Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Mer 16 Sep - 17:47


Enter the Sandman, de Motörhead, retentit dans l'arène alors que des pyros explosent de part et d'autres du Titantron, annonçant le début du show hebdomadaire de la WWA : Thursday Night Bash ! Retribution V est désormais derrière nous, et la WWA a désormais son premier champion suprême depuis sa réouverture. Que va-t-il se passer aujourd'hui ? Nous allons vite le savoir en compagnie de notre trio habituel de commentateurs.

Frank Tean : Bonsoir mesdames et messieurs et bienvenue à Thursday Night Bash ! Je su...

John K. : J'espère que vous allez tous bien ! En tout cas, la Voix de la WWA est en pleine forme pour vous présenter ce show d'après Retribution V en compagnie de Frank Team et Triple A. Bonsoir messieurs !

Triple A : Salut John !

John K. : Retribution V a tenu toutes ses promesses, et nous a même gratifié de notre premier champion en la personne de Cédric Darsa ! Favori de la foule, mais beaucoup moins dans les sites de paris en ligne, il a su surprendre tout son monde, et surtout son adversaire Théo d'Or pour s'assurer la victoire et remporter sa première ceinture majeure de la WWA.

Frank Tean : Avant cela, William Banks et MJ Price ont tenté de brisé la neutralité en s'en prenant à deux contre Mark Gaillard. Et même le drapeau blanc était insuffisant pour calmer les ardeurs de l'équipe. Heureusement, Elena Irons a effectué une entrée en fanfare pour ses débuts à la WWA en secourant le Suisse et repoussant les agresseurs avec l'aide d'Urumi.

Triple A : Sachant que l'Enforcer est une amie de la grande rousse, nul doute que des questions peuvent se poser quant à la raison de l'intervention d'Irons dans cette fin de match. Mais il est un autre retour dont a été témoin lu public de la WWA, celui de Julianinho ! Et pour une fois, il a presque réussi son entrée en scène en battant dans un Open Challenge OTA et Amalia Perez. Une victoire à l'opportuniste comme seul sait faire le fondateur de Monday Night AXE en volant littéralement le tombé d'Amalia sur OTA. Ces dernières s'étant ensuite vengées à tour de rôle, nul doute que nous n'en aurons pas fini avec ces trois-là.

John K. : Que dire aussi d'une des rivalités les plus disputées à l'heure actuelle ? Je veux bien sûr parler de Stanley Rosenbaum qui a remporté une victoire de prestige à Retribution V face à Matthew Duke dans un match âprement disputé. Est-ce que Belzebuth, qui vient lui aussi de faire son entrée à la WWA, va permettre à Matthew de remonter la pente ? Ou celui-ci va s'acharner à s'en prendre à Stanley pour le mettre à terre une bonne fois pour toute ?

Frank Tean : Wes Yesco, quant à lui, a démontré qu'il est un lutteur dangereux et à fort potentiel. Il a disposé de Curtis Touchdown à Retribution dans un No Disqualification match. Curtis a pourtant prouvé au monde, et surtout à son adversaire, qu'il ne pouvait pas être si facilement défait, refusant même de se laisser enfiler le fameux sac Théo d'Or sur la tête. Il est clair que les deux n'en ont pas fini, et avec Théo d'Or dans les parages, tout peut arriver !

Triple A : Dans une note plus confidentielle, Flying Booya a donné une bonne leçon de respect à Max Rix en remportant la victoire, lui permettant de s'installer définitivement comme un lutteur sur qui nous pouvons compter à la WWA. Quant à Brutal Ravage, après un violent combat, il a été évacué sur une civière sous les yeux de son vainqueur, le vétérant Kronos. Celui-ci a d'ailleurs passé un message clair et net sur ses intentions, et sur ses futures victimes.

John K. : Mais il est l'heure de commencer ce show, comme le fait entendre ce thème bien connu qui sonne comme les affaires qui reprennent !

Effectivement, ce n'est rien de moins que le Chairman de la WWA, Luther Kay, qui fait son entrée sur scène avec Sir William Acherman à ses côtés. La foule clame haut et fort son soutien, et l'ancien lutteur retourne le compliment en leur agrémentant d'un pouce levé à leur intention. Une fois entré à l'intérieur du ring, il prend le micro remis par un technicien et demande un peu de silence.

Luther Kay : Tout d'abord, il m'est inconcevable de commencer ce show d'après Retribution V sans féliciter celui qui est devenu lors de cette soirée le premier champion WWA de la nouvelle ère, Cédric Darsa. Et pourtant, ce n'était pas facile face à un adversaire qui, lui aussi, a donné de sa personne pour espérer poser ses mains sur la précieuse ceinture. Je ne peux que souhaiter à Cédric de conserver le plus longtemps possible le titre et de se battre comme il l'a fait lors de Retribution pour le garder. Mais si je suis ici ce soir, ce n'est pas pour parler du championnat WWA. A Retribution, deux matchs ont eu lieu. Des matchs qui ont une importance dont je vais vous faire part ce soir. Mais avant, j'aimerais que les vainqueurs de ces matchs se ramènent ici, sur ce ring. Tout d'abord, celui qui a fermé le clapet du petit rookie Max Rix : Flying Booya !

Le lutteur cité par le Chairman fait son apparition sous de grandes pops de la foule après que son thème d'entrée retentit dans l'arène. Il tape sur les mains des fans du premier rang alors qu'il arpente l'allée centrale pour ensuite rejoindre le comité d'accueil au centre du ring.

Luther Kay : Maintenant, l'autre lutteur que je veux voir ici, celui qui s'est battu jusqu'à empocher la victoire face à Matthew Duke : Stanley Rosenbaum !

Le public affiche clairement son enthousiasme en entendant le deuxième nom, plus encore lorsque le thème de Stanley résonne à son tour. Celui-ci sort des coulisses, tout sourire, et va rejoindre Booya et les autres dans le ring.

