu mais dans un ring, aujourd'hui tout le monde s'en bat les seins.

L'époque a changé mec, c'est plus pareil que pendant ton heure de gloire. Justin Bieber est devenu un junkie tatoué accro aux putes brésiliennes, Myley Cyrus une icône du porno chic et Bill Cosby un violeur. Ouais je sais c'est glauque mec mais ainsi va le monde. Il bouge tout le temps, si tu rates le train, tu restes à quai et tu deviens un has-been qui ignore que ses années de gloire sont derrière lui.

Tu crois vraiment que les fans d'aujourd'hui veulent encore voir ton corps amélioré aux OGM ? Mec, t'as entendu parler du retour au naturel ? Quand je t'ai vu hier, les mots qui me sont venus à l'esprit sont : rhinoplastie, liposuccion, abdoplastie, botox, lifting et allongement pénien. Déments pas mec, ça saute aux yeux. Mais t'as le droit, je vais pas te jeter une poignée de tissus adipeux, c'est pas mon genre. Je veux juste que tu comprennes qu'aujourd'hui, les gens veulent du bio, du 100% naturel. T'es plus dans les critères du moment, ma couille, va falloir t'y faire.


Aujourd'hui, les gens veulent des athlètes, des vrais, pas des imitations. Athlète, ça veut pas dire Apollon. Ca veut dire botteur de cul, casseur de bras, déclencheur de « Holy Shit ! » et autres « Oh my god ! » et ça c'est mon rayon. Faut pas juger un hamburger à son emballage, de la Marijuana à son odeur ou Wes Yesco à la taille de son bide. Dans mon quartier, les mamacitas m'appellent la pochette surprise. Et si on se croise dans un ring, tu comprendras pourquoi. Je vais même te filer un conseil. Si tu dois combattre contre moi, fais une dernière opération de chirurgie. Mais une utile. Une testiculoplastie. T'en auras besoin mec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Sam 8 Aoû - 14:54

Un des nouveaux lutteurs de la WWA renaissante donne sa première vidéo promotionnelle dans ce qui ressemble à un atelier: un mannequin de lutte se trouve installé juste à côté d'un chevalet sur lequel est posé une toile. Tout un matériel d'architecte est disposé sur une planche couchée sur deux tréteaux: une équerre, un mètre ruban, un quintuple décimètre, tout un arsenal de crayons et de compas de diverses sortes... et Stanley Rosenbaum se tient devant tout ça, sur un tabouret pivotant, en pantalon et veste de costume, élégant, chic mais sobre.

Stanley: Luther Kay a décidé d'écrire un nouveau chapitre dans l'histoire de la WWA. J'ai accepté de lui donner un coup de main et de consacrer mon expérience, mon talent, mon art au renouveau de cette compagnie jadis glorieuse, qui aspire à le redevenir, et qui j'en suis certain le redeviendra, grâce à ces membres. 

Je peux affirmer sans prétention ni fausse modestie que certains d'entre vous-lutteurs et spectateurs- me connaissent, au moins de nom. Je ne vais pas vous déballer mes faits d'armes ni vous parler de mes qualités ou de mon histoire personnelle, mes collègues se sont empressés de le faire de leur côté, et on s'en fiche un peu, non ?

Je souhaite plutôt vous parler de la raison de ma venue à la WWA et ce que je compte y faire, ou plutôt, y accomplir ! Rare sont probablement ceux qui se souviennent de mon passage entre les cordes du ring de cette compagnie. Ce ne fut pas une franche réussite, mais j'en suis le principal responsable, même si personne n'a eu à se plaindre, je pense, de mon professionnalisme et de ma bonne volonté. J'ai voulu me redonner une seconde chance en ce qui concerne la WWA, et tenter d'inscrire mon nom dans son livre d'or, parmi ceux des lutteurs et lutteuses qui ont bâti sa légende.

Et pour ce faire, je vais emprunter une voie différente de celle de mes collègues. Je les laisse se battre pour les titres, s'entre-déchirer pour savoir qui est le plus fort, le plus arrogant, le plus bronzé, le plus rapide au pieux avec une gonzesse, etc. Les guerres d'égos et les joutes oratoires nombrilistes, j'ai donné, et c'est pas mon truc. Moi je suis bon pour gagner, surtout quand je me lance un défi. Alors voilà le défi que je me lance pour cette nouvelle aventure et pour la renaissance de la WWA: battre tous ses lutteurs, toutes ses lutteuses, toutes celles et ceux qui franchiront les cordes pour se poster face à moi, qui se tiendront sur le même ring que moi.
Les uns après les autres, méthodiquement, inexorablement, comme un collectionneur, je les battrai tous. Mes coéquipiers d'un soir deviendront mes adversaires pour le soir suivant, je le déclare ici et maintenant, et avec respect, comme ça c'est clair entre nous tous. Si il y a un lutteur ou une lutteuse que je n'ai pas encore vaincu, ça sera ma quête, mon objectif prioritaire. Le battre à la régulière, de préférence dans un match simple. Peu m'importe si je dois l'affronter deux fois, dix fois ou cent fois de suite, sur trois mois ou trois ans: c'est ce lutteur que je devrais battre à tout prix. Une fois que ça sera fait, je passerai au suivant ou à la suivante. Ma liste est déjà en train de s'écrire toute seule, car c'est celle de tous les noms qui composent le roster.
Les titres, les récompenses deviendront secondaires. La récompense que je poursuis, c'est celle-ci: la collection. Ou plutôt, si vous permettez de prendre l'accent kronosien: la Kollection !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 10 Aoû - 20:19

Théo D'Or fait face à la caméra, visiblement énervé :


Yesco, je ne supporte pas les allégations que l'on porte sur un soit disant dopage de ma part. C'est absolument dégueulasse ; j'ai toujours travaillé pour m'entretenir ; et voir tous mes efforts disqualifiés par de grosses feignasses qui passent leur temps à bouffer et croulent sous leur graisse, je trouve ça dégueulasse!


Toute ta tirade sur une prétendue naturalité de ton corps tombe donc à plat ; être gros et gras n'est pas un signe de naturel ; c'est un signe de mauvaise santé, un signe de dégénérescence. Tu n'est pas naturel! Ce mépris pour ce qui est sain et beau me file des frissons ; et c'est un très mauvais exemple! Pense à tous ceux qui regardent la lutte, quel exemple verrons t ils? Que ce n'est pas grave d'être au stade de l'obésité morbide? Penses tu à tout ceux qui risquent de mourir d'une crise cardiaque plus tard, en ayant suivi ton exemple? Non, bien sur, tu dois penser à ton prochain repas rempli de graisse!




Je ne dis même pas que tu échoueras Wes, mais je le souhaite, et s'il m'est donné l'occasion de l'empêcher, je le ferais ; car une réussite de ta part promouvrait ton régime malsain et morbide. Nous nous devons d'être exemplaire car nous sommes justement des exemples!
Prend toi en main Wes! Réagis pour le bien de tous, avant qu'il ne soit trop tard!


Il ne sera pas dit que j'aurai laissé cette fédération tomber dans la graisse!




ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Sam 15 Aoû - 23:36

Théo d'Or est en train d'effectuer un jogging ; il court semble t-il depuis un certain temps. La caméra le suit d'ailleurs pendant un bon moment, ce qui n'est à dire vrai pas vraiment passionnant. Au bout de longues minutes, Théo s'arrête.

Théo d'Or : Bien le bonjour. Vous devez vous demandez pourquoi je diffuse cette vidéo ; beaucoup de fans doivent penser qu'il est rébarbatif de me voir courir ainsi. Je ne le fais pas par vanité, même si je pense que le spectacle doit être plutôt agréable pour ces demoiselles - et quelques messieurs, ne nous le cachons pas.

Non, je le fais pour Wes ; je sais que nous sommes partis du mauvais pied. J'ai mis en avant tes problèmes de santé, tu as pris la mouche, je t'ai répondu - certes peut être un peu sèchement, mais tu dois reconnaître que tes accusations étaient inacceptables. Je fais donc un pas en avant, pour prouver à tout le monde que je ne suis pas un connard : cette vidéo est donc pour toi Wes. Je te demande de l'observer, et d'être attentif à l'activité que j'exécute.

 Cela s'appelle un jogging. On peut parler de course à pieds. Je m'excuse d'employer ces termes un peu techniques, que visiblement tu ne connais pas. Cela s'appelle plus communément "COURIR". C-O-U-R-I-R. Je sais, ça rime avec mourir, ce qui peut t'inquiéter, car tu risques effectivement la crise cardiaque ; mais cela rime aussi avec se nourrir, mot dont tu ne connais que trop bien la signification. Bon, je ne suis pas Tragico Comoedia, donc je vais pas te faire une liste de rimes ; j'essai seulement de te faire saisir qu'il est en ton pouvoir de pratiquer cette activité.

Ce n'est en effet pas quelque chose de compliqué : il suffit que tu bouges ta jambe droite puis ta jambe gauche, alternativement. Oui, comme quand tu marches (pour aller au frigo, au McDo ou aux chiottes pour te vider de toute la merde que tu consommes), mais en plus rapide, de sorte que par moments, tes deux pieds ne touchent plus terre en même temps. Je sais bien, cela doit te sembler bien difficile, le seul moment où tes pieds ne sont plus en même temps sur le sol c'est quand tu es avachi sur ton lit en train de bouffer des chips au saindoux trempé dans la mayonnaise.

