Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 0:04

Avant que le show ne commence, une vidéo est projetée sur le titantron de la WWA Arena. Certains anciens noms défilent, des visages connus apportant quelques témoignages sur ce qu'était la WWA.

Caro : Fin juillet, la fin de la SWA a permis de donner naissance à une nouvelle fédération : la Web Wrestling Association. Joe Tanto et moi-même voulions une compagnie où régnait une bonne ambiance, où les lutteurs étaient là pour la lutte et le divertissement. Ce fut le mot d'ordre pour faire vivre la WWA.

Joe Tanto : Bien vite, la fédération a gagné en réputation, en popularité, et a gagné en peu de temps le statut de fédération importante dans le domaine de la lutte professionnelle grâce à la qualité de ses shows, à des gimmicks et des stipulations originales ayant permis de doter la WWA d'une identité propre.

Julianinho : La WWA avait tellement grandi qu'il a fallu l'aide et l'intellect du grand Julianinho pour créer une deuxième branche à la WWA. Après Bash!, voici que AXE était née, une branche à l'image de son créateur : moi !

Richard Wagner : Mais au bout de trois ans à écumer le top des audiences, la WWA menaçait de décliner, de perdre de sa valeur. Alors je me suis proposé à la racheter et remettre des fonds pour que la compagnie puisse refaire surface.

Joe Tanto : Malgré cela, en février 2012 a été décidé la fermeture de la WWA. Une décision difficile à prendre, car tout le monde, moi y compris, avait apposé sa pierre à l'édifice.

Sabre : Sabre n'oubliera jamais Dobou-Dobou-Ah. A rencontré grands guerriers, et donné beaucoup grands combats. Sabre pas Malbhoul, et espère que WWA grandira à nouveau.

El Lunatico : Une renaissance, tel un phénix. La WWA se doit de repartir sur de bonnes bases pour s'envoler à nouveau au sommet.

Art Alexander Anderson : Je me rappelle la première fois que j'ai foulé le ring de la WWA. Oui, un moment inoubliable. Vous, rookies de cette nouvelle WWA, rappelez-vous de cette première fois, et donnez-vous à fond ! Car la WWA mérite que l'on sue sang et eau pour elle.

Erik Einarsson : La WWA fut ma toute première fédération, et jamais je n'oublierai mon expérience là-bas. Les officiels, les lutteurs, tout le monde s'est beaucoup investi pour faire de la WWA une grande fédération. Une pensée pour Lion Kay et sa femme Arya qui ont apporté une grande part à l'importance qu'avait la WWA à l'époque. Je souhaite sincèrement à Luther Kay et ton équipe de faire revivre de grands moments, et de nous surprendre avec sa vision de la WWA.

Kronos : Je suis Kronos Sinistre Macabra. Et j'espère que ce message sera bien entendu par tous les nouveaux lutteurs employés par la nouvelle WWA. Luther Kay l'a dit, il veut du sang neuf tout en gardant les principes de la WWA à ses débuts. Une intention louable, aussi ai-je signer un contrat pour l'aider dans cette tâche. Mon but va être de donner une chance à tous ces jeunes loups de pouvoir fouler le ring et briller comme les grands noms de la lutte l'ont fait avant eux, surtout moi. Je souhaite que la seconde vie de la WWA soit plus riche et plus longue que la première.

Luther Kay : Il est temps d'ouvrir une nouvelle page. La Web Wrestling Association n'appartient plus au passé, elle est de nouveau présente et je compte bien lui redonner ses lettres de noblesse pour un futur sous de meilleurs auspices. Mesdames et messieurs, bienvenue à la WWA !


Les pyros explosent de chaque côté du titantron, c'est le festival de couleurs et de pétards alors qu'Enter the Sandman, de Motörhead, résonne dans l'arène sous les vivas d'une petite foule en délire. Certes l'arène demeure petite, pouvant accueillir tout au plus quelque milliers de personnes, mais les fans de la première heure ont répondu présent. Les commentateurs aussi d'ailleurs, car nous retrouvons la paire emblématique de Bash!, Frank Tean et John K. accompagnés désormais par une ancienne gloire de la WWA, Art Alexander Anderson !

Frank Tean : Bonsoir à tous et toutes, et bienvenue à Thursday Night Bash ! Ce soir nous all...

John K. : Merci pour cette introduction fort intéressante, mon cher Frank, mais il est temps pour la Voix de la WWA de s'exprimer.

Art Alexander Anderson : Il est en forme, le John ! Tu as laissé tombé ton pote St Julien pour jouer le grand garçon ?

John K. : Qui ? Bref, reprenons. Je suis donc accompagné, comme il sera le cas tous les jeudis soirs par Frank Tean à ma gauche, et un ancien champion de la WWA, Art Alexander Anderson ! Et on me signale déjà à l'oreillette que Kronos est actuellement dans les coulisses afin d'apporter son soutien aux jeunes lutteurs. Une attention somme toute louable, n'est-ce pas Frank ?

Frank Tean : Méfions-nous de l'eau qui dort ! Triple A peut en témoigner, Kronos a toujours quelque chose en tête, et il est passé maître dans l'art de manipuler les esprits à son avantage et pour son intérêt.

Triple A : d'un autre côté, on ne sait jamais ce qu'a Kronos en tête avant qu'il n'assène le premier coup. Si cela se trouve, il est réellement proche de la retraite.

Le titantron s'éclaire pour nous montrer les coulisses où, effectivement, Kronos se trouve. Il semble attendre quelqu'un, puis un sourire s'affiche.

Kronos : Bonjour, je m'appelle Kronos. Tu dois être Brutal Ravage, n'est-ce pas ?

La caméra pivote légèrement pour nous montrer l'interlocuteur de Kronos, un Brutal Ravage déterminé et pétant le feu.

Brutal Ravage : Tu l'as dit ! Brutal Ravage va entrer en action ce soir ! Un grand honneur, monsieur ! Mon mentor Ravage va être content, je n'aurai plus à lui bouffer tous ses cookies, car maintenant je suis à la WWA pour casser des tronches et être le premier champion de la nouvelle WWA !

Kronos : Admirable, vraiment ! Voilà un enthousiasme qui fait plaisir à voir ! Le tout est maintenant de le prouver sur le ring. Mais vu ta carrure et ta détermination, tu es en bonne voie. Je te souhaite bonne chance à la WWA, mon gars !

Brutal Ravage : Tu vas voir, grand-père ! Brutal Ravage va prouver au monde qu'il n'est pas là pour des prunes !

Et voilà le lutteur français s'éloigner non sans serrer vigoureusement la main tendue par le Maître Sinistre.

John K. : Kronos semble vraiment là pour soutenir les jeunes recrues, qu'en pensez-vous ?

Frank Tean : On dirait, oui.

Triple A : Kronos du bon côté, c'est toujours agréable à voir.

John K. : Ecoutez la Voix de la WWA, et en tant que tel je sens que Kronos est de bonne foi pour la résurrection de la WWA. Mais tout de suite, voilà Luther Kay au centre du ring, avec Sir William Acherman à ses côtés, pour son premier discours en tant que Chairman de la compagnie.

Triple A : Je suis confiant. Je connais assez bien Luther pour donner crédit à son intention de nous servir une WWA sur des bases solides et éviter de refaire les mêmes erreurs.

Frank Tean : Ecoutons ce qu'il a à nous dire.

Le Chairman, au centre du ring, ne semble pourtant pas pressé de commencer, alors que la foule s'exprime lourdement avec des chants d'encouragements de toutes sortes, et entame même une Ola. Avec un grand sourire, Luther Kay remercie la foule de la main avant de demander un peu de silence. Acherman, lui, reste égal à lui-même, un masque de flegme typiquement british.

Luther Kay : Ladies and gentlemen... WELCOME TO THURSDAY NIGHT BAAAAAAASH !

Comme il s'y attendait, la foule applaudit avec force et cris. Une main levée du Chairman et le silence reprend peu à peu ses droits.

Luther Kay : Après trois longues années à voir la WWA abandonnée, réduite à séjourner dans les pages du passé, alors qu'elle avait encore tout à donner, j'ai décidé de lui accorder une nouvelle chance. Là-bas, en coulisses. Ici, dans les tribunes. Et vous, téléspectateurs bien assis sur votre fauteuil. Vous tous aviez envie de voir la WWA renaître et remise sur les rails comme la Sanctuary of Wrestling avant elle. Car on a toujours en notre coeur cette nostalgie qui nous fait espérer à nouveau au meilleur de la lutte. On a tous dit un jour "ah, si la WWA pouvait réouvrir !", "la WWA me manque !", bla bla bla ! J'ai entendu ce genre de remarques, cette envie, tout au long de ma carrière jusqu'à ma retraite forcée. Moi-même, j'ai eu ces instants de nostalgie. Mais plus encore. Je VOULAIS la voir revivre ! Et maintenant, c'est le moment ! C'est le jour où la WWA renaît de ses cendres !