Luther Kay : Messieurs, vous êtes ici car vous avez brillé lors de vos matchs respectifs à Retribution V. Ce que vous ne savez pas, c'est que ces matchs ont une importance bien particulière, car avec un enjeu de taille. J'ai choisi de dissimuler cet enjeu pour observer et ainsi me faire un jugement de vos capacités globales sur un ring et en dehors. Stanley, Booya, je suis fier de vous annoncer que vous avez en fait gagné le droit à vous battre l'un contre l'autre, pour ceci.

Il demande d'un geste de la tête à Sir William Acherman d'ouvrir la grande mallette que celui-ci avait apportée. Sous les acclamations de la foule, il vient alors de dévoiler son contenu.

Spoiler:
 

Luther Kay : Vous êtes tous les deux officiellement challengers au titre Lynx de la WWA ! Toutes mes félicitations. Maintenant que votre objectif est clair, j'ai sur moi un cont...

Le Chairman est interrompu dans son discours par un autre thème musical, cette fois-ci copieusement hué par la foule ! En effet, le lutteur qui vient d'apparaître sous le titantron, micro en main, n'est autre que Matthew Duke. Cependant, alors qu'il allait prendre la parole, visiblement peu ravi par cette annonce, il sent une autre présence derrière lui. Il se retourne et son visage prend une mine plus désolé alors qu'il fait désormais face à Belzebuth, venu clairement pour lui toucher deux mots. Résigné alors que The Avenger lui rappelle les termes de leur contrat conclu lors de Retribution, Matthew Duke jette un dernier regard vers le ring, avant de montrer du doigt Stanley, signifiant bien qu'un jour il prendra sa revanche. Les deux lutteurs finissent ensuite par repartir en coulisses. Luther Kay, un instant circonspect face à cette apparition, reprend son sérieux et rapproche son micro vers ses lèvres.

Luther Kay : Bien, nous avons perdu assez de temps comme ça. Flying Booya, Stanley Rosenbaum, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la signature du contrat. En attendant, serrez-vous la main, et fichez ensuite le camp de mon ring !

Après un bref staredown entre les deux lutteurs, Stanley et Booya se serrent vigoureusement la main, s'échangeant quelques mots avant que tout ce beau monde repartent en coulisses.

---

Alors que deux lutteurs sont déjà présents sur le ring, s'échauffant et s'échangeant quelques mots, un thème retentit dans l'arène. Malgré cette nouvelle musique que l'on entend pour la première fois, les deux lutteurs qui viennent d'apparaître ne sont pas inconnus du public qui les encouragent de vive voix.

Giulia Peccini : Arrivent sur le ring, avec un poids cumulé de 182 kg : Elena Irons... Mark Gaillard... THE WHITE & RED FLAAAAAAAAGS ! Et déjà sur le ring leurs adversaires : Johnny Cerno... Pablo... THE TIME IS NOOOW !

Et effectivement, pour leur première entrée en scène ensemble, les deux arborent chacun un drapeau qu'ils lèvent bien haut ! Elena, cependant a choisi une couleur rouge au sien tandis que le Suisse conserve le blanc qu'il portait depuis son arrivée à la WWA. Les deux entrent à l'intérieur du ring et vont chacun dans un coin pour brandir et secouer leurs drapeaux, avant de les déposer sur l'apron, au niveau de leur camp. Angela Peccini officie en tant qu'arbitre pour ce match, tandis qu'Urumi veille au grain en sa qualité d'Enforcer.

Frank Tean : Le fait qu'Urumi soit présente en même temps qu'Elena va encore faire jaser.

John K. : Cela entretient la controverse, et la controverse fait généralement fonctionner un système et augmenter les ratings.

Triple A : Personnellement, je préfère regarder un bon match de lutte plutôt que me soucier des taux d'audience.

L'arbitre observe les lutteurs qui discutent dans chaque camp. Pablo va commencer du côté des The Time is Now tandis que Mark Gaillard se désigne pour débuter chez les White & Red Flags. Angela fait alors sonner la cloche !

DING DING DING


Pablo ne semble pas vouloir se confronter à Mark Gaillard, mais souhaite ardemment qu'Elena prenne la place du Suisse. Après un bref appel du public, Mark accepte de passer le relai avec sa partenaire. Elena enjambe les cordes, puis se place devant Pablo qui tout sourire se moque de la grande rousse, nullement impressionnée par sa taille - dépassant même Mark Gaillard ! Il s'amuse même à la pousser !

Triple A : Attention au retour de flammes, Pablo ! Tu ne sais pas à qui tu as affaire !

Et retour il y a ! Pablo vient de se faire défoncer la mâchoire par un RED HOOK ! Elena fait le tombé mais Johnny Cerno casse le tombé in extremis. Spear de Mark Gaillard venu pourfendre Johnny Cerno alors que Pablo est encore dans les vapes ! Elena va chercher les deux drapeaux et les présentent au public tandis que Mark Gaillard vérifie que les deux adversaires sont encore hors d'état de nuire. Le public hurle son choix, celui du drapeau blanc ! Elena remonte sur le ring, Mark relève Pablo et lui applique un Atomic Drop pendant que la rousse prend de l'élan sur les cordes. RED MARK ! Pablo est définitivement KO et Mark se débarrasse de Johnny Cerno pendant qu'Elena fait le tombé victorieux.

Spoiler:
 

Freak Like Me, de Halestorm, résonne à nouveau dans l'arène alors que Mark et Elena célèbrent sobrement au milieu du ring, brandissant leurs drapeaux. Cependant, un autre thème retentit, coupant court à la fête. Alors que les White & Red Flags tournent le regard vers le Titantron, MJ Price et William Banks y apparaissent toujours aussi fringuants. Banks pointe du doigt l'équipe victorieuse.