Mais vois tu, Wes, j'ai bien vu que tu t’essoufflais dans ton match Cerno ; ne le nie pas, la scène était gênante, on aurait dit un porc. Enfin, tu me diras, pas plus que d'habitude ; seulement cette fois, on aurait dit un porc essoufflé. (Non, pas un soufflet au fromage, reste concentré Wes, c'est bientôt fini, tout comme le paquet de chips que tu as du entamé il y a 20 secondes). Ainsi, je fais en sorte preuve de bienfaisance, et offre ma modeste contribution à ta perte de poids. Tu ne me ressembleras bien sur jamais, peut être à la limite au malheureux Booya - voilà un adversaire fit, prends exemple sur lui à défaut de mettre la barre trop haut en essayant de devenir comme moi.

J'espère en tout cas que tu apprécies ce geste à sa juste mesure ; car j'ai d'autres chats à fouetter (j'imagine que toi tu les bouffes). J'ai une demi finale à préparer, et un titre à aller chercher. Je pense que la WWA a besoin d'un modèle à suivre, comme je l'ai dit, il me semble que je sois tout indiqué. La WWA sera saine et belle, comme son champion ; j'espère Yesco que tu sauras en prendre de la graine (j'ai pas dit bouffer des graines), toi et tous les autres gros qui suivent cette fédération et ont secrètement hontes de leur corps.


ALEA JACTA EST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos SM
Enfoiré spécial
Enfoiré spécial
avatar

Verseau Chèvre
Nombre de messages : 1500
Age : 38
Localisation : Kronos City - Kronosie
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 17 Aoû - 12:12

Mais pourquoi Kronos ? POURQUOIIIIIIIII ?


Depuis le retour de la WWA sur les ondes, c'est la question que l'on me pose. Pourquoi ?
Oui... pourquoi donc il s'est passé jeudi soir ce qui c'est passé ?!
Et bien sûr les fans de la WWA, sur Twitter, Instagram... ( parce que je connais ces trucs là, je ne suis pas un has been. ) partent dans leurs théories les plus folles. 

Par exemple, parce que je suis méchant, pas gentil. [ Théo, 17 ans ] Ou bien parce que je suis jaloux [ Matt, 19 ans ]. Ou encore parce que je cultive un complexe dominant, dominé proche du relationnel typique entre la grenouille et le scorpion [ Lucien, 8 ans ].

Alors pourquoi ? Brutal Ravage est encore en train de se soigner et Tigerclaw postillone dans son masque furieux de... de... on ne sait pas trop pourquoi Tigerclaw est furieux après moi en réalité. Il faudrait que cela fasse l'objet d'un débat entre internautes pour le week-end prochain. Peut-être parce qu'il est méchant, pas gentil. Ou bien parce qu'il cultive un complexe complexe..... Difficile à cerner quoi. Et si c'est le cas, je propose que les fans sur le Web fassent un débat à ce sujet pour le week-end qui suit. Mais ça, c'est si on part du principe qu'ils n'auront rien à ce mettre sous la dent sur les prochains shows. Je m'égare, je ne sais plus de quoi je parle, je vais prendre ma retr... ah si voilà... POURQUOI ?


Brutal Ravage a peut-être une réponse. Mais Brutal doit surtout se demander les raisons un type a à souhaiter la bienvenue puis à frapper par derrière. Brutal... Le respect.
Tu prétend que ton mentor, Ravage, t'a montré les ficelles du métier ? Ton mentor Ravage est celui qui t'a ouvert les portes de la WWA. Mais Brutal, ce n'est pas ton mentor Ravage qui va se battre à ta place dans un ring. Tu dois faire des preuves. Tu dois savoir qu'à partir du moment où tu pénètres à la WWA, tu n'as pas d'amis. Juste des collègues. Surtout des rivaux. Et quelques ennemis. Ne faire confiance à personne. Ne tourner le dos à quiconque. Tu aurais dû le savoir Brutal mais ton fameux mentor Ravage a mal fait son boulôt. C'est à lui qui t'a caché ces choses que tu dois en vouloir.


Mais je m'égare encore. Donc POURQUOI ? Pourquoi Kronos ?
Et bien je m'interroge aussi. Pourquoi ? Luther Kay... pourquoi as tu laissé Kronos utiliser un kendo stick ? Pourquoi avoir laissé Kronos pillé ce qui fait ton identité Luther ?
Sais pas.
Mais ce qui est certain, c'est que subir ce genre d'interrogations pendant trois jours alors qu'on ne sent même pas concerné, ça saoule. Donc, dès la semaine prochaine, je reprend mes habitudes et la barre à mine sera de retour. Non mais oh.


Dernière édition par Kronos SM le Mer 19 Aoû - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com/forum.htm
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 17 Aoû - 23:23

La nouvelle ère a commencé dans cette compagnie. Certains se sont déjà engagés dans la course vers le titre numéro 1, d'autres ont déjà déclaré leur guerre personnelle contre celui qui a eu l'audace de marcher dans le même couloir qu'eux... d'autres encore n'ont ps pu s'empêcher de gâcher le plaisir des retrouvailles en intervenant dans le match des autres... 

... moi j'ai ouvert mon compteur, et déjà battu l'un d'entre vous, les gars. Alors, après, vu que c'était dans un match par équipe, et que l'adversaire qui a l'amabilité de s'écrouler après avoir reçu mon finisher s'est fait lâcher par son co-équipier, est-ce que ça rentre dans mes critères de victoire ?

La réponse est oui. 

Mais en même temps, j'avais décrété que je battrai tous les membres du roster de la WWA à la loyale, en combat singulier. Et en l'occurrence, même si j'ai bien réalisé le compte de 3 sur Max Rix, ce n'était ni un combat singulier, ni un combat à la loyale, puisque l'affrontement s'est fini en match handicap. C'était d'ailleurs pas de bol pour Max, mais au moins, il a commencé sa carrière à la WWA à la dure, en étant confronté dès le début à l'injustice, à la déception, à la frustration, à la méfiance, à l'absence de loyauté et à l'incertitude. Une fois passé par là, tu es paré pour fréquenter des types comme Ducky Matt, Théo d'Or, Kronos, et même un peu Luther Kay. Je ne crache pas sur la main qui me paye, je ne fais que dresser un tableau réaliste de notre monde impitoyable et incertain, vous aurez compris.

Pour en revenir à nos moutons, je ne peux donc pas comptabiliser cette victoire comme un scalp à accrocher à mon mur. Tiens je commence à raisonner comme Tigerclaw, je me demande si c'est vraiment grave ou quoi... Bref, cela veut dire que je devrais battre Max Rix à nouveau, cette fois en un contre un. 

De toute façon, jeudi prochain, j'affronte Duck-face Matthew, pour les quarts de finale du tournoi. Si je le bat clean, j'aurai officiellement ouvert mon compteur, et accessoirement j’accéderai aux demies-finales. Je dis accessoirement car, en cas de défaite, je ne m'arracherai pas les cheveux ou je n'enverrai pas aussitôt ma lettre de démission au patron, comme un de mes collègues l'a déjà fait dans un autre compagnie ! Non, je vais simplement attendre d'obtenir un nouvelle occasion d'avoir Ducky face à moi dans le ring, et de lui river les épaules au sol. Pas plus compliqué que ça. Peu importe le temps que ça prendra, j'aurai ma victoire face à Duck-Face. Et contrairement à lui, si je ne remporte pas le titre mondial de la WWA au terme de ce tournoi, je n'en perdrai pas le sommeil.

Enfin je dis "si", mais bon, on est tous conscients qu'il ne remportera pas le tournoi. Un conseil, prépare-toi psychologiquement dès maintenant, Duck-Face. 

Et Darsa, c'était sympa de faire équipe avec toi, mais ne te fais pas d'idée, c'était juste un coup d'un soir. Dans les semaines qui vont suivre, toi et moi on sera face à face, et à ce moment là tu seras un nom potentiel à ajouter à ma liste. Mais je pense que tu n'auras aucun problème pour vendre chèrement ta peau.

Des questions les gars ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mar 18 Aoû - 13:21

Toujours assis sur son banc dans un petit parc de Brooklyn, Wes fume un petit stick. Derrière lui, une bande de mec déconnent joyeusement. On les entend crier.


« Hey Théo ! Wes il a pas besoin de courir, il roule plus vite que toi ! »


« Yo Monsieur D'Or, la dernière fois que Wes a plongé dans l'océan pacifique, ça a déclenché le tsunami qu'a touché le japon ! »

Wes : Théo, tu vois à quel point tes provocations n'ont aucune chance de m'atteindre. Toute ma vie j'ai entendu des conneries comme ça et à côté de mes homies mec, t'es pas dans la même ligue. Donc, tu peux continuer à me basher si ça te fait plaisir mais si c'est pour me foutre en rogne, laisse tomber c'est peine perdue. Je les connais toutes et je les déjà toutes entendues au moins une fois. C'est comme ça qu'on se dit bonjour dans mon quartier.

J'ai vu tes promos mec et je me suis demandé comment y répondre. T'es tellement pertinent et intelligent qu'il fallait un truc à la hauteur de ton talent. J'aurais pu mettre des vidéos de moi en plein effort à la salle, en train de soulever de la fonte ou de faire du cardio. Autrement, j'aurais pu te refaire l'histoire de la lutte et citer tous les grands noms qui ont marqué ce sport et qui étaient loin d'être des gravures de mode. J'aurais même pu t'expliquer que le culte du bodybuilder est apparu tard dans notre business, à cause d'un propriétaire de fédération obsédé par les garçons en slip aux muscles luisants.

J'aurais pu dire tout ça mais je vais pas le faire mec. Tu vois, ça sonnerait comme une justification, ou pire des excuses. Et je vais certainement pas m'excuser d'être ce que je suis. Je suis pas un exemple non plus. Etre un modèle pour les autres, c'est bon pour les mégalos dans ton genre, Théo. Moi, putain j'ai déjà assez de boulot à être un modèle pour moi-même, je risque pas de l'imposer à des pauvres gars qu'ont rien demander.