Ceci étant dit, il reste le principal à faire : vous donner un premier show ! Je laisse alors la parole à celui que j'ai nommé au poste de General Manager de Bash !, lui qui a déjà rempli ce rôle par le passé : Sir William Acherman !

Le discours du Chairman a été accueilli chaleureusement par la foule qui scande "W-W-A" à l'unisson, une réaction qui fait plaisir à voir. Sur ce, l'anglais teste son micro, ce qui provoque l'atténuation des bruits de foule jusqu'à un silence respectable.

Sir William Acherman : Ladies and gentlemen, monsieur Kay l'a bien expliqué dans son interview il y a un mois de cela, nous comptons rebâtir la WWA en respectant ce qui s'était fait de mieux au sein de cette compagnie, tout en apportant un vent de fraîcheur et de nouveauté. Thursday Night Bash sera donc organisé selon ce même principe, et je m'y engage dès maintenant. C'est pourquoi, avec l'accord de monsieur Luther Kay, tous les titres de la WWA sont désormais vacants à partir de maintenant. Nous comptons écrire une nouvelle page, et quoi de mieux que voir émerger de nouveaux talents méritant de poser avec l'un des titres de la WWA.

Il se trouve que notre roster n'est pas aussi important que lors des grandes années de la WWA, mais en son sein se trouve bon nombre de talents et de grands noms que vous connaissez déjà. Rappelez-vous du tout premier show de la WWA, le 28 juillet 2008. Il avait été annoncé l'organisation d'un tournoi pour désigner le premier champion de la WWA, tournoi qui avait désigné Sabre comme premier détenteur du titre. Cette année, pour ce premier show, nous allons réitérer la manoeuvre en organisant un nouveau tournoi, afin de désigner le nouveau champion de la WWA, et le premier représentant de cette nouvelle ère, celui qui portera cette nouvelle ceinture que voici !

Sir William Acherman retire alors le voile qui recouvrait un objet posé sur un piedestal en plexiglas.

Spoiler:
 

Ce soir, deux quarts de finales seront disputés ici-même, à Bash! Il s'ag...

Sir William Acherman se fait couper le siffler par un thème d'entrée que les plus férus ont reconnus entre mille. Toute la foule se lève pour accueillir positivement celui qui a été la figure de proue de la WWA et le tout dernier champion de la WWA avant sa fermeture : Tigerclaw !

Tigerclaw : WWA... le Chasseur est ici ! Et il est ici pour une bonne raison : je veux récupérer mon trophée ! Je conçois que la WWA doit repartir sur de nouvelles fondations, mais autant la bâtir sur des fondations déjà reconnues comme solides ! Car oui, je suis le dernier champion de la WWA, et en toute logique, je ne l'ai encore jamais perdu dans un match ! Ce titre, sous quelque forme que ce soit, m'est légitime, et s'il doit être vacant, alors j'estime avoir le droit de le remporter à nouveau !

Alors que Tigerclaw se retrouve sur le ring, Luther Kay s'approche de lui, tentant de le raisonner.

Luther Kay : Oui, Tigerclaw. Tu a été le dernier champion. Et tu as raison de croire que tu as le droit de participer au tournoi car c'est précisément ce que je t'accorde. Tigerclaw, non seulement tu auras une chance de reconquérir le titre, mais en plus tu vas le prouver dès maintenant, car ladies and gentlemen, le tournoi commence maintenant avec Tigerclaw qui affrontera une des nouvelles recrues de la WWA, qui a été entraîné par un ancien nom de la WWA : Brutal Ravage !

Alors que les officiels sortent du ring, laissant Tigerclaw se préparer pour son match à venir, Bubble Bath, de The Swiss résonne dans l'arène, annonçant l'entrée en scène de Brutal Ravage ! Il marche d'un pas soutenu vers le ring, ne s'accordant à jeter un regard fuyant vers les fans du premier rang - à part une demoiselle qu'il repère dans l'assistance. Arrivé devant le ring, il pose un genou sur l'apron, puis lève son bras en lâchant un cri de ralliement, tel un barbare des pleines nordiques.

John K. : Un garçon prometteur, qui en a dans le ventre ! C'est la Voix qui vous le dis !

Triple A : Tout ça en ne voyant que son physique et en entendant son cri de barbare ? Personnellement, je préfère attendre de voir ce qu'il donne en match.

Frank Tean : C'est d'ailleurs préfér... Regardez !

Brutal Ravage vient de se prendre un violent coup de Kendostick dans le dos ! Une gracieuseté de... Kronos !

John K. : Mais... Il avait dit...

Triple A : Finalement Kronos reste fidèle à sa réputation. Il n'a pas changé, ce vieux grigou !

Frank Tean : Hum, mais la question mérite d'être posée : pourquoi cette attaque ? Dans quel but ?

Le Maître Sinistre s'acharne sur le pauvre Brutal Ravage qui ne peut que subir les assauts en se protégeant du mieux qu'il peut avec ses bras. Kronos vient même de porter un coup violent sur la tête, fracassant son kendostick par la même occasion ! Il finit par reculer alors que Tigerclaw sort du ring pour s'en prendre au Maître Sinistre, furieux de voir la chance de faire un bon match s'envoler. Cependant il n'a d'autre choix que de ramener Brutal Ravage à l'intérieur du ring. Kronos, lui, se retourne une dernière fois, sous les monstrueuses huées du public, satisfait de son acte avant de disparaître dans les coulisses.

Tigerclaw s'étant relevé, il semble hors de lui, balançant toutes sortes de menaces à l'encontre de Kronos. Doug Chereau, l'arbitre de ce match, demande au Chasseur de s'écarter afin de laisser respirer son adversaire mal en point. Il demande ensuite à Brutal Ravage s'il tient toujours à participer, et la réponse de ce dernier est positive ! Il veut toujours se battre, même s'il est dans un sale état ! Malgré la situation, et connaissant les règles, l'arbitre demande à ce que le match commence !


DING DING DING !

Tournoi WWA - Quart de finale

Après une clotheline violente, Tigerclaw reste un long moment à toiser du regard son adversaire, secouant lentement la tête. Visiblement, il déteste cette situation et semble maudire Kronos de lui avoir pour ainsi dire faciliter la tâche. Les spectateurs huent encore, mais les cris de frustration ne sont pas dirigés contre le Chasseur, qui pense être victime d'un sabotage de match.

John K. : Tigerclaw garde le match en main et ne laisse pas son adversaire respirer. Le Chasseur veut son titre, et il le montre ! Regardez-moi la violence de ses coups de poing alors qu'il accule Brutal Ravage dans un coin ! Il ne lui laisse pas une chance !

Frank Tean : Le match a perdu de sa saveur depuis que Kronos est intervenu, ce qui est dommage pour Brutal Ravage qui voulait absolument montrer de quoi il était capable. Nul doute que Luther va toucher deux mots à Kronos pour son geste à l'encontre de ses idéaux.

Triple A : Et ça ne plaît pas non plus à Tigerclaw, ça se voit. Ce qu'il veut, c'est du challenge, un bon steak bien croquant. Pas du steak haché trois fois !

Coup droit de Brutal Ravage ! En pleine tête ! Et un autre ! Mais insuffisant pour vraiment sonner le Chasseur qui réplique avec un coup de hanche dans le ventre, faisant plier Brutal Ravage et mettre un genou à terre. A peine remis de l'agression dont il a été victime plus tôt, le jeune Français s'agrippe à la tenue de Tigerclaw qui se poste devant lui. Et Brutal Ravage le fixe des yeux ! Son visage respire encore la détermination, il ne veut pas céder ! Il repousse violemment le Chasseur !

John K. : Mauvaise idée de provoquer Tigerclaw ! Mais on pardonne l'inexpérience de ce rookie. Il faut bien que le métier rentre !

Frank Tean : Comme pour le métier de commentateur.

Triple A : Frank, je crois que notre ami John a encore oublié d'être vacciné contre la connerie.

THE STRIPE ! La réaction du Chasseur ne s'est pas faite attendre ! Il a cloué le bec de Brutal Ravage par un Stripe parfaitement effectué, et voilà Tigerclaw qui veut désormais clôturer ce match en enfermant le pauvre Brutal Ravage par un CLAW LOCK ! Affaibli par son passage à tabac, puis par le Stripe, Brutal Ravage a tôt fait d'abandonner face à la pression exercée par Tigerclaw.