William Banks : Mark, ne crois pas que j'en ai terminé avec toi. A Retribution, non seulement tu as dévoilé ta faiblesse par rapport à moi, ne trouvant rien de mieux que m'attaquer avec ce stupide drapeau, mais en plus tu a été obligé d'appeler des renforts pour repousser nos assauts, à moi l'Elu et à mon protégé.

MJ Price : Protégé ? Nous sommes associés, OK ?

William Banks : Peu importe. Mark, tu es faible. Seul, tu ne vaux rien et ta croisade pour la neutralité est vouée à l'échec par ce simple fait. Preuve en est, Urumi est sortie de la neutralité inhérente à sa fonction pour nous agresser avec son amie Elena. Tu as failli, Mark, et tu le sais ! Mais...

MJ Price : Mais on va te laisser une seconde chance de prouver ta valeur face à nous. Elena et toi, contre Banks et moi, au prochain PPV. Et avec la condition qu'Urumi ne soit pas l'Enforcer du match ! Respecte tes idéaux et accepte ce défi si tu en as le cran ! Je te laisse...

William Banks : L'Elu te laisse quelques jours pour réfléchir à cette proposition. Mais un conseil de la part du seul et unique lutteur de toute la WWA : rend-toi à l'évidence et clame haut et fort que tu ne peux rien face à l'Elu, William Tyler Banks !

Elena et Mark veulent inciter les deux lutteurs à venir sur le ring pour discuter en face à face, mais visiblement William n'est pas d'accord, proposant à MJ Price de repartir en coulisses. Celui-ci s'exécute, non sans rechigner envers son associé.

John K. : Le défi est lancé ! Est-ce que Mark Gaillard et Elena Irons vont accepter le challenge ?

Triple A : Connaissant les deux, cela ne fait aucun doute.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Jeu 17 Sep - 20:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Mer 16 Sep - 17:57

Dans les coulisses, la caméra nous montre quelques techniciens groupés autour d'un personnage en costume impeccable en train de conter ses aventures, et notamment sa victoire à Retribution V. Il s'agit rien de moins que Julianinho, lunettes de soleil vissées sur le crâne, un sourire qu'on aimerait effacer de son visage. Soudain, il s'arrête de palabrer, et les techniciens se remettent subitement au travail, délaissant le Crazy Kid face à la personne qui vient de s'inviter : Sir William Acherman, le General Manager de Bash.

Sir William Acherman : Puis-je savoir ce que vous faites ici au lieu de vous préparer à votre match ?

Julianinho : Un match ? Mais ma superbe victoire à Retribution devrait déjà vous suffire à vous convaincre de ma supériorité au sein du roster de la WWA.

Sir William Acherman : Monsieur Julianinho, je veux du résultat, certes. Mais je veux aussi de la constance. Et pour cela, monsieur Julianinho, vous devez réitérer votre... "exploit" dans votre match qui commence dans une minute.

Julianinho : Quoi ? Mais je ne suis même pas prêt !

Sir William Acherman : Cinquante secondes, monsieur Julianinho.

Sans autre forme de procès, le Crazy Kid se dépêche de partir rejoindre le ring sous les yeux impassibles du General Manager.

---

Frank Tean : Pas le temps de dire ouf que voilà justement le Crazy Kid ! Il a couru en quatrième vitesse et n'a même pas pris le temps de se changer.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 102 kg pour 1 mètre 86 : "The Crazy Kid"... JULIANINHOOOOOOOOOOOOO !

Effectivement, alors que Burn Burn, de Lostprophets, résonne dans l'arène, voilà Julianinho, toujours en costard, dévaler la rampe à pas rapides, et passer les cordes du ring. Visiblement, il demande que son adversaire du soir se ramène vite fait, prétextant qu'il n'a pas beaucoup de temps devant lui.

Voilà justement son adversaire qui s'annonce via son thème ! Et malgré que la foule hue majoritairement cette arrivée, on peut entendre tout de même certaines acclamations, surtout contre Julianinho.


Giulia Peccini : Arrive sur le ring son adversaire, pesant 55 kg pour 1 mètre 67 : AMALIAAAAAAAAA PEREEEEEEEEEEEEEEEZ !

La jeune femme, contrairement à son adversaire, prend tout son temps, se pavanant le long de la rampe d'entrée, aguichant les fans avec des poses lascives, avant de rejoindre le ring et se préparer pour son match, un sourire en coin sur les lèvres.

Triple A : Nous allons assister à une revanche de Retribution, du moins en partie. Voyons si Julianinho va accepter ce défi ?

Doug Chereau, l'arbitre de ce match, fait sonner la cloche !

DING DING DING !


Julianinho attaque tout de suite, mais Amalia n'est pas sotte, esquivant l'assaut et contre attaquant avec des coups d'avant-bras. Oh la bonne gifle bien sentie qui recadre bien Julianinho ! Et le coup de pied retourné à suivre ! Tombé cassé à un seulement, Julianinho repoussant son adversaire.

Frank Tean : Amalia profite du fait que Julianinho ne soit pas vraiment prêt à se battre pour prendre dès maintenant l'avantage du match.

John K. : Une bonne tactique et une bonne occasion de glaner une première victoire à la WWA. Julianinho n'avait qu'à pas se vanter à tout bout de champ !

Triple A : Euh, John ? Tout va bien ? On parle de Julianinho là !

John K. : Oui, et alors ?

Triple A : Rien, rien.

Amalia a le patch en main, et empêche Julianinho de prendre un peu de répit. De plus, elle profite de ses mouvements plutôt réduits à cause du costume pour déployer tout son arsenal de prises et de coups de pieds. Julianinho essaie pourtant de résister, ayant même certaines périodes de momentum et notamment une phase de mat wrestling, mais Amalia trouve toujours le moyen de renverser la vapeur et reprendre l'avantage.

