Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Gold in a Box

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belzebuth
Millenium bug
Millenium bug
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Gold in a Box   Mar 28 Juin - 16:12

On se retrouve quelques dizaines de minutes après le Monday Night Axe, un plateau a été monté pour l’occasion, les techniciens peaufinent les derniers arrangements tandis que Belzebuth arrive au centre du plateau, une lettre à la main. Parsemés dans toute la pièce, de nombreuses possibilités de loisirs, on y retrouve des consoles de jeux, des paquets de carte, des jeux de société et même des petits fours quant au décor, il est constitué de lingots d’or brillant de mille feux en son centre, une sorte de coffre à trésor d’où sortent quatre mots. « Gold in a Box ». Le lutteur s’installe dans un des deux fauteuils dorés faisant face à la caméra après avoir pris une des pâtisseries. Il lit attentivement le bout de papier qu’on lui a remis et finit par regarder tout autour de lui.

Belzebuth : Bon, vous avez bientôt fini vos trucs là ? Je vais pas vous attendre toute la nuit. L’émission doit démarrer dans moins de dix minutes, vous vous débrouillez, tout doit être prêt. Et celui qui m’a envoyé ce canular comme quoi on avait décidé de mettre un co-animateur dans MON SHOW, il n’a pas intérêt à recommencer car s’il y a bien une chose qui ne fait pas rire, c’est ça. J’espère avoir été clair.

??? : TON SHOW ? Je crois avoir mal compris ce que tu viens de dire. Ici, c’est moi le chef, tu n’as pas intérêt à me voler la vedette, tu vas déguerpir de suite !

Le lutteur de AXE, Matthew Duke fait son apparition sur le plateau, le visage hésitant entre la tristesse et la colère. Quelques temps auparavant, il venait de perdre son opportunité pour être challenger au titre d’Art Alexander Anderson, au profit de son coéquipier de LA Ligue, Mikhail Tekov. Il observe le fauteuil inoccupé d’un œil hagard puis se dirige ensuite vers Belzebuth, le regard étonné.

Matthew Duke : Qu'est-ce que tu fous là ? Premièrement, on commence à me dire que mon show sera partagé avec un autre homme qui animera à mes côtés et en suite un intrus vient s’incruster sur le plateau, non mais qu’est-ce que c’est cette organisation ? Rien ne va et cette personne qui doit m’accompagner qui n’est toujours pas arrivée, tout ceci a le don de m’énerver.

« The Evil » s’appuie sur les accoudoirs pour se relever et fait face à l’autre homme. Il jette un regard à la lettre toujours détenue dans sa main puis la donne à Matthew Duke. Il pose ensuite une de ses mains sur l’épaule du membre de LA Ligue.

Belzebuth : Je crois qu’y a un problème. J’ai reçu cette lettre dès mon arrivée sur le plateau me signalant en changement dans mon show, m’expliquant que je devrais accepter la compagnie d’un autre homme lors de cette émission. Grace à mon esprit de déduction légendaire, je présume que cet homme, c’est toi. Si ma prédiction est bonne, tout ceci est négociable, je suis bien plus ouvert à l’idée de t’avoir pour partenaire plutôt qu’un perdant comme Ortega, pour simple exemple.

Les deux hommes échangèrent un sourire presque synchronisé, l’un comme l’autre avait eu la même pensée. Duke sortit un papier de sa poche, faisant tomber quelques pièces de monnaie qu’il ne ramassa même pas, elles se perdirent dans le décor doré. Il lut rapidement cette lettre puis la montra à « The Avenger ».

Matthew Duke : Eh bien, je pense pouvoir conter la même histoire bien que je reçus cette lettre bien plus tôt que toi, à la fin de mon match pour tout te dire... J’imagine qu’elles sont similaires en tous points, ainsi, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de vérifier tes dires, certaines choses ne s’inventent pas. Après tout, comme tu l’as souligné, nous avons été plutôt chanceux. Si j’avais été poisseux, j’aurai pu animer ce show avec Ravage ou Cédric Darsa, ça aurait été catastrophique. Cependant, je ne te cache pas que j’aurai préféré être accompagné d’un de mes confrères de LA Ligue mais bon…

Après un haussement d’épaule, Belzebuth invita Matthew à s’assoir à ses côtés dans le second fauteuil doré, il en fit de même et se cala de manière à être à l’aise.