Spoiler:
 

Parasite, de Disturbed, résonne dans l'arène, annonçant la victoire de Tigerclaw qui passe donc en demi-finale du tournoi. Une victoire amère pour le Chasseur qui peste encore contre l'intervention sournoise de Kronos sur Brutal Ravage. Pas de compassion pour son adversaire cependant, estimant que les règles ont tout de même été respectées. L'arbitre soulève le bras de Tigerclaw, qui le repousse, estimant que cette victoire n'a pas à être fêtée. Il repart en coulisses, non sans lancer un dernier regard à un Brutal Ravage toujours au sol.

---

Alors que le calme se fait progressivement dans l'arène, une image d'amphi-théâtre apparaît sur l'écran géant. Intriguée, la foule fixe l'écran en silence. Soudain une voix se fait entendre, avec un fort accent californien.

La voix : Nope !

C'est maintenant un stade d'athlétisme, avec au centre des poteaux de football américain.

La voix : Nope !

Une chambre d'étudiant en boxon.

La voix : Nope !

Un grand salon, plusieurs sofas, peuplé de cadavres de bouteilles et d'ados, au lendemain d'une fête bien arrosée, la caméra bouge vers la gauche et vers la droite.

La voix : Nope !

Une photo de l'arène de la Web Wrestling Association apparait finalement, la foule exulte.

La voix : Next week on Bash!

Avant que la vidéo ne s'éteigne, un nom apparaît sur le Titantron :



PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 1:16

??? : EL YESCITO IS IN DA PLACE !

Frank Tean : Nous nous retrouvons à Bash! avec déjà sur le ring un lutteur qui officie déjà à la SoW, si je ne m'abuse : Wes Yesco !

John K. : Et la Voix de la WWA pense qu'il devrait s'entretenir plus souvent. Vu son gabarit plus large que haut, il ne va pas tenir le coup bien longtemps. Et regardez-moi ce hot dog bien gras qu'il tient en main !

Triple A : John, on ne t'a donc pas appris qu'il ne faut jamais juger un livre par sa couverture ? J'ai eu l'occasion de voir Wes Yesco à l'oeuvre, et c'est clairement pas le genre de gars à sous-estimer. Sous ses airs de Bibendum poilu se cache un bon lutteur.

Pour le moment, la réaction du public reste mitigée. Quelques sifflets se font entendre, mais rien de bien transcendant. Ah, également quelques fans criant leur enthousiasme, auxquels l'auto-surnommé The Fat Athletic Bastard leur répond par un pouce en l'air, d'une allure nonchalante mais déjà en tenue de lutte. Il ne se gêne pourtant pas de manger goulûment son hot dog devant tout le monde. Après avoir avalé sa dernière bouchée, il se saisit d'un micro et se racle la gorge.

Wes Yesco : On va pas tourner autour du pot ! Si je suis ici, c'est parce qu'un empaffé a osé critiquer ma corpulence et se prend pour le mètre-étalon de la WWA, l'exemple à suivre avec un surnom aussi pompeux que mon entrejambe. Oui, je parle de toi, Theo d'Or ! J'espère que t'es bien installé sur ton petit canapé cinq étoiles rose bonbon sucé trois fois en bouffant tes petits fours cinq étoiles à deux-cent cinquante dollar la pièce de cinq grammes, parce que El Yescito va te montrer, à toi et à toute cette foule, ce que j'ai dans le ventre !  Regarde, et apprend, car chez moi, au moins, tout est naturel ! Allez, balancez-moi un adversaire !

John K. : La Voix de la WWA lui accorde au moins le mérite d'avoir de la volonté et ne pas avoir froid aux yeux. Bon avec une barbe de cette taille, il n'a pas besoin de moumoute pour se réchauffer.

Triple A : Mais c'est quoi ce commentaire à la con, franchement ?

Après quelques secondes de silence, un thème finit par résonner dans l'arène. Sous What goes around de Justin Timberlake apparaît un jeune lutteur visiblement bien arrogant, faisant remonter ses mains le long de ses pectoraux jusqu'à lever ses bras au ciel.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, originaire de New York City, New York, pesant 100 kilos pour 1 mètre 83... "The American Cockyness"... JOHNNYYYYY CERNOOOOO !

John K. : La Voix de la WWA n'a jamais entendu parler de ce Johnny Cerno. Cependant, je prévois chez lui un grand talent. Il assure en tout cas.

Frank Tean : Johnny Cerno a été parmi les derniers recrutés de la WWA. Peu d'expérience dans le domaine de la lutte.

Triple A : Son arrogance ne vaut pas celle de Mr. Excellent.

John K. : Qui ?

Triple A : Laisse tomber, John.

Fait suffisamment rare pour le souligner, l'arbitre de ce match est une femme, Angela Peccini. D'ailleurs, Wes Yesco n'hésite pas à s'approcher d'elle avec des idées plein la tête, pour aussitôt se prendre une bonne baffe en guise de réponse. Après un avertissement lancé à Yesco, Angela fait sonner la cloche !

DING DING DING !


Johnny Cerno débute le match en fanfare, et avec sournoiserie vu qu'il profite de la surprise, Yesco se remettant de la gifle, pour l'asséner de coups de poing, le faisant reculer jusqu'au coin où il continue de matraquer son adversaire. Mais Wes Yesco le repousse avec force et le calme d'entrée avec un Dropkick ! Malgré le surpoids, Yesco fait montre d'une certaine agilité, et il renverse la vapeur en montrant de quoi il est capable. Cerno tente bien de riposter, mais à la place il se fait mettre au sol par un violent plaquage, écrasant son adversaire de tout son poids et lui balançant des beignes dans la tronche.

Frank Tean : Wes Yesco nous confirme bien l'expression "ne jamais juger un livre par sa couverture". Des mouvements qu'on n'aurait pas cru possible pour un lutteur de ce gabarit, et pourtant Yesco nous démontre le contraire ici. Johnny Cerno va devoir redoubler de vigilance s'il veut espérer remporter son premier match.

John K. : C'est évident, Frank ! Mais Johnny n'a pas encore déployé tout son talent de lutteur. Il n'a pour l'instant fait que profiter d'une ouverture au début du match. La Voix de la WWA vous le dit : Johnny Cerno va vous surprendre !

Triple A : En attendant, il me surprend surtout par son inaction. Il se fait balancer de droite à gauche comme un punching bag par Yesco. Surpassement ! Il en fait ce qu'il veut ! Running Clotheline ! Non, pour moi, le match est vite plié.

Comme pour faire écho aux paroles de l'ancien champion de la WWA, Wes Yesco choppe Johnny Cerno par le pantalon et la nuque pour le balancer comme un malpropre à l'extérieur du ring. Quelques chants commencent à se faire entendre, notamment un "Eat It Yesco ! Clap ! Clap ! Clap clap clap !" qui provoque l'apparition d'un sourire en coin de la part du Yescito. Il projette Johnny Cerno sur la rambarde de sécurité, puis sur les escaliers en fer, avant de le ramener sur le ring sans autre forme de procès.

Triple A : Toujours prêt à croire aux chances de Johnny, John ?

John K. : Je vous le dis ! Johnny Cerno va se reprendre et l'emporter ! Et puis c'est tout !

Frank Tean : Pour le moment.

Mais les chances de Johnny Cerno viennent à l'instant de s'envoler lorsqu'il se prend un Big F**kin' Superkick en plein dans la tronche qui le sèche sur place ! Wes Yesco va tout de suite le relever, pour le mettre sur ses épaules ! THE LAST SUPPER ! Yesco a fini par achever son adversaire avec sa prise de finition ! Je pense que les carottes sont cuites pour Johnny Cerno, alors qu'Angela fait le décompte de trois jusqu'au bout.

Spoiler:
 

Délaissant bien vite sa victime, Wes Yesco se rapproche du centre du ring, demandant à l'arbitre de lui lever le bras. Ce qu'Angela finit par faire en soupirant, responsabilité oblige. Wes tente de s'en approcher en douce mais évite in extremis une gifle bien sentie de l'italienne qui finit par le laisser en plan. Un sourire en coin, Wes s'empare d'un micro.

Wes Yesco : Hey, chica ! Vas pas trop loin quand même ! J'adore ton caractère ! Ouais ça c'est une femme qui a du chien, foi du Yescito ! Rawwwr ! mais trève de conneries ! Theo d'Or, j'espère que tu as apprécié le spectacle, parce que ce que tu viens de voir n'est rien en comparaison de ce qui t'attend si tu croises un jour mon chemin, blondinet !

Il jette le micro à terre pour repartir en dandinant vers les coulisses.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 3:00

Frank Tean : Mesdames et messieurs, nous sommes de retour à Thursday Night Bash! et je dois dire que pour le moment, nous en avons pour notre argent. Sir William Acherman a annoncé la tenue d'un tournoi pour le titre WWA, et dont nous connaissons déjà l'un des demi-finalistes.

