Web Wrestling Association

Partagez | 
 

 Un petit tour dans la cave ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Dim 26 Juin - 18:34

Nous revoici dans l'obscurité presque totale et entouré par les bruits mécaniques et les insectes grouillant. Seule une petite lumière blafarde nous empêche d'être totalement dans le noir. Elle provient d'une lanterne posée sur une vieille table en bois. Juste à côté de la source d'éclairage, nous apercevons une ombre. Elle n'est pas très grosse, mais se détache des échardes par une forme ronde et, surtout, le fait qu'elle bouge. La caméra zoom, nous montrant que la silhouette en question est un insecte, une tique pour être plus précis. A en jugé par sa taille et son énorme abdomen blanchâtre, cette bête doit être une femelle rassasiée de sang. En parlant de l'hémoglobine, quelque chose de rouge apparaît en arrière plan. L'objectif prend un plan plus large, nous faisan découvrir qu'il s'agit d'un masque porter par The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Il fixe la tique avec attention, puis consent à lui parler :

"Tiens, salut Victor ! Que fais-tu dans ma demeure ? Tu ne devrais pas être dans ton bureau de GM pour éblouir AXE de ton incompétence et de tes mauvaises décisions ? Je ne sais pas moi, tu n'as pas une autre Légende a envoyé à chez ces idiots de Bash! ou un match handicap à quinze contre un à booker pour cet abruti de Ravage ? Ah non ! je sais ce que tu fais là. Tu encore venu me pourrir la vie, n'est ce pas ?"

Peu concernée par le discours accusateur et inquiétant du lutteur de Death Valley, la tique continu de tourner en rond sur la table. De son côté, Beetle se lève brusquement et reprend sans arrêter de fixer l'insecte :

"Apparemment, avoir transformer ton fidèle toutou masqué en membre beuglant de la Ligue ne t'as pas suffit comme punition. Tu n'as pas comprit le message que je t'ai envoyé et tu te serre de tes arbitres pour me pourrir la vie ! Lundi, j'avais vaincu AAA ! Mais tout ça parce que j'ai profité d'une opportunité que n'importe quel homme ou insecte sensé aurait prise, ton officiel me fait perdre ! Dis-moi Garza, rien que ce mois-ci combien de fois ce genre de chose est arrivé ? Combien de lutteurs ont profité du manque de concentration de l'arbitre pour gagner ? Même un milles-pattes ne pourrait pas les compter ! Et, dis-moi, combien de fois les arbitres ont renversé la décision finale ?"

L'insectoïde instable montre alors son index à la tique, qui ne le voit même pas, et répond :

"Une seule fois...et c'est à mon encontre ! Oh, je ne vais pas faire comme si j'étais surpris. Après tout, Garza, comme je l'ai si souvent répété depuis le début de l'année, je sais que tu veux ruiner ma carrière...VAS-TU ARRÊTER DE M'IGNORER QUAND JE TE PARLES ?!"

Tout à coup, Beetle envoi son poing sur la tique, la faisant littéralement explosée. La respiration du lutteur est fort et son poing tremble de rage alors qu'il le porte à côté de son visage et regarde les restes écraser de sa victime. Au bout de quelques secondes, il semble se calmer puis se met à ricaner en tournant la tête vers la caméra :

"Cr ! Cr ! Cr ! Salut Victor ! Dis-moi, comment as-tu trouver cette scène ? Plutôt réaliste, n'est ce pas ? Je trouve surtout que la fin est intéressante. Elle reflète ton obstination à m'ignorer depuis Janvier, mais aussi, ce que je fais aux gens qui m'ignorent."

Du doigt, le lutteur de Death Valley désigne les morceaux de tique collé sur son poing par du sang tout en ricanant. Soudain, il s'arrête, penche légèrement la tête sur le côté et dit :

"Ecoute-moi bien, Garza. Je suis dans un bon jour aujourd'hui et je vais te donner une seule et unique chance de te sortir de ma colère. D'ici Retribution, je veux que tu montes sur le ring en ma présence et que tu me pris...non...que tu me supplies de bien vouloir de te pardonner pour avoir tenter de mettre un terme à ma carrière. Les mois sans combattre, le rôle de bouffon au sein des Small Package ou encore la triche de Lundi dernier, je veux que tu t'excuse pour tout ce que tu m'as fait ! Et peut être, je dis peut être, que je montrerai assez de pitié pour ne pas t'arracher la mâchoire."

La caméra zoom alors sur le visage de Beetle qui, après avoir marqué une courte pause continu son monologue :

"Tu as Retribution, Victor, pas un jour de plus. Car vois-tu, une fois que j'aurais annihiler le frère Kay et décapiter notre bon roi, ce sera en temps que Web Wrestling Association Champion que je ferais en sorte que ta vie ne devienne pas un cauchemar ou un enfer...mais qu'elle prenne fin. Et à ton enterrement, je lirai cette simple oraison funèbre : A notre cher Victor, GM le plus incompétent de sa génération. Puisse-t-il Rest...In...Pieces !"

Brusquement, Beetle envoie son Bugfist dans la lanterne éclairant la salle, la plongeant dans le noir et mettant fin à sa promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 29 Juin - 15:09

La caméra s'allume de nouveau...enfin s'allume, nous ne pouvons en être sûr. En effet, il fait complètement noir. Quant au son, même un cimetière peut faire plus de bruit. Un petit regard sur le moniteur...oui, la vidéo tourne, pourtant nous avons l'impression d'être devant un écran éteint. Après quelques instants, une respiration inquiétante se fait entendre. S'en suit une voix encore moins rassurante et reconnaissable entre mille. Il s'agit du timbre du Most Unstable Insectoïde In ProWrestling, Beetle. Mais qu'est-il entrain de dire dans une telle obscurité ?

"Salut Luther ! Ce paysage te plais ? Et bien tu devrais d'ors et déjà t'y habituer, parce que c'est ce que tu verra après notre combat à Elevation."

Une petite pause suivit du ricanement caractéristique de l'insecte. Il reprend alors :

"Toutefois, c'est aussi ce que voit quand on ouvre la boîte crânienne de ce cher Victor Garza, rien du tout. En effet, le fait que son cerveau ce soit volatiliser expliquerait beaucoup de choses. Notamment, ça faculté à préparer des matchs qui n'ont pas lieu d'être, comme le Main-Event du prochain AXE par exemple."

Au fur et à mesure qu'il parle, sa voix se fait plus tendue et agressive. Derrière lui, une lanterne s'allume enfin, faisant apparaître son visage devant la caméra, guère plus rassurant que l'obscurité totale :

"Que font ces loosers de la SOW dans un Main-Event de la WWA ? Oui, j'ose dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas à propos de la récente vague de lutteurs provenant de la SOW ! Ils sont absolument TOUS des loosers ! Ils sont tous, TOUS, des petits merdeux qui ont laisser CREVER leur fédération ! Peu importe leur titre ou leur passé, ils resterons à jamais des loosers tueurs de fédération venu polluer notre WWA ! De Mustaine à Iscariote, de Barbier à Belzebuth, tous des incapables qui n'auraient jamais dû quitter le stade de retraités ou de jobbers !"

Beetle se calme un peu, mais son ton reste inquiétant :

"Mais, grâce à l'incompétence de Garza, voilà que plusieurs d'entre eux ont volé une place en Main-Event de AXE. Et parmi eux se trouve le plus gros looser de la bande, The N. Ce type veut soit disant montrer sa supériorité au sein des fédérations de lutte. Seulement, quand la SOW s'est retrouvé au bord du gouffre, il avait une occasion en or de s'en emparer, de la dominer, de la recréer à son image. Il aurait pu jouer à dieu ! Mais non, par stupidité, par manque de courage, il a laisser mourir la SOW, faisant ainsi de lui le plus gros abruti et looser de sa défunte fédération."

L'insecte se remet alors à ricaner :

"Cr ! Cr ! Cr ! Le plus drôle dans tout ça, c'est qu'il va penser que je le complimente. Il risque aussi de me dire qu'il n'est pas responsable de la mort de la SOW, mais il se trompe gravement. Chaque lutteur est responsable d'une partie de la fédération dans laquelle il se trouve. Et c'est au nom de cette responsabilité que je vais effacer Victor Garza de la surface de cette planète et que vais annihiler Luther Kay à Elevation !"

Il reprend un ton plus sombre des qu'il prononce le nom de Kay, penchant légèrement la tête sur le côté :

"En effet, il est de ma responsabilité d'éliminer un usurpateur ! Tu te prends pour un gros destructeur, hein Luther ? Tu fais le dur ? Si t'es si dur que ça, explique-moi pourquoi tu t'es caché derrière l'identité de ton frère pour entrer au Chaos Gauntlet ? Je vais te dire pourquoi ! Parce que tu n'es qu'une sale petite pleureuse qui n'aurait rien pu faire sans les relations de Lion ! Ta simple présence insulte tous ceux qui vivent par la destruction d'autrui ! En temps que leur véritable représentant, je vais d'abord accumuler la frustration ce cinq contre un Handicap Match de Lundi ! Car oui, faire équipe avec les deux autres moutons, pantins, Antonio de la Luz de la DCO tient plus du handicap qu'autre chose pour moi ! Puis, je vais continuer à accumuler de la frustration, de la colère, de la haine jusqu'au PPV ! Et, à Elevation, je vais la faire péter dans ta gueule ! Je vais faire de toi un morceau de viande sans vie ! Et si tu ne me crois pas, n'oublie pas ceci : Toutes bêtes sauvages fini obligatoirement par se faire bouffer par des insectes ! Profite de tes derniers jours parmi nous, Luther, car Soon you will Rest in Pieces !"

D'un Bugfist violent, Beetle replonge la pièce dans le noir et le silence, mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Dim 10 Juil - 19:37

La caméra s'allume dans un endroit facilement reconnaissable. Une petite lanterne posée sur une table en bois éclaire difficilement une pièce sombre. En fond sonore, des bruits mécaniques et des grouillements d'insecte se font entendre. Nous apercevons aussi une personne assise sur une chaise à côté de la lumière. La tête de cet inconnu habillé de rouge est cacher par un ouvrage assez volumineux qu'il est entrain de lire. Sur la couverture, nous découvrons le titre "Contes et légendes du monde de la Lutte professionnelle". Au bout de quelques instants, l'homme baisse son livre, faisant apparaître un visage masqué d'un être que nous connaissons sous le surnom de Most Unstable Insectoïd in ProWrestling. Il s'agit de Beetle qui, tranquillement, veut nous réciter un passage du grimoire qu'il est entrain de lire :

"Il était une fois, dans un royaume nommé la WWA, un monstre connu sous le nom de Luther. Cette bête sauvage avait passé les frontières il y avait peu, mais elle montra toute sa barbarie et se hissa seule au rang des plus puissants guerriers de ce pays en un rien de temps. Grâce à sa sauvagerie sans nom, personne n'osa se mettre sur son chemin. Ses victimes qui avaient la chance de survivre restaient paralysées par la terreur qu'il inspirait. Ne montrant aucune peur, la créature sanguinaire se rendit à la plus grande fête du Royaume, et annihila le roi AAA. Depuis, Luther régna sans partage sur la WWA."

Beetle posa son livre sur sa cuisse. Puis, il fixa la caméra d'un air presque innocent :

"Très belle histoire, n'est ce pas Luther ? L'ascension déjà écrite d'un homme, ou plutôt d'une bête, au sommet d'une fédération. Dommage qu'il y ait plusieurs détails qui font d'elle, un simple conte de fée."

La voix de l'insecte devient plus tendu et son regard plus inquiétant. Il relit la page avant de reprendre en soulignant un passage du doigt :

"Tiens, premier exemple : "elle montra toute sa barbarie et se hissa SEULE au rang des plus puissants..." . Déjà là, nous savons tous les deux que c'est faux. En effet, sans le piston de ton très cher frère et de deux GM corrompus, jamais tu n'aurais pu arriver au niveau auquel tu te trouve maintenant. Et oui, ne vas pas me faire croire que Garza ou Archerman ne savaient pas que tu n'étais pas Lion. Ils sont incompétents, mais pas stupides. Je suis sûr qu'ils ont fait exprès de t'utiliser pour te mettre sur ma route, comme ils ont utiliser De La Luz ou tout le corps arbitral ! Bref, sans eux et sans ton frère, Luther, tu n'es rien ici !"

Soufflant de rage, le lutteur de Death Valley se calme et poursuit consciencieusement sa lecture. Puis, il recommence à parler :

"Voilà un second détail intriguant : "Ses victimes qui avaient la chance de survivre restaient paralysées par la terreur qu'il inspirait...". C'est une phrase qui est vrai quand tu affrontes la plupart des lâches, loser ou moutons qui pullulent à la WWA, mais pas quand tu t'attaque à un vrai lutteur comme moi. Je te le dis, je n'en ai rien à foutre de ton passé dans d'autres fédérations, de ta taille ou de ton sadisme ! Tu t'attaques à moi, tu en subiras les conséquences ! Mais bon, ai-je vraiment besoin d'en parler ? Les souffrances dans ta colonne vertébrale et ta tête sont là pour te le rappeler. Cr ! Cr ! Cr !"

La lecture continu, mais s'arrête très rapidement. Beetle déclare :

"Et voici le meilleur pour la fin : "Ne montrant aucune peur, la créature sanguinaire se rendit à la plus grande fête du Royaume, et annihila le roi AAA". N'est ce pas, le détail le plus amusant de tous ? Après tout, Luther, nous savons tous deux que tu as peur de moi. Si ça n'avait pas été le cas, lundi dernier à AXE, tu serais venu me voir en face et m'aurais démoli comme un homme ! Certes, moi aussi je t'ai attaqué dans le dos, mais ce n'était pas peur, juste par vengeance. je n'ai pas peur de toi, Luther, car je sais qu'à Elevation, tu ne pourras pas me vaincre ! Tu sais qu'à Elevation, un combat à la loyale entre nous se terminerai par ma victoire ! Tu sais qu'à Elevation, je suis le seul de nous deux capable de décapiter le roi !"

