Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux


Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Jeu 20 Aoû - 15:35


Enter the Sandman, de Motörhead, résonne dans l'arène alors que des pyros explosent dans tous les sens, célébrant le début de cette nouvelle édition de Thursday Night Bash! La foule fait beaucoup de bruit, exprimant son impatience, tandis qu'on retrouve notre trio de commentateurs fidèles au poste !

Frank Tean : Bonsoir à toutes et à tous, et bienvenue à Thursday Night Bash!

John K. : Merci Frank. Ce soir, comme tous les soirs, je suis aux côtés de Frank Tean et Triple A pour vous présenter et suivre avec vous cette deuxième édition de Bash! qui promet déjà beaucoup avec les deux quarts de finale restants du tournoi WWA, à savoir d'un côté Kronos contre Cédric Darsa, et surtout Stanley Rosenbaum contre Matthew Duke !

Triple A : Effectivement, deux matchs que nous manquerons pas de suivre et analyser à la loupe, en espérant trouver là un spectacle à la hauteur de nos attentes.

Frank Tean : N'oublions pas les débuts d'une nouvelle acquisition de la WWA, un lutteur qui se nomme Curtis Touchdown !

John K. : Mais tout de suite, voilà le premier match qui s'annonce, et ce n'est rien de moins qu'un des quarts de finale dont on parlait tout à l'heure !

Savin' Me de Nickelback résonne dans la WWA Arena, annonçant la venue du premier lutteur à fouler ce soir le plancher du ring, impatient d'en découdre. Grand sourire aux lèvres, il est visiblement aussi enthousiaste que le public qui l'encourage fortement pendant qu'il marche sur l'allée principale, n'hésitant pas à taper sur les mains des fans du premier rang et même à poser avec eux.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 92 kg pour 1 mètre 82 : "The French Icon"... CEDRIIIIIIIIIIIC DARSAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

Le lutteur français saute par-dessus la troisième corde pour entrer sur le ring, puis il monte sur le coin pour haranguer la foule comme il se doit. Alors qu'il redescent au sol et se prépare au combat, Blood of the Kings, de Manowar, retentit sous les copieuses huées du public qui n'a pas oublié les faits de la semaine dernière.

Giulia Peccini : Arrive ensuite sur le ring, pesant 105 kg pour 1 mètre 86 : "Le Maître Sinistre"... KROOOOOOOOOOOONOOOOOOOOOOS !

Frank Tean : Pour rappeler les faits aux nouveaux téléspectateurs qui ont râté la première édition de Bash!, Kronos avait attaqué sournoisement Brutal Ravage avant son match, ce qui a provoqué sa défaite et sa sortie du tournoi WWA.

John K. : Ceci alors même que Kronos l'avait encouragé et soutenu, comme il l'avait promis avant que le show ne commence. Toutefois, nous ignorons encore la raison pour laquelle il a perpétré ce méfait.

Triple A : C'est Kronos, il a toujours une raison derrière ses actes. Tôt ou tard, il dévoilera son jeu.

Le Maître Sinistre se fait huer par tout le public, dans l'indifférence du lutteur qui se permet même un petit sourire moqueur en coin avant de monter à son tour sur le ring, pour faire face à son adversaire. Il se moque même du lutteur pour tenter de le provoquer, ce qui apparemment fonctionne puisque Cédric Darsa se jette dessus ! L'arbitre Angela Peccini, sous la surveillance de l'enforcer du match Brother Cyrus, fait sonner la cloche !

DING DING DING !

Tournoi WWA - Quart de finale

Cédric roue de coups Kronos, ne lui laissant pas le temps de riposter ! C'est un début de match sur des chapeaux de roues, dominé par le Français qui laisse parler sa colère suite aux moqueries du Maître Sinistre. Coups directs, dropkicks, il ouvre son éventail aérien sur Kronos sans même lui laisser le temps de réagir. Kronos arrive cependant à riposter par un Atomic Drop en contre, puis un bon Lariat, pour le compte de un seulement.

Frank Tean : Cédric est bien entré dans le match, avec une idée en tête : empêcher Kronos de déployer sa stratégie de lutte.

John K. : Mais Kronos est un lutteur d'expérience, il sait comment trouver la faille et en profiter pour prendre l'avantage. Et une fois qu'il l'a trouvée, la Voix de la WWA affirme que Kronos ne laissera plus Cédric Darsa reprendre l'avantage.

Triple A : Je connais bien Cédric pour affirmer, moi, qu'il trouvera le moyen de renverser la vapeur. C'est un battant, il n'abandonnera pas si facilement !

Kronos s'acharne méticuleusement sur le bras droit de son adversaire, concentrant ses frappes sur l'épaule, réalisant des prises brutales sur le French Icon et imposant son style fondé sur le mat wrestling. La foule le hue toujours autant, et certains au contraire encouragent l'adversaire de Kronos. A chaque soumission exercée par le Maître Sinistre, Cédric Darsa ne veut pas en démordre et résiste, réussissant plusieurs fois à se sortir de clés de bras.

Frank Tean : Oh joli retournement de situation par un petit paquet ! Un ! Deux ! Ouh ce n'est pas passé loin d'un vol de victoire !

Triple A : Quand je vous dis que Cédric ne va rien lâcher ! Pour le coup, il joue même le jeu de son adversaire.

John K. : Allons, personne ne peut jouer le même jeu que Kronos ! Il reste le Maître de la manipulation, il EST le jeu et impose ses règles. Surtout lorsqu'un titre ou une place est en jeu comme c'est le ça aujourd'hui.

Malgré son épaule douloureuse, Cédric Darsa remet les pendules à l'heure avec des mouvements aériens. Cependant, son bras endolori l'empêche de bien varier son attirail de prises de lutte, et Kronos en profite pour rappeler le lutteur français à la réalité par un Double Ax Handle directement sur l'épaule, le faisant chanceler avant d'appliquer un DDT. Mais le tombé suivant n'arrive pas au bout, Cédric se dégageant in extremis !

Frank Tean : C'était juste ! Kronos a tout de même de nouveau la mainmise sur le match, Cédric Darsa ne pouvant instaurer son jeu technique et aérien avec un bras en mauvais état.

John K. : Et cela va être bientôt la fin car voici venir le Jacknife Powerbomb !

Cependant, alors qu'il prépare Cédric pour sa prise de finition, plaçant la tête de son adversaire entre ses jambes, un thème résonne soudain dans l'arène, sous les vivas de la foule et la surprise de Kronos !