John K. : En effet, Frank ! Tigerclaw nous a fait l'honneur d'être de retour dans sa fédération fétiche et se payant le luxe de l'emporter haut la main face à Brutal Ravage, un lutteur dont le talent est encore à prouver.

Triple A : Il n'en a pas eu le temps, Kronos l'a agressé avant même qu'il ne rentre dans le ring. Tigerclaw a simplement fini le travail pour assurer sa place dans le tournoi. Même si le Chasseur n'est au final pas satisfait du match, ce qui se comprend tout à fait. Même s'il a été un grand nom de la WWA, il souhaite surtout montrer qu'il mérite sa réputation, et pour cela, il lui faut du challenge. Challenge qu'il n'a pas trouvé dans son match, gracieuseté de Kronos.

Frank Tean : Nul doute en tout cas que Tigerclaw va s'expliquer avec le Maître Sinistre sur toute cette affaire. Mais en attendant, nous allons nous tourner vers le ring, car un autre représentant de l'ancienne WWA a lui aussi signé un contrat à la compagnie.

Effectivement, au milieu du ring, sapé comme un jeune premier, sous les nombreuses huées de la foule se tient Matthew Duke, ancien champion Fire de la WWA. Peu impressionné par les sifflets qu'il reçoit, il prend la parole, indifférent aux démonstrations de dédain.

Matthew Duke : Certains d'entre vous me connaissent sous le nom de Matthew Duke. D'autres m'ont vu au sein de certaines fédérations alors que je me fais surnommer M Cube. Pour tous les ignorants qui restent, permettez-moi de me présenter : je suis le Protagoniste, Matthew Duke, alias M Cube. Et bientôt votre prochain champion de la WWA. Cela me paraît évident, et surtout d'une logique mathématique. Jusqu'à la fermeture de la WWA, j'étais en bonne place pour m'emparer du titre majeur. Je faisais partie des piliers de la WWA, et à ce titre, il est tout à fait normal que je me lance dans la course. Trois ans après, ce jour, la WWA ouvre à nouveau ses portes, et dans la foulée le Protagoniste foule à nouveau le plancher du ring. Trois fois plus talentueux, trois fois plus intelligent, trois fois plus apte à être ce champion que vous attendez tous, je suis M Cube ! Je suis donc pressenti pour participer à ce tournoi récompensant le meilleur des meilleurs dans cette nouvelle ère. N'en jetez plus : vous l'avez devant vous. Et je compte b...

Alors qu'il se faisait de plus en plus huer, Matthew Duke se fait interrompre par un thème d'entrée qui déclenche les vivas de la foule qui se lève tel un seul homme !

Triple A : Oh oh ! Là ça va être intéressant !

Frank Tean : Cela ne m'étonne pas, puisque vous avez été partenaires au sein des Last Wolves à la WWA. En plus d'avoir un certain passif avec Matthew. Ancien champion Lynx de la WWA, voici Cédric Darsa, bien décidé à couper le sifflet du Protagoniste !

John K. : En tant que Voix de la WWA, je me permets de vous signaler que Cédric Darsa a été champion Lynx pendant moins longtemps que Duke n'a été champion Fire. Peut-on en conclure qu'il est moins talentueux ? Moi, j'ai la réponse, mais je vous laisse faire votre propre opinion.

Triple A : C'est bien urbain à toi, cher John, mais ton raisonnement tient autant la route que le caleçon à pois rouges de Matthew Duke.

John K. : D'où savez-vous qu'il a un... ah oui, je m'en rappelle maintenant. Un souvenir douloureux.

Cédric Darsa se rapproche du ring micro en main, empruntant l'allée principale sous les encouragements de la foule.

Cédric Darsa : Matthew, Matthew, Matthew... Bref, M Cube, ferme donc ta grande gueule ! Depuis le premier jour où tu es arrivé à la WWA il y a des années de cela, jusqu'à sa réouverture ce soir, tu nous as sorti à CHAQUE fois le même discours. Luther Kay veut du changement, alors PLEASE ! Change de disque pour une fois dans ta carrière ! Voire même dans ta vie ! Je suis aussi un pilier de la WWA, depuis pratiquement aussi longtemps que toi ! J'ai aussi été champion Lynx de cette fédération, comme toi tu as été champion Fire ! Nous avons un parcours similaire, Ducky ! Alors si on raisonne de manière mathématique, comme t'aimes bien le faire : Toi champion = moi champion, donc toi dans tournoi = moi dans tournoi ! Logique implacable, tu ne trouves p...

Un autre thème se fait entendre, coupant la parole de Cédric Darsa. Cette musique, cependant, demeure inconnu au bataillon. Et pour cause, un tout nouveau lutteur fait son apparition sous le Titantron, alors que Cédric Darsa rejoint Matthew Duke dans le ring. Arpentant l'allée, cet homme trapu, arborant une moustache et une tenue de lutte rouge et blanche, n'a cependant pas froid aux yeux alors que c'est la première fois qu'il foule le sol de la WWA.

Frank Tean : D'après mes fiches, il s'agit de Max Rix, et de ce que je lis, il a déjà fait ses classes dans certaines fédérations de puroresu.

John K. : Un amateur de technique avec un côté bien stiff sont ce qui caractérisent généralement les lutteurs issus du puro. Espérons que cet homme nous apporte un peu de style japonais à la WWA.

Max Rix ne perd pas de temps et rejoint les deux hommes sur le ring. La musique s'arrête, permettant à Rix de s'exprimer.

Max Rix : Je suis Max Rix et je n'ai pas connu la WWA jusqu'à présent. Je n'ai pas été champion ici et c'est le premier jour au sein de la WWA pour moi, et le premier show de la WWA auquel je participe. Mais je vais vous expliquer très clairement pourquoi j'ai aussi droit à une opportunité au titre WWA, et donc une place au tournoi. Je n'aime pas tourner autour du pot, alors quand il y a un obstacle entre moi et mon but, je le brise. Vous êtes peut-être des piliers de la WWA, mais ici, ce n'est pas la WWA que vous avez connu. Le grand manitou l'a dit, il y aura du changement, une ère nouvelle, et le temps est venu de briser ces vieux piliers une bonne fois pour toutes pour les remplacer par de nouveaux plus solides. En l'occurence, ce nouveau pilier, ce sera moi, Max Rix. Et croyez-moi quand je vous dis que j'apporterai une certaine attitude ici, sur ce ring. Une "Bad attitude"...

Et allez, encore une intervention en règle par un nouveau thème. Les fans exultent car ils reconnaissent parfaitement le lutteur qui vient d'apparaître sous le titantron, un grand sourire aux lèvres.

Triple A : Il va y avoir du sport, les enfants, car un gros morceau vient de poindre le bout de son nez ! Et ce morceau se nomme Stanley Rosenbaum !

Frank Tean : Actuel champion de la FGB en battant Kronos, Ancien Vice-champion et champion par équipe de cette même compagnie, ainsi qu'un règne de Wildside champion à la SoW. En effet, un client sérieux vient de se jeter dans la mare aux crocodiles !

John K. : En tant que Voix de la WWA, je vous rappelle qu'il a déjà fait quelques passages au sein de notre compagnie, sans vraiment de succès en plus de cela.

Triple A : Oh misère... Bon, écoutons ce que le VirilMan a à dire.

John K. : Le... quoi ?

Triple A : Laisse tomber, John.

Stanley s'est retrouvé sur le ring en compagnie des trois autres lutteurs, un micro fourni par un des officiels de la WWA. Il a fallu quelques instants pour que la foule se calme avant qu'il puisse prendre la parole.

Stanley Rosenbaum : Je ne suis pas comme vous. Non. Je ne vais pas rappeler mon palmarès au quatrième top à chaque fois que je me pointe sur ce ring ou quand je me fais interviewer, de peur de retomber dans l'anonymat. Je ne vais pas non plus faire du rentre-dedans et foncer dans le tas sans réfléchir, je laisse cela aux jeunes pousses qui n'ont pas d'arguments valides. Ce que je veux, en revanche, je l'ai déjà dit, mais je vais vous le répéter pour bien que vous l'imprimiez dans vos esprits. Ce que je veux, c'est battre chacun de vous. Qu'il soit un vieux de la vieille ou un rookie, qu'il ait été champion par le passé ou qu'il n'a jamais touché un titre, qu'il soit homme ou femme, cela n'a aucune importance. Je ne cherche pas à gagner une ceinture. Je VOUS cherche. Voilà pourquoi je vais entrer à ce tournoi. Cela va me permettre de mettre la main sur chacun de vous, de me battre contre chacun de vous, et de repartir avec une victoire à la clé sur chacun de vous. Voilà ce qui me motive. Et vo...