La tension monte crescendo dans la pièce alors que l'insecte ne cesse de fixer l'objectif de la caméra d'un air loin d'être rassurant. Le lutteur de Death Valley pose alors sa main sur la table, attrape ce qui ressemble à une grande allumette et la fait prendre feu. Tout en fixant la flamme, il dit :

"Tu vois, Luther, il y a quelques temps, je me suis comparé à une petite flamme allant devenir un véritable incendie. Pour l'instant, ce feu ne s'est pas étendu, il s'est juste intensifié et concentré. Et, à notre rencontre, il sera prêt à te montrer..."

Beetle met son ouvrage en évidence et fait passer l'allumette en dessous. En quelques instants, le livre prend feu. L'insectoïd instable le regarde puis se tourne vers la caméra en ricanant :

"Que l'histoire de ton sacre, restera, à tout jamais, un conte de fée."

Le lutteur de Death Valley jette son livre en l'air et, dès qu'il redescend, le détruit avec son Bugfist. La pièce est ensuite plongée dans le noir, mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Lun 18 Juil - 0:21

Tiens, nous voici dans une pièce étrange. Un éclairage aux néons nous fait voir cette salle aux murs recouvert de carrelage blanc et tâchés de rouge. Un bourdonnement sourd se fait alors entendre tandis que la caméra se dirige vers une grande boîte couleur neige. Il s'agit d'un congélateur horizontal. Soudain, son couvercle s'ouvre et l'objectif s'en approche. A l'intérieur, nous n'apercevons pas grand chose, à part un petit glaçon. A l'intérieur de ce dernier semble se trouver quelque chose, un tâche noire et déformée par la glace. Une main apparaît alors et le saisit. Une autre main referme alors le congélateur et pose le glaçon dessus. Grâce à un zoom habile, nous découvrons que l'objet prisonnier dans le gèle n'est autre qu'un cafard. Après quelques secondes, la caméra dézoom, faisant apparaître le propriétaires de ces mains, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Il est accroupi à côté du congélateur et fixe l'insecte congelé avant de déclarer :

"Regardez-moi ce pauvre petit être. Il semble faible, si faible. Presque aussi faible que Nemesis, c'est pour dire à quel point il est proche du néant. Pourtant, contrairement aux deux ivrognes islandais, il possède une immense force cachée. Certes, pas une force brute, mais une rage de vivre supérieure à tous les animaux peuplant cette planète ! Vous ne me croyez pas ? Laissez-moi vous faire une petite démonstration. Ah et Luther, comme je sais que tu me regarde, sale clebs, je te conseille d'y être attentif. "

Lentement, Beetle récupère un objet dans son dos. Il s'agit d'un chalumeau. D'un geste, il le pointe vers le glaçon et l'allume. En quelques instants, la glace fond et le cafard est libéré de sa prison. Le lutteur de Death Valley arrête alors son chalumeau et observe l'insecte. Pendant plusieurs minutes, ce dernier ne bouge pas, il est comme mort. Puis, soudain, ses antennes commencent à remuer, suivit de ses pattes. Le voilà qui commence à marcher tranquillement sur le couvercle du congélateur. De son côté, l'insectoïde instable fixe la caméra et reprend :

"Impressionnant, n'est ce pas ? Comment un être aussi petit et frêle peut-il survivre à une congélation puis un changement de température aussi brusque ? Comment peut-il se jouer aussi facilement d'une mort certaine ? Grâce à cette fameuse force prodigieuse qui a permit aux insectes de survivre à de multiples catastrophes tel la fin de l'ère des dinosaures ! Cette fameuse rage qui est simplement nommée : l'Adaptation."

La caméra zoom alors sur Beetle qui penche légèrement la tête sur le côté en prenant un ton plus inquiétant :

"As-tu compris, Luther ? Tu me traite de faible sans réfléchir, mais tu fais fausse route. Ah oui, ton avantage en taille, en poids et en puissance brute te font croire le contraire. Seulement, ils seront tous balayés par ma capacité d'adaptation ! Par ma rage et mon envie de te vaincre ! De t'annihiler ! De faire de toi le dinosaure de la WWA ! Un être sauvage et brutale qui sera tout simplement...éradiqué ! Et, à l'inverse des clowns de ton frère, je n'aurai besoin de personne pour ça !"

L'insecte instable se lève alors,ne cessant de regarder la caméra avec toute sa haine et son envie de destruction :

"A Elevation, Luther, je m'adapterai à ton style de bête sauvage ! Je saurai être plus agile que toi ! Plus intelligent que toi ! Plus dangereux que toi ! Et à la fin de ce PPV, tu comprendras à quel point tu t'es trompé en me traitant de faible ! En sous-estimant les insectes ! Tu saisiras ton erreur fatal quand, à la fin de notre combat, tu seras étendu sur ton dos et me verras partir pour Retribution en temps que seul et unique Challenger pour le WWA Championship !"

D'un seul coup, le lutteur de Death Valley abat violemment sa main contre le congélateur. Il respire de manière peu rassurante augmentant une tension déjà palpable. Puis, étrangement, il se met à ricaner :

"Cr ! Cr ! Cr ! Suis-je bête, tu ne pourras pas me voir aller à Retribution après notre combat, because You Will REST...IN...PIECES !"

Soudain, il envoie son Bugfist à la caméra, mettant fin à sa promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Sam 30 Juil - 22:56

La caméra s'allume de nouveau dans une bonne vieille cave bien sombre et grouillant d'insectes en tout genre. Du moins, nous ne pouvons que l'imaginer car, avec la pauvre petite lanterne qui éclaire la pièce, nous les entendons, mais sans les voir. Enfin, tous sauf un, celui sur lequel l'objectif est entrain de zoomer. Il s'agit d'un cafard qui avance sur une vieille table en bois. Il ressemble étrangement à celui qui avait survécu à un séjour dans un congélateur avant Elevation. Peut être est-ce le même ? Le propriétaire de la main qui se pose doucement sur lui pourra sûrement nous renseigner. La caméra dé-zoom alors, faisant apparaître un homme portant un masque rouge reconnaissable entre mille. C'est the Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Il regarde le cafard et dit d'un ton inquiétant :

"Tu vois, j'ai encore réussit. J'ai su m'adapter à la situation et mon plan se déroule comme prévu. Évidement, aux yeux de ces stupides fans, je n'ai pas gagné à Elevation, mais c'est tout le contraire. Je suis maintenant dans la situation parfaite pour Retribution. Et ce qui s'est passé au dernier Bash! a confirmé la réussite de ma stratégie."

Lançant un petit ricanement satisfait, le lutteur de Death Valley se met à fixer la caméra. Toujours avec un regard peu rassurant, il reprend :

"Là où des abrutis voient mes chances de l'emporter diminuer dans un Triple Threat Match plutôt que dans un un contre un, moi je vois le contraire. Après tout, au PPV, ne vais-je pas faire face à deux hommes qui se haïssent mutuellement ? Exact ! Ne vais-je pas me retrouver aux premières loges d'une guerre annoncée entre notre futur roi décapité, AAA, et le frère jumeaux de son ancien partenaire de meute, Luther Kay ? Encore exact ! Ne vais-je pas regarder deux ennemis jurés se taper dessus jusqu'au et capitaliser sur le vainqueur épuisé et blessé ? Toujours...exact."

Beetle laisse alors le cafard monter sur sa main. Il le regarde en ricanant puis repose ses yeux cachés sur l'objectif en continuant :

"Et oui, comme ce petit gars, je me suis adapter à la situation. Au lieu de détruire le chiot, puis le cadavre l'un après l'autre, je vais les laisser s'annihiler mutuellement pour ensuite les achever avec un grand plaisir. Et ne croyez pas les dernières paroles de AAA qui aurait soit disant des choses à régler avec moi. A côté de la haine qu'il a envers l'autre bête, nos différends seront vites effacés. Le dernier Bash! l'a bien montré. Ni lui, ni Luther, ne s'attendaient à me voir débarquer de sous le ring. Pour les deux, je ne suis qu'un petit insecte insignifiant ! Un minuscule obstacle sur le terrain de leur guerre déclarée ! Et c'est le scénario parfait qui se déroule pour moi et mon objectif principal : la destruction ! Néanmoins..."

L'insectoïde instable fixe de nouveau le cafard. Il le pose doucement sur la table avant de, soudain, l'écraser du poing en déclarant :

"...ma capacité d'adaptation ne sera pas suffisante pour réussir à Retribution. D'une part parce que je ne vais pas affronter n'importe qui. Je ferai face à un champion intelligent et déterminé ainsi qu'à une bête sauvage et brutale. Si je n'y prend pas garde, ils seront très difficile à battre, même après s'être entre-tuer. Pour le PPV, je devrai utiliser les avantages mentaux que j'ai sur mes adversaires : mon vice et ma cruauté !"

Le lutteur de Death Valley s'avance brusquement vers la caméra, penche légèrement la tête sur le côté et dit en haussant le ton :

"Si AAA n'a de cesse de se relever, je le crucifierai au sol ! Si Luther veut à tout prix me courir après, alors je lui briserai les jambes ! Je n'aurai aucune pitié et ne reculerai devant aucun stratagème, même les plus vils, pour parvenir à la destruction de mes adversaires ! Et on va commencer lundi avec l'un des petits moutons de la NextGen !"

Beetle reprend son calme et recule de quelques pas. Il regarde ensuite les restes de l'insecte qu'il a tué, ricane et déclare :

"La seconde raison pour laquelle ma capacité d'adaptation seule ne suffira pas à Retribution. Et bien, c'est juste parce que je viens de vous dévoiler mon plan. Cr ! Cr ! Cr ! De toute manière, AAA, Luther, que vous le connaissiez ne change absolument rien. Comme pour jeudi, vos instincts et votre haine l'un envers l'autre reprendra le dessus au PPV ! Comme pour jeudi, vous ferez inévitablement l'erreur de m'oublier ! Comme pour jeudi, votre fin de soirée se résumera en trois mots : REST...IN...PIECES !"

D'un seul coup, l'insectoïde envoie son Bugfist dans la lanterne, plongeant la pièce dans le noir et la promo dans sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Sam 6 Aoû - 21:55

Nous voilà de nouveau dans une pièce facilement reconnaissable entre toute, merci aux insectes qui grouillent et à l'obscurité ambiante. Comme à son habitude, une petite lanterne en sursit éclaire difficilement les lieux...Attendez un instant ! Qu'apercevons-nous au fond de la pièce ? C'est une silhouette d'un être humain. Difficile de savoir qui il est. Nous ne pouvons qu'entrevoir les entraves qui le maintienne, les bras en croix, contre le mur. Nous voyons aussi un couvre-chef caractéristique. Il s'agit d'une couronne. La caméra zoom aux pieds de l'homme, ou de la femme, accrocher. Elle nous montre un liquide épais qui s'écoule en un fin filet dans un verre. Ce dernier est déjà bien rempli. Voilà qu'une main attrape le récipient et le ramène vers la lumière. Nous pouvons maintenant découvrir le liquide rouge qu'il contient...c'est du sang ! Comme choquée de l'apprendre, la caméra dézoom brusquement, faisant apparaître le propriétaire de la main. Il s'agit d'un lutteur masqué reconnaissable entre tous, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Il fixe le verre et son liquide écarlate avant de le lever en déclarant :

"Avant de commencer, je souhaite la bienvenue à ma nouvelle voisine dans les bas-fonds des locaux de la WWA. A très bientôt dans le ring et dans le sang, Mlle Blood."

L'insecte porte alors le verre au niveau de son nez et tel un œnologue consciencieux, il hume le parfum du liquide écarlate à l'intérieur. Après quelques secondes, il jète un regard malsain à la silhouette couronnée au fond de la salle, puis se tourne vers la caméra, sans modifier son air cruel derrière son masque :

"Dans certaines croyances populaires, boire le sang d'un grand guerrier, d'un sorcier ou d'un roi, vous confère toutes leurs qualités. Ainsi, si je bois le sang d'un souverain, je pourrais devenir aussi bon et déterminé que notre cher roi des Enfers, AAA. Je pourrais relever n'importe quel défi, faire des blagues vaseuses et être content de me faire tabasser PPV après PPV. Qui sait, peut être que je pourrais devenir aussi populaire que lui en ne vivant que pour le plaisir de la compétition. Un simple verre me lancerait donc dans le sillage d'un homme qui est au sommet de la WWA. Tentant, n'est ce pas ? Cependant..."

D'un seul coup, Beetle jète son verre contre la silhouette, lui extirpant un râle de douleur. Le lutteur se tourne ensuite vers la caméra et la fixe en respirant de manière bruyante et peu rassurante. Puis, il dit avec énervement :

"Je ne veux pas être AAA ! Je ne veux pas être Luther Kay et encore moins Victor Garza ! Je suis, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling et le futur WWA Champion, Beetle ! Je ne suis peut être pas le plus technique, ni le plus fort, mais certainement le plus cruel et le plus vicieux ! Et je compte utiliser ces qualité pour monter au sommet de la fédération ! Je me bat avec mes propres moyens ! Je sais que je vais réussir grâce à eux et non en pensant battre les autres à leur propres spécialités !"

L'insectoïde semble se calmer. Sa respiration est plus silencieux et moins profonde. Néanmoins, sa voix est toujours aussi inquiétante, bien que plus posée :

"Tu as compris où je voulais en venir, AAA ? Non, tu dois déjà chercher des vannes sur ce que je viens de dire. Laisse-moi alors éclairer ta lanterne."

Beetle se dirige vers la table où est posé la lanterne et s'assoit sur une chaise juste à côté avant de reprendre :

"Cette semaine, tu as commis les deux plus grosses erreurs de jugements depuis le début de ton règne. Tu a voulu commencer à jouer dans le terrain de Luther et moi en nous attaquant durant nos match. Qu'est ce que tu crois, roitelet ? Que tu peux rivaliser avec l'autre clebs et moi dans ce qui est de la destruction, la violence gratuite et la sauvagerie ? Cr ! Cr ! Tu es peut être excellent, mais tu ne vaut rien à côté de nous dans ces domaines. Tu ne me crois pas ? Demande donc au frère de ton ancien chef. Avant Elevation, il a voulu m'écraser, résultat ? Le show d'après, une chaise en métal détruisait sa nuque. Tu sais ce que ça veux dire ? Non ? T'en fais pas, tu le sauras...non...tu le sentiras très bientôt. Peut-être dans dix minutes ? Un jour ? Une semaine ? Ce qui est sûr, c'est qu'à Retribution tu comprendras très douloureusement à quel point tenter de rivaliser avec moi dans mon domaine était une erreur...quoique que je doute que tu puisses comprendre grand chose...une fois que ta tête sera séparer du reste de ton corps."