Belzebuth : Bien. Je vais t’indiquer ce que j’avais prévu de faire. Je comptais présenter une review complète de l’intégralité de la semaine, nous débuterions par Bash puis en toute logique, nous finirons sur Axe. Je pense qu’il y a beaucoup de choses à raconter sur tous ces losers de la WWA, il y en a tellement que nous pouvons en faire des centaines d’émissions… Cette fédération est inondée par des êtres insignifiants… As-tu un avis à donner sur mon plan ?

Matthew tata le rembourrage du fauteuil puis s’y assit lentement. Il regarda tout autour de lui, observant le plateau et observant le travail des techniciens.

Matthew Duke : Un show où je parlais uniquement de ma propre personne était plus facilement dans mes objectifs. Néanmoins, ton idée est plutôt séduisante, je vais me laisser tenter par ton projet. Encore une fois, je confirme tes dires, j’ai énormément de choses à dire sur ces incapables. En y réfléchissant plus attentivement, hormis LA Ligue, le nouveau Madrocks et toi-même, il n'y a pas beaucoup d’intérêt à donner aux lutteurs de cette fédération. Sans oublier que les shows deviennent de plus en plus médiocres, parler de ça, ça ne fera qu’attirer beaucoup de téléspectateurs.

Belzebuth : En effet, je ne peux que t’approuver, les gens désirent un avis intérieur, des opinions internes. Ils veulent surtout que tout ceci soit en provenance de deux hommes n’ayant rien à cacher. Nous sommes limpides... A notre manière. Nous parlons ouvertement de ce qui se trame et évitons de tomber dans la démagogie comme le font d’autres lutteurs dont je ne citerai pas le nom… Darsa ne serait sans doute pas content d’entendre son nom… Peu importe…

Matthew Duke : Bien, je te propose de ne pas perdre une minute de plus. Commençons donc cette émission plus que prometteuse du nom, magnifiquement bien trouvé de « Gold in a Box ». Si on suit ta ligne directrice, nous devons commencer par Bash. Un show tellement pitoyable… Aurons-nous des choses à dire ? Je pense que oui, cependant, elles ne seront sans doute pas très… Aimable.

« The Evil » demande aux caméramans de commencer à tourner l’émission, ceux-ci s’exécutent immédiatement et de nombreuses lumières et spots se mettent en marche, marquant le début du show. Très sobrement et le visage froid, Belzebuth prend la parole.

Belzebuth : Bonsoir. Bienvenue dans l’émission la plus honnête, celle qui ne vous cache rien ! « Gold in a Box » ! Je serai accompagné tout au long de ce talk-show par Matthew Duke ! Le principe est simple, chaque semaine, nous vous commenterons les évènements les plus parlants de la semaine passée. Matthew et moi, nous nous rencontrerons ici même tous les lundis après le WWA Axe. Limpides, francs et honnêtes, voilà les trois mots qui nous décriront tout au long de ces émissions. Duke, un petit mot à dire avant de débuter ?

Matthew Duke : Affirmatif. Tout d'abord, bonsoir aux mesdemoiselles, mesdames et messieurs, vous qui nous regardez en ce moment même. Comme mon collègue l'a si bien dit, nous vous donnerons des commentaires plus qu’objectifs sur les derniers shows qui se sont déroulés. La parole est à toi, mon cher Belzebuth.