Triple A : Brutal Ravage veut rendre des comptes à Kronos pour son attaque de la semaine passée !

Alors que Brutal Ravage descend l'allée principale, un Kendostick en main, Kronos le menace et finit même par se moquer de lui lorsque Brother Cyrus s'interpose entre le ring et Brutal. Mais Kronos se fait surprendre par un surpassement par Cédric Darsa ayant profité du répit pour reprendre rapidement des forces ! Brutal Ravage ne bouge pas de l'apron, visiblement ravi du retournement de situation alors que Cédric Darsa se reprend en balançant un French Kick sur la face de Kronos qui est assommé ! Cédric Darsa monte sur le coin du ring, passant outre la douleur de son bras, et écrase son adversaire avec un French Sault bien effectué ! L'arbitre s'élance pour le tombé qui est mené jusqu'au bout !

Spoiler:
 

Angela Peccini lève le bras gauche de Cédric Darsa, signifiant officiellement sa victoire et son entrée en demi-finale du tournoi. Kronos se relève péniblement, et Brutal Ravage en profite pour disposer de Brother Cyrus par un coup de kendostick ! Il monte à son tour sur le ring et attaque désormais Kronos ! Bien vite, les officiels s'affairent à séparer les deux lutteurs, laissant Kronos reprendre ses esprits. Et une fois fait, il sort du ring en s'écroulant... pour mieux ramasser une barre à mine et se ruer ensuite sur Brutal Ravage ! Un brawl violent éclate entre les deux lutteurs, et les officiels ainsi que les enforcers doivent alors s'agglutiner pour séparer une bonne fois pour toutes les deux rivaux. Kronos a de multiples hématomes alors que Brutal Ravage voit son arcade sourcilière ouverte, laissant échapper un filet de sang coulant sur son visage.

John K. : Ce n'est de toute évidence que le début entre les deux hommes, Ravage n'ayant pas apprécié de se voir écarté du tournoi par Kronos.

Triple A : En attendant, Cédric Darsa passe en demi-finale, et c'est tout à fait mérité !

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux


Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 16:03

Frank Tean : De retour à Thursday Night Bash!, mesdames et messieurs, et tout de suite nous nous rendons dans le bureau du General Manager, Sir William Acherman.

Effectivement, l'ancien avocat anglais a fort à faire actuellement pour apaiser les ardeurs d'un lutteur passablement énervé, qui n'est autre que Max Rix.

Max Rix : Vous l'avez vu ! La semaine dernière, mon partenaire m'a lâchement abandonné en plein match, et je me suis retrouvé à deux contre moi ! Je veux un match contre ce Matthew Duke ! Peu importe qu'il soit un pilier de la WWA ou whatever, je veux sa tête ! On ne plaisante pas avec Max Rix !

Pour toute réponse, l'anglais se râcle la gorge et réajuste sa cravate, avant de lentement joindre ses mains sur son bureau, fixant du regard le jeune lutteur dans le plus pur flegme anglais.

Sir William Acherman : Dois-je vous rappeler que dans la lutte, tout peut arriver ? Voilà pourquoi j'estime que vous n'êtes pas encore prêt, qu'il faut faire vos preuves avant de demander quoi que ce soit. Tout ce que je vois, c'est un enfant pleurant dans les jupes de sa mère parce qu'un autre garçon lui a fait une vilaine farce.

Max Rix : Une farce ? On parle d'un match par équipe ! On parle d'un match qui a été truqué ! Vous voulez vraiment laisser passer cela sans réagir en retour pour avoir entaché un match ? Comment voulez-vous que je fasse mes preuves si des mecs comme Matthew Duke se permettent de pourrir des matchs comme il l'a fait la semaine dernière ?

Sir William Acherman : Certes, mais actuellement, Matthew Duke est déjà prévu de faire un match ce soir, et ce match comptant pour le tournoi WWA, je ne veux aucune interaction de qui que ce soit, et encore moins de vous. Alors je vais vous occuper, monsieur Rix, en vous mettant dans un match simple. Cela va vous permettre en plus de cela de faire vos preuves, puisque vous allez affronter le Représentant du Peuple, Flying Booya.

Max Rix : Très bien, je vais le faire, ce match. Mais je vous avertis, Acherman : je ne vais pas pour autant abandonner l'idée de mettre la main sur Duke pour lui en faire baver. Lui, et vous, et tous ceux qui regardent la WWA vont voir ce qu'est une "Bad Attitude" !

Sans laisser le temps au General Manager de répondre, Max Rix sort du bureau en claquant la porte.

---

Frank Tean : Max Rix n'a pas froid aux yeux, en tout cas. Par contre, je doute que ce soit la meilleure des solutions pour apposer sa marque à la WWA.

Triple A : Pas forcément, mais il faut surtout qu'il se forge de l'expérience. Si ça foire, au moins cela lui permettra d'y réfléchir à deux fois et tenter une approche différente. Je ne suis pas contre sa méthode, cela peut apporter ses fruits comme le mettre plus bas que terre. Risqué, mais au moins il tente le coup, et je ne lui jette pas la pierre.

John K. : En parlant de pierre qui roule, voici le deuxième match qui s'annonce !

Do U Backdown, de Snowgoons, retentit dans l'arène sous les réactions mitigées de la foule. Le lutteur qui apparaît sous le titantron ne passe pas inaperçu, on peut le dire, et alors qu'il commence à descendre sur l'allée principale, balance des insanités sur son adversaire déjà sur le ring.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 128 kg pour 1 mètre 82 : "The Fat Athletic Bastard"... WES YESCOOOOOOOOOOOOOOOOOOO ! Et déjà présent sur le ring, Accompagné par Rosito, pesant 97 kg pour 1 mètre 84 : PABLOOOOOOOOOOO !

Wes Yesco atteint le ring plutôt décontracté même s'il continue à insulter Pablo, et surtout Rosito qu'il qualifie ouvertement de "shemale" avant de passer entre les cordes pour entrer. Cela a fortement déplu à Pablo qui se rue sur Yesco pour le rouer de coup avant même qu'il n'ai eu le temps de se préparer au combat ! Doug Chereau se résigne alors à vite faire sonner la cloche.

DING DING DING !