Frank Tean : Julianinho se fait dominer sur ce match. Le fait de ne pas être en tenue de lutte, ni de s'être préparé pour ce match doit-il être une excuse valable pour justifier son manque de performance ?

Triple A : Plus ou moins. Julianinho a le talent nécessaire pour revenir, mais être à l'aise dans son match permet de l'aborder dans de meilleures circonstances et de briller davantage.

Une nouvelle phase où Juianinho reprend l'avantage par un Spinebuster bien placé, mais un tombé qui se termine seulement sur un compte de deux. Il l'envoie valdinguer avec quelques projections, et se permet même d'humilier son adversaire en frottant la semelle de sa chaussure sur la face d'Amalia ! Grave erreur, car celle-ci entre dans une colère noire, et un second souffle, Balançant un Bicycle Kick en pleine face ! Julianinho est sonné, Amalia est prête à s'élancer pour un Stratusfaction

Triple A : Regardez ça !

Frank Tean : Brother Cyrus s'est fait casser les burnes par OTA !

La bikeuse vient en effet de balancer un Low Blow par derrière l'Enforcer du match ! Elle entre ensuite sur le ring et applique un autre Low Blow cette fois sur Julianinho ! L'arbitre fait sonner immédiatement la cloche, coûtant la victoire à Amalia.

Spoiler:
 

Alors qu'OTA, guillerette, se moque clairement d'Amalia, visiblement satisfaite du résultat, celle-ci se rue sur elle, folle de colère. S'ensuit un véritable crêpage de chignon, les officiels accourant pour tenter de séparer les deux femmes. Julianinho, lui, est sorti du ring, se tenant les roubignoles, avec cependant un sourire en coin, se moquant finalement d'Amalia, savourant intérieurement sa victoire.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Jeu 17 Sep - 23:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Mer 16 Sep - 17:59

Nous retournons en coulisses, en compagnie de la ravissante Sarah Carlsbury, micro en main. Elle a semble-t-il deux invités ce soir.

Sarah Carlsbury : Bonsoir la WWA ! Je vous présente mes invités à mes côtés : Théo d'Or et Curtis Touchdown ! Messieurs, bonsoir !

Théo d'Or : Bonsoir Sarah !

Curtis Touchdown : Salut Sarah !

Sarah Carlsbury : Curtis, malgré une belle résistance, vous n'êtes pas arrivé à venir à bout de Wes Yesco à Retribution V. Théo, vous avez été à un cheveu de la victoire à Retribution, mais Cédric l'a emporté, et est devenu le premier champion de la WWA. Yesco a d'ailleurs annoncé vouloir prétendre au titre pour, je cite, "montrer comment on devient un vrai champion". Que répondez-vous à cela, messieurs ?

Curtis Touchdown : Sarah, je vais me contenter de répéter ce que j'ai dit à Retribution : lui et moi, ce n'est pas fini, et j'ai maintenant de quoi le ridiculiser la prochaine fois que l'on va se rencontrer. Il n'a pas réussi à mettre son stupide sac sur la tête, il n'a donc pas réussi à accomplir son but. Je suis toujours là, et je vais une fois de plus montrer à Yesco à quel point il devient ridicule avec sa croisade qui ne mène à rien.

Théo d'Or : Pire encore ! Monsieur pense pouvoir prétendre au titre majeur alors qu'il n'a techniquement pas réussi à atteindre son objectif concernant Curtis ! Il brûle aussi vite les étapes qu'il accumule de la graisse. Comment voulez-vous être pris au sérieux dans ces conditions ? Non, soyons réalistes, Wes n'a aucune chance, surtout face à Tigerclaw qui, rappelons-le, a battu rien de moins que Sabre, le premier Grand Slam champion de la WWA, et un véritable monstre sur le ring ! Remarquez, cela va lui permettre peut-être de brûler quelques centaines de calories à force de courir pour échapper au Chasseur.

Mais alors que Théo allait continuer son discours, voici qu'apparaît face à lui Kronos. Silencieux alors qu'il jauge l'Imperator, son regard croise celui de Curtis Touchdown. Et après l'avoir détaillé de la tête aux pieds, il esquisse en coin des plus inquiétants.

Kronos : Une nouvelle tête. Intéressant...

Il repart tout aussi silencieusement, sans ajouter un autre mot mais non sans jeter un dernier regard vers Curtis.

Sarah Carlsbury : Bien... c'était Sarah Carlsbury, je vous repasse l'antenne, messieurs !

---

Frank Tean : Merci Sarah ! Retour aux affaires donc, avec deux lutteurs qui feront leur premier match à la WWA, l'un contre l'autre. Deux hommes aux styles bien différents, ce qui pourrait donner tout un match, ce que nous leur souhaitons.

Le premier thème se fait d'ailleurs entendre, tout de suite suivi par l'apparition du premier lutteur à entrer en scène. Affublé d'une blouse blanche, bras croisés afin de bien ressentir l'ambiance qui l'entoure, il sort une tablette sur laquelel il griffonne quelque chose pendant qu'il s'avance sur la rampe, ignorant superbement les fans.

Giulia Peccino : Arrive sur le ring, pesant 84 kg pour 1 mètre 80 : "The Doctor"... KENNEEEEEEEETH MCPRIIIIIIIIIIIIIIIDE !

Une fois entré sur le ring, il montre bien haut, avec un sourire narquois, les résultats de ses recherches du moment, écrit en bien gros "McPride Number 1", avant de remettre ses affaires à un technicien. Le second lutteur ne tarde pas à faire son apparition sous son thème d'entrée. Lui n'est pas seul, mais déjà sa stature impressionne, et son regard rivé sur son adversaire n'est pas des plus rassurants.