Belzebuth : Eh bien, je te propose de démarrer directement par le Bash qui a débuté bien mal par la faute du gros Sharpy qui a tout juste fait son arrivée. Je trouve que cet homme a tout d’un être infâme. Il est gras, perfide et laid. Il a tout de même battu ce vaurien de Spiker, seulement à cause de cette victoire, il pense avoir gagné un match de légende qui restera dans les annales mais que nenni. Il veut affronter Tigerclaw à Retribution ? Mais qu’on lui donne ce match et qu’il arrête de beugler ! A peine arrivé qu’il m’insupporte déjà…

Matthew Duke : Et encore, ça fait pas beaucoup de temps que tu le vois en action toi. Moi à mon arrivée, il était déjà présent. Et comment dire, c'était affreux. De mes souvenirs, il était habillé en clown et s'appelait Clowny. Avec un autre crétin, Grip Sue, ils se faisaient appeler les seigneurs de la folie. Une équipe vraiment... vraiment... Ridicule, c’est sans doute le mot qui convient le mieux. J'ai même eu la joie de les battre. Enfin bon, cessons de parler du passé, ce Sharpy a fait un retour et malheureusement pour toi, c’est à Bash, à Axe, nous nous en sommes débarrassés rapidement. Tu n'as vraiment pas de chance Belzebuth, ce retour montre une fois de plus que Bash est un show pas sérieux.

Belzebuth : Et bien… Tu sais, j’y suis plus par obligation que par ma propre volonté… Barbier était là-bas, j’avais un compte à rendre, il ne me restait aucune autre solution. J’en suis le premier déçu à vrai dire… Peu importe Revenons à ce gros lard. Il imagine vraiment être quelqu’un d’important. Comme s’il avait une place primordiale dans la fédération mais… Qui a remarqué son retour à part Tigerclaw ?... Il est invisible. C’est pathétique… Par contre, il faut tout de même rendre à César ce qui est à César, il est quand même bien plus important que Spiker. Tu sais, ce jeune qui sera sans doute bientôt licencié, du fait de son niveau lamentable.

Matthew Duke : En même temps mon cher Belzebuth, même un anosmique l'aurait senti. Spiker est mauvais. Enfin, ne restons pas à parler de l'opener mais de ce qui a suivi. Un match entre Thunder et Sim O'Wilde. Un match si intéressant... Remporté par Sim par disqualification à cause de l'intervention de Chris Six. Vous savez ? L'homme aux mille retours. Qui a été dans l'Union. Celui qui arrive à conduire une moto avec ses deux mains occupées.

Belzebuth : Ah, l’homme qui a visité toutes les fédérations et qui n’est jamais resté à cause de son infériorité... En même temps, ce Sim O’Wilde n’est pas vraiment mieux, un rookie sans aucune saveur. Au moins, les deux se valent. Deux perdants, deux personnes instables, l’une parce qu’elle ne peut supporter sa propre médiocrité, l’autre parce que trop jeune. Enfin, dans tout ça, celui qui y gagne c’est… Quel est son nom déjà… Tu sais, celui qui s’est battu contre Sim durant ce match… Euh… J’ai oublié son nom, nous l’avons tellement vu que pour s’en rappeler c’est tout un exploit…

Matthew Duke : Passons au prochain match, tu sais celui du prisonnier contre le singe des caraïbes. Une victoire de James Strike par disqualification. Et oui, ce show a eu à plus d’une disqualification. On se demande ce que la sécurité a à faire de mieux que de protéger les alentours du ring… Almarik est intervenu et a offert la victoire à Strike, honnêtement, tu veux mon avis ? J'en ai rien à foutre. Et toi ?

Belzebuth : Comment peut-on faire lutter un prisonnier ? Aucune personne possédant du bon sens ne ferait ça. Je ne sais pas quelle idée a pris la direction de faire de pareilles idioties… S’il est en prison c’est pour une raison valable, pas pour rien, qu’il y reste. Et l’autre illuminé d’Almarik qui se croit au moyen-âge ou je ne sais où mais que fait-il ici ? On est dans une fédération de lutte ou un asile ? Il y a un moment où il va falloir réfléchir et arrêter d’accepter tout et n’importe quoi.