D'ailleurs, ta volonté à te présenter comme un exemple, ta suffisance et ton mépris de ceux qui ne sont pas comme toi, tu vois mec, ça m'interroge. C'est pas normal ça . A mon avis, tu compenses une faible image de toi, une insécurité intérieure, certainement liée à un traumatisme infantile. Non mec, j'ai pas lu Freud et Dolto mais tu vois, là où j'ai grandi, si tu veux survivre, faut savoir cerner les gens que t'as en face, faire preuve de psychologie pour savoir à qui t'as à faire et toi, Théo, à l'intérieur, je parie un repas au NOMA que t'es encore un petit garçon terrifié.


Ton narcissisme et ton auto-satisfaction, c'est pas sain mec, ça cache quelque chose. Qu'est-ce qui t'es arrivé, Théo ? Ton papa n'était pas gentil avec toi, ta maman te brûlait avec ses cigarettes, ton cousin voulait garer ses petites voitures dans ton petit garage à caca ? T'as était un enfant humilié, harcelé par ses petits camarades ? C'est pour ça que tu t'es forgé cette carapace rutilante, tout pectoraux dehors ? Mec je t'assure, t'as un sérieux problème ! Mais je vais t'aider, t'inquiètes pas. Le jour où on se rencontrera dans un ring, ce jour arrivera tôt ou tard, je vais te soigner à grand coup de Big Fuckin Superkick dans la tronche. Et quand la cloche sonnera, que tu auras les deux épaules au sol, fais moi confiance, tu redeviendras un peu plus humain. La défaite, pour retrouver un peu d'humilité, on n'a pas fait mieux comme traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 19 Aoû - 1:20

Théo d'Or est dans sa loge ; visiblement, il vient de regarder la dernière promo de Wes Yesco :


Théo d'Or: Hum. Wes, tu ne sembles pas vraiment comprendre que je ne te bashe pas pour le plaisir. Ce n'est absolument pas mon genre ; je pense que mon histoire à la WWA peut en témoigner. Je tâche de te faire comprendre que ton comportement alimentaire n'est pas sain, et ceux aux moyens de différents procédés ; c'est pour cela que je me montre direct.
Et je trouve que tu n'es pas reconnaissant : quoi, je t'ai offert une vidéo pour t'apprendre à t'exercer, et tu répliques comme si je t'avais lynché! Non, je t'offre une chance Wes! Une chance de t'en sortir!
Je suis vraiment désolé d'apprendre que tu vis dans un quartier de gros, je ne savais pas que l'on mettait les gens comme vous à l'écart ; mais je ne peux pas dire que l'idée me déplaise. En effet, ainsi, vous n'êtes pas offert au regard d'autres gens qui se retrouveraient influencés par votre mode de vie décadent.
Car vois tu Wes, même si tu refuses à être un modèle pour les autres - ce qui a le mérite de prouver ta lucidité - tu l'es de fait : tu es un lutteur de la WWA. Les gens risquent de suivre ton exemple. On ne peut pas se le permettre. 
Je n'attends pas d'excuses de ta part Wes - tu es comme tu es, tu te laisses aller, tu ne sais pas bouffer. Par contre, il faut que tu te fasses aider, et c'est moi qui te tends la main! Si tu la refuses, cela ira mal pour toi Wes ; car tu resteras un gros sac, et en plus tu te feras un ennemi mortel - car j'ai juré d'éliminer le gras de la WWA comme je l'ai éliminé de mon corps.
Je ne méprise pas ceux qui ne sont pas comme moi - regarde Booya, il n'est pas moi, faut pas déconner, mais je ne le méprise pas. Malgré sa barbe (sérieusement, ai un peu de respect pour toi même et coupe moi ça petit). Je méprise ceux qui offrent le mauvais exemple et ne veulent pas se bouger le cul, alors qu'on leur offre une chance. (d'ailleurs Booya, je suis prêt à te payer le barbier)
Je passerai sur les pitoyables attaques sur mon enfance - j'imagine que c'est le gras en toi qui parle, pour se défendre. Tu DOIS le combattre Wes. Ne le laisse pas parler à ta place. Je t'en conjure. Fais le pour toi et pour les fans.
Nous reparlerons de défaite plus tard Wes ; tu sembles parler en connaisseur, car tu as été un perdant toute ta vie. Toute ta vie tu as perdu contre la faim qui te rongeait. Toute la vie tu as perdu contre le gras.

J'ai pour l'instant un titre de la WWA à aller chercher. Je vois que Duke se considère déjà vainqueur. Quel connard arrogant ce type ; je peux pas les saquer ces gens là. En plus ce nom... Duke... il y a tellement de possibilité de tourner ce nom en ridicule que je préfère m'abstenir pudiquement.
Déjà, disons le tout net, son tableau est moche. Cet argument ne vaut pas grand chose, mais fallait que ça sorte.
Bon, deuxièmement, Duke se présent comme l'un des gros noms de la fédération. Pourquoi pas hein, mais il me semble plutot être un des gros con de cette fed.
Duke, la seule chose dont tu seras le protagoniste, c'est de ta future défaite. De ton échec à la course au titre de la WWA. 

ALEA JACTA EST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aiRKO
Premier de la fac
Premier de la fac
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 20 Aoû - 13:19

Chapter 1 : Meet Curtis Touchdown



Alors que l'écran reste noir après l'apparition du titre, on entend le bruit d'un corps heurtant violemment un ring de lutte, avec en arrière fond, deux petits cris, le premier d'effort, le second de douleur. La tête de Curtis apparait alors en gros plan, alors que l'image est figée, on dé-zoom lentement pour découvrir son corps allongé, les bras en croix, les jambes écartées, au sol.

L'action reprend quand soudainement, un homme a forte corpulence, arborant un habit de combat similaire à celui du Big Show, prend Touchdown par la tête, le redresse et lui donne une série de punchs dans le front. L'image se frise à nouveau, un petit rectangle apparait en dessous de l'homme, on peut y lire les mentions suivantes :


Random Mexican Guy N°1,
Antagoniste de cette promo,
Age : Inconnu,
Fun fact : Va perdre 2 côtes d'ici 3 minutes chrono.

Une fois que les indications disparaissent et que l'action reprend, Curtis retrouve de l'initiative et assène une série de droites à son tour, après un 2 Clotheslines et un Dropkick parfaitement exécuté, il part dans les cordes et revient avec son Touchdown (Slingblade)
pour mettre son adversaire au sol.

Quelques applaudissements disparates se font entendre du ringside, l'adversaire de Mister Friday Night se redresse douloureusement, aider par son adversaire qui s'apprête à lui donner des nouveaux coups... Low Blow ! L'officiel dans le ring engueule le Latino alors que The New American Dream roule de douleur hors champ... Avant de réapparaitre, volant dans les airs, avec un American Uppercut (Flying European Uppercut) ! Le Big Man est projeté dans les cordes  et un Dropkick ne tarde pas à le faire chuter du ring. Pendant ce temps, notre héros prend le temps de narguer son opposant en lui faisant signe qu'il portait une coquille de protection.

Il descend du ring de manière moins brutal et va chercher son arme favorite, sa batte, sur la table où les affaires des lutteurs sont posées. Il n'hésite pas un instant à envoyé de grand swing dans le ventre de son assaillant à plusieurs reprise avant de le faire rentrer dans le ring. Le Mexicain essaie de se remettre sur pieds à l'aide des cordes mais se trouve en réalité en parfaite position pour le Home Run (619) de Curtis. Il tombe ensuite lourdement au sol alors que Touchdown monte tranquillement sur le top turnbuckle le plus proche et réalise un 450° Splash maitrisé, au moment de l'impact, l'image s'arrête de nouveau et un effet "x-ray" nous montre les 2 côtes brisées de la victime. Le tombé, superflu et Curtis sort victorieux du carré des vérités.

A peine le temps d’étancher sa soif que Mark Bundy l'attend, micro à la main. Nouveau rectangle noir :


Mark Bundy,
Procédé narratif pour auteur en manque d'inspiration,
Age : Vieux
Fun fact (un peu flippant) : "Pense" encore à cette jeune blonde qu'il a rencontré il y a 3 jours

Curtis : Vous ici ? Que me vaut la visite du célèbre Mark Bundy dans ce gymnase miteux ?

Mark : Ce soir, vous faites vos débuts à Bash, vous vous en rappelez ?

Curtis : Évidemment ! Mais j'ai préféré faire mon dernier entrainement ici, dans le club qui m'a formé. Après la réaction de la foule à ma vignette de la semaine dernière, j'ai vraiment envie d'être au top pour ma première apparition dans un ring de la Web Wrestling Association ! Bon, on reste là comme des plots ou on bouge ?

Après un cut, les deux hommes sont maintenant à l'arrière du voiture qui va les emmener à la WWA Arena.

Mark : Alors Curtis, qu'avez vous pensé du show de la semaine dernière et des annonces des prochains quarts de finale ? Pas trop décu de ne pas faire parti des prétendants au titre WWA ?

Curtis : Le titre WWA ? Pour l'instant je préfère ne pas y pensé. Si je suis devenu lutteur, ce n'est pas pour les titres mais pour les fans. Je vais commencé par conquérir les fans et après, les titres viendront par eux mêmes. Ou pas d'ailleurs. Au fond, je n'ai pas besoin d'une ceinture pour savoir ce que je vaut.

Mark : Et le dernier Bash ? Un avis sur les autres rookies comme Brutal Ravage ou Max Rix ?