Giulia Peccino : Arrive sur le ring son adversaire, accompagné par M Cube, pesant 112 kg pour 1 mètre 92 : "The Avenger"... BEEEEEEEEEELZEBUUUUUUUUUUUUUUUTH !

Alors que M Cube se pavane comme à son habitude, Belzebuth, lui, reste concentré sur le match qui va suivre, et notamment son adversaire. Il s'avance vers lui avec une lenteur maîtrisée, et une fois à l'intérieur du ring, se place directement face à Kenneth McPride, qui ne bouge pas d'un poil, certain de sa supériorité. L'arbitre Angela Peccini fait sonner la cloche !

DING DING DING !


Le contact est rapidement établi entre les deux, mais Belzebuth fait parler sa puissance, repoussant violemment le Doctor et le faisant tomber. Celui-ci se relève vite, s'essuyant les bras de manière dédaigneuse, ce qui ne plaît pas à son adversaire qui l'empoigne et le bouscule contre un coin pour l'asservir de coups. L'arbitre fait le décompte, Belzebuth se dégage de lui-même. Ecrasement de Belzebuth contre le coin !

John K. : Belzebuth laisse libre cours à sa corpulence supérieure à son adversaire dans ce début de match pratiquement à sens unique. Le Docteur devra trouver le moyen pour s'en sortir.

Après une phase brutale de la part de Belzebuth, Kenneth McPride trouve enfin la faille en contrant une Clotheline par un Backslide pin, avec seulement un tombé de un. Oh le Low Dropkick directement sur le genou de l'Avenger ! Kenneth s'acharne sur cette partie du corps, quelques stomps, mais surtout des prises techniques, notamment de soumission afin d'affaiblir le genou de son adversaire. Belzebuth ne se laisse pas faire, il se débat et refuse d'abandonner.

Triple A : Le Docteur tire complètement parti de son style typiquement anglais en terme de lutte, mettant à mal Belzebuth pourtant physiquement plus puissant que lui. Et viser le genou est un excellent choix tactique compte tenu de la différence de gabarit.

Le dégagement est fait du côté de Belzebuth, tirant justement parti de sa force pour casser le Single Leg Boston Crab et repousser son adversaire. Manquant de se prendre le coin, le Doctor s'arrête à temps, mais se fait surprendre par un monstrueux Lariat de Belzebuth qui y a mis toute sa puissance. Pas suffisant cependant pour obtenir un tombé victorieux, Kenneth levant une épaule sur le compte de deux. Belzebuth se relève, boitant légèrement, sous les yeux d'un M Cube prêt à intervenir si besoin. Avec un Brother Cyrus dans les parages, il ne peut cependant pas le faire.

Frank Tean : Nous avons un match clean pour le moment, et Belzebuth reprend l'avantage sur McPride. Mais Kenneth se rebiffe !

Float Over DDT de Kenneth qui assomme Belzebuth ! Le tombé n'est pas passé loin d'être victorieux mais Belzebuth lève in extremis l'épaule. Il n'en faut pas plus à M Cube pour monter sur l'apron et invectiver le Doctor qui le regarde d'un air amusé. Et pour cause, le français se fait éjecter proprement de l'apron par Brother Cyrus qui n'est visiblement pas ravi de cette intervention. Il se met bien en face de Duke alors que le Doctor se retourne, satisfait de voir l'Enforcer faire son travail. Coup de pied dans le ventre de Kenneth McPride ! Et le NO CHANCE ! Belzebuth a profité de la distraction pour placer son finish ! Le tombé est à suivre, et cette fois-ci, Kenneth n'a pas levé à temps son épaule pour casser le pin.

Spoiler:
 

Belzebuth se relève, contemplant avec satisfaction le corps allongé de Kenneth, bien sonné par la redoutable prise de finition de l'Avenger. Mais alors qu'il lève les bras de la victoire et regarde le Titantron pour visionner les derniers instants, son visage perd son sourire en coin lorsqu'il s'aperçoit de l'intervention de Duke pendant le match. Il descend du ring et engueule Matthew Duke.

John K. : Visiblement, il n'a pas apprécié que sa victoire ne soit pas tout à fait clean, et le montre clairement.

Kenneth McPride, de son côté, émerge et commence péniblement à se relever. Constatant la scène entre les deux membres de l'Alliance Maudite, il esquisse un sourire moqueur et finit même par applaudir alors que les deux hommes entament leur retraite vers les coulisses. Il demande un micro, qu'il obtient de la part d'un officiel.

Kenneth McPride : Well well well... Messieurs, voici ce qu'on appelle une équation résolue. Ce qu'il fallait démontrer, en somme, à savoir ma supériorité faite homme. De vous à moi, vous saviez que vous n'aviez aucune chance face à moi. Et ce soir, vous m'en avez apporté la preuve scientifique ! Je remercie monsieur Duke pour cette preuve, apportant la solution inévitable à une équation immuable : I am perfect...perfect in every way ! Ladies and gentlement, le cours est désormais terminé. For Science !

Le thème de Kenneth McPride retentit dans l'arène, sous les huées du public vomissant leur mécontentement face à la prétention du Docteur qui reste debout, se désignant encore et toujours comme parfait, sourire narquois aux lèvres.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 18 Sep - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Mer 16 Sep - 18:01

Frank Tean : Mesdames et messieurs, nous voici de retour à Thursday Night Bash ! Nous arrivons à la dernière partie de la soirée, et ce qui nous attend promet d'être du lourd. Je suis toujours avec John K. et Triple A, mais nous accueillons également un invité qui nous accompagnera dans nos commentaires. Il s'agit du WWA champion, Cédric Darsa ! Bonsoir Cédric, et félicitation pour votre sacre !

Cédric Darsa : Merci Frank, et bonsoir à tous !

Frank Tean : Avant de parler de votre victoire, laissons notre ami John s'exprimer comme il le fait chaque soir en dernière partie.

John K. : IT'S MAIN EVENT TIME !

