Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Interview Luther Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baron
Actionnaire
Actionnaire
avatar

Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 7514
Age : 34
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Interview Luther Kay   Lun 6 Juil - 18:26

Bonjour, ici John K., ancien commentateur vedette de la WWA, aujourd'hui responsable de ses archives depuis sa fermeture. (soupir) On vient de se faire racheter la licence, mon nouveau patron m'a envoyé un mail pour que je réalise une interview. C'est pourquoi je me retrouve ici en compagnie de... Oh ciel, un ringard. Luther Kay... Anciennement premier champion Wire de l'histoire de la WWA. Ah non pardon, ça c'était son frère jumeau. Luther, lui, est un ancien champion par équipes et a aussi gagné un Chaos Gauntlet. Salut Luther. Qu'est-ce qui t'amène ici ?

Salut John. Tu as l'air de tenir la forme. Les archives de la WWA te vont bien au teint. Ca tombe bien, c'est justement la nostalgie qui m'a poussé à venir ici, dans les locaux de la compagnie, au point de me faire interviewer par un ancien comique ! (clin d'oeil moqueur vers John K) Plus sérieusement, avec feu mon frère, nous avons investi beaucoup de temps et de sueur pour que la WWA devienne ce qu'elle a été, une grande fédération qui a pu rivaliser avec sa grande soeur la SoW. Car n'oublions pas d'où la WWA est née ! Peu se souviennent encore de la SWA, l'académie de la SoW, et pourtant, c'est par là que tout à commencé. En fait, je pense toujours que la WWA a fermé trop tôt, qu'on pouvait encore la faire perdurer, voire lui redorer son blason.

Maintenant que je suis fraîchement retraité des rings, je vais pouvoir mener à bien certains projets. L'un de ces projet concerne la Web Wrestling Association. J'ai toujours de l'affection pour cette compagnie, elle a apporté beaucoup à certains lutteurs qui l'ont toujours rendue hommage comme étant leur première fédération. La manière dont ils en parlent me fait penser qu'il y a encore ce potentiel qui a fait de la WWA une fédération sur qui compter. Quand je regarde en arrière, ces shows, ces pay-per-views, j'y vois de l'originalité et de la passion, une identité qui lui est propre. Vous ne retrouverez pas de matchs de haute volée comme les Santa's Lock ou les Chaos Gauntlet, car c'est la WWA, et uniquement la WWA. Pour toutes ces raisons, j'ai pris la décision de mettre de côté une certaine somme pendant plusieurs mois, alors que j'étais encore en activité, en vue de l'investir dans la reconstruction de la WWA. La blessure qui m'a obligée à me retirer des rings en tant que lutteur me fait penser à un signe du destin, une opportunité à saisir. Alors je l'ai saisie, ayant récemment racheté les parts de la société en charge de la WWA.

Et oui, John, tu as devant toi le nouveau patron de la WWA, et c'est moi qui t'ai envoyé ce mail !


Pa... Pa... Patron ? Toi ? Enfin vous ?... Comment ? Et surtout dans quel but ?

Le but est simple : faire revivre la WWA ! La remettre en fonction, proposer un produit nouveau sur les bases les plus solides de la compagnie, voilà ce qui m'a motivé en reprenant les rênes de la société. Mais je ne veux pas faire l'erreur de faire renaître la WWA comme elle était avant sa disparition. Je préfère commencer avec des moyens modestes, comme la Web Wrestling Association l'a faite à ses débuts. Elle jouit certes toujours d'une renommée qui n'est pas négligeable, mais je considère cette nouvelle aventure comme une renaissance. Une nouvelle WWA en somme, tout en gardant certains points qui a forgé son identité. L'équipe ne changera pas beaucoup, le show hebdomadaire restera Thursday Night Bash! avec le même duo de commentateurs, à savoir Frank Team et toi, et Sir William Acherman sera en charge du show. Comme au bon vieux temps. Evidemment, comme nous allons débuter, je ne prévois qu'un seul show, ce qui veut dire que AXE ne sera pas reconduit, et le titre Fire sera mis au placard. Trois titres demeureront actifs, soit le WWA championship, le Lynx championship et le Tag Team championship. Je n'exclue cependant pas le retour du titre Wire, mais je préfère voir l'évolution de cette nouvelle WWA avec le recul nécessaire pour juger s'il y a besoin d'injecter de nouveau une touche Hardcore dans cette fédération.

Un retour aux commentaires... Ah... Euh pardon. Le retour de l'ancienne équipe ? Tout le monde a resigné ?