Curtis : J'ai appris en voyant ces deux là en action. Du premier, qu'il ne faut jamais, ô grand jamais faire confiance à Kronos, même derrière son apparence de vieillard, il est capable du pire. Idem pour Rix et Duke. Sauf que Max est bien la preuve qu'aussi jeune et ambitieux qu'on puisse être, rien ne faut l'expérience in-ring de Stanley ou Cedric. J'ai hâte de les croiser dans un ring ces deux là, que ce soit en tant qu'équipier ou adversaire. Idem pour Tigerclaw d'ailleurs, je sens bien un match contre Kronos pour le titre de la fédération d'ici peu.

Mark : Un autre match à attiré l'attention du public, c'est Théo d'Or vs. Wes Yesco...


Curtis : Théo est hilarant, malheureusement, je miserai plutôt quelques dollars sur Yesco. Ce squash... Il va arriver ce soir avec un sacré momentum dans le ring, ça va être dur à contré, surtout qu'il a l'avantage de la force, j'espère ne pas être son prochain opposant. Théo lui doit rester concentré sur le tournoi pour le WWA Championship, avec des matchs durs à prévoir, comme celui qu'il a eut contre Booya, tout en devant gérer un rival qui viendra certainement lui mettre des bâtons dans les roues. Pour le moment, le match que j'attends le plus reste Stan vs. Matthew Duke ce soir, un sacré Main Event à prévoir, même si je compte bien voler le show !

La voiture s'arrête alors, la porte passager s'ouvre, on peut voir le bâtiment de la WWA en arrière plan, Touchdown prend son sac de sport et s'éloigne vers la WWA Arena.


To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron
Actionnaire
Actionnaire
avatar

Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 7514
Age : 33
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 20 Aoû - 16:30

Nous retrouvons Tigerclaw assis au centre du ring de la WWA. Les gradins ne sont pas éclairés, mais tout ce qui se trouve entre les cordes l'est. Le logo de la fédération et de Bash est clairement visible sur le tapis et les protections de coins.

Tigerclaw : La WWA est de retour. La maison, devrais-je dire. Oui, je considère la WWA comme ma maison. C'est ici que j'ai grandi. C'est ici que j'ai gagné mes premiers titres. Je suis le seul lutteur à avoir jamais réussi à décrocher plusieurs fois le titre WWA. Trois fois, et quand la WWA a fermé c'est moi qui avait ce titre autour de la taille. Cette arena est ma maison, ce ring est mon jardin. Ceux qui travaillent ici sont plus que des amis, ce sont des frères. Et chaque fan qui vient nous voir et nous supporter recevra toujours ma gratitude !

Le chasseur se redresse et se relève.

Tigerclaw : La WWA, c'est des stipulations à part. Comme le King of Hell, le Chaos Gauntlet, le Race for the Title et le Santa's Lock (gagné deux fois, c'est le record)... Une identité qui nous colle à la peau. Je n'ai pas honte de le dire, j'ai la WWA dans mon ADN et je fais partie de l'ADN de la WWA !

Il s'approche maintenant des cordes, s'appuie dessus.

Tigerclaw : Pourtant, Luther Kay ne semble pas vouloir reconnaître cet état. C'est étrange. Un peu d'ego ? Ou bien veut-il que sa nouvelle WWA parte sur ses bases toutes neuves ? Avec des nouvelles têtes d'affiches ? Comme ce Brutal Ravage... Mais il oublie alors qu'il y a certaines choses qui ne changent pas. Brutal Ravage n'a pas passé le premier tour de ce tournoi, parce que Kronos est passé par là. Kronos a tout arnaqué à sa sauce. Une leçon que personne ne doit oublier : il y a des choses qui ne changent pas. Comme Kronos...

Le chasseur secoue la tête et s'écarte des cordes.

Tigerclaw : Je ne vais pas m'étendre plus sur Kronos et Brutal Ravage. Kro est ce qu'il est, personne ne pourra le changer. Luther Kay m'enlève mon titre et me demande de refaire mes preuves ? Très bien. Je vais lui montrer en remportant son tournoi ! Je ne regarderai pas en arrière ! S'il faut me venger de Kronos, je le ferai quand nous nous rencontrerons. Si d'autres n'ont pas décidé qu'ils voulaient se venger avant, bien entendu... Mais moi, je reprendrai mon titre de champion WWA ! Avec, j'établirai un nouveau record ! Quatre fois champion !

Devant la caméra, il tend une main aux quatre doigts levés.

Tigerclaw : En même temps que moi, Théo d'Or s'est qualifié pour les demi-finales. Un autre ancien grand nom : ancien champion WWA, double champion Lynx et champion Fire. A croire qu'il attire les titres, et que son nom vient de sa propension à les gagner. Qu'est-ce que tu en dis, Théo ? Un round de plus entre nous ? Ou bien dois-je prévoir d'affronter un de ceux qui se battent au prochain Bash ? M Cube, ancien Matthew Duke ? Stanley Rosenbaum ? Cédric Darsa ? Ou ce vieux Kronos ? Peu importe. Comme je l'ai toujours fait, j'affronterai celui qui se dressera devant moi !

Tigerclaw retourne au centre du ring en reculant, les bras écartés.

Tigerclaw : La WWA est ici ! La légende s'inscrit maintenant ! Et je vous promets qu'à Retribution, je viendrai pour rien de moins qu'un impact ! Vous êtes prévenus, à vous de venir chercher vos places !

Fade out.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawwa.forumsactifs.com
Kronos SM
Enfoiré spécial
Enfoiré spécial
avatar

Verseau Chèvre
Nombre de messages : 1500
Age : 38
Localisation : Kronos City - Kronosie
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 20 Aoû - 17:06

Pourquoi ?
Oui pourquoi as... 

Ah merde, je l'ai déjà fait cette promo.
Hum... Voyons... Une minute les glands, je cherche.

Alors ça... et ça... mouais... ah oui. Darsa.
Bon je reprend.


Cédric Darsa.
Il manque quelque chose. Hum... Ah oui. Une minute les glands... Où est ce que je l'ai mis... Ah oui, voilà l'appareil typique qu'on doit toujours avoir sous la main dans ce genre de moment. Alors, je mets le doigts sur le bouton, prêt à appuyer aux moments les plus opportuns et c'est repartie.


Cédric Darsa. Et hop j'appuie.
AH AH AH AH AH AH AH AH 
J'adore ce Rigolard Portatif. ( Marque déposée ).
Le susnommé est donc mon adversaire ce soir pour me hisser aux demi-finales afin de devenir le champion de la WWA.  Et on peut dire que le gars en a plein sur le coeur. Il nous tirerai presque une larme.
AH AH AH AH AH AH AH AH
Il est offusqué par le fait que j'ai frappé Brutal Ravage dans le dos. Et pour étayer sa colère, il nous rabâche les oreilles avec des arguments mièvres prouvant une fois de plus ce que tout le monde sait depuis des années: Cédric Darsa est cul cul.
Il est de ceux qui vomissent de bons sentiments ne comprenant jamais qu'ils font plus de mal que de bien, tellement certain d'être sur la bonne voie et si soucieux que tout le monde puisse les aimer. Mais Cédric, les Bisounours c'est has been. Il faut enfin ouvrir les yeux et savoir vivre en adéquation avec notre monde.
Alors que j'ai appris à Brutal Ravage les dures leçons de la vie qui le rendront plus fort pour des années à vivre, Cédric Darsa voudrait réduire mon travail à néant en lui faisant croire que sous pretexte que je l'ai frappé, sa carrière est déjà terminé. Parce que je l'ai attaqué dans le dos, il ne pourra jamais plus se hisser sur la première marche du podium. Mais Cédric, il faut que tu comprennes également que tout le monde n'est pas comme toi, à pleurnicher à la moindre occasion parce qu'on lui a piqué ses billes. Ce que j'ai fait à Brutal le rendra plus fort. Ce que tu veux faire croire à Brutal le rendra plus faible.


.....


A moins bien sûr que tout cela ne soit que de l'hypocrisie. C'est ça Cédric hein ? En fait, tu veux rendre les types comme Brutal plus faible parce que tu sais que sinon, ils t'écrabouillent à la première seconde ? Non ne t'offusque pas encore une fois. Même moi, je n'y crois pas. Je sais que tu es un garçon sincère. Tu as tellement envie qu'on t'aime. Mais voilà Cédric. On ne t'aime pas. Les fans applaudissent l'arrogance de Matthew Duke, la fourberie de Kronos, la violence d'un Tigerclaw. Mais un type aussi gentil que toi ? Ce sont des huées et seulement des huées que tu recevras. Oui le monde a changé Cédric. Les gentils ne font plus recettes. Et ce, depuis tes débuts.
AH AH AH AH AH AH AH AH 
J'adore cette machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com/forum.htm
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 23 Aoû - 0:01

Théo d'Or tiens un sac avec la tête de Yesco.
Il le lâche.

Théo d'Or : Non, j'essaie hein, mais c'est nul comme truc. Vraiment hein Wes, je sais pas où t'es allé chercher cette idée, mais c'est naze. 

Bon, Wes, j'ai essayé de te ramener dans le droit chemin ; j'ai échoué semble t il. Tu ne veux pas entendre raison. C'est dommage! La graisse a gagné, elle a ravagé ton cerveau... si tu avais rencontré quelqu'un comme moi plus tôt, peut être aurais tu pu t'en sortir, mais je suis arrivé trop tard dans ta vie. C'est triste...

Tu sembles même désormais vouloir t'en prendre "aux gens qui me prennent comme exemple" comme tu dis ; ce qui signifie j'imagine dans le pot au feu - j'utilise une image de bouffe pour garder ton attention - qui te sert de cerveau signifie "les gens sains et équilibrés". Bon, on passera sur ta première victime, qui n'a rien à voir avec moi, malgré le sac que tu lui as mis sur la tête ; si je mettais un sac avec ton visage sur ma tête - St Julien m'en garde - je ne te ressemblerais pas. 