L'insectoïde ricane puis se lève en même temps que la caméra zoom sur son visage. Il penche légèrement la tête sur le côté, puis reprend :

"Te voilà prévenu, et le pensionnaire du chenille aussi. Vous pouvez tous les deux choisir de me croire ou non, je m'en fiche comme ma chrysalide. Au PPV, mes actes vous le feront comprendre ou, à défaut, ils vous feront Rest...In...PIECES !!!"

Soudain, Beetle envoie son Bugfist dans la lanterne, laissant la pièce dans le noir, les grouillements d'insectes et les râles agonisant d'un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Jeu 11 Aoû - 22:34

Même si on a pu croire que AAA l'avait perdu et qu'il ne promotterait plus jamais devant, il faut croire que l'on s'est trompé car devant nous se tient le champion du monde de la WWA et derrière lui, LE MUR BLANC! Tiens, l'image se brouille. Quelqu'un jouerait-il avec ? Ah non, elle revient sur AAA et son fond albâtre. Mais...le mur est recouvert de tâche rouges foncées. Ces dernières ressemblent à du sang séché. Et AAA ? Il est masqué et semble avoir perdu en taille ainsi qu'en poids. Comment a-t-il réussit un tel prodige ? Tout simplement parce qu'il ne s'agit pas du WWA Champion, mais de l'un de ses challengers, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Il fixe la caméra et applaudit d'une manière lente, calculée, sarcastique. Finalement, il prend la parole :

"Bravo AAA, jolie speech, plein de détermination et de colère. Mon exosquelette en tremble encore. Bon vu que tu t'es servi d'une de mes propres promos pour ton si beau discours, j'espère que tu me permet d'utiliser ton décor ? Ah non, en fait, je m'en bat les mandibules de ta permission comme je m'en bat les mandibules de tes ridicules petites menaces et de celles de Luther ! Vous savez pourquoi ?"

L'insectoïde cesse d'applaudir puis montre deux doigts à l'objectif. Il déclare ensuite d'un air à la fois sérieux et inquiétant :

"Il y a deux raisons à cela. La première, c'est qu'en terme de folie, de rage et de destruction, je sais que je vous surpasse tous les deux. Car, contrairement à toi, AAA, ou encore à Estilo ou à Ravage, je ne sort pas mon côté dérangé et instable de ma poche arrière, comme ça, par magie. Ça fait des années que je suis un pauvre taré. Même quand je jouais au bon petit clown de service à côté d'Antonio, j'avais déjà un sérieux grain. Je t'ai déjà prévenu AAA, ne va pas croire, parce que tu t'en es bien sorti lors de notre dernière rencontre, il y a deux semaines, que tu as la moindre petite chance de me vaincre à mon propre jeu ! Je ne met pas ce qui s'est passé lundi dernier à ton crédit car nous savons tout deux que Garza a profité de mon état de faiblesse pour tenter de me mettre des bâtons dans les roues. Tiens, en parlant de l'incompétent..."

Le lutteur de Death Valley pointe la caméra du doigt et dit :

"Il ne te reste plus que quinze jours pour me faire des excuses publiques Victor, car passé Retribution, quand j'aurai le titre, tu n'auras plus aucun moyen de le faire."


Beetle ricane. Puis, il reprend d'un ton toujours aussi froid :

"Ce petit message passé, revenons à nos scarabée. Si AAA et sa "crise" de rage ne valent rien face à mon expérience dans ce domaine, il en va de même pour cette bête sauvage de Luther. Après tout, clébard, tu vaux peut être mieux que notre bon petit roi à ce jeu, mais tu sais que tu es loin d'être à mon niveau. Tu n'es qu'une grosse brute, un bully ! Sanguinaire certes, mais quand même un bully qui pense que son physique lui permettra d'écraser tout le monde sur son passage. Tu n'as pas tord, d'ailleurs si j'avais eut ta taille, j'aurais sûrement fait la même chose. Seulement voilà, je ne suis qu'un insecte, j'ai donc tout misé sur mon vice, ma cruauté et mon côté cinglé. Un côté cinglé qui m'a permit de te démolir à coups de chaise alors que tu m'avais fait mordre la poussière quelques jours avant ! Un côté cinglé qui va me permettre de vous démolir au PPV ! Un côté cinglé qui est en partie la cause de la seconde raison pour laquelle toutes vos menaces ne me font rien !"

Dans une longue et bruyante expiration, l'insecte de la WWA met ses mains derrière la tête et s'appuie contre le mur ensanglanté. Il continue ensuite :

"Cette deuxième raison, c'est que, contrairement à vous, Luther et AAA, je sais ce qu'est un vrai cauchemar. Quoi ? Vous allez me dire que vous aussi ? Cr ! Cr ! Cr ! Ne me faites pas rire. Entre un roi dont la pire chose qu'il ait vécu dans sa vie fut de se faire battre par un nain japonais et un sac à puces qui est resté bien au chaud dans les jupons de son frère jumeau, vous êtes loin de savoir ce qu'est un cauchemar ! "


Beetle se décolle du mur, retire ses mains de l'arrière de son masque et avance vers l'objectif avec colère :

"Aucun d'entre vous n'a eut à survivre une grande partie de sa vie à Death Valley, un endroit où même DIeu et le Diable n'osent pas foutre pas les pieds ! Aucun d'entre vous n'a vu le début sa carrière plombée par un complot impliquant GM, président et lutteurs de la WWA ! Alors que moi, c'est mon quotidien depuis ma naissance !"


Le lutteur masqué s'arrête soudain, le poing serré, la respiration forte. Il semble se calmer un peu et penche légèrement sa tête sur le côté en reprenant :

"Vous voulez faire de ma vie un cauchemar ? Vous ne vous adressez pas à la bonne personne. Vous voulez me faire ressentir la peur d'être attaqué à chaque instant ? Vous ne vous adressez pas à la bonne personne. Vous pensez que je veux vous voir implorer ma pitié et que jouer à mon jeu favori m'arrêtera ? Vous...ne...vous...adressez...pas...à la bonne personne ! Moi, ce que je veux, c'est vous voir à Retribution étendu sur le ring, complètement annihiler ! Je veux réduire la mâchoire de Luther en bouillie ! Je veux décapiter AAA ! Bref, en quelques mots, je veux vous voir REST...IN...PIECES !!!"

Soudain, Beetle envoi son Bugfist à la caméra, brouillant l'image et mettant fin à sa promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 24 Aoû - 12:01

Nous revoici dans le noir le plus total, mais cette fois, par de bruits mécaniques, pas de grouillements d'insectes. C'est le silence le plus total. Peut être que l'écran de l'ordinateur n'est pas allumé ? Ah ! Voilà qu'une faible lueur apparaît et semble se rapprocher de l'objectif de la caméra. Nous découvrons alors que nous sommes très près du sol. Une silhouette complètement floue remue devant nous. Elle a l'air à la fois énorme et monstrueuse, donnant l'impression d'être une créature informe et sauvage. La caméra finit par faire le point, nous faisant découvrit que l'ombre n'est autre que...un simple cloporte ? L'animal rampe tranquillement sur une texture pour le moins étrange, une sorte de tissu épais et blanc. Soudain, une autre silhouette apparaît en arrière plan. Une masse rouge et noir complètement flou. La caméra refait le point, clarifiant le visage masqué d'un lutteur de la WWA et challenger au titre mondial, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Couché par terre, il fixe le cloporte attention, puis se tourne vers la caméra et déclare d'un air étrangement tranquille :

"Le cloporte, peut être l'animal qui me rappel le plus un lutteur de la WWA. Vous ne voyez pas de qui je parle ? C'est pourtant simple. Armé de ses mandibules, de ses pattes vives et de sa carapace, il pourrait passer pour une bête sauvage capable de tout détruire sur son passage, juste pour le plaisir. Ça ne vous dis toujours rien ? Je parle évidemment de Luther Kay. Certes, il y a d'autres créatures plus monstrueuses que le cloporte qui pourrait ressembler à ce sac à puces, mais les deux possèdent une propriété qui les rend presque similaire."

L'insecte dirige alors son regard vers le crustacé. Il approche ensuite sa main et tapote doucement l'animal. En un instant, le cloporte se roule en boule, ne laissant que son exosquelette bien visible. De son côté, le lutteur de Death Valley observe l'animal et reprend :

"Comme le cloporte, Luther Kay se roule en boule quand il se fait attaquer. Comme le cloporte, il se paralyse dès qu'un de ses adversaires se montrent plus méchant et agressif que lui. Comme le cloporte, ce mécanisme de "défense" ne l'empêchera pas de se faire...écraser !"

Tout à coup, Beetle aplatit le crustacé avec son poing. Le coup violent fait sursauté la caméra tandis que l'insectoïde masqué ricane avant de continuer :

"Cr ! Cr ! Cr ! Et oui Luther, c'est bien ce que tu me rappelles depuis quelques semaines. Il a suffi que AAA et moi-même te montrions que nous aussi nous savons être violents, pour que le grand loup sanguinaire se transforme en petit cloporte maltraité. J'avoue que tu me déçois le clebs. Bon, c'est vrai que contre ma folie et ma cruauté, ta sauvagerie ne faisait pas le poids, mais de là à te laisser dominer par l'autre roitelet ! Va falloir que tu te ressaisisses boule de poil. Je sais que c'est dur pour toi quand ton frère n'est pas là pour te protéger, or, si tu ne réagit pas au PPV, il me faudra moins de deux minutes pour faire de toi...ceci !"

Le lutteur de Death Valley montre alors son poing à la caméra avec, dessus, les reste du cloporte écrasé. Après quelques secondes, Beetle décide de se relever. D'un bond, il se retrouve sur ses pieds tandis que la caméra dézoom, nous montrant que, depuis le début, l'insectoïde est sur un ring. Une lanterne est posée sur l'un des turnbuckle et dévoile en parti un mur sur lequel est placardé le poster du prochain PPV de la WWA, Retribution. Néanmoins, l'affiche est un peu modifier, puis que AAA a vu sa tête se faire arracher. Appuyé contre les cordes d'un air décontracté, Beetle dit :

"En parlant de Retribution, je me sens dans un moment de bonté envers vous, chers abrutis de fans. En effet, ne vous ai-je pas éduquer en vous montrant ce que veut dire le mot rétribution la semaine dernière ? N'ai-je pas prouver à ce cher AAA que jouer dans mon terrain de prédilection ne lui apporterai que de douloureux ennuis ? Ne me suis-je pas venger de ses attaques en traître tout au long de la semaine dernière ? Alors, ne suis-je pas gentil en vous sortant un peu de votre imbécilité ? Mmmh."

Sur ces mots l'insecte instable se frotte le menton avec son index, donnant l'impression de réfléchir. Au bout d'un instant, finit par sortir de ses pensé en reprenant soudainement plus inquiétant :

"Vous savez quoi ? Je vous sens trop stupide pour avoir pigé, un petit peu comme Garza, qui n'a plus qu'une journée pour me faire des excuses publiques, ou encore comme votre futur ex WWA Champion. Oui, AAA le cauchemar, AAA le cinglé que personne ne peut arrêter, AAA qui a senti un Bugfist lui ravaler la façade jeudi dernier. Je suis sûr que lui non plus n'a pas comprit le message, n'est ce pas petit roi ? Tu faisais le beau la semaine dernière et tu continu de penser être un dur parce que ta mâchoire ne s'est pas brisée sur mon poing. T'en fais pas, ce que je t'ai fait subir la semaine passée n'était qu'un avant-goût du PPV. A Retribution, tu comprendras que te croire plus vicieux et sadique que moi était une erreur monumentale ! Tu réaliseras qu'à ce jeu là, je n'ai pas d'égal ! Tu en viendras même à regretter la fin du dernier Bash ! Quoique, après tout, que tu t'aperçoives ou pas, ça m'est égal, puisque ça ne changera pas le résultat. A savoir, moi, debout sur ce ring, avec ta ceinture autour de la taille tandis que toi et Luther...you will, simply, rest...in...PIECES !!!"

Aussitôt, Beetle balance son Bugfist dans la lanterne, l'éteignant sur le coup. Il plonge ainsi la pièce dans le noir et silence, mis à part un ricanement peu rassurant :

"Cr, Cr, Cr !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 31 Aoû - 22:20

La caméra s'allume dans une pièce totalement noir et des grouillements d'insectes ce font entendre. Pas la peine d'en dire plus, nous sommes sûrement dans le sous-sol des locaux de la WWA. D'ailleurs, ne soyons pas étonné de voir une petite lumière blafarde s'extirper d'une lanterne pour éclairer la pièce. Et la voilà comme prévu...Ah non. En fait elle est beaucoup plus intense que d'habitude et dégage une lumière bien plus pâle. Voilà que nous apercevons son origine. Il s'agit d'un miroir éclairé au néon. Juste devant lui se trouve un homme masqué et habillé de rouge. Il s'agit du Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. La caméra zoom alors sur son abdomen parfait tandis qu'il fixe son reflet dans la glace. Tandis que l'angle devient plus large, le lutteur de Death Valley lève son poing fermé au niveau de son visage. Le voilà qui regarde le miroir. Puis, il retourne son attention sur sa main levée. Encore un coup d'œil à son reflet. Nouvel vision de son poing. Finalement, il fixe la caméra, hausse les épaules et...éclate la glace à coup de tête ! Soudain, c'est le grand silence. Beetle est immobile, s'est-il assommé sur le coup ? Non, il relève la tête lentement en lançant un de ses ricanements caractéristiques. Des petits morceaux de verre sont accrochés à son masque légèrement déchiré, laissant apparaître une portion de peau couverte de sang. Tout en laissant tombé sa tête en arrière, il regarde la caméra et dit :

"Bien, voilà un bon message de passé. Si la personne à qui il été destiné a compris, elle me ferait plaisir en sautant directement du haut du building de la WWA dans le toit ouvrant de voiture le plus proche. Ça m'épargnera la corvée d'aller lui montrer à quel point sa folie et son sadisme sortis tout droit d'une pochette surprise et risible à côté de ce que de vrais tarés peuvent faire. Ah et s'il pouvait emporter ce sac à puces de Kay avec lui, ça serait encore mieux."