Décidément, c'est le festival des coupures de paroles aujourd'hui ! Mais cette fois, ce n'est rien de moins que le General Manager de Bash!, Sir William Acherman, qui apparaît sous le Titantron.

Sir William Acherman : Please calm down, gentlemen ! Je me dois, en tant que General Manager, de mettre dès maintenant les points sur les "i". Monsieur Rix, il est encore trop tôt pour vous de prétendre au titre de champion. Je vous demande d'abord de faire vos preuves sur le ring. Mais puisque vous êtes tous motivés pour donner le meilleur de vous-mêmes, je vais organiser un Tag Team match parmi vous quatre. Stanley Rosenbaum sera en équipe avec Cédric Darsa, face à Matthew Duke et Max Rix. Et ce match commencera dans quelques minutes, le temps pour vous de vous préparer. Bonne chance, gentlemen !

L'annonce est unanimement approuvée par la foule qui se lève et applaudit. Sir William Acherman n'ajoute rien de plus et retourne en coulisses.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 13:33

Frank Tean : Retour à la WWA Arena pour ce premier Thursday Night Bash! pour un match qui s'annonce vraiment intéressant avec notamment trois lutteurs de renom.

John K. : En effet, Matthew Duke, Stanley Rosenbaum et Cédric Darsa ont chacun exprimé l'envie de participer au tournoi pour le titre WWA, de même que le rookie Max Rix. Sir William Acherman a mis tout le monde d'accord en organisant un Tag Team match avec Stanley et Cédric face à Max et Matthew. En tant que Voix de la WWA, je pense que Max et Matthew peuvent tout à fait gagner ce match. L'intelligence de Matt et l'apparente force physique de Max peuvent donner une certaine alchimie sur le ring.

Triple A : J'attends de voir ce que vaut Max sur le ring. Ca tombe bien, voici arriver son baptême du feu avec trois lutteurs reconnus. Tout le monde est d'ailleurs préparé pour lutter, le match va bientôt commencer.

L'arbitre emblématique de la WWA, Doug Chereau, est à son poste, séparant les deux duos de lutteurs. Il s'est adjoint un enforcer pour ce match, une femme bien connue de la WWA puisqu'elle n'est autre qu'Urumi, une ancienne championne Lynx. Aux abords du ring, celle-ci veille au grain. L'arbitre, voyant que les lutteurs sont fins prêts à en découdre, fait sonner la cloche !

DING DING DING !


Les quatre lutteurs n'attendent pas une quelconque consultation dans chaque camp, un brawl éclate ! Max Rix s'occupe de Stanley Rosenbaum, faisant parler sa puissance tandis que Cédric Darsa fait pleuvoir les coups sur la tête de Matthew Duke, qui riposte avec autant d'attaques directes. La bagarre durent deux bonnes minutes, aucun camp ne voulant laisser l'avantage à l'autre. Doug, aidé d'Urumi, parvient à les séparer et à rappeler les règles d'une Tag Team. C'est finalement Stanley qui commence le match face à Max Rix. Celui-ci est certes moins expérimenté que son adversaire, mais dans cette phase du match il montre de très bonnes choses dans le plus pur style Puro avec ce mélange de puissance saupoudré de technique, qui met à mal le VirilMan. Celui-ci fait cependant honneur à sa réputation en montrant sa volonté de s'imposer et son talent sur le ring.

Frank Tean : Spinning Heel Hick qui met Max Rix au tapis ! Il y va pour le compte de trois ! Et Max Rix qui se dégage sur le compte de deux !

Triple A : L'expérience s'exprime en ce moment, Stanley n'étant pas un lutteur à prendre à la légère. Mais j'avoue être relativement surpris par le "jeune" Max, il s'en sors bien et demeure résistant. Pour le moment cela reste insuffisant pour vraiment jauger son niveau, mais il se défend pas trop mal.

John K. : La vengeance est un plat qui se mange froid, c'est la Voix de la WWA qui vous le dit. Attendre avant de frapper un grand coup, cela reste une méthode qui a fait ses preuves dans le monde de la lutte. Et nul doute que Max applique à la lettre ce modus operandi.

European Uppercut de Max Rix qui stoppe l'avancée de Stanley ! Il en profite pour le projeter violemment sur le coin du ring et faire le changement avec Matthew Duke. Pour le moment les deux lutteurs s'entendent et coopèrent, opérant des changements fréquents afin de fatiguer Stanley. Cela dit, on sent tout de même une certaine tension entre Max et Matthew, celui-ci ne faisant que peu de cas de son partenaire du soir. Qu'à cela ne tienne, Stanley se fait malmener tour à tour par Max et Duke, avant que Max ne se fasse surprendre par un petit paquet ! Heureusement il se dégage sur le compte de deux, mais Staney en profite pour faire un Hot Tag à Cédric Darsa !

La tendance est renversée et Cédric impose son style de jeu plus aérien et technique, malmenant Max Rix qui n'a pas une occasion de passer le relais à Matthew Duke. Stanley et Cédric régalent les spectateurs en accordant parfaitement leurs mouvements et en effectuant des prises en duo.

Frank Tean : Quel superbe Double Superplex ! Le ring a tremblé sous l'impact ! Très jolie manoeuvre de Stanley et Cédric qui s'entendent parfaitement, ce qui leur donne un avantage certain dans ce match.

Triple A : L'autre équipe pourrait revenir, à condition qu'il y ait une bonne entente. Max se débrouille bien, je dois le dire, et Matt n'a rien à prouver, mais celui-ci semble se foutre complètement de son partenai...

John K. : LARIAT ! Mais quel Lariat de Max Rix qui heurte Cédric de plein fouet ! Il n'est pas encore fini, le jeune ! C'est la Voix de la WWA qui vous le dit !

Les deux lutteurs se retrouvent au sol, et la foule commence à donner de la voix pour encourager Cédric. Stanley s'impatience et fait montre de son soutien envers son partenaire, qui commence à ramper vers lui avec difficulté. Matthew, quant à lui, regarde simplement Max Rix s'approcher doucement de lui, tendant la main vers son partenaire. Avant de la retirer au dernier moment alors que Max Rix s'apprêtait à passer le relais ! Matthew Duke quitte même le ring pour rejoindre les coulisses, non sans jeter un oeil, sourire moqueur aux autres lutteurs avant de s'éclipser sans vergogne ! Stanley rentre sur le ring après un tag de Cédric, alors que Max enrage de voir son partenaire l'abandonner. Il voit qu'il a désormais peu de chances de l'emporter seul face à deux lutteurs, alors il se rue sur Stanley, poing en avant ! Mais Rosenbaum le surprend avec son BITE THE DUST ! Le compte de trois a été effectué par l'arbitre, Max Rix n'ayant pas pu se relever à temps.

Spoiler:
 

Alors que Max Rix roule péniblement sur le côté pour sortir du ring, Cédric Darsa et Stanley Rosenbaum lèvent les bras pour signifier leur victoire commune. Une bonne leçon de fair play entre ces deux lutteurs, avant qu'une petite discussion s'élève concernant le tournoi. Il faut rappeler que les deux lutteurs veulent leur place dans le tournoi, et qu'il est donc possible que Cédric et Stanley deviennent adversaires.

---

Nous nous retrouvons dans les coulisses, en compagnie de Stanley Rosenbaum qui se dirige vers sa loge. Il se retrouve cependant nez à nez avec Matthew Duke, tout sourire.

Matthew Duke : Très beau match. Je dois avouer que je n'ai absolument rien suivi après que j'en sois parti. Le match manquait cruellement d'intérêt pour moi étant donné les adversaires et le partenaire que j'avais puis manquait encore plus d'intérêt après mon départ. Voir deux brutes vouloir tabasser une pauvre victime, c'était bon dans les cours d'écoles de niveau primaire.

Petit sourire de la part de Duke qui reprend son discours.

Matthew Duke : Enfin bon, je ne suis pas venu te parler de ça. Tu sais qu'un tournoi a été annoncé et que la semaine prochaine a lieu des matchs de quart de finale. Bien sûr que tu le sais, nous en avons déjà parlé ensemble. Et bien tu sais quoi ? Ce sera toi contre moi, la semaine prochaine, à Bash!. Cette fois, je ne partirai pas donc je te souhaite bonne chance, tu en auras bien besoin mais ne t'inquiètes pas. Quart de finaliste, c'est déjà un bon résultat enfin, pas trop quand il s'agit du premier tour mais c'est déjà ça de pris et que tu pourras mettre dans ton palmarès, Stan. Et se faire battre par le futur vainqueur, c'est plutôt glorieux.

Stanley Rosenbaum : Ecoute, "Ducky"...

Matthew Duke : Je suis Duke. Matthew Duke.