Pas tous. Bien que notre effectif soit en grande partie le même, quelques employés ont décidé depuis la fermeture de suivre une autre carrière, ce que je comprends tout à fait. Aussi, de nouvelles têtes vont étoffer le staff de la WWA, et j'ai tenu à garder le plus d'équité possible concernant la parité hommes-femmes. Outre William, Frank et toi, Mark Bundy rempile dans son rôle d'interviewer et de newsman de la compagnie. Nul doute que son style extraverti et sarcastique saura capter l'auditoire et intéresser tous les fans de lutte professionnelle. Il sera complété par une nouvelle arrivante, la journalise anglaise Sarah Carlsbury, jeune femme compétente dans son domaine et qui apportera son savoir-faire et son sérieux dans les interviews de nos lutteurs. Audrey et Johnny Boy poursuivent leurs chemins hors de la WWA, et je tiens à les remercier pour le temps investi au sein de la compagnie. Pour les remplacer, je me suis adressé à une annonceuse au caractère bien trempé, Giulia Peccini, qui a autrefois officié à cette même place à la WSF. Sa soeur Angela a également rejoint les rangs en tant qu'arbitre aux côtés du vétéran Doug Chereau. Je suis certain qu'avec cette équipe reformée, nous allons pouvoir avancer dans le bon sens.

Concernant les lutteurs, je préfère garder la surprise de la signature de chacun. Le seul nom que je peux dévoiler n'est pas des moindres puisque c'est le dernier champion de la WWA, Tigerclaw, qui a signé dès qu'il a su que la compagnie se remet en selle. Nous sommes cependant en pleine phase de négociation, aussi je préfère ne pas m'avancer dans la composition du roster de cette nouvelle mouture de la WWA.


Doit-on s'attendre à d'autres grands noms annoncés bientôt ? Sabre ? Camus ? Julianinho ? etc.

Nous sommes évidemment en contact avec tous les lutteurs ayant été employés à la WWA. A l'heure actuelle, cependant, nous ne pouvons en dire plus car comme je l'ai dit tout à l'heure, nous sommes en pleine phase de négociation. Je ne peux rien dire d'autre que : vous en saurez plus en temps voulu.

Une date a-t-elle été décidée pour la réouverture de la WWA ? Même approximative ?

Sous réserves d'imprévus amenant à des changements de dernière minute, ou si j'estime que le temps nécessaire au développement du roster de la WWA doit se prolonger, je table sur un premier show dans une période entre fin juillet et début août. Cela coïnciderait d'ailleurs avec la date anniversaire de la WWA, qui est le 28 juillet.

Je dois avouer ne pas m'être senti aussi excité depuis... Oh oui, j'ai hâte ! La nouvelle WWA doit-elle revenir sous un signe particulier ?

La renaissance d'une légende. Ces mots ne viennent pas complètement de moi. Qu'on ait aimé ou détesté la WWA, elle n'a laissé personne indifférente. Tous en avaient entendu parler comme étant une grande fédération à la réputation sérieuse. Et pour cause ! En 2010, nous avions recensé pas moins de soixante lutteurs, tous actifs ! Ce fut la raison de la création d'un deuxième show et l'implantation d'un roster séparé à ce moment-là. Certains ont depuis été déçu, ou ont connu une mauvaise expérience, tout comme d'autres se sont targués de clamer haut et fort que la WWA a été leur meilleure période de leur carrière. Tous ont en commun le fait d'avoir eu vent de la WWA comme la plus importante des fédérations, en tout cas l'une des meilleures, proposant des shows de qualité et le divertissement était au rendez-vous. les individus soutenant le contraire sont à coup sûr de mauvaise foi ou simplement ignorants des beaux jours de la WWA.

Sous quel signe cette nouvelle WWA doit revenir ? Le phénix, John. Le phénix. Un oiseau légendaire qui, lorsque vient ses dernières heures, se jette dans un brasier pour au final se réincarner à l'état d'oeuf, puis d'oisillon. Petit oiseau grandissant avant de retrouver sa splendeur d'antan. Une nouvelle vie, un renouveau. Mieux encore, une renaissance. Voilà ce que je vois en la WWA d'aujourd'hui. A l'heure actuelle, la fédération renaît à l'état d'oeuf, elle se développe à l'intérieur. Et une fois arrivée à maturité, elle fera ses débuts, comme à sa première naissance, devant un petit public pour commencer, avec un roster au départ réduit et des moyens modestes. Et je ne doute pas un instant qu'elle grandira et se développera comme elle l'a faite il y a quelques années de cela.


La résurrection de la WWA... Bientôt. En compagnie du nouveau chairman Luther Kay, c'était John K, LA voix de la WWA ! En espérant vous retrouver bientôt !

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Baron le Mar 7 Juil - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lawwa.forumsactifs.com
 

Interview Luther Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une interview de Jean Raspail
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Interview Cedras
» interview de lichen par jol sur les futur modifications
» [09/06/11] SWTOR E3 : Interview de Daniel Erickson par Fureur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Le in-gimmick :: Les news-