Le ton de l'insecte instable se durcit dès qu'il prononce le nom du jumeau de l'ancien GM de Bash!. Il se remet alors droit et se tourne vers la caméra. D'un geste de la main, il retire les petits bout de miroirs coincés dans ses antennes et reprend d'une voix plus calme, moins pas plus rassurante :

"Évidemment, à moins d'êtres plus con qu'une poule, vous savez tous pourquoi je souhaite voir ce cher Luther mettre fin à ses pitoyables jours à ma place...ah non attendez...c'est vrai...vous êtes tous plus cons qu'une poule. Bien, pour faire simple, ce sale clebs m'a coûter le titre WWA à Retribution en se faisant battre par Triple A ! Car oui, même si tout ceux qui ne m'aime pas, c'est-à-dire tout le monde, pense que j'ai perdu lors du PPV, ils se trompent. Je n'ai taper, Luther l'a fait. AAA ne m'a donc pas battu et il le sait !"

Beetle fait alors un pas vers la caméra en penchant la tête sur le côté :

"Oh, n'ayez crainte, je ne vais pas me plaindre et supplier pour un véritable affrontement entre le roitelet et moi, je sais que ça ne sert à rien puisque cet incompétent de Garza fera tout pour ignorer ma requête légitime. Non, mon match de championnat, je l'obtiendrai comme j'ai obtenu ma place au sein de ce roster, tout seul."

Le lutteur de Death Valley s'avance de nouveau vers la caméra. Sa respiration se fait plus bruyante tandis qu'il continu de parler :

"Je sais déjà comment je vais obtenir un vrai combat contre toi, AAA. Pour commence,r je vais me faire drafter à Bash!...oui, ce n'est pas un secret, tout le monde sait que ce cher Victor Garza va faire en sorte de se débarrassé de moi grâce à cette draft. Il fera donc ce qu'il sait faire le mieux, après lécher les bottes de Tanto, et magouiller avec Acherman pour me transférer dans le show du jeudi. Qui sait, peut être que ce dernier se montrera plus efficace pour tenter de mettre fin à ma carrière. Enfin bref, revenons à nos fourmis."

Encore un pas en avant et le visage de l'insectoïde est juste devant l'objectif. Il déclare alors :

"Je serais donc drafté à Bash! où je pourrais facilement faire de ta vie un enfer, petit roi. Certes, tu peux aller n'importe où avec cette ceinture de champion, mais ta maison reste Bash! et l'idée de m'y introduire, sans être obligé de passer des heures sous le ring, ne peut que me réjouir. Je vais te traquer, t'attaquer, t'énerver et, ainsi, te forcer à me redonner un combat officiel pour le titre ! Un match où ne serons pas gêner par un chien bon qu'à se faire vermifuger au 22 ! Un combat en un contre un, comme cela aurait dû être le cas depuis le début ! Un affrontement au bout duquel je prendrai la ceinture de champion et ta tête...ou, à défaut, I will just make you REST...IN...PIECES !!!"

Soudain, Beetle envoi son Bugfist à la caméra, mettant ainsi fin à sa promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 7 Sep - 22:00

Nous voilà dans une salle beaucoup plus grande et éclairée qu'à l'accoutumée. Il s'agit d'une arène vide au centre de laquelle se trouve un ring. Lentement mais sûrement, la caméra avance vers le carré de vérité en descendant la rampe d'accès. Une fois devant, la marche stoppe et le tablier aux couleurs de la WWA se soulève. L'objectif entre alors sous le ring, un endroit où voleurs et leprechauns ce sont caché, prêt à commettre leurs plus grands forfaits. Une fois la couverture de l'apron retombée, il y fait totalement noir. Un silence de mort y règne créant une atmosphère peu rassurante. Soudain, une petite lumière blafarde s'allume et vacille, faisant apparaître les structures métalliques de l'édifice, des objets aussi insolites que des chaises ou des kendo stick et, surtout, un homme masqué. C'est The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Assis en tailleur dans la pénombre, le lutteur de la WWA fixa la caméra en silence. Après quelques instants, il finit par déclarer d'une manière inquiétante :

"Avant de parler de choses sérieuses, comme le pourquoi de ma venue ici. J'ai un petit message à donner au champion Lynx. Ce crétin m'a lancer un défi et m'a provoqué pour que j'accepte de le rencontrer à nouveau sur un ring. Mon petit Juan, ma réponse est toute simple et tiens en un mot : Non."

L'insectoïde instable tourne alors la tête sur le côté et met sa main en parabole derrière l'un de ses antennes, comme s'il tentait d'entendre un bruit lointain :

"Quoi, Juan ?... Tu veux savoir pourquoi je refuse te t'affronter à nouveau...et pourquoi j'ai quitté un match que je dominais des mandibules et du thorax ?...Il me semble pourtant que cette raison coule de source au vu de mes dernières promos. Ah, mais j'oubliais que j'avais à faire à un Argentin. Désolé, je vais le reprendre doucement pour que tu puisses comprendre. Tu vois ton petit titre, le respect des fans, du show et de ta personne ?"

Beetle fait signe à la caméra de s'approcher de son visage. Une fois en place, il se met à chuchoter :

"Je n'en ai rien à foutre...même si je dois avouer qu'entendre un hypocrite comme toi parler de respect m'a bien fait rire. Il faut que tu comprennes une chose, Juanito, ici, à Bash! Il n'y a qu'une seule personne qui m'intéresse, une seule personne que je respecte, une seule personne dont l'avis me préoccupe...Moi ! Et pour l'instant, j'ai autre chose à foutre que de me trimbaler avec un titre sans valeur où que d'apprendre à des merdeux dans ton genre que la patte de Beetle est bien plus douloureuse que la main du dieu des junkies ! J'ai un roi à annihiler !"

La voix du lutteur de Death Valley est devenue plus agressive et forte sur les dernières phrases, faisant même reculer la caméra. De son côté, l'insecte continu d'une manière toujours aussi sévère :

"Ce qui nous amène à la vraie raison de ma présence sous ce ring. AAA, comme je te l'ai dit la semaine dernière, Garza n'a pas pu s'empêcher de se débarrasser de moi pour m'envoyer dans ce show tenu par un bras cassé de son espèce. Maintenant, je peux passer à la seconde phase de mon plan...le harcèlement. Crois-moi, je vais faire en sorte de te forcer à m'affronter une nouvelle fois. Tel un croque-mitaine terrorisant un petit enfant, je pourrais me cacher ici à chaque Bash! et en sortir pour te coûter une grande partie de tes matchs ! Puis ton titre ! Et enfin ta tête !"

Joignant le geste à la parole, Beetle saisit sa lanterne et roule à l'extérieur du tablier. La caméra le suit avec un peu plus de mal, arrivant dans une aréna plongée dans le noir. Debout avec son éclairage à la main, The Unstable Insectoïd est juste devant la rampe et regarde la caméra en reprenant :

"Qui sait AAA, peut être irais-je jusqu'à te coûter ton titre durant ton match contre Grossman ? Certes, voir ce pervers corrompre Archerman pour s'assurer une place en Main-Event me dégoûte et le voir descendre cette allée en temps que #1 Contender me donne envie de le saigner comme le porc qu'il est. Cependant, rappel-toi, petit roi, je ne suis pas quelqu'un de très cohérent. Je suis peut être prêt à offrir le WWA Championship au premier abruti venu juste pour t'affronter ! Peut être que je pourrais trouver un accord avec cet enfoiré d'Archerman pour avoir un combat contre toi ! Peut être même j'irais t'envoyer des clowns comme Darsa ou Einarsson te démolir pour moi ! Je sais...ça fait beaucoup de peut être, mais qui ont tous en commun un fait avéré...Je vais te pourrir la vie jusqu'à ce que j'obtienne ce que je souhaite, ta destruction !"

Transporter par sa colère, le lutteur de Death Valley lance sa lanterne par terre. Celle-ci éclate tout près du tablier du ring qui...commence à prendre feu ! L'insecte fixe l'incendie qui commence à se déclarer avec un calme olympien. Il se tourne ensuite vers la caméra et dit :

"Avant Retribution, tu voulais faire de ma vie un cauchemar...les rôles sont inversé maintenant. Et, crois-moi, le miens sera beaucoup plus effrayant et ne se terminera que quand tu auras...Rest...In...PIECES !!!"

D'un seul coup, Beetle envoie son Bugfist à la caméra, mettant fin à sa promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 14 Sep - 22:34

Une caméra s'allume dans une pièce plongée dans l'obscurité totale et dans un silence digne d'un cimetière. Sommes-nous dans l'un des sous-sols de la WWA ? Une lanterne va-t-elle éclairer la nôtre ? Non, c'est une porte qui s'en charge. Elle s'est ouverte brusquement, laissant entrevoir un couloir éclairé et, surtout, une silhouette d'être humain. Cette dernière avance alors à travers la pièce, laissant la porte se refermer derrière lui. Nous voici de nouveau dans le noir, mais pas pour longtemps. D'un petit clique, une lampe s'allume sur un bureau rempli de piles de papiers désordonner posées à côté d'un ordinateur. La lumière jaunâtre dévoile aussi une partie de la pièce et l'identité de l'ombre récemment entrée. Il s'agit de l'un des interviewers de la WWA, Ed Bundy. Tranquillement, il s'assoit sur son fauteuil et démarre son ordinateur. Dans un bruit de ventilateur, le PC s'allume. Le journaliste patiente alors et commence à prendre ses aises quand, un son plus bref et bizarre se fait entendre. Comme si quelqu'un avait fait tombé quelque chose dans une des partie non éclairée de la salle. Ed regarde ce qui se passe, mais, ne remarquant rien d'anormal, il reprend sa position détendu. Tout à coup, un nouveau bruit se fait entendre, bien plus proche. L'interviewer sursaute alors et demande :

"Il y a une personne par ici ?"

"En fait, je dirais plus un insectoïde."

Cette voix familière donne des sueurs froid au journaliste qui fait volt-face. Il découvre, avec stupeur, qu'un homme habillé en rouge est debout dans un coin obscure de la pièce. Il reconnait alors l'intrus et le masque qu'il porte :

"Beetle ? Mais que faites-vous ici ?"

"Tu me déçois beaucoup, Ed." Répond l'intéressé d'une voix glacial. "Je croyais que l'idée d'être l'une des seules personnes à pouvoir m'interviewer te ferais poser une question plus intelligente que celle là."

Le reporter reste bouche bée, sans pour autant cacher un tremblement de nervosité. Après tout, les deux dernières fois qu'il avait voulu interroger The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling s'était très mal terminer pour lui. Tout en fixant un lutteur immobile, Ed déglutit :

"Vous voulez avoir une interview ? Mais je croyais que..."

"On ne te paie pas pour croire à ce que je saches." Interrompt sévèrement l'insecte. " A partir de maintenant, je te conseil de faire ton boulot correctement, sinon..."

"Très bien, très bien...euh...pourriez-vous me parler de ce qu'il s'est passé au dernier Bash! ? Alors que vous clamiez haut et fort en vouloir à la tête de AAA, vous vous en êtes pris à Luther Kay, Pourquoi ?"

Beetle se met à avancer en direction du bureau. Il fait quelques pas, les mains croisées derrières son dos, soupire, et répond par un ricanement caractéristique :

"Cr Cr Cr ! Pourquoi me suis-je amuser à pourrir l'existence du sac à puces au lieu de m'en prendre à AAA ? Il y a une raison toute simple à cela. Temps que je n'en aurais pas finis avec ce sale clebs de Kay, il continuera de fourrer sa truffe baveuse dans mes affaires...à savoir la destruction du petit roi ! Déjà à Retribution, Luther m'a empêcher d'atteindre mon but en abandonnant comme une fillette. J'ai cru un petit moment que ça lui suffirait pour repartir dans son chenil la queue entre les jambes, puis je me suis raviser. Comme on dit : on est jamais mieux servi que par soi-même. J'ai donc décidé d'en finir avec lui de mes propres pattes ! Luther a assez profiter du spot-light de son frère et, en temps qu'être le plus instable de cette fédération et futur champion du monde, j'ai décidé de me débarrasser de cette immondice une bonne fois pour toute !"

"Je vois, vous semblez vraiment lui en vouloir ? Et les mots qu'il a eut sur son blog à votre encontre ne doivent pas avoir arranger les choses. D'ailleurs, qu'elles sont vos réactions par rapport à ses paroles et ses menaces à votre encontre ?"

Avançant de nouveau, Beetle passe derrière le fauteuil du journaliste. Celui-ci tente de se lever, mais l'insecte plaque ses mains sur ses épaules et le force à rester assis en déclarant d'un ton peu rassurant :

"C'est fou ça, non ? Le nombre de gens qui remettent en cause l'efficacité du Bugfist ces derniers temps. Pourtant la majorité du roster d'AXE et toi, mon très cher Ed, c'est à quel point ça fait mal."

