Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 O.T.A. et la traversée du chaos, par Maddy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 27
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: O.T.A. et la traversée du chaos, par Maddy.   Dim 11 Oct - 1:03

One Teenager Army :

O.T.A. est l'armée d'un(e) seul(e) adolescent(e), lourdement armés sur le plan psychique et bien formés aux techniques de self-defense. C'est un titre réservé aux jeunes délinquants ayant achevés leur formation dans un camp de redressement militaire situé dans la vallée de la Mort, en Californie. On y apprend à survivre en toute circonstance, aussi bien sur le plan physique que mental. Une fois formés et livrés à eux-même, la plupart de ces "One Teenager Army" endossent le rôle de mercenaire. C'est également mon cas à cette différence près que je ne tue pas pour de l'argent mais, je cogne très fort sur un ring...


La débauche et les coups sont inévitables quand tu évolues dans un contexte familial atypique. Si tu subis la démission parentale ou que tu es orpheline comme moi, le recours à la violence est l'unique loi. La plupart d'entre nous n'étaient pas violents par nature, c'était une nécessité pour exister. Nous avions tous nos problèmes avec l'autorité mais, nous avions compris que ce camp militaire avait pour but de nous recadrer. On dit qu'il faut vaincre le mal par le mal alors nous avions appris à gérer nos émotions et utiliser notre rage à bon escient. Jésus à dit: "Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche". Les instructeurs nous ont plutôt formés à chopper et tordre le bras de l'agresseur pour qu'il ne puisse frapper à nouveau. Ce n'est certes pas une méthode très orthodoxe mais, cela aide à s'apprivoiser.

Ce monde n'est pas rose et nous en avions tous conscience. On se demandait comment pourrait-on maintenir cette maîtrise de soi une fois la formation terminée. J'ai trouvé la réponse pour mon cas en démarrant par les combats illégaux. Au début ce n'était pas la vie rêvée, je gagnais très peu d'argent. Parfois il y avait assez pour un repas chaud et une nuit à l’hôtel, sinon je dormais sous les ponts avec l'estomac vide. Il fallait que j'enchaîne plus de duels, c'était une question de survie. Mais cela demandait beaucoup de déplacements à travers le monde. Il me fallait donc un engin de caractère qui se faufile assez rapidement sur la route. C'est là que, par chance, un groupe de bikers qui m'avait repéré a eu l'idée de m'accompagner à chacun de mes déplacements. J'ai rivalisé avec tous types de combattants et je donnais autant de coups que j'en recevais. J'étais devenue l'attraction principale des membres du club et ils m'ont intégrée à leur bande de manière définitive. J'ai découvert les rassemblements de motos, les festivals en plein air, les concours de bras de fer, et bien plus encore... Mais j'ai surtout hérité d'un gilet de cuir à l'effigie du club que je porte fièrement, jour et nuit. C'est le signe d'un respect commun pour une loyauté mise à l'épreuve. Le retirer serait synonyme de trahison. Et si je le perdais, je ne serais plus jamais digne d'en porter un.

J'avais désormais une part de responsabilité face à l'avenir du club alors j'ai décidé d'exploiter mon talent pour la baston dans un contexte légal... Alors que j'étais sur la route dans le Canada pour un énième combat, je me suis arrêtée quelque part pour prendre de l’essence. C’est là que j'ai découvert une fédération de lutte nommée la Web Wrestling Association et une chose m'a paru très claire, je me suis convaincue que le sport de combat médiatisé serait la solution à toutes mes craintes. Me voilà donc plus motivée que jamais et cela se ressent sur le ring. Les bikers du monde entier ne cessent de me soutenir, les fans sont de plus en plus nombreux et mon nom est une épreuve à franchir mais non des moindres pour mes adversaires.

Maintenant j'ai tout à perdre et personne ne va m'épargner. C'était le cas de Julianinho qui est désormais mis en retrait pour avoir enfreint les règles. Je ressens encore les coups de battes lâchement infligées et cet esprit de vengeance je le garde dans un coin de ma tête. C'est aussi le cas d'Amalia Perez que je vais retrouver dans un match en cage lors du prochain pay-per-view de la WWA. Tout à commencer par une provocation aberrante de cette bimbo persuadée que je suis du niveau d'un jobber. Depuis, je m'efforce de la provoquer en duel pour la contredire, notre rivalité a pris beaucoup d'ampleur et il est désormais question d'honneur. J'aurais enfin l'occasion de lui faire face dans quelques jours pour le show Wrestling Club. Where is my mind chantent les Pixies et je sais pertinemment que toute ma vie va défiler en attendant le signal de départ donné par l'arbitre. Mais quand la cloche sonnera, je serais prête à en découdre et plus concentrée que jamais. Je ne l'ai pas dit ouvertement mais cela a une grande importance pour moi, je ressens l'immense besoin de sortir vainqueur de cette feud. Et je donnerais jusqu’à mon dernier souffle pour obtenir cette victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

O.T.A. et la traversée du chaos, par Maddy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» J'ai traversé toute la Terre du Milieu pour vous trouver!
» pourquoi le poulet a t'il traversé la route?philosophie
» Traversée du désert par Marade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Backstage de la WWA-