The People's Champ, de RA the Rugged Man, résonne dans l'arène, annonçant l'entrée du premier lutteur de ce dernier match de la soirée. Le public commence à le huer copieusement, reconnaissant la silhouette particulière de l'homme qui fait son entrée en ce moment même.

Giulia Peccini : Ceci est un match afin de désigner le n°1 contender au titre WWA ! Arrive sur le ring, pesant 128 kg pour 1 mètre 82 : "The Fat Athletic Bastard"... WES YESCOOOOOOOOOOOOOO !

El Yescito dévale tranquillement la rampe centrale, ignorant les fans qui le sifflent, résolu à remporter ce match. Il monte les escaliers de métal et franchit les cordes pour se retrouver à l'intérieur du ring.

Cédric Darsa : Je ne ferai pas la même erreur que les précédents lutteurs qui ont eu affaire à lui. Si jamais je me retrouve face à Wes, je le considèrerai comme un adversaire dangereux, car il a prouvé qu'il avait l'étoffe d'un grand. Même si j'avoue ne pas être fan de son mode de vie, mais ce n'est pas à moi de critiquer la vie privée des autres.

Et voici que retentit Parasite, de Disturbed, annonçant la venue de son adversaire, et pas des moindres ! Le public affiche clairement sa préférence, et encourage le lutteur qui vient d'apparaître sous le Titantron.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring son adversaire, pesant 122 kg pour 1 mètre 88 : "Le Chasseur"... TIGEEEEEEEEEEEERCLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAW !

Tigerclaw est plus que jamais motivé, ayant obtenu une chance supplémentaire de s'approcher de son précieux titre. Concentré sur son adversaire, il s'avance sur la rampe, en ligne droite, avant de se glisser sous la première corde pour entrer à l'intérieur du ring.

Cédric Darsa : Tigerclaw n'est plus à présenter. En battant Sabre, il a encore une fois prouvé qu'il reste l'un des lutteurs de renom, et l'homme de tous les rendez-vous importants. Mais qu'on se le dise, que ce soit lui ou Wes, je ne reculerai pas devant le challenge, et je me battrai comme je me suis battu pour remporter la ceinture WWA.

Frank Tean : Justement, à ce propos, dans quel état d'esprit étiez-vous dans ce match de Retribution V ?

Cédric Darsa : J'étais vraiment serein dans ma tête, et bien soutenu dans mon entourage. Cela m'a permis de prendre ce match à fond et concentrer mes effort pour la victoire. Et cela a payé ! J'attendais cette opportunité depuis des années, et enfin le voilà, ce premier titre majeur de toute ma carrière ! Comment ne pas être heureux après ça !

Les deux lutteurs sont prêts, l'arbitre Doug Chereau fait sonner la cloche !

DING DING DING !

WWA championship Contender match

Une empoignade virile entame les hostilités, mais auucn des deux lutteurs ne veut céder du terrain. Ils se repoussent mutuellement, et Yesco se met à l'insulter, avant d'établir à nouveau le contact physique. Encore une fois, aucun des deux n'en ressort gagnant, et Tigerclaw finit par l'éjecter, cassant le contact. Wes prend de l'élan et fonce droit sur Tigerclaw en un coup de ventre, mais Tigerclaw reste debout, avec juste un pas en arrière. Le Chasseur se prête au jeu et s'élance en un Shoulderblock, mais Wes résiste autant que son adversaire ! Au tour de Yesco de prendre de l'élan, mais Tigerclaw le surprend avec un Big Boot ! Tombé entamé mais Wes se dégage avant le compte de trois !

Frank Tean : Un bon début de match, Tigerclaw prend cependant un léger avantage ici, et il continue dans sa lancée.

John K. : Cédric, avez-vous une préférence entre les deux hommes en tant qu'adversaire ?

Cédric Darsa : Très franchement, cela m'est égal dans le sens où les deux lutteurs sont aussi redoutables l'un que l'autre, je me m'attends donc pas à une partie de plaisir lorsque je défendrai mon titre. Mais d'un autre côté, cela me motive de faire face à un adversaire du calibre de Tigerclaw ou de Wes Yesco. Cela reste une épreuve à surmonter, et je mettrai tout en oeuvre pour la réussir afin de conserver mon titre.

Pendant ce temps, alors que Tigerclaw malmène Wes Yesco à l'aide de nombreuses projections et de coups directs, El Yescito reprend du poil de la bête, repoussant le Chasseur et administrant sa propre médecine avec un puissant Big Boot, histoire de remettre les pendules à l'heure. Yesco roue ensuite Tigerclaw de coups au visage, mais celui-ci retourne la position, et commence à le matraquer à son tour. Yesco lui balance un coup de tête, puis un deuxième, faisant reculer son adversaire, et c'est le Jour des poubelles ! Yesco vient de projeter Tigerclaw hors du ring !

John K. : Cette fois, Wes Yesco oblige Tigerclaw à jouer dans son élément, l'extérieur du ring.

Cédric Darsa : Tigerclaw est un lutteur complet, ceci dit. Mais le choix de Wes est judicieux, il est toujours profitable d'être dans son terrain de jeux favori pour s'épanouir.

Et pour s'épanouir, Wes y met les formes. Il tente d'affaiblir le dos du Chasseur en le projettant de part et d'autres des barrières de sécurité. Il l'envoie même valdinguer contre les marches métalliques du ring. Yesco prend ainsi l'avantage, cassant à de nombreuses reprises le décompte de l'arbitre en entrant puis ressortant du ring presque aussitôt. Tigerclaw bloque cependant une tentative de projection de yesco, et la retourne pour l'envoyer contre la table des commentateurs ! Yesco se prend la table sur les côtes et Big Boot en pleine face ! Wes Yesco est allongé sur la table !