L'insectoïde instable relâche son étreinte et recommence à marcher vers un coin sombre de la pièce. De son côté, Ed se frotte la mâchoire en repensant aux fois il a prit le finisher du lutteur de Death Valley. Ce dernier continu de parler :

"Et puis, ce n'est pas si les menaces du petit toutou m'effrayaient. Au contraire, ça m'amuse de voir à quel point cet abruti semble prêt à refaire les mêmes erreurs qu'avant Retribution. A l'époque, il avait promit l'enfer à AAA et moi, il nous avait même attaquer et démolis durant les shows weekly. Résultat ? Il en a prit deux fois plus qu'il en a donné. Cette fois, il me promet de me surprendre et de me démolir petit à petit...Résultat ? Il en prendra deux fois plus qu'il en aura donné ! Je ne suis pas un faible petit insecte qui se laisse marcher dessus ! S'il veut m'arracher les mandibules, qu'il se prépares à perdre des doigts ! S'il veut m'arracher les pattes, ça sera distribution de Bugfists à volonté ! Bon, c'est vrai que, même s'il ne veut pas le faire, je broierai sa petite gueule de clébard ! Et, une fois que j'en aurai finit avec lui, nous pourrons marqué sur l'épitaphe de sa tombe, "HE HAS RAISE...NOOOTHING...BUT HE REST...IN...PIECES !!!"

Sentant la fin de l'interview arriver douloureusement, Ed ferme les yeux en attendant de recevoir un Bugfist. Au bout de quelques secondes, rien ne se passe. Le journaliste se rouvre les yeux et découvre que le lutteur à disparu de la pièce aussi mystérieusement qu'il est entré. Il s'aperçoit aussi, avec stupeur, que son ordinateur a complètement était démoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 28 Sep - 22:02

Les sous-sols des locaux de la WWA sont toujours aussi sombres, surtout dans le couloir où nous nous trouvons. Nous marchons jusqu'à une porte entre-ouverte sur une pièce encore plus dans l'obscurité. Après un léger moment d'hésitation, nous finissons par y entrer. Nous voilà maintenant à l'intérieur, avançant à pas de loups dans le noir le plus total, espérant ne rien déranger, surtout le silence de mort qui flotte dans la salle. Soudain, nous nous se cognons contre un objet métallique, déclenchant un fracas éphémère et, étrangement, faisant apparaître une drôle de lumière sphérique. Celle-ci projettent des faisceaux contre un mur, créant un rectangle d'un blanc immaculé. Nous découvrons qu'il s'agit d'un projecteur cinématographique quand des images de synthèse défilent à leur tour dans la figure géométrique éclairée. Sur la toile, nous pouvons alors apercevoir un paysage étrange, une plage sur laquelle une petite ombre avancer vers l'objectif. Un petit zoom plus tard, nous distinguons que la silhouette est celle...

"D'un insecte ! Il y a environ 400 millions d'années, les insectes apparurent sur la surface de cette planète peu de temps après les plantes et très longtemps avant les autres êtres vivants tels que les poissons. En fait, ils étaient les tous premiers animaux à fouler le sol, les tous premiers à se tenir debout."

Quoi ? Qui vient de parler ? Une ombre vient de se montrer sur le bord du rectangle. Ça ressemble à une tête humaine, mais avec deux appendices plantés sur le front. Qu'est donc ? Des cornes ?...Non, des antennes. D'un geste nous nous tournons vers le projecteur pour découvrir à qui appartient cette nouvelle silhouette, mais il n'y a personne. Sur la toile, nous voyons un nouveau paysage. C'est une forêt tropicale à l'intérieur de laquelle un drôle de lézard géant court sur ses deux pattes arrières, sûrement un dinosaure. Le voilà qui regarde vers le ciel rougeâtre, apercevant une immense gerbe de flammes qui descend à toute vitesse vers la surface. Bang ! Une gigantesque explosion vient d'avoir lieu ! Tout le paysage a été balayé en un instant et le dinosaure n'est plus qu'un tas d'os affalé sur un sol stérile ! Tiens, un mouvement près du crâne de l'ancien géant, c'est un nouvel insecte :

"Il y a 65 millions d'années, les rois du monde de l'époque, les dinosaures, furent balayer par la chute d'une immense météorite. Parmi les survivants de ce cataclysme, il y a avait les mammifères, les petits reptiles et, encore une fois, les insectes. Malgré les ras de marées ! Malgré, les nuages de poussière toxiques ! Malgré la famine ! Les insectes sont restés debout !"

Nouvelle apparition de l'ombre bizarroïde et nouveau changement de décors, dans le film. Si le ciel est resté tout aussi rougeâtre que précédemment, ils sol est jonché de ruines, de bâtiments en flammes et de cadavres d'êtres humains et de chiens. Une vision qui fait froide dans le dos alors qu'un autre insecte sort des décombres :

"En l'an deux milles ou trois milles je ne sais combien, l'humanité, qui aura mit la planète à ses pieds, disparaîtra et laissera la Terre au bord de la destruction, sûrement à cause d'elle-même. Et maintenant, devinez qui va survivre à cette nouvelle catastrophe ? Qui va rester debout face au chant du signe de l'humanité, aux épidémies, à l'hiver nucléaire ? Sûrement pas les petits louveteaux, mais bel et bien les insecte !"

Soudain, une autre lumière s'allume et visage surgit dans notre champs de visage. Après un sursaut, nous voyons que la tête en question est masquée et connu. Il s'agit de The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Il nous regarde d'un air inquiétant et dit :

"J'espère que tu as compris le message, Luther. A Destruction, tu auras beau déchaîner les éléments contre moi ! Je resterai debout ! Tu auras beau me saigner comme une tique en utilisant tout le stock de fil barbelés du pénitencier d'Angola ! Je resterai debout ! Tu auras beau me briser les pattes une par une ! Je resterai debout...et pas seulement ! Au PPV, je vais mettre fin à notre petite guerre, je te vaincrai, et je ferai un pas de plus vers mes vrais objectifs, prendre la ceinture de Champion WWA, m'en servir pour annihiler AAA et mettre fin à la carrière d'Archerman et, surtout, Garza ! Et toi, sale petit sac à puces, tu ne m'en empêcheras pas ! Demain, I Will Be The Last Insectoïd Standing and You...Will...Rest...in...PIECES !!!"

Tout à coup, le Bugfist frappe, plus de sons, plus d'images et fin de promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mar 1 Nov - 21:35

La caméra s'allume dans une pièce sombre dont les seuls bruits audibles sont des grouillements de nombreux insectes. Néanmoins, ces derniers ne durent pas très longtemps, stoppant subitement quand une petite lanterne s'allume. Celle-ci dégage une lumière blafarde contre un mur blanc. Soudain, nous pouvons distinguer deux ombres prendre place dans le halo lumineux. La première ressemble à un être humain portant apparemment un couvre-chef, une couronne pour être plus précis. En face d'elle, la seconde a l'air plus petite et démoniaque, deux cornes étant posé sur son crâne. Après quelques instants de silence pour le moins gênante, une voix inquiétante et familière se fait entendre. A en juger par les mouvements des ombres chinoises, elle appartient au personnage cornu, ou plutôt avec des antennes :

"Alors comme ça, la WWA va maintenant entrer dans une nouvelle ère. Elle s'est débarrassé des incompétents qui la gérer, Tanto et Garza en tête. Je dois t'avouer que ça m'a bien fait plaisir de voir les magouilles de ces deux-là révélées au grand jour, de regarder leur vie et leur carrière s'effondrer sous leurs yeux ! J'ai d'ailleurs pris une photo de la mine déconfite de ce cher Victor, elle est à mourir de rire ! Bon, il reste encore ce parasite d'Archerman, mais son tour viendra. Sois tranquille, je m'en occuperai avant qu'il ne répande son fiel et corrompe les nouveaux proprios. Toutefois, je dois régler une affaire urgente dès jeudi. Je dois ponctuer le changement effectuer ces derniers semaines avec violence et panache ! Bref, je dois te prendre ton titre, n'est ce pas AAA ?"

Comment ? Le petit démon ne serait autre que The Most Unstable Insectoïd In ProWrestling, Beetle, Et son interlocuteur, serait-ce vraiment le King of Hell et champion de la WWA, Art Alexander Anderson ? Attendez une minute, AAA ne porte pas de couronne...ah, voilà que l'insecte reprend la parole, toujours d'une manière aussi peu rassurante :

"Tu dois être confiant, hein ? Avec ce que je t'ai dit, lors du tout dernier Bash!, que tu sûrement bien meilleurs que moins dans un ring, tu es gonflé à bloc ! Avec ta série de victoire contre moi, tu ne dois plus te sentir ! Et je ne te parles même pas des faveurs offerte par ce sale rat d'Archerman. Grâce à sa fourberie et sa haine envers moi, il t'a permit de te préparer pour notre match en te faisant combattre, non pas une, mais deux fois ! Alors que de mon côté, je n'ai même pas été invité un seul soir. Certes, ne pas participer shows spéciaux autour de ce tournoi de sous-merdes ne me dérange pas plus que ça, n'empêche que j'ai dû parcourir le monde pour trouver des adversaires à ma mesure tandis qu'on t'en servait sur un plateau d'argent ! Oh, je ne me plains pas, roitelet, car même les piètres tactiques de notre cher GM pour te favoriser ne t'empêchera pas de te faire démolir !"

La respiration de Beetle se fait de plus en plus profonde et bruyante. Son ombre a l'air de bouillir intérieurement tandis que celle du supposé champion reste immobile. L'insecte finit par continuer son monologue avec verve :

"Des changements ont lieu, AAA ! La WWA fait peau neuve ! Et pour que se soit efficace, il faut se débarrasser entièrement de l'ancienne ère et de ses représentants...dont toi ! La fédération à besoin d'un nouveau champion ! D'une nouvelle figure de proue dont les valeurs ne sont pas aussi éphémère et inutile que l'honneur, la dignité ou la compétitivité ! Le prochain champion doit être rude, cruel, sans la moindre once de pitié ! Des domaines où, même toi tu dois bien l'admettre, JE suis le meilleur ! L'histoire est en marche, petit roi, et toute ta préparation, ta détermination et ton talent dans un ring ne pourra l'arrêter ! Jeudi, au retour de Bash!, JE serai impitoyable ! JE serai vicieux ! JE serai sans merci ! Et JE serai le leader de cette nouvelle ère, le champion WWA ! Quant à toi, il ne te resteras que ça !"

Soudain, le lutteur de Death Valley tourne sur lui-même et envoi un Bugfist à son interlocuteur...Oh mon dieu ! Il a frapé tellement fort que la tête du couronné s'est détachée du reste de son corps ! Instantanément, plusieurs éclaboussures d'un liquide écarlate ressemblant à du sang macule le mur albâtre ! De son côté, Beetle se met à ricaner de manière caractéristique quand, tout à coup, la caméra pivote sur le visage masqué de l'insecte instable ! Tout en s'approchant tout près de l'objectif, il penche la tête sur le côté et déclare :

"Jeudi, AAA, ton ère se terminera en trois mots : Rest...In...PIECES !!!"

BAM ! Nouveau Bugfist ! Mais à la caméra cette fois. Il nous plonge dans le noir et met ainsi fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Ven 11 Nov - 18:35

Nous voici dans une pièce totalement sombre qui arrive tout de même à être reconnaissable grâce aux bruits d'insectes grouillants partout à l'intérieur. Bien sûr, il est facile d'imaginer la suite. Dans quelques secondes, une lumière blafarde, provenant d'une lanterne qui ne passera pas la promo, va illuminer la salle et nous montreras soit un insecte, soit un truc bien bizarre...attendez...ah ben non, pas cette fois. Certes, l'endroit vient de s'éclairer, mais la première chose que nous apercevons, c'est une plaque doré et finement gravé. Dessus, nous pouvons distinguer l'inscription "WWA World Heavyweight Wrestling Champion". Ne serait-ce pas la ceinture de champion de la Web Wrestling Association ? Voilà qu'une voix bien inquiétant, et pourtant familière, y répond :

"Ah le titre WWA ! Vous avez remarquez, chers fans, les étranges réactions des gens quand vous devenez possesseur de ce petit bout de métal ? Non, suis-je bête, vous êtes trop abrutis et fainéants pour réussir à gagner quelque chose de votre vie. Mais puisque vous êtes et que je suis dans un jour de bonté, qu'est ce que je hais ce mot, je vais vous l'expliquer simplement. Quand un champion WWA est couronné, voici les deux manières dont les lutteurs parlent de vous presque systématiquement...et le plus marrant, c'est que je vais détruire un spécimen de chaque à Santa's Lock."

La caméra dézoom, nous faisant découvrir le visage masqué du Most Unstable Insectoïd In ProWrestling, Beetle. Il fixe son titre en penchant légèrement la tête sur le côté. Soudain, il abaisse brutalement la ceinture contre une table en bois à côté de lui. Puis, il fixe la caméra en montrant son index à la caméra :

"Tout d'abord, il y a le classique lutteur frustré, idiot et, souvent bodybuildé et huilé, qui ne supporte pas qu'un être ne rentrant pas dans leur moule du lutteur parfait puisse leur être supérieur et qui lance un classique et sans intérêt "Tu as eut de la chance, mais tu es une cible maintenant". Vous voyez de qui je parle ? De notre cher AAA qui, après avoir été défait par une vermine, va encore mordre la poussière à Santa's Lo...hey, mais attendez une minute ! Le petit roitelet ne s'est pas qualifier pour le Santa's Lock. Il n'a même pas réussit à vaincre une vieille gloire incapable de briller sans un gourou pour lui faire ramasser la savonnette. Cr ! Cr ! Cr ! C'est tout simplement énorme ! Te voir toi, le King of Hell, le modèle absolu de tous ces crétins de compétiteurs, vaincu deux semaines d'affilées par un has-been et, surtout, par un insecte ! Cr cr cr ! Même assister à ta décapitation en directe n'aurait put être plus drôle ! Mais ne t'en fais AAA, je traiterai Théo comme j'avais prévu de traiter toi. Après tout, vous êtes presque des copies l'un de l'autre, n'est pas Detwailer ? Vous avez la même huile, portez les même slips, dites les même conneries et subirez même destin face à moi...la défaite !"

L'insectoïde instable ricane encore un peu avant de reprendre son sérieux et de tendre le majeur à côté de son index, indiquant sûrement qu'il va parler du second type de réactions...oui je sais, je suis trop fort en langage des signes. Mais voilà que le lutteur de Death Valley déclare :

"Ensuite, nous avons ceux que j'aime appeler les ignorants. Des lutteurs aussi idiot que les précédents qui vous ignorent royalement quand vous n'êtes pas champion, et pourtant ils passent le plus clair de leur temps à se montrer devant les caméras. Puis, quand vous touchez l'or, ils se mettent à vous encenser, à vous dire que vous avez du talent, à expliquer partout qu'ils vous observaient depuis longtemps et que c'est un honneur de vous combattre. Touchant, n'est-il pas ? Mais c'est bizarre, il y a comme une drôle d'odeur dans l'air soudain."