Et l'hispanique n'arrête pas dans son élan, balançant des coups de poings et d'avant-bras ! Mais cela n'arrête pas El Yescito qui le repousse violemment. Un roulé-boulé plus tard, Pablo revient à la charge, pour finalement se faire contrer par une puissante charge frontale de la part de Wes Yesco qui l'envoie valdinguer en dehors du ring !

Frank Tean : Wes fait montre d'une grande puissance au vu de son gabarit particulier.

John K. : Le surpoids y fait pour beaucoup, tout est simplement une question de physique, c'est la Voix de la WWA qui vous le dit !

Triple A : Et le talent, dans tout ça ? Tu l'inclus où dans ton raisonnement, John ? Non en fait, je ne veux même pas savoir.

Après quelques hésitations, et les encouragements de Rosito, Pablo remonte sur le ring et attaque de nouveau Wes Yesco, pour finalement se faire surprendre par un Big F**kin' Superkick qui le sèche sur place ! Mais plutôt que de terminer vite fait le travail, il va chercher quelque chose sous le ring, sous les yeux méfiants de l'Enforcer de ce match, Urumi.

Frank Tean : Qu'est-ce qu'il est en train de... Oh non, décidément il veut faire passer un message !

Triple A : Ah ah ! Bien vu !

Il rentre à nouveau sur le ring, avec en main un sac en papier recyclé avec collé dessus une photo du visage de Theo d'Or ! Sans ménagement il l'enfourne sur la tête de Pablo, puis il hisse ce dernier sur ses épaules. THE LAST SUPPER ! Pablo reste inconscient alors que Wes Yesco effectue le tombé qui arrive bien à son terme.

Spoiler:
 

Doug Chereau vient pour lever le bras de la victoire à Wes, mais celui-ci le repousse ! Au lieu de cela, il relève Pablo et lui applique un second THE LAST SUPPER ! Rosito n'ose même pas s'approcher du ring de peur de subir le même sort. Yesco, de son côté, prend un micro et retourne auprès de Pablo, et montre bien en évidence la tête de celui-ci affublé du sac Theo d'Or.

Wes Yesco : Tu vois ça, blondinet ? C'est ce qui attend tous ceux qui adoptent ton style de vie, ou qui te ressemble de près ou de loin. Tous ceux que tu inspires, tous ceux qui te prennent comme exemple vont s'en prendre plein la tronche à cause de toi, parce que je veux leur montrer quelle belle farce tu es, en fin de compte. Tu veux jouer, Theo ? Alors on va jouer ! Let the game begin, BITCH !

Frank Tean : Le message mérite d'être clair ! Quand les deux hommes vont se rencontrer, je ne donne pas cher de la peau de celui ou ceux qui tenteront de s'interposer.

John K. : S'il y a un match entre eux deux, il risque fort de devenir très violent.

Triple A : En tout cas, certains lutteurs devraient faire attention, car Wes compte bien distribuer des cours d'une manière brutale.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux


Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 17:21

De retour à Thursday Night Bash!, une vidéo est retranscrite sur l'écran géant. Un homme bien sous tous rapport, habillé tel un jeune premier de classe adepte de sport en université, apparaît devant l'objectif, tout souriant.

Curtis Touchdown : Hey guys ! Je m'appelle Curtis Touchdown et je vais apporter un peu du soleil de Californie à la WWA ! J'aurais pu continuer et entamer des études à l'université et en ressortir bardé de diplôme. Mais... not my style ! Vu mon corps entraîné, je pourrais m'adonner à fond dans le sport favori de tout bon Américain qui se respecte, le football, et entrer dans une prestigieuse équipe. Again, not my style ! Je suis jeune, donc je pourrais aussi me lâcher, faire la fête jusqu'à pas d'heures, picoler jusqu'à plus soif ! Naaa ! Not my style ! Alors vous vous dites : "Curtis, c'est quoi ton truc ?" Facile ! La lutte, mec ! Me battre sur un ring ! Me faire un nom sur un ring ! Accomplir mon rêve d'enfant ! Mon truc ? C'est la WWA ! And Curtis will knock it off... up next, on Bash!

---

Frank Tean : Nous voici de retour à Thursday Night Bash! et comme vous l'avez vous-même constaté, nous allons être les témoins des débuts d'une nouvelle recrue de la WWA tout droit venue de Californie !

John K. : Theo d'Or a semble-t-il de la concurrence !

Triple A : Rien que ça... On ne l'a pas encore vu à l'oeuvre ! Le look ne fait pas tout ! Il faut aussi avoir du talent sur le ring !

Starlight de Supermen Lovers résonne dans l'arène, marquant les débuts officiels du nouveau lutteur de la WWA qui vient d'apparaître sous le titantron, tout souriant, habillé tel un étudiant sportif typique des universités américaines. La foule lui donne un assez bon accueil. Pas comme avec son adversaire déjà sur le ring, prêt à en découdre.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 108 kg pour 1 mètre 86 : "The New American Dream"... CURTIIIIIIS TOUCHDOOOOOOOOOOOOOOWN ! Et déjà présent sur le ring, pesant 100 kg pour 1 mètre 83 : JOHNNYYYYYY CERNOOOOOOO !

Curtis prend le temps de la pause avec certains fans du premier rang autorisant même l'un d'eux à faire un selfie, avant de reprendre le chemin du ring. Il se débarrasse de son jean, puis de son blouson une fois à l'interieur du ring, s'échauffant un peu les muscles. L'arbitre Angela Peccini, en bonne professionnelle, fait sonner la cloche !

DING DING DING !


Les deux lutteurs se tournent autour, puis Curtis tend la main en signe de fair play. Main que Johnny refuse de serrer, la repoussant violemment. Cela n'affecte nullement Curtis, toujours le sourire aux lèvres, et les deux lutteurs entament le contact, repoussé par Curtis après quelques secondes, démontrant ainsi sa force. Cela ne plaît pas à Johnny qui revient pour le contact, encore une fois repoussé par Curtis, qui hausse les épaules.

Frank Tean : En tout cas, il semble avoir développé une bonne puissance physique.

Triple A : Reste à voir ce qu'il a dans le ventre.

Un troisième contact est entamé, et cette fois, Johnny Cerno ne laisse pas son adversaire prendre le dessus, le coinçant rapidement dans un Headlock. Mais Curtis finit par le repousser contre les cordes. Puis il se tasse pour éviter le premier élan de Cerno, pour ensuite sauter par-dessus lui en un superbe bond avant de le stopper dans son élan par un Dropkick parfaitement effectué ! Tombé insuffisant, Johnny Cerno se dégageant pour le compte de deux.