Stanley Rosenbaum : Peu importe, Ducky. Que tu sois un duc ou un canard, cela ne fait aucune différence. La semaine prochaine, j'entamerai mon chemin vers le but que je me suis fixé. Ce jour-là, tu seras la première marche qui me permettra d'avancer vers cet objectif. Alors si je peux te donner un conseil, Ducky : fais comme les frites McCain, parle moins et agis plus !

Matthew Duke accueille la réponse avec un grand sourire moqueur, tapant même sur l'épaule de Stanley avant de s'éloigner, laissant celui-ci aller dans sa loge.

PUBLICITE


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 16:54

De retour dans les coulisses, nous retrouvons Sarah Carlsbury, micro en main, en compagnie d'un autre grand nom de la WWA : l'Imperator, Théo d'Or.

Sarah Carlsbury : Théo d'Or, bonjour. Nous éviterons les banalités d'usage, pour en venir droit au but. Vous vous en êtes pris dernièrement à Wes Yesco, en vous moquant de son poids. Il a répondu, en vous accusant de vous doper. Ce n'est pas la première fois que l'on vous accuse de la sorte.

Théo d'Or : Et sûrement pas la dernière. Il semble par moment y avoir une jalousie assez malsaine à mon égard.

Sarah Carlsbury : Vous démentez ?

Théo d'Or : Bien sur que je démens ! Comme je l'ai toujours fait et le ferai toujours : je suis un être complètement sain ; et je trouve dangereux qu'un être comme Yesco, si gras, si malsain, se permette de se proclamer plus naturel que moi.

Sarah Carlsbury : Votre critique radicale des gens obèses n'a pas été suivi que de commentaires positifs sur les réseaux sociaux, loin s'en faut. On vous accuse de racisme anti-gros.

Théo d'Or : De telles attaques sont injustes. Qu'est ce que je fais, si ce n'est vouloir donner le modèle à suivre le plus sain aux fans de lutte ? Et l'on m'accuse ! Et l'on s'indigne ! Mais c'est contre Yesco que l'on devrait s'indigner ! Il prône la mauvaise voie, il donne un exemple répugnant et décadent aux fans, aux enfants !

Sarah Carlsbury : La WWA devrait donc interdire d'antenne tous les lutteurs au dessus d'un certain poids, selon vous ?

Théo d'Or : Oui, c'est une idée. Bien sûr, elle devrait ensuite les accompagner pour leur permettre de retrouver un poids et une forme idéale. Je pense que ce serait bien pour tout le monde. Je pourrai même m'occuper personnellement de Wes quand il le souhaitera. D'ailleurs, dans son match de tout à l'heure, je l'ai clairement senti hors de forme, déjà fatigué pour un match de seulement deux minutes.

Sarah Carlsbury : Vous exagérer, il a duré plus que cela.

Théo d'Or : Peu importe, je vais lui montrer ce soir ce qu'un entraînement intensif et un régime sain apporte à un lutteur pour s'imposer facilement. Prenez exemple sur Theo d'Or, vous le regretterez pas !

Sarah Carlsbury : Merci Théo ; on verra si Wes se montrera convaincu...

---

Frank Tean : Nous sommes de retour à Thursday Night Bash! pour le dernier match de la soirée, comptant pour les quarts de finale du tournoi WWA !

John K. : IT'S MAIN EVENT TIME !

Un premier thème résonne dans l'arène, et celui-ci a été attendu tout au long de la soirée ! Ce lutteur aux cheveux d'or qu'il coiffe avec grande minutie, aux muscles saillants et à l'attitude arrogante, ayant fait l'objet de menaces, nul doute qu'il aura son mot à dire. En tout cas, la foule affiche clairement sa préférence, huant quelque peu l'homme qui commence à arpenter l'allée centrale sans vraiment prêter attention à ces quelques sifflets, préférant taper sur la main des quelques fans au premier rang.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring, pesant 96 kilos pour 1 mètre 89... "The Imperator", THEOOOOOOOOOO D'OOOOOOOOOOOOR !

Alors qu'il entre à l'intérieur du ring et commence à s'échauffer, un autre thème résonne, et le public se lève pour encourager le prochain lutteur à apparaître sous le titantron. Il a fait ses débuts ici même, à la WWA, en parfait rookie, mais il a depuis fait d'énormes progrès pour arriver à se frayer un chemin parmi les grands noms de la lutte professionnelle. Avec sa barbe facilement reconnaissable et son amour pour le peuple, il lève les bras en l'air, accompagné par la foule qui l'imite.

Giulia Peccini : Arrive sur le ring son adversaire, pesant 100 kilos pour 1 mètre 80... "Le représentant du peuple", FLYIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING BOOOOOOOOOOOOYAAAAAAAAAA !

Les deux lutteurs sont désormais prêts, et la foule affiche sa préférence avec grand bruit, supportant et scandant le nom de Flying Booya, alors que Theo d'or s'échauffe avant le match. Angela Peccini, arbitre de ce main event, et Brother Cyrus, enforcer désigné pour le combat, sont présents. L'arbitre fait maintenant sonner la cloche !

DING DING DING !

Tournoi WWA - Quart de finale

Les deux lutteurs se font face, discutant âprement de l'issue du match. Evidemment, chacun vent son talent et aucun ne se laisse marcher sur les pieds. Theo d'Or commence les hostilités en bousculant Flying Booya et en montrant en évidence sa corpulence parfaite, ce qui n'est pas du goût du Représentant du peuple qui le roue de coups de poings à la plus grande joie du public qui le soutient.

Frank Tean : Ca y est, le main event est lancé ! Flying Booya est en train de montrer à l'Imperator qu'il n'est plus le petit rookie dont tout le monde se moquait, mais bel et bien un lutteur talentueux qui a réussit à se hisser au sommet d'autres fédérations.

John K. : Mais vous l'avez bien dit, mon cher Frank ! La WWA n'est pas une fédération comme une autre ! Ce que Flying Booya a fait hors de la WWA ne veut pas dire qu'il retrouvera la même chose ici. Soyons logiques ! Heureusement que la Voix de la WWA est là pour remettre dans le contexte.

Triple A : Le palmarès qu'il a construit dans d'autres fédérations n'est pas non plus à exclure pour autant. J'ai eu l'occasion de voir son évolution, et je vous garantis qu'il n'a plus rien à voir avec le petit lutteur simplet qu'on connaissait ici.

Mais malgré les manoeuvres déployées par Flying Booya pour déboussoler son adversaire, Theo d'Or finit par calmer le jeu du Représentant du Peuple avec un T-O Punch bien violent. Un tombé qui malheureusement n'arrive pas au bout, Booya se dégageant sur le compte de deux. Theo d'Or impose pendant toute une phase du match son jeu technique, cherchant à handicaper son adversaire par de multiples prises et clés sur son bras droit. Booya souffre, mais il résiste et reprend même du momentum malgré un bras en mauvais état.

Frank Tean : Canadian Destroyer ! Booya vient de surprendre Theo d'Or ! Ah dommage, Booya a failli retourner le match en une manoeuvre, son adversaire vient de se dégager d'un compte de deux et demi.

John K. : Même si son bras endolori ne lui permet pas de déployer tout son arsenal de prises, Flying Booya s'en sort bien. Mais va-t-il tenir sur la durée avec un handicap comme cleui-ci ?

Triple A : Faire un Canadian Destroyer en souffrant d'un bras, cela prouve que Booya est un battant et qu'il ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Je ne m'en fais pas pour lui.

Le support de la foule se fait de plus en plus intense alors que Booya désigne un des coins du ring. Il y monte avec difficulté, et arrive à se positionner, pour au final être bousculé par Theo d'Or, laissant le Représentant du Peuple s'écraser les roubignoles contre le sommet du coin. Theo en profite pour lui-même se positionner et appliquer un énorme Back Suplex de la troisième corde ! Les deux lutteurs sont au sol, mais Theo est le premier à se relever. Il attend que Booya se relève et prend de l'élan pour son Blitzkrieg! Mais Booya esquive et prend de l'élan à son tour ! Running Knee en pleine face !

Frank Tean : Ecoutez le public ! Il est en feu aujourd'hui ! Et Booya ne se laisse absolument pas abattre ! Clairement, il est devenu un lutteur de renom, et il nous prouve encore une fois qu'il ne faut pas juger un livre par sa couverture.

Triple A : Cette expression va devenir le slogan de la WWA à force de la sortir. Mais je suis d'accord, Booya vient dans ce match montrer qu'il faut maintenant compter sur lui, et que même un ancien champion de la WWA comme Theo d'Or doit s'en méfier.

John K. : Cela dit, le match n'est pas encore fini. Flying Booya va tenter une fois encore de remonter sur le coin du ring.