Mais vois tu, je trouve que ton projet fait froid dans le dos ; des gens me suivent comme modèle, ils veulent en finir avec leur vie flasque et leur corps à l'avenant : c'est génial! Toute personne saine et normale ne peut que s'en féliciter! Et toi, que fais tu? Tu veux les éliminer... note déjà que cela me semble improbable, car si ces gens me prennent réellement comme exemple, je ne vois pas vraiment que dommage tu pourrais leur faire. A part les manger : j'imagine que c'est là ton rêve, être une sorte de Pacman géant mangeant toutes les petites boules jaunes, qui représentent mes fans. Soit Wes, mais sache que ton rêve restera lettre morte. Je m'opposerai à toi, car je crois que chacun a le devoir de respecter son corps ; et que si quelqu'un veut s'y opposer, il ne pourra que rencontrer une ferme résistance de ma part.

Wes! Je t'en conjure, n'essaie pas de faire ça! Tu fais déjà assez de mal à la WWA et à sa femme en exhibant ton corps répugnant ; ne va pas faire peur à ceux qui veulent changer. Tu es perdu ; ce n'est pas le cas de tout le monde.

Bon ; nous avons fait le tour du sujet, bien plus rapidement que nous n'aurions fait le tour de Wes. Passons désormais à Tigerclaw. Un athlète Wes, tu vois ça? Quel dommage que ce type soit si égoïste et se moque de la noble cause pour laquelle je me bats... quel dommage que dans cette fédération, je semble être le seul type intègre, désintéressé, qui se bat pour la juste cause...
Ah Tigerclaw, avec ton aura, ta condition physique, tu pourras faire un argument de poids - je n'ai même pas besoin de faire une vanne sur Wes, tout le monde y a pensé en voyant le mot poids - dans ma lutte contre la Graisse... mais non, ton côté autiste resurgit : la chasse, mon titre, et je me plains à Luther, et patatati, et patata... sans te soucier du danger auquel Wes soumet la WWA. Rien que pour ça, je te botterai le cul Tigerclaw, j'espère que ça te remettra les idées en place - joignant l'utile à l'agréable, car je n'aurai alors plus qu'un match pour récupérer un nouveau titre de champion de la WWA. 
Je pense que ce titre me donnerait encore plus de Wes Ye... pardon, de poids dans mon combat. Il me permettrait de porter haut les valeurs de sanité que je défends. Je montrerais ainsi à Wes les bienfaits d'un corps bien entretenu et parfaitement fonctionnel. Je serais un modèle encore plus évidents aux yeux des fans encore réticents, influencés par le mode de vie décadent de Wes. La Santé triomphera avec moi!

ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aiRKO
Premier de la fac
Premier de la fac
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Dim 23 Aoû - 16:33

Chapter II : Aftermatch


Curtis rentre en backstage peu de temps après son match, une poche de glace sur le frontSur un écran, on peut voir Booya en train de faire un Stunner sur Rix. Touchdown s'assoie sur la première chaise qu'il trouve, il récupère encore un peu de ses efforts avant qu'on lui tende un micro.


Curtis : Woooo ! Damn, quel pied ! Cette ambiance, cette chaleur humaine. On me l'avait raconté auparavant, mais j'aurais jamais pensé que ce serait à ce point ! Y a tant de chose qui se bouscule dans ma tête en ce moment, c'est fou ! Même si ma victoire à dû paraitre facile en ringside, dans les cordes, c'est pas aussi simple. Et toute cette adrénaline quand la foule vous acclame à la fin du match, j'ai presque envie d'y retourner ! Je crois bien que c'est l'une des plus belle soirée de ma vie. Une année d'entrainement pour ce moment, ça valait le coup... Enfin, j'espère que mon prochain match ne sera pas dans un an... En tout cas, si les fans peuvent m'entendre maintenant, je les remercie pour l'accueil extraordinaire...

Alors que la caméra s'en allait tranquillement, Touchdown reprend soudainement là où il s'était arrêter.

Curtis : Ce gamin, Tyler, c'est ça ? Qu'est ce qu'il foutait dans le ring par contre ? C'est quoi ce trou dans la sécurité ? J'aime être proche des gens, des fans, mais tout de même... Kid, si tu vois cette vidéo, saches que tu sais promoté, mais si tu veux vraiment être lutteur quand tu seras grand, fais un peu de sport, sort de chez toi prendre quelques couleurs, trouve un club de catch et va t'entrainer un peu, c'est les seuls conseils que je peux te donner.

En tout cas, tu es plutôt à l'aise dans la com. Je suis sur que les officiels de la Web Wrestling Association se souviendront de toi dans les mois et les années qui suivent. Je sais qu'un petit british comme toi, qui fait tout ce chemin pour aller voir sa nouvelle fédération préférée, ça doit faire loin, mais n'hésite pas à revenir quand tu auras un peu plus de poil au menton, ça pourrait être payant qui sait ! Peut être même qu'on aura la chance de combattre dans le même ring un de ses quatre.


Pour tout les enfants qui me regarde maintenant, sachez que vous pouvez vous aussi devenir lutteur une fois adulte, mais pour ça, il faut un mode de vie sain, un entrainement régulier et rigoureux, un peu de volonté, beaucoup de passion, et c'est tout. Rappelez vous de ce Tyler, un jour, il aura peut être un titre de premier plan aux hanches alors qu'aujourd'hui, il n'est qu'un pré-ado en pleine puberté ! N'oubliez pas, faite vos prières le soir, oubliez pas votre verre de lait avec vos cookies et écoutez vos parents.

Quant à toi Mark, merci d'avoir fait le job de la sécurité, mais la prochaine fois, évite de me mettre un coup de drapeau. Tu es fier de ta culture, de ta neutralité, je respecte profondément cela, mais ce que tu viens de me faire, j'apprécie moyen. Si tu veux te battre avec moi, viens, on ira signer un match quand tu veux dans le bureau de William Acherman, mais pas besoin de ramener une arme pour me mettre un coup avec. J'aime les beaux combats, les vrais, ceux avec du fighting spirit et du respect.

Donc si tu veux te confronter à moi, ça sera avec plaisir, mais dans les règles de l'art. J'ai déjà entendu parlé de toi, je sais que tu es un très bon combattant, je pense que pas mal de gens voudront voir ce qu'on peut faire dans un ring ensemble une fois que j'aurais montré tout mon potentiel aux foules qui nous accueilles... Mais pour le moment, restons "neutre", j'ai pas envie que tu sois la première personne avec qui je doive me battre. Kronos, Duke, Rix, la liste des "mauvais garçons" est déjà pas mal longue ici, je crois que j'ai déjà de quoi me faire un nom et apparaitre sur la carte de Retribution sans avoir à être en conflit avec toi Mark.

Sur ces mots, Touchdown fait signe à la caméra de s'en aller, il se concentre sur l'écran et arrive pile au bon moment pour écouter Cédric Darsa faire son speech. On quitte Curtis, toujours fatiguant et plein de bonne volonté, mais captivé par ce qu'il se passe entre les cordes.


To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Lun 24 Aoû - 21:30

C'est pas les gens comme toi que je veux détruire, Théo, t'as pas bien compris. Ce que je veux détruire, ma couille, c'est les cons comme toi. Tu vois c'est pas pareil. Je sais qu'avec les mecs dans ton genre, y plus d'intelligence dans les boutons de sueur que dans le cerveau, donc je vais t'expliquer.

Au début, tu me faisais marrer. Putain, quand on te voit, on dirait Kanye West dans le corps de Channing Tatum, j'avais bien envie de te chambrer un peu. Mais je me suis vite rendu compte qu'en plus d'avoir un melon gros comme l'Iowa, t'étais complètement à la masse. Mec ! Vas-y branle toi la nouille autant que tu veux, mais commence pas à faire chier avec ton délire de gourou du fitness, White Goodman à la con.

Tu penses que t'es en meilleur santé que moi parce que t'as des biceps ? Tu crois quoi ? Que les saloperies de boisson protéinés que tu t'enfiles toute la journée sont moins dangereuses que la bonne bouffe que je déguste ? Que tes abdos te protègent du cancer alors que ma graisse est un aimant à maladies ? T'as raison mec, c'est vrai que c'est connu, les mecs musclés meurent vachement plus vieux que les autres !

Putain, si t'étais pas aussi dangereux, tu serais juste pathétique. Mais le problème c'est que les conneries que tu racontes, y a des mecs encore plus stupides que toi qui y croit aussi. T'es comme le ver solitaire dans ton estomac Théo, tes un parasite. C'est là qu'il faut intervenir tu vois, avant que tu contamines trop de gens. Malheureusement, je me dis que c'est déjà un peu trop tard. Tu veux constater les dégats de ta mentalité à la con, Théo, tu veux voir ce que ça fait aux gens ? Regarde :

Spoiler:
 
Putain de merde ! Ca fait flipper sa race quand même ! T'imagines, dans dix ans, une société rempli de gonzes comme ça ! C'est comme une invasion de zombie culturistes mais au lieu de te bouffer le cerveau, ils le te le pourrissent avec leurs conneries et leurs smartphones à la con. A la fin, soit tu cèdes et tu te fais ôter la moitié de tes neurones pour te mettre à leur niveaux, soit tu te fous une balle dans la tête. Le problème Théo, c'est qu'avec des champions dans ton genre, ce type de chose pourrait bien arriver. Faut stopper ça maintenant, avant qu'il soit trop tard.

Explique-moi un truc mec. C'est quoi la gloire qu'on retire de se toucher le nombril toute la journée. En quoi ça te rend différend que les gens sur lequel tu craches ? D'arriver à bouger tes pectoraux au rythme de « It's raining men », ça te rend pas meilleur que moi qui suis capable de te sortir une danse du ventre du tonnerre. Putain t'as deux neurones et tu va m'apprendre à cuisiner des pastas diététiques mec ? Je crois pas. Nan je crois pas.