Beetle se met à humer autour de lui tout en continuant à parler :

"Vous sentez ça ? Mais si voyons, même moi qui n'ai pas de narine j'y arrive ! Par chez moi, on appelle ça de l'hypocrisie ! Ou du Pétale Orientale, j'ai découvert que c'était des synonymes ! Je dois avouer que j'étais déçu quand je l'ai entendu causer après sa qualification pour le Santa's Lock. On m'avait dit qu'elle n'était pas du genre à mâcher ses mots, alors je ne m'attendais pas à cette saloperie de guimauve inutile...hein...oui, je n'ai jamais regardé ce qu'elle a fait depuis son arrivée, ni même lu un seul de ses milliards de discours aussi longs qu'insipides, car, moi, j'ai beau être un sale petit insecte répugnant, je ne lance pas, d'un côté, que je ne veux pas être un exemple pour les autres et, de l'autre, un champion du peuple ! Je suis honnête avec vous, moi ! Je ne vais pas vous lécher les organes génitaux juste pour que vous appréciez mes ambitions ! Je ne vais pas tapiner par-ci par-là pour chercher l'amour des fans ! Moi ! Je vous annonce que je ne vous aime pas ! Que je ne vous respecte pas ! Je vous dis sans hésiter que je ne serais pas un champion compétiteur, honorable ou respectueux !"

L'insecte saisit sa ceinture la lève légèrement et la regarde en disant :

"Pour moi, ce truc ne sert qu'une seule chose, le pouvoir d'accomplir ma vengeance ! L'opportunité de déverser ma haine sur le dernier vrai pourri qui a voulu ruiner ma carrière de lutteur, William Acherman ! Et temps que sa vie ne serra pas ruinée, comme celles de Tanto et Garza, je garderai ce bout de métal avec moi et je détruirai tous ceux qui voudront me le prendre ! Que ce soit l'abruti has-been Detwailer, l'hypocrite nymphomane Pétale Orientale ou ce cher 09666 ! Tiens, d'ailleurs, je n'ai pas parler de toi, le taulard. Pourtant, même si tu es celui qui a le moins causé depuis le début de mon règne, tu es celui que j'ai le plus envie d'annihiler. Oh, non par parce que tu m'as attaqué après ma victoire contre AAA, c'est pas la première fois qu'on tente de démolir comme ça et ça ne sera sûrement pas la dernière. Si je te hais plus que les deux autres et que je te voir retourner dans ton club Med en sang, c'est simplement parce que, tu n'es qu'un mouton...et je déteste les moutons ! Chaque fois que j'en vois un, ne bougeant, parlant et respirant que sur les ordres de son maître, j'ai envie de le pulvériser ! De le mutiler ! De lui faire ce que toi et les deux autres abrutis subiront à Santa's Lock ! Quoique, je dis des conneries Matricule, car il est fort possible, qu'après jeudi prochain, tu ne puisses plus te rendre au PPV. Tu sais pourquoi ? Because, I Will Make You...Rest..In...PIECES !!!"

D'un mouvement, Beetle lance sa ceinture en l'air et, quand elle redescend, lui inflige un Bugfist qui l'a fait voler contre la lanterne, l'éteignant sur le coup et mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Ven 18 Nov - 19:36

La caméra s'amuse dans une salle éclairée d'une lumière blafarde. Au premier plan, nous découvrons la source de cet éclairage, une petite lanterne, à côté de laquelle est posé un objet brillant. Il s'agit de la ceinture de champion de la WWA qui semble légèrement bosselait suite à avec un poing insectoïdale. Tiens en parlant du cloporte, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle, est assis à la table et fixe l'objectif en ricanant toujours d'une manière peu rassurante :

"Cr cr cr ! Et non, pas de mise en situation cette semaine. Pas d'insectes écrabouillés, ni de pré-discours aux allures étranges me permettant de rebondir sur ce que je dire. Non, cette fois je n'ai tout simplement pas pu. Pour être honnête, profitez-en, ça ne m'arrive pas souvent, je vous avouerez que j'avais récupéré quelques lombrics et prévus un truc bien visqueux, mais finalement, les stupidités débitées par mes futurs opposants à Santa's Lock m'a trop fait marré. Cr Cr Cr !"

Le lutteur de Death Valley ricane de plus en plus fort. Il lève la tête vers le ciel et tape du poing sur la table, enfin plutôt sur sa ceinture de champion, avec force, faisant sautiller la lanterne. Après quelques instants, Beetle se calme et regarde de nouveau la caméra :

"Non mais sérieusement, au début, j'ai cru qu'ils le faisaient exprès pour me forcer à les sous-estimer, mais j'ai découvert qu'ils étaient sérieux ! Cr Cr Cr ! Quoi ? Vous n'étiez pas plié en deux devant leurs speech ? Ah oui, j'oubliais que vous êtes encore demeurés qu'eux, chers fans. Bien, puisqu'il faut tout vous dire, je vais vous montrer à quel point vos héros, même s'ils vont tous clamer qu'ils n'en sont pas, qui veulent paraître si sérieux, si profond, si crédible, qu'ils en deviennent risible."

L'insecte instable étouffe un nouveau ricanement avant de poser son index sur le coin de la table et de reprendre :

"Commençons par Pétale Orientale. La dernière fois, je l'ai traitée de sale hypocrite et, comme à son habitude, elle a fait un discours qu'elle seul peut rendre aussi ennuyeux pour démonter mon argument, à dire qu'elle est vraiment sincère. Certes, jusque là, rien de vraiment tordant, mais le plus amusant arrive un peu plus tard quand elle déclare, fière d'elle, qu'elle s'en torche de ce que je dis d'elle ! Cr Cr Cr ! Pétale, laisse-moi t'expliquer un petit truc. Quand on dit qu'on se fous de ce quelqu'un peut dire, on ne fait pas un discours juste avant pour expliquer qu'il a tord, on l'ignore. Tu ne comprends toujours pas ? Moi, par exemple, j'ai décidé, qu'à partir de maintenant, je me fiche de ce que tu peux raconter comme débilité, donc je ne parlerai plus de tes insupportables speechs jusqu'à...disons la fin de cette promo. Tu peux donc arrêter de suivre ceci et retourner chez Yson te faire enfoncer des cannettes de V8 dans le cul si tu veux. De mon côté, je vais continuer de me marrer en parlant d'un adversaire que j'ai hâte de détruire, que ce soit à Bash ou au PPV."

Beetle penche légèrement la tête sur le côté avant de joindre ses mains à la manière d'un psychologue écoutant un patient. Il continu ensuite son discours :

"Oui, 09666, c'est de toi que je parle. Ta petite interview m'a vraiment fait rire, tu sais. Cette...analyse de chacun de tes adversaires. Cette façon que tu as eut d'essayer de comprendre les motivations de tes futurs adversaires, comme tu le dis si bien. Cette manière de penser que je suis à la recherche de crédibilité, de gloire et que je me cache de moi-même derrière un masque, c'était vraiment hilarant. Après tout, ce n'est pas comme si j'avais passer ces derniers temps à rabâcher à des abrutis dans ton genre que cette ceinture ne me sert qu'à une seule et unique chose, ma vengeance ! Tu piges ? Ça veut dire que la crédibilité du titre, je me torche avec ! Que je ne cherche pas à prouver à tout prix que je suis un vrai champion irréprochable ! Que ma seule préoccupation n'est ni la gloire auprès des fans, ou le respect de mes collègues !"

Le lutteur masqué attrape alors sa ceinture de champion sans ménagement et la montre à la caméra :

"Pour moi, ce bout de métal n'est qu'un outil qui me permettra de faire ce que je veux, à qui je veux, point barre. Voilà pourquoi j'ai autant rit devant toutes tes conneries, surtout que, en même temps, j'imaginais tous les crétins de ce roster et les fans penser la même chose que toi. Car, tous autant que vous êtes, vous n'arrivez pas à concevoir que quelqu'un puisse penser autrement que vous ! Qu'un être ne puisse pas être motivé par l'argent, la gloire, la liberté ou la compétition ! Dés que vous croisez ce genre de créature bizarre, vous les prenez pour des guignols et des fous qui feraient bien de rester enfermer dans leurs cercueils ! Et bien devinez quoi ? C'est l'un de ces types instables qui est actuellement votre champion ! Un champion qui n'hésite pas à tricher, mentir ou à faire toute sorte de saloperies, pour le plaisir ! Et devinez quoi ? Ce champion est en train se marre en vous voyant tous grimacer quand je brandit ce titre et que je lui fait subir ça !"

Tout en riant à mandibule déployée, l'insectoïde frappe la ceinture de WWA Champion à plusieurs reprises contre la table. Il la regarde ensuite en rigolant de sa manière caractéristique avant de se tourner vers la caméra :

"Enfin bref, revenons à notre mouton. Car oui, 09666, te traiter de pantin n'est peut être pas original, mais c'est un fait que même toi tu ne peux nier. Mais je te comprends, enfermé dans ton bungalow, tu souhaiterais exister à l'ombre de McLeland, comme Antonio de la Luz a cherché à exister alors qu'il a été le toutou de Garza, puis de la La Ligue. Malheureusement, pour lui, comme pour toi, il n'y a aucun échappatoire. Regarde Detweiler ! Quand il n'a pas sa tarlouze de Saint Julien pour tirer ses ficelles, il n'est rien. Preuve en est, il a réussit à venir ici grâce à l'intervention d'un autre. C'est pour dire à quel point mouton tu es, mouton tu resteras...ou, comme on dit dans la langue de Shakespeare : Ship you are, In Pieces...You Will Rest !"

Beetle lance alors son titre et le réceptionne violemment avec un Bugfist. la ceinture par alors s'éclater contre la lanterne, plongeant brusquement la pièce dans le noir et mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 23 Nov - 17:46

Nous revoici dans une pièce sombre à peine éclairée par la pâle lumière d'une lanterne posée sur une table. Juste à côté, un homme masqué y est assis. Il s'agir du Most Unstable Insectoïd In ProWrestling, Beetle. Il fait marché ses doigts le long de sa ceinture de champion étendue sur sa vieille table en bois. la caméra fait alors un zoom sur le titre WWA découvrant des petits points noirs qui avancent dessus. Une fois que l'objectif fait le points, nous découvrons que ce sont des fourmis qui se baladent en fil indienne le long championnat WWA et...se font écrasées, une à une, par les doigts d'un lutteur de Death Valley en train de chantonnait une comptine au rythme de ses meurtres:

"Court petite fourmi de la WWA,
Court pour ne pas finir écraser,
Par Beetle, cet insecte cinglé,
Qu'à Santa's Lock tu ne battras pas !

Peu importe qui ou ce tu es,
Pétale, l'hypocrite prête à tuer pour se faire aimé,
Matricule 09666, le mouton ultime et bien gardé,
Théodore, qui pense être crédible en parlant d'honneur et d'honnêteté,
Ou encore, Archerman voulant à tous prix voir l'insectoïde virer,
Car il sait que bientôt, sa carrière de GM sera douloureusement terminé !

Court petite fourmi de la WWA,
Court pour ne pas finir écraser,
Par Beetle, cet insecte cinglé,
Qu'à Santa's Lock tu ne battras pas !

Peu importe quels seront tes motivations,
Gloire, argent, liberté ou compétition,
Rien ne pourra résister à son envie de destruction,
Vu qu'elle est insatiable, infinie, sans aucune limitation !
Face aux objectifs de Beetle, tu n'as qu'une seule solution,
Abandonne ou repart de la cage de noël en petites portions !

Court petite fourmi de la WWA,
Court pour ne pas finir écraser,
Par Beetle, cet insecte cinglé,
Qu'à Santa's Lock tu ne battras pas !

Peu importe tes forces et tes talents,
Qu'AAA t'es appris comment être excellent,
Que la prison t'ait rendu ultra violent,
Ou que tu engrange de l'expérience depuis un bout de temps !
Devant le vice du lutteur instable, toutes tes qualités ne sont que du vent,
Et ne donneront que le même résultat, à savoir son poing dans tes dents !

Court petite fourmi de la WWA,
Court pour ne pas finir écraser,
Par Beetle, cet insecte cinglé,
Qu'à Santa's Lock tu ne battras pas !

Peu importe tes plans, ta stratégie,
Tu peux tenter de l'endormir avec tes discours infinis,
Tu peux essayer de le poignarder comme le maton de la laverie,
Tu peux même croire que, peu importe, ton entraînement suffit,
Tu réalisera bien assez tôt le fourvoiement que tu as commis,
Quand l'arbitre se penchera sur ton corps en disant "t'as perdu, c'est fini" !

Court petite fourmi de la WWA,
Court pour ne pas finir écraser,
Par Beetle, cet insecte cinglé,
Qu'à Santa's Lock tu ne battras pas !

Merde ! Tu ne trouve pas que ça s'éternise ?
Pour finir cette connerie, y faut que j'improvise,
Tiens, pourquoi pas avec cet simple vantardise ?
A Santa's Lock, mais ennemis, You Will All Rest In Pieces !!!"


Après avoir annihiler une bonne centaine d'hyménoptères, Beetle jète sa ceinture en l'air et la réceptionne avec son Bugfist, l'envoyant s'écraser contre la caméra et mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Lun 5 Déc - 17:30

La caméra s'allume dans une salle éclairée par la lumière blafarde d'une lanterne posée sur une table. Sur cette même table, nous pouvons distinguer trois boîtes en verre translucide permettant de distinguer son grouillant contenant : des insectes. Il y a un scarabée aux reflex dorés dans la première, une abeille volant dans la seconde et une mante religieuse dans la troisième. Soudain, une ombre se pose sur les trois coffrets. La caméra dézoom, nous montrant un homme tout de rouge vêtu et arborant un masque à antennes. Il s'agit bien évidemment de The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Sa ceinture de champion à la main, il la fait lentement naviguer devant la caméra en déclarant d'un ton peu rassurant :

"Vous la voulez, n'est ce pas ? Vous voulez la gloire qu'elle vous apportera, le statut privilégié qu'elle vous octroiera, que votre ambition soit enfin rassasiée. Cependant, ces dernières semaines, vous avez tous louper l'occasion de montrer à vos fans, geôliers et familles que vous pouviez la toucher."