John K. : Est-ce suffisant pour vous montrer que Curtis est un lutteur athlétique du même style que Theo d'Or ?

Triple A : Non.

Frank Tean : Mais il est indéniable qu'il tient une grande forme physique, et qu'il peut être capable d'une vaste gamme de mouvements. Du moins nous pouvons le supposer.

Flapjack parfaitement effectué par Curtis Touchdown alors que Johnny Cerno a tenté de lui administrer un Lariat ! Curtis se positionne dans un coin, et fonce sur son adversaire qui se relève avec un American Uppercut ! Mais alors que Johnny est assommé, voilà que Curtis Touchdown commence à chanter l'hymne des Etats-Unis. Il coince les jambes de Johnny Cerno dans le STARS AND STRIPES ! Un Kneeling Cloverleaf qui ne laisse pas d'autre choix à Johhny que d'abandonner face à un adversaire tout souriant en train de chanter !

Spoiler:
 

Angela Peccini s'empresse de lever le bras de Curtis Touchdown en signe de victoire. Mais la jeune recrue n'a pas vraiment le temps de savourer ce moment en compagnie d'une charmante demoiselle quand un thème résonne dans l'arène. La foule hue aussitôt, reconnaissant le lutteur qui vient d'entrer, un sourire satisfait sur les lèvres, de ceux qu'on aime détester.

Triple A : C'est là que je vais voir si Curtis Touchdown en a dans le ventre.

Frank Tean : Mesdames et messieurs, il a récemment accepté de signer de nouveau un contrat à la WWA. Voici donc l'autoproclamé Elu : William Tyler Banks !

John K. : Elu, élu, c'est vite dit. Et la Voix de la WWA en connaît un rayon à ce sujet !

Micro en main, William s'avance vers le ring, faisant mine d'applaudir la prestation de Curtis Touchdown.

William Tyler Banks : Bravo ! Braaaaavo ! Toutes mes félicitations pour cette surprenante victoire dans ce match âprement disputé ! J'en suis conquis, vraiment !

Une fois à l'intérieur du ring, sourire en coin sur les lèvres, en costume trois-pièces, il tend la main vers Curtis.

William Tyler Banks : Je me présente : "The Chosen One", William Tyler Banks. J'aime bien la manière dont tu as disposé de ce vermisseau. Un style tout à fait "yankee", ma foi. Mais à la WWA, c'est une bagatelle, une broutille ! Même le dernier de classe peut réussir ce que tu viens de faire. Mais tu es jeune, tu comprendras comment ça se passe ici, sur un ring de lutte. Il faut plus que de la puissance pour arriver à battre les plus grands ! Des lutteurs comme moi, quoi ! Laisse-moi juste remettre les choses à leurs places. Toi, tu es tout en bas de l'échelle. Un rookie. Plus vert que toi, il n'y a pas mieux. Alors un petit conseil, petit : commence déjà par t'entraîner à côté du ring pendant deux ou trois ans, et laisse les grands lutteurs comme moi faire le show comme je sais bien le faire.

Curtis Touchdown : C'est marrant parce qu'une des premières choses qu'on m'a appris quand je suis venu à la WWA... attend, mec, je vais te la faire en quelques mots... SHUT YOUR MOUTH !

Visiblement, cela a coupé le sifflet de l'Elu qui grince des dents et est même en passe d'en coller une à l'effronté. Mais Curtis n'a pas le temps de continuer qu'un autre thème retentit !

Frank Tean : La Suisse s'invite à la WWA en la personne de Mark Gaillard !

John K. : Un ancien champion de la FGB, spécialisé dans les matchs Hardcore là-bas !

Triple A : Et un talentueux lutteur ! Ca devient de plus en plus intéressant !

Mark Gaillard descend dans l'allée, tenant fermement un drapeau blanc qu'il brandit et secoue de temps en temps. Entré sur le ring, il se met tout de suite entre William et Curtis, montrant en désignant le drapeau qu'il est là en paix, dans la neutralité la plus stricte. Curtis et William se regardent, puis se disputent à nouveau. Coup de drapeau sur William Tyler Banks ! Et un autre sur Curtis Touchdown !

John K. : Mark Gaillard vient de mettre tout le monde d'accord !

Le lutteur suisse reste en effet seul debout, les deux autres gisant sur le sol inconscients. Il s'empare d'un micro, s'approche de sa bouche, avant de finalement le laisser tomber avec un sourire en coin et repartir en coulisses, hissant bien haut le drapeau blanc.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux


Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 19:46

??? : Bonjour, je suis Theo d'Or, votre sauveur.

Nous retournons directement dans les coulisses de la WWA, ou plutôt dans la loge impeccable de Theo d'Or. Celui-ci fait face à la caméra, grand sourire et brushing parfait.

Theo d'Or : Oui, votre sauveur. Car depuis deux semaines, vous, public, et vous, téléspectateurs, avez été contaminés par la médiocrité qui s'installe sur ce ring. Vous avez été infectés par le laissez-aller et l'oisiveté. Les symptômes sont pourtant simples à discerner : embonpoint conséquent, aucun tonus dans vos mouvements, et l'impression de vous sentir lourd dans votre démarche, ce qui débouche sur une démotivation complète à toute activité physique saine. Cette maladie porte un nom, et j'aime à l'appeler la yescinite aigüe. Oui, vous avez bien entendu. Quand je vois cette épidémie prendre de l'ampleur alors que personne n'ose lever les boucliers et prendre des mesures d'hygiène et de sécurité, je suis ici en tant qu'antidote pour vous ! Il suffit d'une chose : prendre exemple sur moi, sur mon style de vie sain, garanti sans produits, sans graisse. Une vie de rêve, comme moi ! Voilà pourquoi je me bats depuis deux semaines contre ce mal auquel personne ne veut combattre ! Je paie de ma personne pour motiver chacun de vous à prendre un chemin des plus sûrs et des plus sains pour votre propre bien ! Car oui, c'est de votre bien qu'il s'agit ! De votre santé ! De votre v...

Il se fait couper la parole par l'irruption de rien de moins que Tigerclaw, le Chasseur ! Il se place juste en face de Theo d'Or et le toise du regard.