Donc maintenant, tu la vois le différence entre les gens comme toi et les cons comme toi ? Nan ? Bon, pour être honnête, je suis plus trop sûr de la voir non plus mais y a un truc dont je suis sûr. Quand je te mettrais sur mes épaules, que je te soulèverais et que je t'écraserais contre mes genoux, tu vas chialer ta mère Théo. Ca c'est un truc dont je suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 26 Aoû - 4:09

04:00, mercredi 26 août 2015.

Un bruit moteur, celui d'une moto, assourdissant le parking sous-terrain de la fédération.

Puis le calme, regagnant l'espace...

La lumière plafonnier s'éteignant toute seule.

Des bruits de pas, de plus en plus distinguables.

Puis une voix féminine, et chuchotante : 

« Hold on, Hold on, You got to hold on, Take my hand,... »

Se taisant nette.

Le son d'un interrupteur : -Clic !

La lumière aveuglante laissant distinguer progressivement une personne...

Spoiler:
 


Dernière édition par OTA le Mer 2 Sep - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Mer 26 Aoû - 17:30

On retrouve un homme dans ce qui semble être un jardin. 
Un bandeau annonce son nom : Paul Andreux, médecin.
Il se trouve à côté d'un enfant, obèse.

Paul : Ceci est un enfant. Un enfant humain, et non belouga, contrairement à ce que l'on aurait pu penser. Dis ton nom petit.

Enfant : Gros tas.

Paul : Ce n'est pas un nom petit ça.

Gros tas : Mais on m'a toujours appelé comme ça...

Paul : Et on a eu raison. Car vois tu, tu es gros. Tu l'as toujours été?

Gros tas : Non...

Paul : Et quand as tu commencé à le devenir?

Gros tas : Quand j'ai commencé à regarder le catch!

Paul : Ah, tu aimes le catch! Quelle surprise! Et dis moi, qui est ton lutteur préféré?

Gros tas : C'est Wes Yesco!

Paul : Ce n'est pas étonnant... et donc ta prise de poids a commencé à partir du moment où tu as écouté Wes?

Gros tas : Oui, mais c'est pas grave d'être gros! Je le fais pour ressembler à Wes, c'est tout! C'est mon idole!

Paul : Pas grave d'être gros? Mon peti... enfin... Gamin, sache que je suis médecin. Et je te l'affirme : l'obésité, c'est une chose grave. 

Gros tas : Mais Wes dit que c'est trop bien! J'ai suivi son exemple! Il ne mentirait pas! Il veut notre bien!

Paul : Sais tu qu'à ce rythme il ne te reste que 8 mois à vivre?

Gros tas : Mais... Wes dit que...

Paul : Wes ment. Wes et tout ceux qui suivent son chemin courent à leur perte. 

Gros tas : Je le déteste! J'aurais jamais du le croire! Maintenant je vais mourir!

Paul : Mais non! Car il reste un espoir.

La caméra se tourne vers un homme. Cet homme, c'est Théo d'Or (quel sens du suspens)

Théo d'Or : Chaque jour, des millions de personnes suivent l'exemple désastreux de Wes Yesco, et en meurent. Je suis là pour mettre un terme à ses agissements. S'il reste un espoir de sauver ces vies, je l'incarne. Suivez moi, et vous vivrez. La médecine est de mon côté (gros plan sur Paul ; puis retour sur Théo d'Or). Ne laissez pas la graisse vous ravager comme elle l'a fait avec lui!

ALEA JACTA EST!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Jeu 27 Aoû - 10:39

Une chambre d'hopital. Wes est assis à côté d'un enfant. Tout le monde reconnaîtra Gros tas, le petit garçon vu dans une des promos de Théodore J. Detweiler.

Wes : T'as pas l'air en forme, nino. Qu'est-ce qui t'es arrivé ?

Gros tas : J'ai voulu ressembler à Théo D'or. Il m'a dit que si je suivais son exemple, il allait me sauver et je retrouverais la forme.

Wes : Ca n'a pas l'air d'avoir trop fonctionné, petit.

Gros tas : Tu parles ! J'ai voulu faire de la musculation mais en soulevant un poids, je me suis cassé le dos. Le docteur il dit que je serais embêté toute ma vie maintenant !

Wes : Merde alors ! C'est con ça !

Gros tas : Oui et en plus, j'ai pris plein de boissons protéinés et j'ai pas gagner du muscle, j'ai grossi encore plus ! Et puis j'ai développé une allergie. J'ai eu plein de boutons et j'ai gonflé de partout. Mon petit zizi ressemblait à une saucisse de Morteau !

Wes : Je suis désolé pour ça, petit même si t'apprendras plus tard que c'est pas forcément un handicap. Cette expérience t'as appris quelque chose ?

Gros tas : Oui ! Les lutteurs c'est tous des menteurs. Faut pas faire comme eux, ils racontent que des bétises ! En plus, la lutte c'est truqué ! Maintenant, j'écouterais plus personne. Je ferais que ce que j'ai envie et surtout, je regarderais plus jamais la WWA !

Wes : Bon ben au moins, t'as tiré le bon enseignement de tout ça. Faut être fidèle à soi-même et pas écouter les autres. Par contre, tu peux encore regarder la WWA. Comme ça tu me verras botter le cul de Théo d'Or. Faut pas rater ça.

Gros tas : Ouais, c'est vrai ça va être chouette ! Casse lui sa gueule à ce crétin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Ven 28 Aoû - 19:52

On retrouve le Stan Rosenbaum dans une salle de bain, on va faire comme si c'était la sienne. De la mousse à raser sur tous le bas du visage, légèrement courbé au-dessus du lavabo, il tient son gilette d'une main et son nez de l'autre.

Stanley: Matthew Duck, tu m'en veux pas si je prends soin de moi pendant que je réponds à ton dernier babillage ? 

Donc, tu es colère parce que je t'ai coûté la victoire en demi-finale face à Darsa, c'est bien ça ? 

Stanley passe son rasoir sur sa joue droite, lentement, faisant crisser les poils sous la lame (parce que oui, à la WWA on a du matériel haut-de-gamme qui permet d'entendre une mouche se gratter les parties en plein concert de Jean-Luc Lahaye).

Stanley: Tu estimes que mon intervention était purement motivée par la frustration, le désir de vengeance et une propension à favoriser ceux qui méritent moins le succès que le Protanus-iste ?

Le Stan fait ensuite passer son rasoir leeeeeeennnntement sur sa joue gauche. Mais vraiment très lentement.

Stan: Tu es persuadé que ce qui s'est passé en main-event du dernier show était une anomalie, que la ligne de l'espace-temps s'est brisée, que l'histoire ne s'est pas déroulée comme elle devait ? 

Stanley passe maintenant aux poils de sa gorge, et il commence par s'attaquer aux poils sous le menton.  

Stan: Tu penses que les Dieux avaient prévu de te faire accéder à la finale du tournoi pour que tu y écrases Théo d'Or ou Tigerlacw pour remporter le premier titre important de ta carrière qui a décidément bien du mal à se renouveler ?

Le Stan décapite successivement les poils de la partie droite puis gauche de sa gorge.

Stan: D'ailleurs, tu crois que tu aurais été en mesure de battre Tigerclaw ou Théo d'Or ? Tu penses qu'avec ton arsenal de triches et de prises digne d'un clown du cirque Rubignole tu serais parvenu à vaincre un type comme le Chasseur, d'autant plus quand son précieux titre de champion de la WWA se trouve à portée de main ?

Stanley pose son rasoir et fait couler de l'eau pour se rincer le visage.

Stanley: Tu te fiches de mon palmarès et de mes accomplissements, tu exiges une juste réparation et tu veux qu'on se retrouve à Retribution ?

Le Virilman s'essuie le visage avec un serviette griffé Benzo, et s'applique de la lotion après-rasage en prenant bien son temps le salaud.

Stanley: Tu veux me donner une leçon de lutte? Me faire mordre la poussière ? Me faire payer mon outrecuidance ? Déchainer l'enfer sur mon petit cul praliné ? Me faire regretter d'avoir choisi ce métier ? D'avoir signé à la WWA ? D'être né sur la même planète que toi, Petit Canard ? Tu veux montrer à la WWA toute entière que faut pas jouer avec la patience, les espérances et les nerfs du Protagoniste de mes deux couilles ?! Tu veux que tout le milieu de la lutte professionnelle te voit combattre au plus grand ppv de la plus grande compagnie de lutte en activité que tu es le plus fort, le plus talentueux, le plus endurant, le plus dangereux, le plus déterminé, le plus méritant, le plus beau, le plus charismatique,le plus cinglé, le plus digne d'être champion et de passer une nuit torride avec ma grand-mère Mathilda qui fête ses 98 printemps ce mois-ci et qui raffole des jeunes hommes à belle gueule rose bonbon comme toi ?! Tu veux qu'à Retribution tout le monde dise "M Cube is DA MAN" ?!!!

Stanley Rosenbaum finit de s'essuyer les mains, enfile une chemise blanche et lisse ses moustaches et sa barbichette avec l'index et le pouce. Puis il observe son reflet pour une vue d'ensemble et lâche d'un air distrait:

Stan: Et bah... j'm'en branle la nouille.