Frank Tean : Aïe ! Attention, il va y avoir de la casse ! Sortez vous affaires !

John K. : Incroyable ! Je ne crois pas avoir déjà vu Tigerclaw monter sur la troisième corde. Il veut achever son adversaire !

Diving Elbow Drop ! La table est détruite, mais Yesco s'en tire ! Il a esquivé l'assaut, laissant Tigerclaw s'écraser lourdement sur le mobilier de métal. Il ramène Tigerclaw à l'intérieur du ring, et fait le tombé ! Mais le Chasseur se dégage ! Oh le coup de manchette dans la gorge ! Yesco recule, suffocant et Tigerclaw finit par se relever. Tentative de STRIPE ! Mais Yesco le repousse. Superkick ! Esquivé par Tigerclaw qui prend de l'élan ! Spear ! Yesco est au sol et Tigerclaw fait le tombé ! Mais Wes lève l'épaule au compte de deux !

Triple A : Ce n'est pas passé loin ! Le match semble très indécis, et c'est un bon signe de sa qualité. Quoi qu'il arrive, Cédric, il faut t'attendre à beaucoup de difficultés.

Cédric Darsa : Je m'y suis déjà préparé, Art. C'était déjà le cas face à Théo d'Or qui reste un excellent lutteur, quoi qu'on en dise. Je m'attends donc à une sérieuse confrontation, que ce soit contre Tigerclaw que face à Wes Yesco.

Tigerclaw frappe le sol par frustration, pensant vraiment avoir la victoire en poche. Il semble se préparer à en finir. STRIPE ! Mais encore une fois, Yesco le repousse au dernier moment ! Le Superkick qui cette fois touche sa cible ! Tigerclaw chancelle, mais reste debout ! Deuxième Kick ! Tigerclaw met un genou à terre, complètement sonné ! Yesco le soulève et le prend sur ses épaules ! C'est le LAST SUPPER ! Tigerclaw ne bouge plus, et son adversaire fait enfin le tombé victorieux !

Spoiler:
 

Cédric Darsa : Et bien désormais, je sais contre qui je vais devoir me battre. Félicitation à Wes, et que le meilleur gagne pour le prochain PPV.

Levant les bras en signe de victoire, Wes Yesco demande un micro, qu'il obtient peu après. Il pointe du doigt le champion WWA.

Wes Yesco : Tu vois, petit, ce qui t'attend lorsque je mettrai la main sur toi ! Je veux ce titre, et crois-moi, je l'aurai, mec ! Je vais prouver à tous ces pequenots, tous ces Théo d'Or qu'El Yescito est Da Man, et qu'il n'a pas besoin de tous ces artifices que ces cocky bastards s'inoculent pour bien paraître et se croire puissants. Wes Yesco va démontrer dans quelques semaines à tous ces rigolos qui a f**king raison. J'espère que tu entends ça, Théo ! Toi qui te planques derrière ton écran ! Pas une fois tu n'as osé venir me confronter en face à face ! Tu as préféré envoyé ton petit poulain Curtis à ta place, mais tu connais le résultat !

Il sort un sac Théo d'Or et le lève bien haut en évidence, sous les grosses huées de la foule, alors que Tigerclaw, dépité et vaincu, repart en coulisses.

Wes Yesco : Curtis, tu n'échapperas pas à ta punition. Si tu recroises mon chemin, tu vas y avoir droit ! Et toi aussi, blanc-bec ! Non seulement je vais te piquer ton précieux titre, mais en plus je vais recouvrir ta face de jeune premier bien sous tous rapports avec ce sac ! EAT THAT, BITCH !

D'un geste rageur, il jette le micro à terre et lève à nouveau les bras en l'air, signifiant bien sa victoire.

Cédric Darsa : Tu as raison, savoure bien ta victoire, Wes. Parce qu'au PPV, je serai celui qui en ressortira vainqueur !

John K. : Et bien messieurs, cela annonce du lourd pour la semaine prochaine ! En attendant, C'est terminé pour aujourd'hui, nous vous retrouvons jeudi prochain pour une nouvelle édition de Thursday Night Bash ! Au revoir !

FIN DU SHOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Ven 18 Sep - 13:13

REMERCIEMENTS :
- Luther Kay pour tout le show

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Ven 18 Sep - 14:03

Merci à toi Luther et bravo pour avoir booké l'intégralité de ce Friday Morning Bash !  Very Happy

L'opposition entre les équipes Irons/Gaillard et Price & Banks me plaît beaucoup, parce que c'est une feud miroir: le thème de la première équipe est la neutralité et les deux lutteurs, qui n'ont a priori rien en commun à part les tripes, cohabitent et collaborent sans problèmes; alors que dans la deuxième équipe, le thème est la mégalomanie ou l'arrogance, et on sent clairement que chaque lutteur pompe l'air à son coéquipier, surtout Banks d'ailleurs. J'aime vraiment cette façon de mettre scène ces deux-là, avec une tension en arrière-plan présente dès le début. Le but du jeu ça va être de maintenir cette team intacte le plus longtemps possible en faisant coexister deux égos hypertrophiés.

Bon petit  match contre Time is now, au passage. Le résultat était indécis jusqu'au bout, on voit que Pablo et Cerno ont donné du fil à retordre aux Red and White Flags.

Victoire en loucedé du Kid, ça va profiter aux deux rivales Perez/OTA. Mais Julia, steuplé quoi, bon sang... promoooooote !!!

Une belle surprise que tu nous fait là, Luther ! Ceux qui avaient senti le retour du titre Lynx avaient raison, mais là je pensais pas que Booya et Stan seraient les premiers concernés ! Quelque part, ça me surprend moins pour Booya, le titre Lynx lui correspond plutôt bien en tant que face polyvalent.