Tigerclaw : Assez de paroles, Theo. Je vais récupérer ce qui m'a été pris, mon bien, le titre WWA. Et rien ni personne ne m'en empêchera. Pas même toi. Alors je te préviens : la semaine prochaine aura lieu les demi-finales du tournoi WWA. Et ce jour-là, nous allons nous revoir, sur le ring. Aussi, à partir de maintenant, tu es la clé qui me permettra d'accéder au trophée suprême. Tu es désormais ma proie, et je suis le Chasseur. Prépare-toi, car je viendrai réclamer mon dû la semaine prochaine.

---

Frank Tean : De retour à Thursday Night Bash! toujours en compagnie de John K. et Triple A ! Nous avons maintenant la certitude que Tigerclaw et Theo d'Or s'affronteront la semaine prochaine dans le cadre des demi-finales du tournoi WWA, ce qui laisse donc un choix limité en ce qui concerne l'adversaire présumé de Cédric Darsa.

John K. : Qui de Stanley Rosenbaum ou de Matthew Duke va se retrouver face au French Icon en demi-finale ? La Voix de la WWA en a une petite idée mais je vous laisse le découvrir à la fin du show, en Main Event !

Triple A : En attendant, quelqu'un s'apprête à montrer tout son potentiel, et va devoir surtout faire ses preuves aux yeux du General Manager de Bash! Et cela se passe maintenant !

The Fight Song, de Marylin Manson retentit dans l'arène, sous quelques huées de la foule. Le premier lutteur du match fait son entrée, nullement préoccupé par les mécontentements des fans qui le sifflent, allant tout droit vers le ring.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 110 kg pour 1 mètre 86 : "Bad Attitude"... MAX RIIIIIIIIIIIIIIIIIX !

Max Rix entre prestement à l'intérieur du ring, passant sous la troisième corde, puis sans plus attendre se prépare pour son match contre un lutteur plus renommée, sa clé pour faire valoir son bon droit en tant que lutteur de la WWA. Son thème résonne d'ailleurs dans la WWA Arena sous les nombreux encouragements de la foule qui le supporte en masse !

Giulia Peccini : Arrive sur le ring son adversaire, pesant 100 kilos pour 1 mètre 80... "Le représentant du peuple", FLYIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING BOOOOOOOOOOOOYAAAAAAAAAA !

Flying Booya prend le temps de saluer les fans du premier rang, avant de lever les deux bras en l'air, haranguant la foule qui répond du tac au tac. Puis il entre à son tour sur le ring, et s'échauffe un peu avant de se placer au centre, face à son adversaire. Angela Peccini, l'arbitre de ce match, vérifie que les deux lutteurs sont prêts, puis fait sonner la cloche !

DING DING DING !


Le contact est fait entre les deux lutteurs, aussitôt rompu par Max Rix qui effectue un Headlock sur Flying Booya. celui-ci ne se laisse pas faire, balançant des coups de coude sur les côtes de son adversaire avant de le projeter contre les cordes. Max le percute cependant avec un Shoulderblock, avant de prendre un nouvel élan. Esquive de Flying Booya qui se tasse avant de le mettre à terre via un Hip Toss. Max Rix s'en dégage vite avec un bond et le renvoie quelques mètres plus loin.

Frank Tean : Max Rix ne se laisse pas faire, il tente déjà de s'imposer, et ne pas laisser Flying Booya imposer son jeu. Il se bat, et c'est ce que nous voulons !

John K. : C'est insuffisant ! Pour qu'il ait toutes ses chances, il se doit de l'emporter, pas juste se battre !

Triple A : Le respect se gagne même dans la défaite, John. S'il se bat bien, il aura autant de chances que s'il l'emporte. Comme on l'a souvent dit, il doit faire ses preuves, et c'est maintenant que ça se passe.

Après une première passe d'armes débouchant sur un nul, les deux lutteurs s'empoignent une nouvelle fois. cette fois, Max Rix impose sa puissance physique, effectuant une rotation du bras de son adversaire et tire violemment dessus. A partir de là, Max va tout faire pour ne pas laisser de répit à Flying Booya, insistant sur son bras par des prises puissantes et des suplex de haute volée. Il sait que Booya va être plus à l'aise dans un jeu aérien, aussi Max Rix le met le plus souvent au sol pour un rythme plus lent fondé sur du mat wrestling et du travail au bras. Booya fait pourtant montre de résistance, bien supporté par le public, se dégageant de plusieurs tombés.

Triple A : On commence à voir le potentiel de lutte de Max Rix, et même s'il a un style plutôt de bagarreur, il ne fonce pas tête baissée sur son adversaire. Il fait preuve d'un certain sens de la stratégie, qu'il a sûrement développé lors de son passage au Japon.

John K. : La Voix de la WWA précise tout de même que ce n'est que le début du match, et que Booya peut tout à fait renverser la vapeur avec son expérience acquise dans bon nombre de fédérations de lutte.

Frank Tean : Max, pour le moment, tient en respect son adversaire, et insiste beaucoup sur le bras de Booya. Mais regardez comment celui-ci se débat ! Il ne compte pas laisser un rookie lui dicter quoi que ce soit !

Booya Stunner ! Max Rix recule, sonné par le coup porté de nulle part par son adversaire qui enchaîne avec un Jumping DDT puis un Booya Splash ! Mais Max Rix se dégage du tombé à seulement deux ! Booya se masse le bras endolori, gracieuseté de son adversaire du soir, mais reporte vite son attention sur celui-ci qui est en train de se relever. Booya reprend cette fois le match en main, le balançant contre le coin et portant certains mouvements de sa panoplie High Fly. Enzigiri, Single Leg Dropkick et même une Charge Booyaine pour couper la respiration de Max Rix ! Mais encore une fois, celui-ci casse le tombé sur le compte de deux !

Frank Tean : Comme la semaine dernière, nous sommes témoins de la grande endurance dont fait preuve Max.

Triple A : Sa corpulence trapue lui permet de subir les coups et pourtant de tenir encore debout et riposter. Le puroresu a cela de particulier, à savoir de transformer tout le corps en une arme technique et résiliente capable de renverser en un instant l'issue du match.

John K. : Et cette fois, pas d'excuse concernant un quelconque handicap ! Un contre un, face à face ! Et donc pas d'abandon, à part en soumission bien sûr !

Petit paquet de Max Rix ! Mais Booya s'en sort de justesse ! Booya vient pour le relever, mais Max Rix le surprend avec un Jawbreaker qui laisse le Représentant du Peuple légèrement sonné. Mais quel Running Lariat de Max Rix ! Booya a littéralement virevolté avant de heurter lourdement le plancher du ring !