Satisfait de lui-même, le Stan tourne les talons et sort de la salle de bain les mains dans les poches en sifflotant le fameux tube de Rocky Sommerville "Don't mess with my balls this way, darling".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos SM
Enfoiré spécial
Enfoiré spécial
avatar

Verseau Chèvre
Nombre de messages : 1500
Age : 38
Localisation : Kronos City - Kronosie
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Ven 28 Aoû - 21:05

BRUTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAL


HA HA HA HA HA HA. Le Rigolard Portatif, comme tu peux l'entendre, est de rigueur. Que je t'explique pourquoi. C'est rapide à piger de toute façon.
Alors je commence par te filer un coup de kendo stick et tu t'écroules. Okay. On peut l'accepter. On ne devines pas encore le ridicule de la chose, cela arrive à tout le monde, passons.

La semaine qui suit, tu décides de te venger, me causant une défaite contre Darsa ( qui va gagner je l'espère cette finale pour le titre de la WWA, comme cela je pourrais régler mes comptes ensuite avec lui, et ce, pas pour des pois chiches ) mais tu te fais rétamer la tronche en sang par ma barre à mine, qui reste à ce jour ma meilleure amie. Là, on commence à se poser des questions.


Mais le meilleur arrive. Lors du dernier show, je t'empêche d'acceder à une réelle victoire en te matraquant la tronche. Et maintenant je m'interroge. Surtout quand je te vois en morceaux, en sang, même si je l'avoue, malgré tout, j'ai eu droit à un spear de ta part ( qui au passage ne m'a rien fait du tout. Je suis juste tomber à terre tellement j'étais hilare intérieurement ). Oui, je m'interroge car ton nom c'est bien Brutal non ? Je ne me suis pas trompé lorsque je t'ai appelé il y a quelques minutes, n'est ce pas ?

Semaine après semaine, tu te fais rétamer la margoulette et ce, pas de manière très courtoise ( tant sois peu qu'il existe une manière courtoise de pêter des chicos ) mais on continu de t'appeler Brutal. Cela doit venir du fait qu'on ignore comment vraiment te nommer.

Alors j'ai une liste à proposer. Tu pourras y faire ton choix, en espérant qu'il te sied mieux. Ce qui ne devrait pas être difficile puisque je les ai sélectionné spécialement pour toi.

La liste alors:
"Brutal mais pas trop"
" Brutal mais en fait non "
" Cédric Darsa "
HAHAHAHAHA Désolé c'était plus fort que moi. Je voulais dire "Bisounours" mais on me signale que c'est synonyme. HAHA... Ta gueule Rigolard. Il déconne quelque fois, désolé.
Je continue.
" Allo Maman Bobo"
Ah merde, non, ça c'était pour que tu changes de thème d'entrée. Qu'est ce qu'on a d'autre ? Ah oui...
" Peace & Love Forever" Tu pourrais prendre un costume de hippie. On comprendra mieux ainsi pourquoi tu te fais toujours exploser les gencives. Bon, certes, ce n'est pas toujours très inspiré, mais en même temps, je ne vais pas me casser le cul pour quelqu'un comme toi.
" Gros Rodoudou"
ou encore " Oh oui frappes moi".

Comme tu peux le deviner, cette liste n'est pas exhaustive. J'invite d'ailleurs le roster à participer à notre nouveau jeu de "trouver un nom plus adéquat à Brubru. Ah tiens, brubru, c'est bien naze ça. On pourrait le rajouter.

Si tu as une idée, abandonnes là. Tu devrais plutôt passer ton temps à régler tes affaires, parce que ma copine la barre à mine à encore des trucs à te dire. Mais elle doute que cela te soit très bénéfique. Du coup, peut-être qu'on ne devrait pas te trouver un nouveau nom. Ah bah si... Faut bien graver quelque chose sur la pierre tombale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com/forum.htm
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Ven 28 Aoû - 22:48

La caméra filme une paire de pieds qui parcourent un couloir à vive allure. Le type qui se trouve au-dessus des pieds se dirigent d'un pas ultra-pressé vers une porte gardée par un militaire portant le sigle "U.S. Army". Le marine-qui ressemble d'ailluers de façon troublante à un lutteur très connu avec un casquette- le stoppe d'une main, gardant l'autre posée sur son fusil d'assaut.

Marine: Vous ne pouvez pas entrer monsieur, le Président ne reçoit personne à cette heure-ci.

Type pressé: Mais je dois absolument le voir au plus vite, il s'agit d'une affaire de la plus haute importance ! L'avenir du monde libre en dépend ! 

La porte s'ouvre brusquement, et le président des Etats-Unis d'Amérique, la cravate dénouée, en manche de chemise, et des grosses gouttes de sueur perlant son front, se tourne vers le soldat et lui pose une main sur l'épaule:

Big boss: Ca va aller, Patrick, c'est moi qui l'ai fait venir. Après lui, ne faites plus rentrer qui que ce soit, et je n'y suis pour personne !

Le prés' fait signe au type de rentrer dans le bureau ovale, et le marine referme la porte et reprend son attitude inébranlable et farouche. 


--------


A l'intérieur du bureau ovale, le président est assis sur le canapé, visiblement anxieux et pressentant une catastrophe. Le type qu'il a fait rentrer installe un ordinateur portable sur la table basse devant le fauteuil du Président et insère une clé USB dans la prise. Tout en cherchant dans des dossiers, il explique au Maître du Monde:

Scientifique: Je vous ai appelé dès que toutes les équipes de la zone 51 sont arrivées à la même conclusion. On a refait les tests plusieurs dizaines de fois dans des conditions à chaque fois plus poussées-même la NASA s'en est remis à nous ! 

Président Chuck MacSchwarzie: Professeur Thompson, je vous en conjure venez-en au fait ! Au téléphone vous m'avez parlé d'une découverte incroyable, qui défiait toutes les lois naturelles de notre univers... 

Scientifique: ... monsieur le président, à côté de ce que je vais vous démontrer, même les extraterrestres c'est du grand n'importe quoi ! C'est la plus grande avancée scientifique de toute l'histoire de l'Humanité. Nos appareils les plus sophistiquées ont mis à l'épreuve la dernière promo du Protagoniste M Cube, dont je vais vous passer un extrait...

Thompson clique sur un lien youtube, qui dirige vers un passage de la promo du lutteur susnommé:

"Mais pourquoi tout ça si c'est juste pour répondre ça ? Car en vrai, tu t'es effectivement branlé la nouille mais pas car tu t'en foutais de ce que je disais. Mais car tu jouissais de t'entendre parler. C'est triste d'en arriver là."


Thompson: Monsieur, le Président, les plus éminents scientifiques du monde sont formels: Matthew Duke a compris un message caché dans une promo !

Le président des Etats-Unis se redresse, déglutit avec difficulté, et regarde fixement l'écran, n'en croyant pas ses yeux et ses oreilles: 

Président: Que Dieu nous vienne en aide...

Fondu.


Et la tête de Stanley Rosenbaum apparaît devant l'écran géant avec un petit sourire narquois qui en dit long. 

Stan: Pas mal, non ? Ils disent que ça sera le plus grand film de science-fiction jamais réalisé depuis Alien. Mais il paraît que les effets spéciaux utilisés pour mettre en valeur les capacités intellectuelles de Ducky seront tellement coûteux que les studios Universal, Paramount, Touchstones, Dreamworks, WaltDisney Pictures, 20th Century Fox, et Lucasfilm seront obligés de déposer le bilan et que ça sera la fin du cinéma hollywoodien.

Mais au moins cette histoire complètement improbable et finalement très peu crédible n'aura pas été tournée et produite en vain, puisque les revenus serviront à financer la cause la plus noble, la plus caritative, la plus humanitaire qui soit: acheter la mallette du parfait apprenti lutteur à Matthew Duke. Dans cette mallette il y aura tout ce dont Ducky a besoin pour réussir sa carrière à la WWA: un peu de charisme, une touche d'originalité, un brin de talent comique, un rien de chance, et enfin le plus indispensable: un soupçon de sens tactique. Sans oublier bien sûr le manuel d'instruction écrit en gros caractères avec des dessins pour qu'on comprenne mieux.

Grâce à la générosité des fans de cinéma, si avec ça tu as encore besoin des cordes pour faire le compte de trois sur un adversaire qui a la force d'une goutte d'eau, pas besoin de demander l'expertise de la NASA... c'est que t'es vraiment pas doué Ducky !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Ven 28 Aoû - 23:53

Un éclaire vert, des danseuses habillés en banane sur un plateau de télévision :

Choeur de femmes: Choubidoubidou! Choubidoubidou!

Voix : VOICI LE BOB BOBBY SHOW! AVEC MOI, BOB BOBBY, VOTRE PRÉSENTATEUR PRÉFÉRÉ!

Un homme, la cinquantaine, genre vieux beau dégarni, affligé d'un quasi nanisme et d'un noeud papillon à pois arrive sur le plateau, sous les applaudissements du public, nombreux.

Bob Bobby : Merci, merci! Ca gaze les roudoudou?

Hurlements de joie du public.

Bob Bobby : Préparez vos chaussettes, car voici notre invité ce soir, j'ai nommé... THÉO D'OR!

Théo d'Or débarque sur le plateau, accompagné d'un danseuse banane. Le public fait tournoyer des chaussettes. (coutume locale?)

Théo s'installe, la danseuse lui donne une banane.

Bob Bobby : Bonsoir Théo d'Or!

Théo : Bonsoir Bob, bonsoir public! 

Bob : Notre invité est donc l'une des stars de la WWA, Théo d'Or, qui vient d'accéder à la finale du championnat de la WWA, en battant Tigerclaw! Une réaction en exclusivité?

Théo : Eh bien, Tigerclaw fut un adversaire valeureux - bien que peut être un peu rouillé. Je m'en doutais ; néanmoins, ma victoire montre clairement ma forme physique resplendissante, j'espère que Wes en prend note ; avoir un corps comme le mien, ça aide. Bref, je souhaite bonne chance à Tigerclaw contre Sabre ; je regrette cependant toujours autant que ma lutte pour préserver l'image et la santé de la WWA ne l'inspire pas plus que ça...