Et cette fois, Theo d'Or ne semble pas se relever, visiblement encore sonné par le coup de genou en pleine face. Booya est maintenant debout sur le coin du ring ! BooyaSault ! Dans le vide ! Theo d'Or vient de rouler sur le côté ! Booya s'écrase lourdement sur le plancher, et Theo d'Or en profite pour prendre de l'élan ! BLITZKRIEG ! Mais quelle Clotheline From Hell qui vient décapiter Booya qui s'effondre sur le sol inanimé ! L'arbitre Angela Peccini fait le décompte, qui arrive malheureusement jusqu'au bout, au grand désespoir du public.

Spoiler:
 

Frank Tean : Et voilà, nous connaissons les deux premiers demi-finalistes du tournoi WWA avec Tigerclaw plutôt dans la soirée, et maintenant Theo d'Or.

John K. : La démonstration de Theo d'Or ce soir suffira-t-il à convaincre Wes Yesco ? Apparemment non, regardez donc sur les moniteurs.

En effet, on voit en coulisses Wes Yesco, mains dans les poches, en train de regarder le match qui vient de se terminer par le biais d'un écran de télévision. Il ne semble pas vraiment impressionné, à en juger par le sourire en coin sur son visage barbu.

Triple A : La semaine prochaine s'annonce riche en tout cas ! Il reste deux matchs de tournoi, dont un déjà annoncé entre Stanley Rosenbaum et Matthew Duke. Et la confrontation entre Wes Yesco et Theo d'Or risque de s'amplifier !

John K. : Malheureusement, pour aujourd'hui, Bash! est terminé. Nous vous retrouverons jeudi prochain pour une nouvelle édition de Bash! qui promet, foi de la Voix de la WWA !

Triple A : Oh misère...

Frank Tean : A bientôt !

FIN


Dernière édition par Luther Kay le Ven 4 Sep - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 16:58

REMERCIEMENTS :
- aiRKO pour la vignette promo
- Matthew Duke pour le segment Matthew Duke / Stanley Rosenbaum
- Theo d'Or pour l'interview de Theo d'Or par Sarah Carlsbury
- Luther Kay pour tout le reste

Bonne lecture à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Kronos SM
Enfoiré spécial
Enfoiré spécial
avatar

Verseau Chèvre
Nombre de messages : 1500
Age : 38
Localisation : Kronos City - Kronosie
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 18:20

Ah que cela fait plaisir de relancer la machine.
L'avantage d'avoir un booker qui fait le gros du travail, on l'a là: un show qui est une histoire dans l'histoire, comme j'essayais de faire à la FGB. Cela permet une plus grande attention à tout ce qui se passe, de s’intéresser à tout le monde et pas seulement à son nombril. 
Mention spéciale pour l'interview de Théo d'Or. On retrouve tout ce qui fait que Titi sera toujours Titi.


Brutal, quand à toi, je suis désolé pour le coup de kendo stick, je ne l'ai pas exprès. J'étais en train de chasser une mouche en coulisses. T'étais dans le passage. Je sais que tu comprendras. Bonne chance à la WWA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com/forum.htm
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 19:00

J'aime bien cette intro, avec les anciens et tout, ça rend bien.

Non mais Kro cache un truc, pas possible.

J'aime bien la nouvelle ceinture, mais je l'ai déjà dit.

Ah bah voilà, quand même faut pas déconner. Je me demande ce que cache cette manoeuvre. Kro a pas, ça fait plaisir.

Un nouveau semble t 'il. Habile.

Bon, ça doit faire un encas dans les 146 repas journaliers de Yesco! Je suis effectivement impressionné que Yesco ait battu un jobber. Et je ne mange pas de petits fours, je surveille ma ligne, moi.

Bon, 4 speech qui permettent de représenter les 4 lutteurs. Efficace!

Matthew se barre, explication logique derrière. Cohérent avec l'idée que j'ai du personnage.

Haha, je pense que je vais modifier ma fiche. En vrai Théo est brun, mais sa blondeur est trop rentrée dans les moeurs, même moi j'ai du mal à l'imaginer autrement que blond.
Victoire sur Booya, c'est autre chose que sur un jobber, hein Wes?

Bon 1er show, bravo Luther. Je le trouve à la hauteur, sans en faire trop. Ca fait plaisir de revenir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 19:03

Merci Kro, ça fait plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aiRKO
Premier de la fac
Premier de la fac
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Ven 14 Aoû - 22:50

J'aime bien l'intro, avec les différents lutteurs (devrais-je dire légendes ?) qui narrent l'histoire de la fédération depuis ses débuts jusqu'à sa renaissance sans oublier sa fermeture. Très bonne idée, bien écrite, ça donne vraiment le ton du show tout en restant sobre, presque minimaliste.

Y a quelque chose de bizarre, étrange, dans ce premier segment, je sais pas trop pourquoi...

Voilà qui est déjà plus normal de la part de Kronos. Le pauvre Brutal ne peut que donner deux misérables droites avant que Tigerclaw en finisse avec lui... A vrai dire, je ne sais si cette rencontre va engendré une rivalité entre Kro & Ravage (certainement) ou peut être une feud à distance entre Tigerclaw & Kro... Victoire en tout cas sans problème de l'ex champion, rien d'étonnant.

Même si je m'attendais à voir Théo apparaitre à un moment ou à un autre, le segment/match est loin d'être mauvais. Yesco se montre solide contre son premier adversaire et se place directement dans le haut du panier. Je suis assez curieux de voir si Wes va rester tweener comme il l'est ou si la force de chose lui fera prendre un parti plus que l'autre.

Le segment suivant est plutôt fluide, même si j'aurais mit Rix après Stanley plutôt que le contraire. Au delà de ce petit chipotage, on sent le potentiel de rivalité. Le match qui suit est rédigé plus que correctement, Duke abandonne (le ring) dès son premier match, ça commence mal pour lui... Et pour Rix qui doit faire face aux conséquences. Choix de la sécurité dans le booking, les deux faces déjà bien installés gagnent et on entrevoit une possible rencontre ultérieure. C'est peut être le faible du tout, cette supposition. Matthew est assez cocky par la suite, mais j'ai comme l'impression que Stan, qui est bien mis en avant dès le premier show, va le lui faire payer !

Le show se termine sur Théo d'Or, une interview sympa à lire et une première victoire, malheureusement pour Fred, contre Booya. Je regrette un peu que la fin soit aussi "clean" (même pas un petit pied sous ou sur la corde ?) alors que ce coté un peu dirty fait le sel du perso de Tirsalliés. Le match reste cependant long, facile à lire, structuré, ce qui donne une certaine stature pour les deux lutteurs. Je m'attendais à une confrontation plus "frontale" après match, pour aller avec l'annonce des deux matchs de la semaine prochaine.

Globalement, le show est très méticuleux, les segments suivent directement les matchs (ou l'inverse), ce qui donne petit à petit le spotlight à toute une partie du roster. Lentement mais surement, les bases des premières rivalités s'érigent et se renforcent, qu'attendre de mieux d'un premier show ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Duke
Call him Ducky !
Call him Ducky !
avatar

Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 320
Age : 25
Localisation : Le Blanc-Mesnil (93), France
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Sam 15 Aoû - 10:27

Souvenir, souvenir avec cette intro. Ça fait plaisir de voir des noms connu de la WWA s'exprimer sur la fédération.

Qu'il est cool ce Ravage, qu'il est faiblard ce Kronos. Fallait lui casser la gueule !

Un tournoi, premier match avec Tigerclaw et Ravage. Ah bah pas si faiblard que ca le Kronos, une attitude que j'aime bien même. Après ca, Ravage n'avait aucune chance. Tigerclaw en demi finaliste.

Curtis Touchdown nexh week, qu'est-ce que ça va etre ?

Quel séducteur ce Wes... En fait non. Jolie gifle mais victoire facile de Wes. Le message est clair pour Theo. Ca va se bagarrer entre les deux.

Un segment de Duke/Cube. Ce qu'on attendait tous. Et les trois autres qui viennent avant qu'on annonce un match par équipe. Ce genre de segment est souvent plaisant et celui là l'était.
Le match par équipe ensuite, équilibré avant que Duke se rende compte qu'il n'est pas à sa place. Pauvre Rix, désolé mais tu aurais du gagner contre un Cedric et un Stan !

Stan, on se retrouve la semaine prochaine en quart. Tu vas voir ce qu'il en coûte de m'appeler Ducky.

Theo et Wes, une grande histoire d'amour qui n'est pas pret de finir, espérons le vu qu'ils sont divertissants ces deux.

T'abuses Theo ! Je voulais éliminer Booya ! Enfin bon, ce qui est fait et fait. Demi finaliste, bravo. Et Booya, dommage, tu auras une chance une prochaine fois, allez, quand je serai champion, je t'offrirai un match... Sans titre en jeu bien sur.