Frank Tean : Il a presque décapité Booya ! Quel monstrueux Lariat !

Triple A : Ca, c'est de la lutte comme j'aime ! Une issue incertaine, les deux lutteurs qui ont chacun une chance de l'emporter ! Nul ne peut prédire la finalité de ce match !

John K. : Et la Voix de la WWA affirme que rien n'est joué !

Triple A : Merci, Captain Obvious.

John K. : Qui ?

Triple A : Rien, rien...

Oh oh ! Voilà Max qui place la tête de Booya entre ses cuisses et se saisit de ses bras pour une position de Double Underhook ! Il s'apprête à porter sa prise de finition mais Booya le soulève et fait un surpassement ! BOOYACADABRA ! Quel Superkick de Booya directement sur la tempe de Max Rix qui s'effondre sur le sol ! Booya fait maintenant le tombé, et l'arbitre effectue le décompte jusqu'au bout !

Spoiler:
 

Triple A : Voilà le genre de lutte que je veux voir ! Bravo à Flying Booya et Max Rix ! Celui-ci s'est bien défendu, et j'espère qu'il continuera ainsi pendant tout son séjour à la WWA.

John K. : Malheureusement, le résultat n'a pas suivi, Flying Booya s'est donc logiquement imposé dans ce match ma foi de haute volée.

Frank Tean : Je rejoins quand même les propos de Triple A. Même si les victoires ouvrent facilement le chemin, Max Rix a montré aujourd'hui qu'il n'est pas un simple lutteur lambda. A lui maintenant de marquer l'essai la prochaine fois.

Flying Booya lève un bras victorieux sous les vivas du public, malgré son autre bras qui a morflé. Rix, lui est encore groggy, mais montre déjà des signes d'un retour à la conscience. Il s'aperçoit qu'il vient de perdre le match, et frappe du poing sur le plancher. Il repousse même la main tendue de Flying Booya, retournant sans un mot en coulisses sous les huées de la foule.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux


Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 21:11

Frank Tean : Nous sommes une fois encore de retour à Thursday Night Bash! Toujours avec John K. et Triple A, nous allons assister dans quelques minutes au Main Event de la soirée, mais avant cela, allons donc faire un petit tour en coulisses où nous attend la ravissante Sarah Carlsbury.

En effet, retransmis sur l'écran géant, nous apercevons la journaliste Sarah Carlsbury, toute souriante, en compagnie d'un invité en la personne de Cédric Darsa.

Sarah Carlsbury : Bonsoir, je vous présente mon invité de ce soir, l'un des demi-finalistes du tournoi WWA : "The French Icon", Cédric Darsa. Bonsoir Cédric !

Cédric Darsa : Bonsoir, Sarah ! Belle soirée, n'est-ce pas !

Sarah Carlsbury : En effet ! Dans quelques minutes, Stanley Rosenbaum et Matthew Duke vont s'affronter pour une place en demi-finale du tournoi WWA. Tigerclaw et Theo d'Or étant déjà préssentis pour combattre lors de ces mêmes demi-finales, vous allez savoir qui de l'un ou de l'autre va vous affronter la semaine prochaine. Avez-vous une préférence ?

Cédric Darsa : Honnêtement, cela m'importe peu, je n'ai pas de réelle préférence. Je suis ici pour m'imposer, pour gagner et enfin devenir le champion suprême de la WWA, chose que je n'ai encore jamais accompli jusqu'à présent au sein de cette compagnie. Stanley est un très bon lutteur, il n'a rien à prouver, son palmarès parle pour lui. Il a d'ailleurs bon nombre de fans qui le soutiennent et il reste l'un des favoris de ce tournoi avec Tigerclaw. Matthew Duke, quant à lui, sait se montrer intelligent et sournois, ce n'est pas un lutteur à sous-estimer. De plus, j'ai quelques comptes à régler avec lui, et croyez-moi, je m'occuperai de son cas s'il s'avère qu'il gagne ce match. Je prendrai autant de plaisir à me battre contre Stanley, et montrerai à tout le monde que je peux le battre peu importe son talent. Parce que je me battrai jusqu'au bout pour mes convictions, et j'irai jusqu'au bout de ce tournoi, en battant n'importe quel lutteur qui se dressera sur mon chemin jusqu'à ce que je mette la main sur ce titre que je convoite sérieusement ! Je l'ai déjà dit en promo, je le redis et l'affirme ici même, ce soir : Le French Phoenix est là, il brûle d'ardeur et de volonté ! Et je suis prêt à terrasser quiconque se met sur mon chemin, surtout les personnes qui se prennent pour ce qu'ils ne sont pas. Stanley ou Matthew ? L'un ou l'autre, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine, sur le ring. Et j'espère que vous allez donner tout ce que vous avez, parce que moi, je suis prêt !

Sarah Carlsbury : Merci beaucoup d'avoir accordé de votre temps. C'était Sarah Carlsbury au micro, je vous laisse l'antenne, Frank !

---

Frank Tean : Merci Sarah ! Et maintenant, messieurs, c'est l'heure du match que nous attendions tous !

John K. : IT'S MAIN EVENT TIME !

Triple A : Quoi qu'il se passe ce soir, on peut s'attendre à un match très disputé entre deux lutteurs qui ont apposé leur marque dans la lutte professionnelle. Ils ont déjà commencé à se chauffer la semaine dernière, et en coulisses par le biais de promos plus cinglantes les unes que les autres. Mais un seul parmi eux s'en sortira vainqueur et passera en demi-finale !

Et le premier lutteur fait son entrée sous les copieuses huées du public ! Sous le rythme de Washing the world away, de Crossfade, il descend la rampe d'entrée une bouteille d'eau à la main, narguant quelques fans présents au premier rang qui le siffle avec force.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 105 kg pour 1 mètre 83 : "Le Protagoniste"... MATTHEEEEEEEEEEEUW DUKE !

Posant sa bouteille d'eau sur la table des commentateurs en un sourire suffisant, il monte sur l'apron et passe entre les cordes pour se retrouver sur le ring. Les huées se transforment soudain en fortes acclamations lorsque retentit Down in a hole, de Blind Boys from Alabama !

Giulia Peccini : Arrive sur le ring son adversaire, pesant 80 kg pour 1 mètre 87 : STANLEYYYYYYYYY ROSENBAUUUUUUUUUUUUUUUM !