L'insecte instable baisse alors son titre et se met accroupi à côté des trois boîtes en verre. Il les fixe en penchant légèrement la tête sur le côté et reprend :

"Oh, mais je vous entends déjà, comme Pétale hier, dire que ce n'est pas grave, ce n'était pas des title-shot, au contraire une défaite ne peut que motiver, forcer ce sale insecte à me sous-estimer et d'autres conneries dans le genre ! Aucun de vous ne l'a encore réaliser, ou n'a encore bien accorder vos deux neurones, mais si j'ai cette ceinture, c'est dans un but précis ! Un objectif mêlant vengeance et destruction : L'anéantissement de la carrière d'Archerman ! Donc, mettez-vous bien dans le crâne, tant que ce microbe continuera de corrompre cette industrie, je ne suis pas prêt de laisser ce morceau de métal aller voir ailleurs !"

Le lutteur de Death Valley a haussé le ton et agité le titre sous les nez des trois animaux emprisonnés. Sa respiration est aussi forte que sa colère, mais il semble reprendre son calme petit à petit. Le voilà qui ricane maintenant :

"Cr ! Cr ! Cr ! Bien sûr, vous pensez que cette motivation qui n'est ni bienveillante, ni louable, fait de moi un être moins motivés que vous. Après tout, vous avez tous les trois vécu des épreuves qui ont forgés votre détermination et vous pensez donc qu'elle est de loin supérieur à la mienne. Et bien à cela, je répondrai deux choses...la première : regardez ma carrière depuis le début de l'année. La seconde : Faisons une petite expérimentation pour comprendre à quel point votre volonté, si poussée soit-elle, est loin d'être égale à la mienne."

Beetle pose sa ceinture et s'approche alors d'une des boîte en verre, celle contenant le scarabée à l'exosquelette doré. Il le fixe alors, pose une main sur le couvercle et dit :

"Toi, l'ancien roi antique maintenant oublié. Ton envie de revenir sur le devant de la scène en temps que symbole et non plus charrieur de merde d'un dieu de pacotille t'a mené à t'en vouloir de t'être qualifié au dépend d'un autre. Tu penses vraiment qu'en restant focalisé sur ce qui est arrivé à AAA, tu pourras ne serait-ce qu'espérer survivre à ma détermination destructrice ? Voyons voir."

Lentement, l'insectoïde ouvre le coffret avant...d'écraser le scarabée avec son poing. La pauvre bête est réduite en purée pendant que l'homme masqué ricane :

"Cr Cr Cr ! C'est bien ce que je pensais. Santa's Lock sera très douloureux pour toi ! Passons maintenant au suivant."

Voilà qui Beetle se décale et se retrouve au niveau de la boîte avec l'abeille. Comme pour la précédente, il pose la main sur le couvercle et déclare :

"Toi, le dangereux altruiste. Tu pense que ton sacrifice fait de toi un homme très déterminé, tu crois que les sévisses que tu subit jours après jours de te donne une volonté de fer, mais la vérité est toute autre. Tu n'es qu'un pantin dans les mains de ta reine de club de vacances. Toutes tes pathétiques tentatives pour montrer que tu penses par toi-même doivent le faire rire autant que moi. Surtout que tu sais déjà que, même si ton dard peut tuer, tu n'es rien d'autre qu'un outil incapable de faire quoi que ce soit contre un être doter d'une véritable ténacité, d'une véritable envie de violence gratuite, comme moi !"

Bam ! L'insecte instable vient d'ouvrir la boîte et d'écraser l'abeille sans quelle puisse réagir. Le voilà maintenant qui s'approche du dernier récipient. Il pose une main sur le couvercle de celle-ci et fixe la mante-religieuse en continuant son monologue :

"Enfin toi, la farouche hypocrite. Tu es peut être la seule des trois qui peux espérer approcher mon niveau de détermination. En effet, tu as beau être une dilettante incapable de choisir entre la compétitrice acharnée, la folle hardcore ou la vampire ridicule, te rendant, ainsi, médiocre dans chacun de ses rôles, mais au moins tu possède un but demande une volonté presque aussi grande que la mienne. Tu veux être aimé de tous, tu veux être la plus grande égocentrique du monde et être aimée pour ça ! Un tel objectif est quasiment aussi dantesque que le mien...cependant, contrairement au mien, il est irréalisable ! Tu sais pourquoi ? Car je ne t'aimerai jamais, je ne te respecterai jamais comme je n'aime et ne respecte personne ...à part moi !"

Le lutteur de Death Valley se met alors à ricaner en levant le couvercle du coffre et...en abattant son poing contre la mante-religieuse, la transformant en bouillie verdâtre :

"Ainsi, Pétale, peu importe comment tu tenteras de te faire aimer, que ce soit en en étant saine d'esprit ou folle, en passant sous des bureaux ou en tabassant tout le monde, ton plan est voué à l'échec...à cause de moi ! Cr Cr Cr ! J'espère que vous avez tous compris maintenant ! Enfin, même si ce n'est pas le cas, ce n'est pas grave, car à Santa's Lock, que vous savez ou non que vous n'avez aucune chance, vous allez tous...Rest...In...PIECES !!!"

Beetle saisit alors sa ceinture de champion, la lance en l'air et la réceptionne avec son Bugfist ! Le WWA title part alors contre la caméra, la détruisant sur le coup et mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 14 Déc - 19:03

Nous revoici dans une pièce plongée dans le noir total et le bruit d'une foule d'insectes grouillants résonne sans arrêt...ou presque. En effet, après quelques secondes, le brouhaha stoppe pour laisser la place à un nouveau son régulier et reconnaissable entre tous. Il s'agit d'un ricanement familier qui se fait de plus en plus fort. Finalement, une lanterne s'allume, laissant une lumière blafarde nous faire découvrir la source de ce rire malsain. Il s'agit bien évidemment de The Most Unstable Insectoïd In ProWrestling, Beetle. Il se marre debout en plein milieu de la pièce, de trois quart par rapport à la caméra, son titre de champion WWA, de plus en plus bosselé, posé sur son épaule. Au bout de quelques instants, son ricanement se calme, un peu, et il se met à parler :

"Cr ! Cr ! Cr ! Raah, que de comiques à la WWA ! Non, sérieusement, je n'aurais jamais cru voir des personnes aussi drôles dans une fédération gangrénée par la corruption ! Cr cr cr ! Tenez, rien qu'à AXE par exemple, Pétale "je coucherai avec tout le monde juste pour qu'on aime" Orientale qui s'offusque parce que j'ai été,lors du Santa's Lock, plus malin et plus vicieux qu'elle ne le sera jamais ! Cr cr cr !"

Tout en continuant de s'esclaffer, l'insecte instable se met face à l'objectif et fait un pas en avant. Il finit par s'arrêter brusquement et penche légèrement la tête sur le côté en continuant :

"Ben quoi ? Vous aussi, chers abruti de fans, vous êtes déçu par mon coup de maître ? Vous pensez que mes actes font de moi un champion indigne de vous représentez ? C'est vrai, vous avez raison, vous êtes trop stupides pour que je vous représente, des débiles mentaux comme Pétale ou 09666 vous irez beaucoup mieux...Ah ! Vous voudriez bien que je leur donne la ceinture, hein ? Malheureusement pour vous, je n'en ai absolument rien à foutre de ce que vous voulez !"

La voix du lutteur de Death Valley est devenue bien plus inquiétante. Le voilà qu'il marque une pause et fait un nouveau pas vers la caméra en la foudroyant du regard. Il prend ensuite sa ceinture à une main et l'agite devant lui en reprenant :

"Ceci est à moi ! Et temps que je n'aurais pas ce que je veux, à savoir les têtes de Archerman et d'Einsenhardt..oui, c'est bien Pétale, tu as réussi à utiliser tes deux neurones, pour une fois...aucun de vos lutteurs chéris, AUCUN, ne réussira à me la prendre ! Vous savez pourquoi ? Non ? Pourtant, bande d'abruti, ce n'est pas faute de vous l'avoir répété, allez encore une fois, pour la route : Parce que j'ai assez de vice ! De haine ! Je n'ai aucun remord ! Aucune pitié ! Ce qui me permet de faire tous ce qu'il est nécessaire pour garder ceci !"

Le voilà qui lève sa ceinture alors que sa respiration est devenu bien bruyante et que ses muscles ce son contracté. Il semble prêt à bondir sur la caméra pour la réduire en bouillie. Le voilà d'ailleurs qui...recommence à ricaner :

"Cr cr cr ! Décidément, même votre manque de compréhension me fait marré ! Vous êtes exactement comme Pétale et ses injonctions, risible ! Cr cr cr ! Non, sérieusement, il n'y que des débiles dans ton genre, Pétale, pour penser que ça va m'offusquer d'être pris pour un lâche, un voleur ou encore un tricheur. Tu n'as toujours pas compris que la lâcheté, la cruauté et la triche sont mes armes ! Tu n'as toujours pas compris qu'être toute seule face à moi à Avalanche ne changera absolument rien à ma manière de te manipuler et de voler la rencontre ! Tu n'as toujours pas compris que tes menaces sont encore plus ridicules qu'avant Santa's Lock, et pourtant à l'époque elle me faisait bien rigolé ! Cr cr cr !"

Un fou-rire moqueur semble prendre Beetle qui met quelques dizaines de secondes avant de se remettre et de retrouver la parole :

"Tu vois Pétale, Peu importe à quel point tu es déterminée à me faire payer. Peu importe à quel point tu te crois meilleure que moi, que tu te crois plus maline ou plus sadique que moi. Tu ne pourras pas me prendre le titre ! Je l'ai compris lors du Santa's Lock, j'ai trop de vice pour ça ! Je n'ai aucun remord pour pourrir un match de championnat, si c'est pour garder la ceinture ! Je suis tellement instable, tricheur, manipulateur que ni toi, ni la plus grande vampire ou la plus folle lutteuse hardcore ne pourra me séparer de mon titre tant que je ne l'aurais pas décidé ! D'ici là, chacune de ses tentatives se révèlera être un douloureuse que je marquerai d'une nouvelle bosse sur bout de métal !"

L'insecte tapote alors son titre du bout du doigt en recommençant à ricané. Il frappe pile à l'endroit où l'or à violemment rencontré la nuque de la farousse rouche...euh la farouche rousse. Au bout de quelques instants, il déclare :

"Bon, je ne m'attends pas à ce que tu comprennes ce que je viens de dire. Continue de me prendre pour un crétin, je m'en fiche, comme je me fiche du public. Toutefois, je vais de nouveau faire preuve de gentillesse à ton égare en te montrant une nouvelle fois ma manière de me battre et ceux dès jeudi, quand je ferais face à Bob Ivory. Bob, un homme que j'ai utilisé pour faire partit des Wargames et humilier un certain Vitro Hyte, et qui pense, stupidement que c'est mon alliance éphémère avec sa ligue morte qui a fait de moi un champion. J'aimerai que tu regardes bien ce combat Pétale, car ce cher Bob est l'une des personne que je déteste le moins dans cette fédération. Certes, il a un sens de l'honneur qui me file des boutons sur les élytres, mais c'est un bon combattant capable de coup pute mémorables. Ainsi, quand tu découvriras ce que je suis capable de faire à ceux que je déteste le moins, tu pourras imaginer comment je serais contre des personnes que je hais bien plus ! Mais ne vous en faites pas, que ce soit toi jeudi, Bob, ou toi à Avalanche, Pétale, votre destin et vos rêves se résumerons en trois mots : Rest...In...PIECES !"

Beetle lance alors sa ceinture dans les airs et la réceptionne avec un Bugfist ! le titre part alors contre la caméra qui se coupe, mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mar 3 Jan - 18:48

La caméra s'allume de nouveau dans une pièce plongée dans le noir complet. En fond sonore, des insectes semblent grouiller par milliers sur les murs. Soudain, une lanterne s'allume, éclairant la salle d'une lumière blafarde. Dans le champ de la caméra se trouve une table derrière laquelle un homme masqué facilement reconnaissable. Il s'agit de The Most Unstable Insectoïd In ProWrestling, Beetle. Il est assis, les mains appuyées sur son titre de WWA Champion, lui-même posé sur la vieille table en bois. Il finit par regarder l'objectif de la caméra d'un air inquiétant et finit par dire, d'un ton étrangement solennel :

"Lutteurs, lutteuses, moutons, abrutis désespérés, ignorants suicidaires et staff corrompu. Bref, en trois mots : mes chers ennemis. Permettez-moi, ou pas je m'en fiche, de vous présenter, en temps que votre champion, mes vœux pour cette nouvelle année."

L'insecte instable fait une petite pause pour tapoter sur sa ceinture avant de reprendre, toujours d'un air posé :

"Ainsi, je vous souhaites une année pleines de déconvenues et de défaites. Après tout, qu'il s'agisse de ces légumes de fans qui ont voulu faire de moi un pitre pour rendre leurs pathétiques existence plus drôle, des General Manager consécutifs s'acharnant à tenter de détruire ma carrière ou encore de ces pantins hypocrites ou/et décérébrés, aussi appelés lutteurs, qui n'ont fait que me sous-estimer, aucun d'entre vous ne mérite mieux que de passer l'année 2012 affalé sur le sol, dans une marre de sang et avec une mâchoire en miettes !"