Matthew Duke : Heureusement que des gens comme nous sont là pour dénoncer tout ce qui ne va pas. Et encore, on serait incapable de dire tout ce qui ne va pas. Ce serait une émission de vingt-quatre heures qu'il nous faudrait. Enfin bref, ensuite nous avons eu le droit à un sublime segment. Non pas car y avait deux des loups, Ben-J ou même Nemesis. Non, ça ce sont les points faibles du segment. La chose merveilleuse dans ce segment est la présence de deux êtres incroyables. Bilal Asil et Bob Ivory !

Belzebuth : Mouai. Je suis pas vraiment convaincu par qui que ce soit que tu viens de citer. Même tes coéquipiers, entre nous… Ils te viennent te freiner plus qu’autre chose… Sans parler d’Antonio qui ne vous sert à rien… Tu devrais réellement penser à te séparer d’eux un jour… Ne cherchons pas la dispute et parlons plutôt du match suivant. Je préfère te laisser commencer, tu dois savoir pourquoi…

Matthew Duke : Pourquoi ? Oh tiens, Barbier. En équipe avec ZatMan. Une équipe de choc ! Et en face ? El Lunatico et Devin De Lacourt. Encore mieux ! Un match soporifique jusqu'à l'arrivée d'un homme vaillant qui porte le nom de Belzebuth ! Une victoire que se sont offert El Lunatico et Devin, de manière bien lâche, la seule façon leur permettant de remporter le combat.

Belzebuth : Par où commencer… Il n’y en a simplement pas un pour rattraper les autres. Quatre hommes bons à rien mais le pire, c’est celui qui vient tenter de me mettre des bâtons dans les roues. Pourquoi n’accepte-t-il pas la vérité ? Par vantardise. D’ailleurs comme tu le dis, je suis intervenu pour provoquer ce misérable, j’ai ainsi offert la victoire aux deux autres qui sans moi n’avait aucune chance car aussi bien qu’il soit le plus pitoyable, Barbier reste tout de même le plus puissant des quatre. Enfin bon, ce n’est pas pire que le match qui a suivi. Le roi du kitsch face à… Rien. Oui, rien, c’est sans doute ce qui qualifie le mieux Juan Ortega.

Matthew Duke : Juan Ortega, cet homme qui affronte un bon à rien depuis des mois. Et le plus drôle, c’est que ce bon à rien était le champion. Heureusement que le GM a mis en place le tournoi pour le titre destituant ainsi Flow de son titre, d’ailleurs, il fut rapidement éliminé. On va enfin avoir droit à un champion Lynx crédible ! Et pourquoi ce champion ne serait pas toi Belzebuth ? Ce serait l’une des meilleures solutions pour re-crédibiliser le titre.

Belzebuth : Je ne vais pas te mentir, ça serait tout à mon plaisir mais pour le moment, ce n’est pas ma priorité je me concentre pour mes affrontements contre Timothée Barbier, si je peux obtenir les deux, ça ne serait que mieux. Enfin, bon, je ne vais pas dévoiler trop de mes plans, qui sait ce que ça pourrait donner comme idée à ce fou… Bref, j’ai bien envie de dire que le Main Event de Bash était tellement risible que je n’ai aucune envie d’en parler. Ouai, je pense que c’est la meilleure des solutions.

Matthew Duke : Oui, parlons de ce qui s'est passé avant le main event. J’ai pu y faire une apparition splendide. Moi, accompagné de Mikhaïl et Antonio. Quoi de mieux pour Bash ? Parler du fait que le challenger numéro un devait être de LA Ligue, c'est grandiose. Pour le main event, on dira juste qu’Art Alexander Anderson a battu Luther Kay car ce dernier ayant refusé de lâcher sa prise de soumission après sa victoire. C'est un beau champion qu'on a, tellement fort qu’il ne peut gagner de lui-même.

Belzebuth : Malheureusement ce segment va faire une transition vers une chose effroyable qui s’est déroulé à Axe. Il est malheureux d’en parler mais il nous faut être sans aucun secret pour nos téléspectateurs… Tu as été battu par Mikhail Tekov, par chance, soulignons-le. Tu aurais dû gagner ce match, c’est toi qui mérite ce titre, bien plus que tous tes autres… « Coéquipiers ».