Son adversaire apparaît sous le titantron, s'échauffant les jambes, montrant du doigts certains fans dans les tribunes, avant d'accourir directement sur le ring et s'en prendre d'entrée de jeu à Matthew Duke ! Doug Chereau, arbitre de ce match, sous l'oeil vigilant de l'Enforcer de la soirée Urumi, fait sonner la cloche !

DING DING DING !

Tournoi WWA - Quart de finale

C'est un véritable brawl qui éclate entre les deux lutteurs ! Personne n'arrive à prendre le dessus sur l'autre, les coups pleuvent et les échanges sont bien violents ! Tant est si bien qu'ils roulent tous les deux hors du ring pour continuer la baston ! Stanley vient rencontrer le bord du ring de manière bien brutale grâce à Matthew Duke, qui prend là un certain avantage qu'il compte bien capitaliser. Il trimbale Stanley de droite à gauche, le projetant contre la barrière de sécurité, puis contre les escaliers de métal. mais Stanley vire de bord et c'est l'épaule de Matthew qui heurte les marches ! Au décompte de l'arbitre arrivé à six, Stanley se précipite à l'intérieur du ring pour annuler le compte, mais ressort aussitôt pour s'occuper de son adversaire.

Frank Tean : Aucun temps mort dans ce match, on sent bien que les deux lutteurs ont des comptes à régler et qu'ils veulent tous deux cette dernière place en demi-finale !

John K. : Matthew Duke est déjà mal en point tellement ce début de match a été violent ! Est-ce qu'il va pouvoir se ressaisir ? Stanley ne compte pas lui laisser une seule chance en tout cas !

Triple A : Le match se déroule sous les chapeaux de roues, et c'est ça qui est bon ! C'est ce qu'on attend d'un Main Event, et c'est surtout ce qu'on attend de deux lutteurs de cet acabit. La suite promet d'être Excellente !

Stanley vient de projeter Matthew Duke sur la table des commentateurs ! Alors que Doug Chereau est à un décompte de sept, il annule une fois encore celui-ci en passant sous les cordes, puis en revenant à l'extérieur. Il débarrasse la table de tout ce qui est gênant comme les moniteurs et la protection de métal pour ne laisser qu'une table vide.

John K. : Ah non, je proteste ! Une table toute neuve !

Frank Tean : Il faut bien la baptiser un jour ou l'autre, mon cher John !

Triple A : Et puis, si cela peut donner une plus value à un match déjà très bon, je ne peux qu'approuver l'initiative du VirilMan !

John K. : Du quoi ?

Triple A : Rien, rien...

Stanley monte dans le coin, sur la troisième corde, il s'élance en un Diving Elbow ! Et Matthew Duke s'écarte au dernier moment ! Stanley vient de s'effondrer sur la table qui s'écroule sous le violent impact ! Matthew Duke se dépêche de rentrer à l'intérieur du ring, obligeant l'arbitre à recommencer encore une fois un décompte, cette fois uniquement pour Stanley toujours au sol, inanimé. Matthew Duke profite de se répit pour reprendre des forces après le douloureux traitement que lui a infligé son adversaire qui commence à donner des signes de vie. Celui-ci a beaucoup de mal à se mouvoir, mais il rampe tout de même jusqu'à l'apron. L'arbitre en est à sept et Stanley a du mal à se hisser à l'intérieur. C'est à ce moment-là que Matthew Duke prend de l'élan et glisse vers Stanley en un Baseball Slide ! Mais Stanley esquive au dernier moment en tirant sur la jupe de l'apron, coinçant Duke dedans ! Stanley prend à son tour de l'élan et balance un Low Dropkick sur la nuque de Duke !

Triple A : Et dire que pas une fois ils ne se sont retrouvés en même temps sur le ring depuis le début du match ! C'est de la folie !

Frank Tean : Vraiment, un match digne d'un Main Event ! Ils se renvoient la balle à chaque fois, c'est vraiment bon !

John K. : Ah, enfin nous allons avoir une confrontation à l'intérieu du ring !

En effet, Stanley décide de ramener un Matthew Duke sonné à l'intérieur du ring et de faire le tombé, pour le compte de deux seulement ! A ce stade du match, Stanley prend l'ascendant sur son adversaire, le malmenant sans répit en le projetant de droite à gauche contre les cordes et le réceptionnant avec des manoeuvres aussi diverses et variées, tantôt aériens, tantôt techniques, avec un soupçon de soumission afin de tenter d'affaiblir et de faire abandonner Duke. Mais celui-ci refuse tout bonnement de capituler, et arrive quand même à s'accrocher sur les cordes, obligeant Stanley à relâcher sa prise. Oh petit paquet de Matthew Duke ! Mais pour le compte de deux seulement !

Frank Tean : Duke démontre encore une fois que, tant que le match n'est pas terminé, il faut s'attendre à tout ! Il a bien failli voler la victoire à son adversaire !

John K. : Tous les coups sont permis lorsqu'on veut gagner son ticket pour les demi-finales !

Voilà que Stanley s'énerve, il projette Matthew Duke contre le coin du ring, puis s'élance avec rage, pour ne retrouver que le coin vide ! Et Matthew Duke qui en profite pour un autre petit paquet ! Encore une fois, Stanley se dégage, mais il se fait aussitôt surprendre par un Reverse STO ! Les deux lutteurs sont au sol, mais Matthew Duke semble à peine plus frais que son adversaire, s'aidant des cordes pour se relever, alors que Stanley éprouve des difficultés à ramper. Duke prend cette fois le match en main, prenant le temps de lui asséner des coups à la tête de Stanley, et y va même d'un Single Leg Boston Crab pour l'affaiblir encore plus. Mais c'est sans compter sur la ténacité du VirilMal qui refuse d'abandonner alors que l'arbitre va à son chevet. Il réussit à le repousser par la force de ses jambes, et à casser la prise !

John K. : Ca ne finira donc jamais ! Le match s'avère vraiment indécis !

Triple A : C'est ça qu'on veut, John !

Mais que fait Matthew Duke ? Il fouille sous le ring et en ressort une chaise ! Mais il est vite intercepté par Urumi qui vient arracher l'arme des mains du Protagoniste alors que celui-ci est à peine entré sur le ring. Stanley fonce sur lui avec un Running Knee, mais Matthew esquive ! Le VirilMan se prend les cordes de plein fouet, et Matt en profite de l'élan dû au choc pour faire un autre petit paquet ! L'arbitre fait le décompte, mais n'a pas fait attention que Duke accentue le tombé en s'aidant des cordes avec ses pieds !