Le ton est monté d'un seul coup. Le lutteur de Death Valley sert ses poings de rage en respirant bruyamment. Puis, après quelques instants, il se calme et continu son discours :

"Je vous souhaite aussi de vous voir, enfin, allumer les deux ou trois neurones qui peuplent votre cerveau pour comprendre à quel point l'année 2012 sera synonyme de désespoir au sein de cette fédération. Vous ne voyez pas où je veux en venir, n'est ce pas ? Pourtant, c'est très simple. Durant l'année à venir, je vous souhaite d'enfin réaliser à quel point les talents de vos lutteurs favoris seront inutiles face à moi ! Que ce soit la excellente technique de AAA, la violence débridée de Luther Kay ou le melting-pot vampiro-technico-crazyco-médiocre de Pétale Oriental, rien ne vaincra mon vice, mon manque de remords et ma détermination à vous faire tous payer ! A Avalanche, je vous montrerai, en abattant une nouvelle fois mon poing cruel dans les dents de votre suceuse préférée, qu'il n'y a plus aucun espoir pour la WWA ! L'autre idiote ne sauvera pas cette ceinture, ni cette fédération, car je compte bien tout emporter avec moi, dans l'obscurité et la haine la plus totale !"

L'insectoïde se met a ricaner comme s'il se moquait de ses interlocuteurs. Au bout de plusieurs secondes, il se lève en prenant son titre en main. Il déclare ensuite :

"L'année 2011 ne fut pas glorieuse pour vous, cher habitué de la WWA. Après tout, l'être que vous avez pris pour un clown en janvier a monté chaque échelon de cette fédération, a pris, en novembre, le titre mondial des mains ensanglantées de votre héros, et a démolit tous vos autres favoris en décembre, le tout sans une once d'honneur ou de respect. Cr cr cr ! Laissez-moi tout de suite vous rassurer, l'année 2012 sera pire. Car ce même être va passer cet an de la même manière que le précédent, en vous emmerdant par tous les moyens possibles et imaginables ! Je commencerai par Pétale et tous les fans pour qui elle a été obligée d'écarter les jambes afin qu'ils lui disent qu'ils l'aiment ! Puis, je continuerai avec AAA et son match revanche avant d'avoir, qui sait, un adversaire à ma mesure au niveau du vice et de la manipulation, comme Bob Ivory ou Kronos par exemple ! Cr cr cr ! En attendant, premier rendez-vous à Avalanche ! Je sens que m'amuser à vos dépends va être génial ! Cr cr cr !"

Le lutteur masqué commence à se retourner pour s'en aller quand, tout à coup, il s'arrête, se tourne et fixe la caméra en penchant légèrement la tête sur le côté :

"Ah oui ! J'ai faillit oublié, Bonne année ! I Wish You All to...Rest...In...PIECES !!!"

Beetle jète alors sa ceinture dans les airs et la réceptionne par un Bugfist. Le titre vole contre la caméra, la brisant et mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Mer 18 Jan - 22:11

La caméra s'allume sur une pièce obscure...ou presque. En effet, une faible lumière pâle l'illumine timidement. Il vient d'une vieille lanterne poser sur une table en bois ayant, à en juger par son état, passée plusieurs dizaines d'années à l'extérieur sans entretien. D'un zoom rapide, nous apercevons un petit volume dépasser du meuble. Une minuscule silhouette qui devient de plus en plus nette au fur et à mesure que l'objectif s'approche, nous dévoilant finalement sa vraie forme. Il s'agit d'une mante-religieuse, ou plutôt ce qu'il en reste. L'insecte n'a plus que la moitié de ses pattes, plus de mandibules et les yeux crevés. Elle semble avoir souffert le martyre tout en étant, malgré tout, toujours en vie. Elle remue difficilement les quelques membres tandis qu'une ombre menaçant la recouvre petit à petit. Cette dernière est suivit par une voix familière et peu rassurante :

"Pétale, Pétale, Pétale. Tu me fais presque de la peine après ce qui t'es arrivé lors du dernier Monday Night AXE. Je ne peux pas vraiment dire que le fait d'avoir accepter de mettre en jeu ta place de challenger dans un match perdu d'avance me surprenne. Ta stupidité et ton égo démesuré ne pouvant te conduire qu'à ce genre de fin misérable, me mettant ainsi dans une situation bien moins évidente. Bien sûr, si j'avais été un poil paranoïaque, j'aurais pu penser que tu l'as fais exprès pour me nuire, mais nous savons tous les deux que ta bêtise et ta trop grande confiance en toi te rendent dans l'incapacité d'élaborer un tel plan. Enfin, volontaire ou non, ton erreur t'as coûtée chère et compte sur moi pour...enfoncer le clou."

Soudain, une main gantée de rouge s'abat sur la mante, la transperçant avec un vieux clou rouille et la plantant littéralement sur la table. Sous le choc, la caméra sursaute en reculant nous faisant découvrir la personne venant de commettre ce méfait : The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Avec sa ceinture de champion posée sur son épaule, le lutteur masqué fixe la caméra d'un air malsain tout en déclarant :

"Ainsi, Pétale, te voilà balayée de la course au titre mondial par un homme...non, pire...par un mouton aux ordres de son maître. Je ne devrais pas te blâmer pour ça remarque, après tout il m'a aussi battu de la même manière et je peux t'avouer que ça m'horripile au plus haut point. Moi, le WWA champion, l'insecte trahi et bafoué par toute une fédération, qui a résisté à tant d'ennemi pour se hisser au sommet, vaincu par un simple pantin ?! Tu ne peux même pas imaginer dans quel état de rage je me trouve en ce moment !"

Tout en hurlant sa colère, l'insectoïde instable abat de nouveau son poing contre la table en bois, brisant une des vieilles planches la composant au passage. Alors que sa respiration et intense et agressive, il semble se calmer un peu et reprend son discours avec un peu moins de décibel :

"Mais que veux-tu ? C'était le plan de Kronos, le seul maître à penser de la Kronfrérie des Konnards. Nous savons tous que pour ce qui est de manipuler l'adversaire et ses alliés, cet homme est le meilleur de la planète. Sa stratégie a, une nouvelle fois, parfaitement fonctionner, sortant Pétale Orientale du title picture avec brio. Maintenant, par l'intermédiaire de son animal domestique le plus "sauvage", il tente de me provoquer, de me mettre hors de moi afin que je baisse ma garde et tombe dans le piège qu'il me tendra à Avalanche. C'est bien joué, je l'admets, et c'est bien parti pour marcher, s'il n'avait pas fait l'erreur de négliger un petit détail."

La voix de plus en plus posée du champion n'en reste pas moins inquiétante. Le voilà maintenant qui penche légèrement la tête sur le côté en silence, avant de se mettre à ricaner de manière caractéristique :

"Cr Cr Cr ! Vois-tu, Kronos ? Oui, je ne m'adresse qu'à toi car je n'aime pas gaspiller ma salive pour quelques moutons sans cervelle. Vois-tu, disais-je, il y a un élément que tu n'as pas pris en compte dans ta tactique, c'est que, contrairement à la grande majorité des lutteurs de cette fédération, Démon compris, plus je suis en colère, plus je suis dangereux. Oh, non pas que la rage fasse de moi un monstre de puissance tout vert, mais elle me permet d'être encore plus cruel et vicieux qu'à l'accoutumé ! Et tu sais que je n'ai pas gagner le Wargames 2011, le Chaos Gauntlet et le titre WWA que sur mes compétences techniques de lutteur ou encore sur ma bestialité, mais surtout grâce à mon sadisme et mon manque total de remord ! Cr Cr Cr"

Lentement, le lutteur de Death Valley avance vers la caméra tout en continuant de ricaner :

"Oui Kronos, sur ce point là, je suis exactement comme toi. Je ferais absolument tout pour conserver cette ceinture et ne la relâcherai que quand JE l'aurai décidé. Ainsi, si je dois briser les jambes de Luther Kay et Lily Blood, mettre le feu à toutes les caserne de pompier du pays ou encore faire exploser ta toute nouvelle Aréna Macabra avec ta fille à l'intérieur pour éviter que toi et tes marionnettes m'empêchent de réduire la mâchoire de Tigerclaw en bouillie à Avalanche, je le ferai sans l'ombre d'une hésitation ! Maintenant, réfléchit bien mon vieux, car tu auras intérêt à la jouer serré face à moi. Prépare par toi, ainsi qu'à tes sous-fifres, des nuits blanches jusqu'au PPV, car, contrairement à Pétale ou AAA, je ne suit aucune règle ! Je n'obéis à aucun stupide code d'honneur ! Je n'ai aucune pitié ! Ainsi, à Avalanche, si tu entreprend de tricher pour faire gagner le titre à Tigerclaw, I Will make you, and all the KK, REST IN PIECES !! Et peu importe le moyen !"

Soudain, Beetle jette sa ceinutre en l'air et la réception avec son Backfist, l'envoyant s'écraser contre la caméra. Cette dernière s'éteint alors sur une ultime phrase prononcée avec un ton terrifiant :

"Peu importe le moyen !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beetle
Crr Crr Crr !
Crr Crr Crr !
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Un Cercueil à Death Valley
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   Jeu 26 Jan - 12:05

La caméra s'allume de nouveau dans une pièce...ah non...elle nous montre plutôt un ciel étoilé et ce qui semble être le toit des locaux de la WWA. Malgré la multitude d'astres dans le ciel et les lumières de la ville, l'endroit reste quand même assez sombre. Ainsi, nous pouvons apercevoir une lumière blafarde émaner de derrière les les gros ventilateurs servant à l'aération de bâtiment. L'objectif se dirige alors vers elle, nous faisant découvrir une petite lanterne posée sur le rebord du toit. Juste à côté se trouve un homme masqué et habillé de rouge. Il s'agit du champion WWA, The Most Unstable Insectoïd in ProWrestling, Beetle. Son titre maltraité est posé sur son épaule alors qu'il regarde la cité en contre bas. Finalement, il déclare d'une voix toujours aussi peu rassurante :

"La vie est étrange tout de même. Il y a encore quelques années, j'étais piégé à l'intérieur de Death Valley, me battant sans cesse pour ma survie. Il y a moins d'un an et demi, je signais à la WWA en pensant naïvement que mes années de galères étaient derrière moi. Il m'a alors fallut plusieurs mois pour me rendre compte que la direction cherché à enterrer ma jeune carrière et qu'il n'y avait qu'un seul moyen pour moi la sauver, en devenant vicieux, agressif et égoïste. Durant l'année qui à suivit, j'ai alors grimper les échelons. J'ai aussi faillit faire partit de plusieurs clans et prévoir de perdre mon masque au profit d'un nain plein de volonté, un yakuza dégénéré ou directeur de casino roi de l'arnaque. J'ai annihilé Vitro Hyte, gagné les Wargames avec LA Ligue, gagné le Chaos Gauntlet, fait le Main-Event de Retribution, détruit Luther Kay puis AAA. Et voilà où tout ça m'a mené !"

Le voilà qui lève sa ceinture de champion au dessus du vide avant de la remettre à sur son épaule en ricanant :

"Cr Cr Cr ! Un insecte est maintenant au sommet de la chaîne alimentaire ! Reléguant les techniciens, monstres et autres magouilleurs au rang inférieur ! Cr Cr Cr ! Même si mon règne ne dur pas aussi longtemps que je le désir, savoir que, pendant une longue période, les tas de muscles, les compétiteurs acharnés, les psychopathes et les tricheurs ont été sous la coupe d'un simple petit insecte me rend fou de joie ! Cr Cr Cr ! Je revois encore tous les abrutis en manque d'originalité me sortir l'innovante vanne de l'insecticide Cr Cr Cr ! Même Kronos s'y est mit et préfère se moquer d'une dégénérée plutôt que de s'occuper de ses vrais problèmes."

Soudain, l'insecte instable reprend son sérieux. Il se tourne brusquement vers la caméra en reprenant son monologue :

"Oh, et je ne parle pas de ta soirée douche avec le Matricule 09666, mais bel et bien de ce qui arrivera à ton matou à Avalanche ! Remarque, c'est vrai que c'est un bon soldat le Tigerclaw, comme à l'armée, c'est la grande muette, il ne dit rien et suit tes ordres sans broncher. Seulement, ça ne l'empêchera pas de se retrouver avec les mandibules complètement broyées à la fin de la journée ! Car oui, Kronos, je te l'annonce tout de suite, tes petites magouilles ne marcheront pas face à moi. Rappelles-toi de ce que j'ai dit la dernière fois, en terme de cruauté, de vice et de manque de pitié, je suis exactement comme toi !"

En faisant un pas vers la caméra, le lutteur de Death Valley penche légèrement la tête sur le côté et déclarant d'un ton inquiétant :

"Je suis tellement bon dans mon domaine que des compétiteurs en manque d'amour comme Pétale Orientale ou des monstres de brutalité comme Kay ou Tigerclaw n'ont pu, ne peuvent et ne pourront jamais rien contre moi ! Ce crétin de soit-disant chasseur pense que ces coups de chaises vont me faire avoir peur de lui ou m'arrêter de combattre. Qu'il attende le match sans disqualification du PPV pour comprendre douloureusement à quel point il était dans l'erreur ! D'ailleurs, je tiens à remercier cette chère Pétale pour avoir permit au match d'Avalanche de devenir un Triple Threat, retirant ainsi tout type de disqualification, ainsi, en plus de la démolir une bonne fois pour toute, je pourrais faire en sorte que toute la Konfrérie des Konnards, la grand police de la WWA ait les mêmes caractéristiques que toutes les autres polices du monde : qu'elle soit inefficace, ridicule et incompétente ! Ou, à défaut, qu'elle Rest...In...PIECES !!!"

Beetle lance alors son titre en l'air et s'apprête à le rattraper avec son Bugfist...Non ! Il se contente de le rattraper et de le remettre sur son épaule en ricanant. Il s'approche ensuite de la caméra et...la balance dans le vide ! Nous voyons ainsi le bâtiment défiler à côté de nous et, surtout, le sol se rapprocher à toute vitesse...BAM ! Le choc a eut lieu, plus de son, plus d'image, fin de la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit tour dans la cave ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit tour dans la cave ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» un petit tour au kenya
» Un rat dans la cave ? [En cours]
» Un petit tour dans les mines. [Stephen]
» Petit tour dans la forêt (PV Jïnn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Web Wrestling Association :: Archives :: Le in-gimmick :: Backstage de la WWA-