Matthew Duke : Effectivement, j'aurais dû gagner ce match et je mérite ce titre. Malheureusement, ça ne se fera pas. Je me demande pourquoi. C'est des choses tristes qui arrivent. Si on pouvait éviter d'aborder le sujet...

Belzebuth : Je comprends, il n’y a aucuns soucis. Sache juste que je pense que tout n’est pas perdu, tu seras bientôt champion, tu as la carrure pour, ça ne fait aucun doute. Parlons d’autre chose, allez, prenons au hasard la victoire de Kim Tamakashi sur Kent4Ro. A ton avis, comment peut-on être assez faible pour perdre face à une femme ? Je trouve qu’il faut quand même être sacrement inferieur… Et après, ça tente de lutter contre des hommes, c’est le comble.

Matthew Duke : En même temps, c'est Kent4ro. Le poids mort de la World Impact qui est devenu le boulet de la Divine Confidence Order. L'homme qui n'a pas été capable de battre Ravage pour le titre Fire. L'homme qui a soi-disant racheté le manoir de playboy. Un demeuré quoi. Il a prouvé qu'être plus faible que Kim était possible. Il devrait démissionner avant de paraitre encore plus ridicule qu'actuellement, tu ne crois pas ?

Belzebuth : Assurément. C’est sans doute l’un des lutteurs les moins crédibles de cette fédération et pourtant, il y en a, tu ne pourras que confirmer. Tiens, en parlant de Ravage, il a perdu son rematch face à l’autre rouquin non ? Lui aussi, il devrait profiter de ce moment pour arrêter les frais et partir avant de perdre toute fierté… Enfin, si fierté il a… Quand je pense qu’ils ont reformé une NextGen… Se voyant trop faibles à trois, ils sont maintenant cinq. Enfin, ne parlons pas d’eux, ce sont des crasses que j’ai déjà affronté et battu dans le passé, je n’ai plus rien à prouver face à eux.

Matthew Duke : Je l'ai dit plusieurs fois mais je suis obligé de continuer à le dire. Cet homme est un abruti. En plus il est atteint de Dropkickophobie. La peur des Dropkick. Je n’ai tout simplement aucun respect pour lui, je lui ai gracieusement donné le titre Fire et cet attardé le perd contre le premier venu, lors de son premier match. Un roux en plus, de la pire espèce. Je n'aurai qu'un truc à dire, bravo. Ravage, bravo !

Belzebuth : Je crois qu’on a assez parlé de ces crasses… Bon je crois que l’on va arrêter là, nous avons déjà accordé beaucoup de temps pour des futilités, n’allons pas en gaspiller encore plus pour des Cazador, Estilo ou l’autre Rouquine Orientale. On a parlé d’assez d’horreur pour ce soir et j’imagine que tu es fatigué après ce rude match que tu as eu… Allez, on rend l’antenne. Avec nos commentaires les plus sincères, c’était Belzebuth et Matthew Duke pour « Gold in a Box » !

Le caméraman fait un signe de main à Belzebuth et les deux lutteurs se lèvent au même moment, ils se serrent poliment la main et « The Nightmare » pousse un ricanement.

Belzebuth : Je nous ai trouvé excellent. Vraiment.

Matthew Duke : Excellents ? Tout simplement mythiques ! C'est un véritable plaisir d'animer cette émission avec toi. Vraiment. On a pas oublié de parler de certaines choses ?

Belzebuth : Buarf, peu importe, si nous n’en avons pas parlé c’est qu’ils n’étaient pas importants ou intéressants, ahahah. Vivement la semaine prochaine qu’on remette ça, en espérant avoir beaucoup à dire… Allez, Matthew, ce fut un plaisir, à une prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gold in a Box

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ? If this is what we’ve got, then what we’ve got is gold ? [ Pv Tyrou ]
» The Ecstasy of Gold
» Canadian company to explore for gold in Haiti
» Achat de gold
» Haiti's Gold Mining Potential. Men Lô lan peyi a. Tout timoun ki grangou prale m

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Archives :: Le in-gimmick :: Backstage de la WWA :: Délires et hors-sujets-