Bob : Justement Théo ; vous dites vous battre pour préserver la santé des fans de la WWA...

Théo : En effet, je tiens à les protéger de l'énorme danger - littéralement - que représente Wes Yesco.

Bob : Certes. Mais nous avons quelqu'un ici à qui vos conseils ont plutôt portés préjudices...

Tout le monde se tourne vers l'escalier d'accès permettant de venir sur le plateau ; c'est Gros Tas qui en descend!

Bob : Oui, Gros tas, l'enfant à qui vous donniez des conseils dans votre dernière promo! Wes Yesco a révélé qu'il s'était détruit le dos, en plus d'avoir développé une allergie aux boissons protéinés... Gros tas, qu'as tu à dire?

Gros tas : Bah maintenant j'ai tout le temps mal au dos, et j'ai triplé de volume, et puis mon zizi est tellement gonflé qu'on parle de me le couper...

Bob : Et pourquoi as tu fais cela?

Gros tas : J'ai voulu suivre l'exemple de Théo d'Or...

Bob, lançant un regard accusateur à Théo : Qu'avez vous à répondre à cela?

Théo : Eh bien, hum, tout d'abord euh... je tiens à annoncer à tout le monde une chose : je tiens personnellement à prendre en charge l'opération du dos de Gros tas. De plus, bien qu'on ne puisse pas me tenir responsable de son allergie malencontreuse, je lui offre un séjour dans l'un des centres de remise en forme qui me sponsorise, où il aura accès à des entraineurs lui permettant de pratiquer de manière sécurisée toutes sortes d'activité sportives, en plus d'avoir un nutritionniste personnel. 
Pourquoi lui offrirais-je cela? Car je crois au seconde chance : Gros tas a essayé de s'en sortir, mais il a échoué car il s'y est mal pris. Mais il ne doit pas abandonner, même si Wes le souhaite - car il est son portrait craché désormais. Il doit encore plus persévérer! Ne suis pas le modèle vers lequel Wes essaie de te tourner! Je t'offre une seconde chance ; et un prénom : désormais, tu t'appelleras Wes Junior. Ton corps se transformeras, tu deviendras comme moi ; cela montrera au monde entier que Wes aurait pu changer, et que s'il ne le fait pas, ce n'est que de son fait!

Bob : Eh bien c'est... généreux de votre part! Cela mérite un lancer de chaussette!

Toutes les personnes présentent dans le public lancent leurs chaussettes.

Bob : Es tu content Gro... Wes jr?

Wes jr : Mais je veux pas devenir comme Théo d'Or moi ; je veux être moi!

Théo : Ah... le discours pervers de Wes a attaqué l'esprit de cet enfant... Wes veut que tout le monde lui ressemble...

Bob : Il semble pourtant au contraire que Wes se refuse à avoir un rôle de modèle, et qu'il préfère laisser les gens tels qu'ils sont, en tout cas libres d'être ce qu'ils veulent.

Théo : C'est ce qu'il dit! Mais en réalité, il les encourage à la paresse, à la goinfrerie, à la drogue, et tout ces autres défauts! J'offre un modèle sain à ces gens ; et lui que dit il? "Faites ce que vous voulez, mais ne soyez pas comme Théo d'Or"! Il suffit de voir la façon dont il s'en est pris à Curtis Touchdown au dernier Bash! Il ne supporte pas de voir un corps parfait, car il n'est lui même qu'une boule de graisse. Il tente de détruire la beauté de ce monde, la sante, car il ne se supporte en réalité pas.
Mais ces efforts sont vains : je me suis brillamment, grâce à mon travail et à ma parfaite condition physique, qualifié pour la finale du titre de la WWA à Retribution V ; bientôt, je serai en possession du titre de la WWA ; il ne fera dès lors plus aucun doute que je suis dans le vrai.

(Coupure pub : 
Le nouveau Best Seller, aux éditions de la Fabrique à Rêve : J'ai fait un rêve, de la Dream Machine Théodore J. Detwailer ; l'itinéraire poignant et passionnant d'un homme qui a fait du rêve son terrain de jeux. Vous aussi vous voulez rêver?)

Bob : Théo, notre émission touche à sa fin : auriez vous un mot à dire à propos de Cedric Darsa, votre futur adversaire?

Théo : Eh bien... comment dire... je n'ai rien contre lui.

Bob : C'est tout?

Théo : Pour être franc, Cédric ne m'a jamais rien inspiré. Il n'est pas dégueulasse contrairement à Wes ; il me semble un honnête catcheur. Pourquoi pas un jour toucher à un titre au sein de la WWA!

Bob : En réalité, il a déjà détenu un titre Fire. Et puis effectivement, il pourrait dès le 10 septembre toucher au titre de la WWA...

Théo : Bob ; parlons franchement. Cédric est un lutteur honnête ; il performe bien dans un ring. Il est plutôt apprécié du public. Mais nous parlons ici du titre de la WWA, qui renaît de ses cendres. La WWA a besoin d'un champion digne d'elle, un lutteur qui, par ce premier règne, sache lui redonner son prestige d'antan. Un lutteur qui puisse la guider, qui puisse la faire reluire de mille feux. Un athlète, un champion, un guide, qui de mieux que l'Imperator de la WWA? Cédric sera un bon champion, un jour. Peut-être dans quelques temps, une fois que j'aurai redonné du prestige à ce titre ; mais la WWA vient seulement de réouvrir ses portes ; il lui faut une vraie impulsion, que je serai plus à même de donner que Cédric! Il ne faut pas que la WWA ait un champion "pas mal", ce que serait Cédric. Il lui faut quelque chose de plus grand, de plus majestueux et plus éclatant. Théo d'Or, l'orfèvre. Tout simplement.
ALEA JACTA EST!

Bob : Eh bien, le show est fini! Bob Bobby vous salue bien ; au revoir Théo D'Or, et BANANE POUR TOUS!!!

Sur l'image des Bananes danseuses, le Bob Bobby Show se termine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   Sam 29 Aoû - 12:22

Théo d'Or : Bon, Chad. Ca fait longtemps qu'on avait pas entendu parlé de toi ; ça n'avait visiblement manqué à personne, si ce n'est Cédric.

J'ai, selon toi, toujours été un second ; venant d'un ancien collègue Julianiste, cela me désole! St Julien a toujours été juste avec nous! Il nous a permis de profiter de sa grandeur, de son réseau, pour nous élever. Je lui suis reconnaissant pour ce qu'il nous a apporté ; c'était un grand leader. Mais ce qu'il m'a apporté, c'est de devenir numéro 1 de cette fédération, non pas d'être un second. Il a toujours été là, comme une présence nous soutenant, comme la lumière éclairant le monde. On regarde le monde que la lumière éclaire Chad, et non pas la source de la lumière elle même.

Je n'ai jamais léché Julianinho. Je démens formellement ces accusations - si cela a pu arriver une fois, c'était par accident, je léchais une glace, j'ai glissé. Je trouve minable que tu utilises ce banal accident de glace à la fraise, destiné à rester entre Julianistes, pour porter discrédit à ma personne ; mais je ne suis guère surpris, cela va sans dire. Tu as toujours été plus ou moins minable - la période du moins correspond à ton entrée dans le Julianisme, mais ça n'a même pas été suffisant pour te sauver.

Bref, faisons fi des anciennes histoires. Nous sommes désormais dans le présent, et j'ai un titre à aller chercher. Et aucun Chad Murray au monde ne pourra m'en empêcher, ce serait le comble de l'échec de perdre et de perdre face à lui. Chad, je n'ai aucun respect pour toi, que cela soit dit ; tu te moques du pauvre Cédric, mais qu'as tu accompli de plus que lui? Rien ; un pauvre titre par équipe, voilà ce qui constitue ta légende ; c'est bien maigre. Constitue-t-on une légende à partir de si peu? "La légende du type ayant lacé ses chaussures"? "La légende du mec qui a préparé une salade"? "La légende du gars qui s'est rasé"? Non ; rien de tout cela ne peut construire une légende, pas plus que la trace - on ne peut guère utiliser un mot plus fort - que tu as laissé à la WWA.

Je ne te laisserai pas l'occasion, malheureusement pour toi, d'ajouter plus de consistance à ta "légende" à la WWA. Je te vaincrai à Retribution, et amplifierai encore ma gloire ; et tu verras la tronche de l'éternel second face à celle de l'éternel rien du tout ; même la seconde place te fait encore trop honneur.

ALEA JACTA E...

Hum, pardon? Quoi? J'affronte Cédric Darsa à Retribution? Mais il me semblait pourtant qu'il s'agissait plutôt d'une promo de Chad Murray? Ah, non, c'en était une de Cédric?

Hum. Pardon Cédric ; étant donné que "ta" promo me semblait être une promo de Chad Murray, j'ai pensé que tu avais suivi mes conseils, et que tu t'étais retiré, en te rendant compte qu'il était encore trop tôt pour toi d'obtenir le titre de la WWA. Je t'aurais félicité pour cette sage décision. Je pensais que puisque tu laissais Chad faire une promo à ta place, tu l'envoyais m'affronter de même! Bon, c'était pas top prestige comme adversaire, mais bon.

Donc Cédric, la prochaine fois que tu veux faire quelque chose, fais le par toi même, pour m'empêcher de perdre mon temps à cause de telles méprises.

ALEA JACTA EST


Dernière édition par Tirsalliés le Sam 29 Aoû - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Backstage... Pour tous.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Backstage... Pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» de la lecture pour tous !
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
» La cuisine pour tous les gouts
» Des bonbons pour tous les goûts <3 [Pv]
» Une honte pour tous les haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Backstage de la WWA-