Spoiler:
 

Triple A : Oh l'enfoiré ! Quel vol ! Quel match ! Mais quel vol !

Frank Tean : Le match a été surprenant de bout en bout ! Mais Matthew Duke vient encore une fois de montrer quel personnage sournois il est ! Comment cela se fait-il que personne n'ait vu quoi que ce soit ?

John K. : L'arbitre avait un mauvais angle de vue, il n'a donc pas discerné la position de Matthew Duke. Et je soupçonne celui-ci d'avoir fait exprès de se ramener avec une chaise pour distraire Urumi.

Triple A : Si c'est bien le cas, alors c'est très bien joué de la part de Matthew Duke. Très sale, mais bien joué !

Frank Tean : Stanley doit vraiment s'en mordre les doigts sur ce coup-là, mais c'est officiel, Matthew Duke va donc affronter Cédric Darsa en demi-finale du tournoi la semaine prochaine ! Quant à nous, on vous souhaite une bonne soirée ! A la semaine prochaine pour une nouvelle édition de Thursday Night Bash!

C'est sur les dernières images d'un Duke filant vite à travers les tribunes pour éviter un Stanley hors de lui et dégouté par l'issue de ce match que le show s'arrête. La caméra montre une dernière fois Duke en haut des tribunes, sous les copieuses huées du public, se moquant de Stanley et levant ses bras pour bien signifier sa victoire.

FIN DU SHOW


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux


Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 21:12

remerciements
- Luther Kay pour tout le show.

Bonne lecture à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré


Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 22:16

Eh ben, premier 1/4 de final, ça démarre sur les chapeaux de roues.

Bon, la fin est un peu cousu de fil blanc, ça permet de confirmer la feud ravage/kro, et d'envoyer Darsa tranquillou en 1/2
Bien brutal, Ravage justifie son surnom. J'aime bien cette violence entre les 2, en plus ça permet à Brutal Ravage d'être tout de suite crédible.

Le flegme britannique. Ca permet d'éviter l'hypothèse d'une nouvelle intervention dans le tournoi, pas plus mal.

Second squash de Wes, sympa (enfin, non, qu'il aille se faire foutre!) la fin, le coup du sac et le petit speech de Wes sont bien trouvés.

Je l'aime bien ce Curtis. Il a un style de vie sain.

C'est le double effet kiss cool n'empêche le finish de Curtis ; si le mec abandonne pas à cause de la douleur, il abandonnera à cause du chant.

Haha Mark avec son drapeau, j'ai bien aimé. Début de feud à trois en vue?

Le segment de mon perso est bien fait! Demi final contre TC, challenge!

Bon p'tit match, victoire qui me semble plutôt logique de Booya, mais j'aime bien le booking qui met en avant le talent des deux lutteurs, même un match sans véritable enjeux est agréable à lire et donne du spectacle.

Bon M-E, intense à souhait ; victoire de Duke, c'est ce que j'avais pronostiqué dans ma tête, mais la victoire permet de le renforcer en tant que heel ; j'aime bien la réaction de Triple A, ça accentue le truc.

Un nouveau bon show, bon boulot Luther!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aiRKO
Premier de la fac
Premier de la fac


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Sam 22 Aoû - 14:32

Très brève intro qui débouche rapidement sur le premier match. Victoire logique de Darsa grâce à l'aide de Brutal qui vient se venger de la semaine dernière. J'aime bien le final un peu chaotique même si j'ai du mal à imaginer Darsa regarder la scène de manière totalement passive.

Je sens bien que Rix va lui aussi venir pourrir le quart de Duke... Je sens que Booya va avoir sa première victoire ici dans peu de temps ^^

Wes continue à squasher des jobbeurs sans aucune pitié... J'aime ça ! Very Happy L'idée du sac est plutôt cool, ca pourrait donner la possibilité de faire pas mal d'angle sympa !

Techniquement, Curtis fait des soirées et du football US à coté de la WWA, mais soit Smile
Petite victoire sans difficulté, je sentais bien que ça n'allait pas s'arrêter là... WTB, je m'y attendais, Mark, beaucoup moins. Ca devrait être sympa niveau promo en tout cas.

Le ton de Théo est très bien reproduit, quoi qu'un peu trop heel peut être. En tout cas, fun. J'aime bien la façon dont Tiger le coupe dans son speech

Victoire bien mérité de Booya, rien de plus à dire

Cube est vraiment un salaud, je l'aime bien Smile En tout cas, la demi entre lui et Darsa promet d'être intéressante, une interraction à la fin aurait pas été de trop je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Duke
Call him Ducky !
Call him Ducky !


Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 320
Age : 25
Localisation : Le Blanc-Mesnil (93), France
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   Dim 23 Aoû - 12:00

L'arrivée de Ravage etait attendu et on l'a eu pour le malheur de Kronos. Belle victoire de Cedric qui accède en demi final. Kronos et Ravage, ça promet d'être violent.

Hum, Max se plaint de moi, encore un jaloux. Qu'il n'intervienne pas et qu'il reste tranquillement dans son match contre Booya.

Encore un match facile pour Wes, bien vu le coup du sac. Wes contre Theo, on l'attend.

Les débuts de Curtis avec une victoire mais la scène suivante est vraiment sympa avec Banks et Gaillard. Une rivalité qui semble prometteuse avec ces 3 là.

Theo contre Tigerclaw, ce qui veut dire que Cedric affrontera ou Stanley ou moi. Mouhaha, j'arrive Cedric !

Première victoire et premier refus de serrage de main pour Booya. Je comprends Max, c'est plein de microbes un Booya.

Peu importe l'adversaire pour Cedric, mais bien sur. La trouille de m'affronter oui, un bon discours de face.

Que j'aime ce genre de victoire. Ça fait très connard et très heel. Pauvre Stanley qui réalisait un beau match. Bon main event pour conclure ce show.

Vivement le prochain show !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thursday Night Bash! Edition du 20/08/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 08. [Hamilton's] Last thursday night
» Night Of Champions 2015 (carte et résultats)
» Édition des Canadiens de Montréal 2014-2015
» Monday Night RAW - 5 décembre 2011 (Résultats)
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Les shows télévisés-