Le passage Théo/Curtis me fait penser à un truc: je ne sais pas si il est prévu de lancer ces deux-là en équipe, mais ça pourrait être aussi bien de les garder dans une relation maître-élève, quitte à les faire jouer souvent en tag team, mais toujours dans le but de les mettre en avant individuellement. Et avec l'apparition de Kronos... je sens que Yesco va recevoir un petit coup demain du maître sinistre contre les deux playmate. 

Je suis triste pour Tigerclaw qui rame de plus en plus, mais j'adresse mes compliments à Wes Yesco qui s'est mérité un title shot en or. Notre champion va avoir du pain XXL sur la planche pour asseoir son règne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Ven 18 Sep - 14:38

Voilà un bon petit show d'après PPV en tout cas !

Sympathique l'idée du rappel des évènements de Retribution, un poil long mais quand même bien pratique pour raviver ma mémoire !

La ceinture Lynx se jouera entre Booya et Stanley, ça promet d'être une rivalité des plus éclatantes !

Belle manière de montrer la forme d'Elena en lui faisant éclater deux jobbers quasiment à elle seule. Moi aussi j'aime bien la dynamique entre MJ et WTB, avec Mark et Elena en face, plus la présence d'Urumi comme agent perturbateur est extrêmement intéressant.

Pauvre Julia, si chacune de ses victoires à la WWA doit se faire au sacrifice des bijoux de familles, il va pouvoir se lancer dans une carrière de soprano après la lutte.

Oh, cette apparition de Kronos pourrait bien déboucher sur une storyline bien chaotique entre lui, Curtis, Théo et pourquoi pas Wes. J'ai hâte de voir la suite.

Et oui, il faut savoir se sacrifier pour la science de temps e temps ! Bien aimé le speech d'après match, c'est le genre de chose qui colle bien à la gimmick de Kenneth.

Super Main Event sous les yeux du champion, assez calme en intervention (Théo ou Curtis n'ayant rien tenté). Wes est montré comme vraiment malin et réactif, le match de championnat se jouera autant dans la tête qu'avec le physique. Me demande se qui attend le chasseur après cette défaite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 46
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Ven 18 Sep - 15:55

Classe la ceinture Lynx! Vraiment très belle. Et on va avoir tout un combat entre Booya et Stan pour flamber avec.

MJ associé à WTB, ça peut vraiment donner du bon. J'aime beaucoup leur interaction pendant le segment.

Il a de la chance Julia! Les deux seules lutteuses de la féd se battent pour lui. En plus, elles lui caressent les roubignoles. Toujours dans les bons plans le Crazy Kid. J'aurais bien aimé une victoire clean d'Amalia cependant.

Kro a un nouveau rookie dans le collimateur. Pas sûr du tout qu'il en dispose aussi facilement que de Brutal.

Voilà pourquoi j'aurais aimé une victoire clean plus tôt dans le show. Les interventions font avancer les stories mais deviennent un peu prévisibles. Le Doc devrait quand même pas trop faire le malin.

Je m'attendais pas du tout à une victoire de Wes. Je voyais Tigrou avancer vers le titre et Wes se concentrer sur Cedric. Mais c'est bien cool quand même. Par contre, il y a une petite contradiction entre la promo de Cedric et ce qu'il dit pendant le show. En promo, il a clairement affirmé qu'il préfèrerait rencontrer Tigrou et là, il dit qu'il s'en fout. C'est pas très logique. J'ai aussi quelques remarques sur Wes mais je les ferais en MP. 

Ces quelques critiques constructives ne m'empêchent pas de te féliciter pour le boulot que tu fournis chaque semaine Lulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OTA
Oh ton a...mour !
Oh ton a...mour !
avatar

Lion Cheval
Nombre de messages : 1034
Age : 26
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Ven 18 Sep - 16:23

Lionel, t'as un fantasme avec les coups dans les burnes ou quoi ? Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 23
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Ven 18 Sep - 17:10

Bon, j'avais parié sur la ceinture TT, me suis trompé! Si Booya participé, ça peut faire une bonne feud ; 2 mecs en plus que la ceinture est bien considérée.

MJ montre sa différence dans ce segment ; ça peut faire un truc cool en promo, une équipe qui s'entend pas trop.

C'est bien, vaut mieux éviter que Julia glande trop, il fait des conneries après.

OTA est littéralement pète couille. Bien aimé que Julia se batte en costume, ça donne un truc plutôt original et fun à lire.

Tiens, Kro a trouvé sa prochaine victime...

Je trouve ça bien que Belz engueule Duke pour l'intervention ; même si une victoire clean pour lui ne m'aurait pas déplu.

Victoire de Wes, cool d'un point de vue perso pour promoter. Cédric pour commenter, je trouve que 4 commentateurs ça fait un peu trop, d'autant que grosso modo son rôle ressemble un peu à celui de AAA.
Bien aimé le match cependant.

Bon, je continue sur ce point, mais encore 2 matchs non clean. Comme le dit AAA, ça fait prévisible ; mais le ME qui se finit sans intervention, c'est cool!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aiRKO
Premier de la fac
Premier de la fac
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   Sam 19 Sep - 11:10

Petit commentaire rapide, je suis parti en week end, je commenterais de façon plus complète lundi :

Comme l'a dit plus haut TriplA, les interventions étaient assez prévisibles dans les matchs, mais d'un autre coté, ça fait avancer les choses. La seule exception (de taille et de poids) est le m-e où j'aurais bien vu Théo intervenir. D'ailleurs, je suis étonné de voir Kronos dans un segment avec Curtis & Théo.

Niveau segment justement, je retiendrai surtout le retour inattendu du titre Lynx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thursday Night Bash! Edition du 16/09/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 08. [Hamilton's] Last thursday night
» Night Of Champions 2015 (carte et résultats)
» Édition des Canadiens de Montréal 2014-2015
» Monday Night RAW - 5 décembre 2011 (Résultats)
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Les shows télévisés-