La WWA se relance et d'une bonne manière. Le show est agréable à lire, ca s'enchaîne bien. L'écriture des matchs est top. Pas chiant à lire, c'est du bon. L'artichaut en commentateur, juste excellent. Ce qu'il faut maintenant ? Le second show !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Sam 15 Aoû - 16:50

Bravo Luther, bon travail ! Maintenant, c'est parti sur les rails, gardons le bon cap les gars !

Le show commence à peine, et déjà une trahison du Kro, haha ! Que de souvenirs... le meilleur, c'est que vu que Rix est tout nouveau, la raison de ce coup bas doit être inédit dans l'arsenal de justifications du maître sinistre. Je ne dis pas qu'il a besoin de se justifier, hein, surtout à nous, pauvres résidents fiscaux de Kronosie. Mais on attend tous son coming-out comme des gamins au cinéma, avec du pop-corn et des lunettes 3D !
Brutal Ravage démarre un peu sous les mêmes augures que son mentor et qu'un certain Defattaque. Deffy me manque... mais je sens que la relève est assurée avec Brutal ! Pourvu qu'il soit aussi bavard et éloquent que ses pères spirituels !

Tigerclaw peut être frustré, je pense qu'on le serait tous à sa place. Enfin, pas tous, disons, une très faible minorité du lutteurs honnêtes, fair-play et intègres. Plus qu'une minorité, une espèce en voie d'extinction. Je vois le Chasseur arriver en finale, moi.

Matthew Duke, le heel classique officiel de la WWA nouvelle démarque. Un perso éprouvé et expérimenté, il va bien nous amuser celui-là, je le sens !
Cédric Darsa, l'ennemi juré attitré de Duke, on a déjà un angle solide de posé dès le début, c'est très bien. Et on a un type vaguement face qui s'incruste juste pour le sport, c'est bien beau tout ça mais le tournoi ? Le résultat du match et le segment suivant commencent déjà à mélanger les destinées. Ca va donc être un petit peu bordélique dans pas longtemps, je pense. Disons dans deux ou trois shows...

Théo d'Or contre Wes Yesco va être la feud la plus colorée et la plus animée à suivre de ces nouveaux débuts, à mon avis. A terme, elle embarquera même quelques autres feuds sur son passage.

Flying Booya va rebondir dès la semaine prochaine, je pense. Soit il a une touche pour le titre Lynx (qui est assez prestigieux je pense), ou bien d'une manière ou d'une autre il se rapproche du titre mondial genre juste après la fin du tournoi. je le vois en candidat crédible, avec Théo, Duke et Darsa (ces deux là ayant été champions intermédiaires dans le passé, ça serait à la fois un renouveau et une suite logique de leur parcours qu'ils accèdent au titre mondial). Tigerclaw parce qu'un vieux de la vieille ça fait jamais de mal la compétition.  
Théo d'Or parce qu'il faut un clown charismatique pour pimenter la course.
Stan l'a dit, les ceintures il en veut pas, d'ailleurs il porte des bretelles Less Grossman.
Kro, ça sera plus par habitude qu'autre chose, je pense.
Johnny Cerno, il n'a plus qu'à regarder et prendre des notes, pour lui c'est la rentrée des classes, et les profs se battent juste sous son nez.

Le premier d'une longue série de rendez-vous excitants et pleins de surprises, parions-le ! 

Encore merci Luther  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple A
Steak de première classe
Steak de première classe
avatar

Bélier Cochon
Nombre de messages : 2742
Age : 45
Localisation : Smoking MJ in a park, Brooklyn, NY
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Sam 15 Aoû - 19:39

Je ne vais pas m'étendre sur le show, je n'en pense que du bon comme mes collègues qui ont posté avant moi.

Tout ça est bien maitrisé et on sent bien que les premières stories sont dans les tuyaux. Un premier très bon show qui donne très envie de voir tout ça évoluer et prendre de la hauteur.

Ah ouais et Kro est toujours aussi ... Kro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cédric Darsa
Laveur de vitres
Laveur de vitres
avatar

Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 604
Age : 27
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Sam 15 Aoû - 21:34

Dites c'est moi ou le show roxx du poney ???

Le premier segment m'a donné ma larme de nostalgie et les matchs dans ce format m'ont fait les lire chose que je ne faisais même plus avant tant les vomis de prises techniques à la pelle me rendait nauséeux.

Bref je suis fan, et l'avantage du roster réduit je trouve c'est que personne n'est laissé pour compte dans ce show. Tout le monde a son moment de spotlight et franchement ça m'a fait plaisir ^^

Continuez comme ça les mecs cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredounet
We, the People !
We, the People !
avatar

Sagittaire Coq
Nombre de messages : 985
Age : 23
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 11:37

Une magnifique intro qui nous ramène un peu dans le passé avec tous ces lutteurs. Ça passe bien le flambeau au renouveau que la direction veut amener.

Magnifique la ceinture du championnat mondiale! Dommage que j'ai perdu mon match héhéhé.

Oh kronos... Tu devrais aller voir l'oculiste si tu confonds ce gros bonhomme là avec une mouche tu deviens assez vieux peut-être qu'ils te donneront un rabais pour les seniors Very Happy

Sinon pour le match, le format laisse pas beaucoup de placeà détailler, mais peut-être un petit paragraphe pour donner un petit avantage à mr ravage jr malgré l'intervention aurait pas fait de mal. Il a tout de même fait face à une légende de la wwa après s'avoir fait frapper par une légende du business. Il est courageux en tout cas!

Curtis Touchdown? Une gimmick de football américain (pour préciser messieurs venant de l'autre continent)? Je suis amateur, alors j'ai bien hâte de voir ça! Des catchs à la Odell Beckham Jr?

Petit discours de Yesco qui continue dans la direction que les deux avaient amener en promo avant que le show ne commence. Suivit d'un match contre un jobber j'assume? Il joue bien avec la foule dans un mauvais sens... Mais bon il faut des vilains aussi! Il aime définitivement plus les femmes de la wwa que celle de la sow en tout cas... Quel dragueur! Razz

Magnifique segment un peu style wwe où tout le monde se succède et qui forme un merveilleux tag team match et un match de qualification digne du prochain main event. Mais j'adore le nouveau surnom de Ducky! D'ailleurs, si je me souviens bien la dernière fois qu'on a foulé un ring de la wwa... Tu m'as frappé avec une certaine malette pour me faire gagner... on a des choses à régler je crois Erm

Le match en tant que tel vend beaucoup Rix en fait qui montre de la résistance et un peu d'Acharnement avec quelques prises sur 2 noms établit ici.

Théo qui se défend face à Yesco et puis remporte une victoire pas trop surprenante pour égaliser le score avec son rival. Je m'attendais pas vraiment d'avoir la chance de toucher au titre mondial maintenant avec plusieurs noms assez bien établit déjà qui tournait autour.

En tout cas, je suis extrèmement heureux de voir la wwwa réouverte et que j'ai une deuxième chance ici avec booya pour éliminer quelques mauvais souvenirs de mes débuts xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 16:36

Citation :
heureux de voir la wwwa réouverte

La Web Wrestling Web Association.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 17:56

Ou la Women & Weed Wes' Agency ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredounet
We, the People !
We, the People !
avatar

Sagittaire Coq
Nombre de messages : 985
Age : 23
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 18:55

Je blame ca sur la fatigue de 4am xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luther Kay
Vieux loup grincheux
Vieux loup grincheux
avatar

Vierge Chèvre
Nombre de messages : 6726
Age : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 19:42

What ? Pas compris là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thelionkmusic.com
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 19:43

Non, rien, Fred a juste mis un W en trop (WWWA et au lieu de WWA).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
Rose bonbon
Rose bonbon
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 20:52

J'avais l'intention de défier Titi à un concours pour trouver des noms chelou qui colleraient avec les initiales WWWA (vu qu'il avait commencé), mais on dirait qu'il a préféré ne pas relever le défi. Il se fait vieux, aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés
Imperméable doré
Imperméable doré
avatar

Gémeaux Chien
Nombre de messages : 1764
Age : 22
Localisation : Effectivement
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   Dim 16 Aoû - 22:14

J'ai pas abandonné. J'ai eu peur que Luther me mette un coup de Kendo stick si je floodais de manière inappropriée. 
Et aussi j'avais trouvé que la Wombat Wrestlers in Western Association...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thursday Night Bash! Edition du 13/08/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 08. [Hamilton's] Last thursday night
» Night Of Champions 2015 (carte et résultats)
» Édition des Canadiens de Montréal 2014-2015
» Monday Night RAW - 5 décembre 2011 (Résultats)
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Les shows télévisés-